DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Jacob, mon petit Prince

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
caro1986

avatar

Nombre de messages : 943
Age : 31
Localisation : Yves-gomezee ( belgique )
Je suis : Maman de
Ange(s) : notre petite étoile

Décédé(e) à : 17 semaines
IMG cause trisomie 21
Le : 03 juin 2013 a 16h30
Date d'inscription : 14/06/2013

MessageSujet: Re: Jacob, mon petit Prince   Ven 5 Juil - 15:32

Je viens de lire ton histoire qui ma vraiment beaucoup touché  , je t'envoie beaucoup de courage en ce jour d'anniversaire , ainsi que pour la suite I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacoudini01

avatar

Nombre de messages : 1296
Age : 38
Localisation : Sherbrooke
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jacob
Décédé(e) à : 10 mois et 20 jours
Le : 5 juillet 2006
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Jacob, mon petit Prince   Jeu 15 Aoû - 12:37

Bonne fête mon amour. Tu aurais 8 ans aujourd'hui! C'est une belle journée puisque de beaux souvenirs. J'ai quand même un pincement au coeur de ne pas te voir souffler tes bougies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacoudini01

avatar

Nombre de messages : 1296
Age : 38
Localisation : Sherbrooke
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jacob
Décédé(e) à : 10 mois et 20 jours
Le : 5 juillet 2006
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Jacob, mon petit Prince   Jeu 15 Aoû - 12:37

Bonne fête mon amour. Tu aurais 8 ans aujourd'hui! C'est une belle journée puisque de beaux souvenirs. J'ai quand même un pincement au coeur de ne pas te voir souffler tes bougies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jacoudini01

avatar

Nombre de messages : 1296
Age : 38
Localisation : Sherbrooke
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jacob
Décédé(e) à : 10 mois et 20 jours
Le : 5 juillet 2006
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Jacob, mon petit Prince   Sam 5 Juil - 15:33

Dr. Burton Grebin a déjà dit: "To lose a child is to lose a piece of yourself.".
 
Une autre années est passée et je m'en sors quand même bien. Bien sûr, mon amour, je pense à toi tous les jours. Et ta pensée ne me rend plus aussi triste qu'avant. Sauf en ces temps-ci de l'année. Depuis 8 ans, demain... Voilà que les images refont surface. Celles que j'essaie d'oublier. Toi, sur ton petit lit, le teint pâle, presque gris, tes petits yeux vides, qui pourtant étaient si animés quelques minutes auparavant, qui peine à respirer et l'incompréhension des médecins et infirmières qui essayaient de comprendre ce qui se passait. 
 
Et le pire des pires, je me revois, à regarder par la fenêtre de l'hôpital, la ligne des nuages avec le rose du soleil, à prier. À prier pour l'une des première fois depuis si longtemps: "mon Dieu, si vous existez vraiment, faites au moins qu'il ne souffre plus".
 
Pourquoi m'a-t-il écouté pour la première fois de ma vie??? Pourquoi j'ai réussi à penser ça? À le "souhaiter"? Comment une maman peut-elle faire ça? 
 
Je sais que tout le monde dira: "c'est simple, par amour. Par amour de ne pas vouloir voir son enfant souffrir".
 
Oui, mais l'amour, il fait mal! Non, jene voulais pas que tu souffres, c'est certain. Mais maudit que j'aurais voulu te garder, être égoïste, comme on m'a si souvent dit que j'étais. J'aurais voulu savoir te protéger autrement que par souhaiter ton départ. Quand je pense à toutes ces mères, qui se sentent coupable d'avoir crié après leur enfant, de les avoir laissés à la garderie alors qu'ils pleuraient encore... Ben moi, MOI, j'ai demandé à ce que tu partes. À chaque année, j'ai ça sur la conscience, àa chaque jour qui passe, je l'ai sur la conscience, mais en même temps, je me convaincs que c'était la meilleure chose à faire. Mais je ne le sais pas. Je ne le saurai jamais. 
 
De tous les emplois que j'ai fait, le plus difficile pour moi, c'est celui de maman. Comment savoir si je prends la meilleure décision pour mes enfants? Que ce soit toi, Annabelle ou Alexia, il y a toujours un doute dans mon esprit. J'aimerais juste tellement que mes enfants soient heureux, qu'ils n'aient jamais à vivre quelque chose de désagréable, de négatif, autant physiquement que mentalement. C'est viscéral. Mais je sais que je ne peux pas les protéger de tout. Et ça, c'est le plus difficile. Tu vois, tu n'es plus là et je me pose encore des questions sur ton bien-être. La torture continue avec tes soeurs. 
 
Je crois que tout ça a commencé dès que papa et moi avons décidé que nous voulions des enfants. Tout simplement. Ça doit être écrit dans le contrat, en tout petits, petits caractères. Mais bon, j'ai eu à faire des choix et je ne regrettaerai jamais ce choix de vous avoir. De t'avoir toi, avec ton petit coeur malade. 
 
Si tu savais.... Cette année, le professeur de Annabelle, en me parlant des défauts et difficultés de ta soeur à l'école, m'a dit que par notre passé (en faisant allusion à toi), papa et moi devions surprotéger ta soeur. Je lui ai bien expliqué que l'on s'était promis de ne pas le faire et qu'elle ne vivrait pas dans ton ombre. Alors là, comme elle pensait que je ne voyais pas les petits problèmes de ta soeur (elle n'est pas parfaite Annabel, mais elle n'a pas que des défauts et je les soulignais pas à son prof), elle m'a dit que j'avais le "syndrome de la maman qui veut un bébé parfait". Que je ne voulais pas voir les défauts de mes enfants parce que je les voulais parfaits! Si tu savais comment j'ai failli lui jeter par la tête que mon gars, je l'ai mis au monde sachant qu'il avait un problème!!! Mais j'ai tenu bon et j'ai souris en lui disant "oui, tu dois avoir raison, c'est mon genre".
 
Bref mon homme, je me fous de la perfection, tout ce que je vois en toi et tes soeurs, c'est de l'amour, pure et dure. Un amour qui peut faire mal, mais qui ferait que je monterais toutes les plus grandes montagnes pour vous. 
 
Demain, nous irons comme à l'habitude, t'envoyer nos ballons. Attrape-les et joue avec tes petits amis. J'espère aussi que mes bisous se rendent jsuq'à ton nuage. S'ils sont mouillés, ce sera de l'eau salée qui viendra de mes yeux. Ah oui, avec tes nouvelles fleurs, je mettrai aussi un beau vire-vent. Souffle dessus et amuse-toi!
 
Ta maman, qui t'aime plus que tout au monde. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jacob, mon petit Prince
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: