DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mes trésors Léo et Julian

Aller en bas 
AuteurMessage
Laetitia13



Nombre de messages : 14
Localisation : Roissy en Brie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léo & Julian
Décédé(e) à : Moins d'une semaine de vie
Le : 09.03.18, 10.03.18
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Mes trésors Léo et Julian   Dim 1 Avr - 10:39

Bonjour à toutes,

Nouvelle mamange depuis moins d'1 mois, je souhaitais vous raconter mon histoire afin de trouver du réconfort et pouvoir vous témoigner également tout mon soutien.

Après deux fausses couches précoces en novembre 2016 et juin 2017, j'apprends en octobre 2017 que je suis enceinte à nouveau. Joie et angoisse se mêlent. Très rapidement j'ai une écho de contrôle pour vérifier que tout va bien (du à mes fausses couches précoces qui étaient non évolutives) et là on m'apprend que j'attends des jumeaux.. je n'en revenais pas, j'étais tellement heureuse. C'était une revanche que l'on prenait sur les derniers mois. Je suis arrêtée très tôt dans la grossesse car mon travail est plutôt physique et prenant.
Les 3 premiers mois sont assez difficiles car beaucoup de nausées. Avec les fêtes de fin d'année, les nausées se stoppent. Puis arrive février et tout bascule..

Un jour, prise de forte douleur dans les reins, je vais aux urgences. On me fait passer des échos et mes bébés se portent à merveille (deux petits garçons confirmés quelques semaines auparavant). Je suis gardée en observation la nuit car mes douleurs s'avèrent être des contractions (je suis à 21 sa) mais les douleurs s'estompent. Le lendemain tout va bien je suis donc autorisée à sortir sans aucune précaution à prendre. 2 semaines passent...
À 23 sa + 2, je retourne aux urgences car j'ai de légères pertes rosées depuis 2 jours. On m'osculte et le verdict tombe: à priori poche des eaux fissurée et col ouvert à 2 doigts! C'est l'effondrement! Je ne comprends pas ce qui a pu arriver. Je suis hospitalisée. Pas de contractions à signaler mais je reste sous surveillance dû aux saignements. Les médecins se veulent rassurants. Ils m'expliquent que je vais rester à leur côtés pour les mois restants ; j'accepte puisque l'essentiel pour moi c'est que mes bébés aillent bien.
3 jours plus tard, le 3 mars à 16h je suis prise de douleur violentes dans les reins. Pics de contractions, je vais au wc et commence à perdre la poche, elle éclate je vois le pieds de mon premier bébé! Le choc! On m'emmène d'urgence en salle d'accouchement, sans péridurale j'accouche de mon petit Léo; on m'anesthésie et on va me chercher mon second bébé: Julian est né coiffé (toujours dans sa poche). Ils sont vivants et pris en charge de suite par le service réa néonat. Léo né avec 570g et Julian avec 495g. L'angoisse commence...

Je suis en partie sur un petit nuage puisque mes deux petites merveilles sont là avec nous et qu'ils sont magnifiques. Mais à contrario un sentiment de culpabilité s'installe : je n'ai pas su protéger mes petits coeurs amoureux.
Les jours passent, je sens qu'ils se battent je leur dis que je les aime, je leur chante des berceuses je leur explique que dans 4 mois on sera à la maison tous les 4 ❤️ j'y crois fort et je les vois bien réagir (les médecins et infirmières sont plutôt rassurants ils nous expliquent qu'ils réagissent bien et qu'ils tentent même d'ouvrir leur yeux quand ils entendent ma voix et celle de leur papa. Puis le 4eme jour de vie arrive, on détecte à Julian une hémorragie au cerveau de stade 3, on m'explique qu'il aura de lourdes séquelles.. je ne veux pas y croire et demande comment Léo va. On me répond que pour Léo, cette même hémorragie au cerveau n'est que de stade 1 ou 2. Je comprends alors qu'il n'y a plus d'espoir pour Julian et m'effondre. L'après midi passe et nouveau diagnostic: les médecins se sont trompés pour Léo, son hémorragie est de stage 4. Il aura également de lourdes séquelles. À cet instant, le monde s'écroule, je perds mes deux précieux amours. J'en veux à la vie de vouloir me les retirer si vite.
Vient nos premiers peaux à peaux, et leur derniers instants, ils attendront d'être dans nos bras pour rejoindre les étoiles (5 jours de vie pour mon petit Léo et 6 pour mon petit Julian).
Depuis mon cœur de maman est anéantie. Un vide immense, je manque d'air, j'étouffe plus les jours passent.. je ne sais à quoi m'accrocher pour trouver la force d'avancer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vanessa270318

avatar

Nombre de messages : 10
Age : 28
Localisation : Cowansville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Kayden
Décédé(e) à : Hôpital Brome Missisquoi Perkins, Cowansville
Le : 27/03/2018
Date d'inscription : 31/03/2018

MessageSujet: Re: Mes trésors Léo et Julian   Sam 21 Avr - 19:59

Ton témoignage me va droit au coeur  je comprends ton questionnement, car nouvellement mamange depuis près d'un mois, je me pose les même questions que toi!!
Je te dirais que ce qui me permet d'avancer est le soutien de ma famille, de mon conjoint qui m'épaulent et qui me laissent pleurer ce que j'ai à pleurer puis me réconforte.

Nous devons rester fortes pour nos petits anges qui veillent sur nous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mes trésors Léo et Julian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: