DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Les grossesses des autres I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Les grossesses des autres

Aller en bas 
AuteurMessage
Clara



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 10/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 27 Oct - 8:59

Bonjour à toutes,

J’ai perdu mon fils à 39SA de cause inexpliquée en juillet dernier, c’etait mon premier enfant. J’ai egalement fait une fausse couche précoce avant cela.

Atours de moi je suis entourée de femmes enceintes et de jeunes mamans, je prends sur moi en permanence mais la j’ai l’impression d’etouffer et j’ai de plus en plus de mal à gérer.

Ma meilleure amie est enceinte et va accoucher d’ici peu.
Mon autre meilleure amie a eu une petite fille en septembre.
Au travail, ce n’est pas moins de 10 naissances en un an et demi. Une collegue a une un petit garcon au même terme que le mien, une autre son terme est pour novembre et il y a quelques semaines une troisième m’a annoncée sa grossesse.
Hier, une autre collègue m’a envoyé un message pour me dire être enceinte de 4 mois.
Et si ce n’était pas assez, une ancienne collègue de classe m’a ecrit un message de soutien la semaine dernière, et me dire qu’elle avait eu un petit garcon cet été.
Aujourdhui j’ouvre mon facebook et je decouvre deux annonces de grossesse.

Je fais des efforts, je suis la pour mes amies et collègues, je prends des nouvelles et essaie d’etre contente pour tout le monde. Mais ça fait trop, c’est à chaque fois une douleur supplémentaire, je me sens anormale et à l’écart. La maternité des autres me remémore ce que j’ai perdu et ma douleur.

Voila je voulais juste écrire ce que j’avais sur le coeur car je craque pas souvent mais là je n’en peux plus.

Plein de tendres pensées à tous nos anges,

Clara
Revenir en haut Aller en bas
mahéa



Nombre de messages : 171
Localisation : Reims
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mahé et Théa
Décédé(e) à : 33 sa suite à une img ( trisomie 9) et
39 sa ( mfiu) cause cordon enroulé dans les pieds qui a stoppé les échanges

Le : 18/05/2016
26/09/2017
Date d'inscription : 18/10/2017

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeSam 2 Nov - 11:12

Coucou Clara

Juste un petit message de soutien pour te dire que la plupart d'entre nous réagisse comme toi.
Personnellement quand j'ai perdu mon garçon j'ai géré tout ça, j'arrivais même à prendre des bébés dans les bras, je ne faisais pas attention aux femmes enceintes, ça ne me touchait pas plus que ça

Mais quand ma fille elle aussi nous a quitté 1 an et demi plus tard j'ai eu presque une haine envers toutes ces femmes qui avaient un bébé bien vivant ou sur le point de l'avoir

J'avais moi aussi beaucoup d'amies enceintes et je leur ai avoué que c'était trop dur pour moi et que j'allais prendre mes distances. Elles ont toute très bien compris, et lorsque j'ai enfin eu mon double espoir dans les bras, on s'est retrouvé et rien n'avait changé

Par contre je serrais les dents quand je me retrouvais à une femme enceinte, je changeais de trottoir si je croisait un landau, je ne pouvais même plus regarder une émission avec des bébés, c'était l'horreur.

Ecoute toi, ne cherche pas à être contente pour les autres, tu as le droit de ne pas l'être. On t'a privé de ton bébé, personne ne peut comprendre ce que tu ressens, donc ne t'occupe pas si tu te sens incomprise

Ne te sens pas coupable de ne pas prendre de nouvelles des autres, si besoin fais une petite pause comme je l'ai fait avec les personnes qui sans le vouloir te font trop de mal.

Un jour tu te sentiras mieux, promis
Revenir en haut Aller en bas
Gabrielle-ange



Nombre de messages : 508
Localisation : liege
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 23s
Le : 29.08.11
Date d'inscription : 30/04/2013

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 2:07

moi je ne réagissais pas comme ça... maintenant sa dépend de la perte moi c'est moi qui est pris la décision de la laisser partir!  moi j'étais contente quand une grossesse ce déroulais bien  et que le bébé étais en pleine forme!  je ne voulais pas que les autres vive ce que j'ai vécu....
Revenir en haut Aller en bas
Clara



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 10/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 4:23

Merci Mahéa pour vos mots, merci de comprendre, ça me fait du bien de partager.
Par contre, je voulais juste rectifier une chose car le dernier message m’a un peu blessé...
En aucun cas je n’ai dit souhaiter que les autres vivent ce que j’ai vécu, mon dieu non...c’est horrible de ne serais ce que l’imaginer une seule seconde !
Je ne suis pas une horrible personne sans cœur, je disais justement que je suis présente pour mes amies, j’accompagne ma meilleure amie dans sa fin de grossesse, je prends des nouvelles chaque jour et vais la voir. Je couvre de câlins et de bisous la fille de mon autre amie et OUI je suis heureuse qu’elle soit maman.
C’est juste que par moments je craque, j’ai mal, ça déborde et je suis en colère, car j’ai perdu mon fils il y a 4 mois seulement, à therme sans aucune explications, donc oui parfois je me demande pourquoi moi et j’ai du mal à me réjouir pour tout le monde et dire « moi ça va très bien pourquoi ? »
Je pensais pouvoir être comprise dans ses sentiments négatifs que le deuil peut créer, c’est tout
Revenir en haut Aller en bas
Maman d'Aurore

Maman d'Aurore

Nombre de messages : 106
Localisation : Finistère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aurore
Décédé(e) à : 39 SA
Le : 14/10/2018
Date d'inscription : 07/12/2018

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 5:11

Bonjour Clara,


Nous avons déjà discuté ensemble suite au témoignage racontant l'histoire de votre petit Martin (nous avions énormément de points communs dans nos histoires Wink )

Evidemment, que vous ne souhaitez ce drame à personne même pas à votre pire ennemi. Je pense que la personne qui a laissé ce dernier message n'a peut être pas trouvé les bons mots.

Ce que vous ressentez est tout à fait normal!!! Vous êtes normale, vos sentiments sont normaux, nous avons été traumatisées en perdant nos bébés à terme.
Rappelez-vous, je vous expliquez aussi être entourée de femmes enceintes, mes meilleures amies ont eu leurs bébés juste avant moi, mon cousin 2j après, une collègue 2 mois après, ma belle-soeur 6 mois après...bref, nous sommes ravies pour eux, pour leur bonheur, mais on ne peut s'empêcher de se demander: mais pourquoi moi? Qu'est-ce que j'ai fait? 
Toutes les femmes autour de moi qui sont arrivées à 9 mois de grossesse sont reparties avec leur bébé à la maison, sauf moi alors pourquoi? J'ai fait quelque chose de mal? 
Et vous savez quoi, même plus d'un an après, je me dis encore pourquoi mais pourquoi!! Mon bébé était en bonne santé, elle avait tout pour vivre alors pourquoi elle n'a pas eu la chance des autres petits?
Je me poserai cette question toute ma vie.

Mon cousin a eu son 2ème enfant 2j après la naissance de ma fille, il est tout beau et mignon mais quand je le vois, je ne peux pas m'empêcher de me dire: ma fille serait aussi grande que lui à ce jour et mon coeur se pince inévitablement.

Les jours qui ont suivis notre retour de la maternité, lorsque nous nous promenions (nous n'avions que cela à faire) et que je voyais ces familles heureuses avec leurs nouveaux-nés, j'avais mal mais tellement mal. La colère est arrivée à ce moment là.

Je vais même vous raconter quelque chose: 1 mois après la naissance de notre fille, ma meilleure amie m'avait proposé de venir passer quelques jours avec elle son mari et son fils (mon filleul de 6 mois), jusque là aucun problème, elle m'a demandé ensuite si elle pouvait inviter une autre amie (que j'adore au passage) mais qui a accouché 3 semaines avant moi d'une petite fille...rien que de nous imaginer toutes les 3, elles avec leur visage béa devant leur trésor et moi avec mes bras vides, j'ai eu envie de vomir et je me suis mise dans une colère noire! Ces images étaient insoutenables! 
Comme elles, je suis tombée enceinte, et j'ai eu une grossesse sans problème menée à terme, sauf que moi je suis brisée en mille morceaux depuis le départ de ma fille et elles, elles respirent le bonheur.
Je ne pouvais pas, je n'étais pas prête, c'était beaucoup trop tôt.
J'ai pris plusieurs jours avant de répondre pour ne pas laisser trop de place à la colère dans mon message car je sais qu'elle souhaitais m'aider, mais ce n'était pas la bonne façon. Elle a très bien compris :-) 

N'hésitez pas à venir vous confier ici sincèrement. Il y a beaucoup de personnes différentes, avec des histoires différentes et vous trouverez toujours quelqu'un qui vous comprendra.

Comment vous sentez-vous en ce moment? Et votre mari?
Avez-vous eu des explications sur la disparition de votre petit garçon?

Tendres pensées à votre petit Martin
Revenir en haut Aller en bas
celia1986

celia1986

Nombre de messages : 1409
Age : 33
Localisation : ain
Je suis : Maman de
Ange(s) : Joey et Jordan et 1 poussière d'étoile
Décédé(e) à : 13 jours de vie et 11 jours de vie
Le : 22/08/2013 convulsions sans cause connue
FC le 9/06/2017
09/04/2018 convulsions
Date d'inscription : 26/09/2013

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 9:00

J'ai eu 3 garçons et mon premier et dernier sont DCD de la même saleté...je ne sais pas de quoi on a pas encore eu de réponses... mais comme toi c'est très compliqué de me trouver en présence de femmes enceintes. 2 en ce moment au boulot. Quand elles en parlent je m'efface et m'éloigne. C'est dur dur. Je leur souhaite vraiment que tout se passe pour le mieux mais ce bonheur fait mal... j'ai hâte qu'elles soit en arrêt en fait...c'est vraiment dur a gérer. Je te souhaite vraiment d'avoir le bonheur un jour de serrer ton espoir dans tes bras.
Revenir en haut Aller en bas
Clara



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 10/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 11:38

Bonjour maman d’Aurore,

Je me rappelle très bien de notre échange, car c’est vrai que nos histoires ont des similitudes. Vos réponses m’avaient d’ailleurs apporté du réconfort.

C’est exactement ça, on souhaite bien sûr le bonheur des autres mais cela fait remonter cette injustice et cette colère que l’on peut ressentir. Quand je suis en présence de jeune maman ou de femme enceinte cela me rappelle mon fils et son absence, qui résonne tellement fort dans ces moments là. Je ne peux pas m’empêcher d’avoir mal, même si je suis heureuse au fond pour mes amies. Mais je me demande comme vous pourquoi ? pourquoi il n’a pas eu le droit de vivre ?
Comme vous je me protège, je n’ai pas pu être là à la baby shower de mon amie, trop dur, trop tôt, elle a compris. Comme il m’est aussi impossible de rentrer dans une maternité, du coup je rencontre leur petit trésor une fois qu’elles sont rentrées à la maison.
Et puis parfois, je n’arrive pas à me réjouir pour les autres, car ma douleur surpasse tout. C’est comme ça, je sais que ça passera, mais ces sentiments sont sont parfois durs à gérer et pas toujours compréhensibles pour les autres.
En tout cas merci à vous de ne pas me juger, c’est apaisant d’avoir une écoute bienveillante.

Nous n’avons pas encore eu tous les résultats de l’autopsie mais le peu qu’on a eu n’ont rien révélés. On nous a préparé au fait qu’il n’y aurait sûrement aucune explication. Une mort in utero inexpliqué, un bébé en pleine forme dont le cœur s’arrête sans raison. C’est dur, injuste et cruelle.

Nous sortons petit à petit la tête de l’eau, les moments de moins bien sont plus espacés mais sont toujours aussi puissants quand ils reviennent, voir pire. Les dates anniversaires c’est une catastrophe, mon corps et ma tête me rappelle ce que j’ai perdu.
Le papa est très fort et très présent, nous sommes très soudés et ça nous aide.
Et surtout ce qui me fait tenir c’est l’espoir...malgré tout.

Et vous, un an près, votre douleur s’est elle « apaisée » si je peux dire cela ainsi ? Car on ne s’en remet jamais, on apprend à vivre avec.

Pensées également à votre douce Aurore.




Revenir en haut Aller en bas
Clara



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 10/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 11:43

Bonjour Célia,

Je peux que vous comprendre, à mon travail nous sommes 15 femmes et il y a eu 9 bébés en un an et demi, sauf le mien...tout tourne autours de la maternité, du coup je n’ai pas encore réussi à reprendre le travail, je me sens à part.

C’est tellement difficile de ne pas avoir d’explications, c’est dur de garder espoir quand on ne nous donne aucune réponse. J’espère sincèrement que vous aurez un jour la réponse à vos questions.
Je pense bien à vos deux petits anges et vous apporte tout mon soutien.
Revenir en haut Aller en bas
mahéa



Nombre de messages : 171
Localisation : Reims
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mahé et Théa
Décédé(e) à : 33 sa suite à une img ( trisomie 9) et
39 sa ( mfiu) cause cordon enroulé dans les pieds qui a stoppé les échanges

Le : 18/05/2016
26/09/2017
Date d'inscription : 18/10/2017

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 13:18

Coucou ! 

Je n'ai pas insinuer que tu souhaitais le malheur des autres, ou alors ce message n'est pas pour moi et j'ai pas compris lol

Seulement ne pas se réjouir ce n'est pas exactement la même chose et tu as le droit de prendre de la distance
Revenir en haut Aller en bas
mahéa



Nombre de messages : 171
Localisation : Reims
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mahé et Théa
Décédé(e) à : 33 sa suite à une img ( trisomie 9) et
39 sa ( mfiu) cause cordon enroulé dans les pieds qui a stoppé les échanges

Le : 18/05/2016
26/09/2017
Date d'inscription : 18/10/2017

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeDim 3 Nov - 13:23

ah c'est bien ça j'ai encore rien compris je m'en suis rendue compte en relisant les messages  Razz
Revenir en haut Aller en bas
Maman d'Aurore

Maman d'Aurore

Nombre de messages : 106
Localisation : Finistère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aurore
Décédé(e) à : 39 SA
Le : 14/10/2018
Date d'inscription : 07/12/2018

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeLun 4 Nov - 5:02

C'est tout à fait cela, lorsque nous voyons ces femmes heureuses avec leurs nouveaux-nés, cela ne peut que nous rappeler que nous avons perdu notre plus grand bonheur, et cette douleur liée à l'absence de nos trésors est assez inqualifiable tant cela fait mal.
Je ne suis pas allée en maternité depuis non plus, je vais voir les mamans et leur petits bouts à leur retour chez eux. 
La prochaine fois que j'y retournerai, ce sera pour accueillir notre fils mi-décembre et j'espère de tout mon coeur pouvoir vivre ce que toutes les mamans vivent en séjournant à la maternité avec leur petit bébé dans leur bras.

Je suis heureuse de lire que vous et votre mari êtes soudés dans ce drame, le plus terrible que peuvent traverser des parents. Les moments doux reviendront encore plus régulièrement, vous ne pouvez pas contrôler les moments de peine, mais vous allez réussir à sourire plus souvent et à apprécier les petits bonheurs simples de la vie tout en berçant votre fils dans votre coeur.

Le mois d'octobre a forcément était difficile car on revit ces moments où notre vie a basculé à tout jamais. Mais il m'a été bénéfique car j'en ai profité pour faire plusieurs petites choses pour ma fille et cela m'a fait du bien. Ce mois d'octobre lui a été entièrement dédié. 

1 an après, je dirais que la douleur est différente. Elle est moins intense, moins viscérale, je peux respirer sans étouffer. Je la pleure toujours, je la pleurerai éternellement car son absence restera le plus grand drame de ma vie.
Je garde aussi ce sentiment d'injustice et de colère comme tout parent qui a perdu son bébé en bonne santé, mais le temps nous aide à contrôler ces sentiments. 
Avec mon mari, nous berçons notre petite Aurore dans nos coeurs et nous essayons de garder confiance en la vie en espérant pouvoir accueillir son petit frère dans quelques semaines.

Si cela n'est pas indiscret, vous souhaitez avec votre mari reprendre prochainement les essais bébés? Vous a t'on rassuré quant au suivi dans le cadre d'une prochaine grossesse?
Revenir en haut Aller en bas
Clara



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 10/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeLun 4 Nov - 13:17

Je vous souhaite très sincèrement une magnifique rencontre avec votre petit prince et j’espère que la grossesse se passe bien et que vous avez un suivi suffisant pour vous rassurer et vous accompagner dans les meilleures conditions.

C’est beau je trouve que vous fassiez des choses pour votre fille, pour la faire vivre à travers vous. C’est plein de force, de courage et d’amour.

Avec mon compagnon nous avons décidé tout récemment d’arrêter tout moyen de contraception. On laisse les choses se faire et nous verrons bien.
J’ai hésité à remettre le projet en route car j’avais peur de ne pas être remise psychologiquement, de ne pas avoir fermé la page, d’être trop fragile.
Mais je sais que cette blessure sera toujours présente, dans 1 an, 5 ans ou 20 ans. Donc j’ai pris le parti de laisser la chance à l’avenir et à l’espoir. Surtout que cette envie de maternité et toujours la, forte et viscérale.

Sinon, au CHU ou j’ai accouché, on m’a dit que je n’aurais pas un suivi plus intensif à ma prochaine grossesse. Ça m’a d’ailleurs surprise et un peu choquée pour être honnête. On m’a dit seulement d’être suivie par un obstétricien de préférence et qu’ils pourraient me proposer un déclenchement à 8 mois si je le souhaitais.
Je suis un peu perdue car si j’ai la chance de retomber enceinte, je ne serais pas trop à qui m’adresser et comment gérer toute cette anxiété. Surtout si mon suivi n’est pas plus poussé que ça.
Je pense que ce seront les 8 mois les plus longs de ma vie.
Et vous comment se passe votre suivi ? Vers quel professionnel vous êtes vous adressé ?

Revenir en haut Aller en bas
Maman d'Aurore

Maman d'Aurore

Nombre de messages : 106
Localisation : Finistère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aurore
Décédé(e) à : 39 SA
Le : 14/10/2018
Date d'inscription : 07/12/2018

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeMar 5 Nov - 4:55

Merci beaucoup Clara :-)
C'est vrai, cette blessure sera toujours présente. Nous serons toujours et pour toujours désormais incomplète car une partie de notre coeur est partie avec nos anges. Mais la vie nous fera vivre à nouveau de beaux et doux moments, que nous savourerons encore plus intensément qu'avant. 
J'ai lu le témoignage d'une maman qui a dit, 6 ans après l'envol de ces trésors, que le temps n'apaise pas la tristesse mais nous apprends et nous aide à vivre avec cette souffrance. Je suis d'accord, le temps ne pourra jamais apaiser la douleur d'avoir perdu son bébé, mais le temps nous apprends à vivre malgré cette douleur.

Pour le suivi de la grossesse espoir, effectivement si comme pour nous, il n'y a pas de paramètre médical à surveiller particulièrement, le suivi ne sera pas plus poussé sauf en fin de grossesse dans le but de nous rassurer le plus possible.
J'ai été suivie par ma gynéco habituelle jusqu'à ma visite des 4 mois de grossesse; ensuite elle m'a proposé de me faire suivre par un gynéco de ma maternité spécialisé en grossesse pathologique (même si ma grossesse n'est absolument pas pathologique comme elle me l'a rappelé, mais cela permet d'avoir un suivi un peu plus poussé). 
Depuis le 5ème mois de grossesse, je suis donc suivie à l'hôpital par un gynécologue que je vois 1 fois par mois comme pour ma 1ère grossesse. Il est très bien, à l'écoute, la 1ère fois que je l'ai rencontré je lui ai demandé de me faire une écho car c'est long entre la T1 et la T2 et je voulais savoir si à ce stade, tout allait bien. Il me l'a fait tout de suite.

J'ai 2 échographies supplémentaires de croissance en plus des 3 habituelles: une à 28 SA et l'autre vers 34-35 SA.
Mais ce qui était très important pour moi, c'est le déclenchement à 37 SA, dès que l'on sort de la prématurité. Le 9ème mois n'étant que du bonus pour la croissance, je souhaitais absolument être déclenchée le plus tôt possible, c'est à dire quand bébé n'est plus prématuré car je ne veux pas revivre les "aléas" ou les "fautes à pas de chance" du 9ème mois, ce fameux mois où nous n'avons plus qu'à attendre bébé. Quand la vie vous a joué un aussi mauvais tour, c'est difficile d'avoir confiance à nouveau.
Je serais donc déclenchée à 37 SA + 1 et j'y tiens ;-)

Le suivi plus poussé démarre la semaine prochaine à 32 SA avec chaque semaine un monito et une écho tous les 15j par mon gynécologue.

La reprise des essais bébés est une étape, c'est difficile, nous sommes partagés entre l'espoir et la douleur liée à la perte si récente de notre bébé. 
Je me permets juste d'attirer votre attention sur le "timing" (le même conseil m'avait été donné à l'époque et aujourd'hui, je peux en parler avec un peu de recul). 
Dans l'idéal, il est conseillé d'éviter de tomber enceinte avec un terme similaire à celui de notre ange. En effet, la grossesse espoir est forcément plus angoissante et il est très difficile de combiner la joie d'accueillir notre bébé espoir et le douloureux 1er anniverciel de notre ange.

Avec du recul, je suis assez contente d'être tombée enceinte 6 mois après l'envol de ma petite fille parce-que déjà, j'avais besoin de ce temps pour me sentir un peu moins fragile et prête à accueillir une nouvelle grossesse; et surtout j'ai pu dédier ce mois d'octobre à ma fille, cela m'a aidé et je ne sais pas comment j'aurais fait si la naissance de son frère était prévue en octobre.

Après ce mois, qui a été à la fois long et très rapide, je me sens prête à faire une nouvelle chambre, à profiter de ces dernières semaines de grossesse, et à accueillir notre petit garçon comme il se doit. Je lui expliquerai qu'il a une grande soeur des étoiles, qui veille sur lui et que nous aimons tout autant que lui.

Vous verrez la grossesse espoir est inévitablement différente de notre 1ère grossesse car nous avons perdu notre insouciance. Nous sommes en apnée jusqu'à la fin mais remplis d'espoir. Lorsque je sens mon petit garçon bougeait et me donner des coups, je souris et caresse mon ventre. Il m'aide à croire à nouveau en la vie.

Quand vous serez enceinte, il ne faudra pas hésiter à en parler avec votre gynécologue, sage-femme...pour vous sentir bien suivie et rassurée le plus possible :-)
Revenir en haut Aller en bas
Clara



Nombre de messages : 11
Localisation : Nantes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Martin
Décédé(e) à : 39 semaines
Le : 10/07/2019
Date d'inscription : 14/08/2019

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeMar 5 Nov - 13:04

Oui la tristesse sera toujours là, c’est certain. C’est un traumatisme dont on ne peut pas guérir, comme vous dites on apprend juste à vivre avec, à le canaliser, le dompter, même si souvent il nous revient en plein visage.

Comme vous il n’y a aucun aspect médical à surveiller de près car aucune cause n’a été trouvée. Je souhaiterais aussi être déclenchée dès que possible, car l’attente du 9ème mois je ne voudrais pas la revivre non plus. Et c’est certain que la grossesse espoir doit être tellement particulière...et en même temps cet espoir qui renaît en nous doit apporter tellement de baume au cœur.
J’ai peu de choses qui me tiennent la tête hors de l’eau, sauf cet espoir là, avoir peut être un jour la chance d’être à mon tours maman. Parfois je me dis que c’est un espoir fou, que j’ai assez souffert et que je souffre encore, mais je veux y croire.

Je suis d’accord pour la date anniversaire, je pense que cela doit être compliqué de gérer l’arrivée de son espoir, le même mois que l’anniverciel de son grand frère ou grande sœur. Je souhaiterais idéalement limiter les similitudes.
Pour ma part j’en suis à 4 mois dans quelques jours depuis la perte de mon fils. Le mois de sa conception vient de passer...Je ne suis pas bien remise encore de l’accouchement, j’ai quelques soucis gynécologiques qui font que je ne pense pas tomber enceinte rapidement, même si il est vrai qu’on ne peut rien prévoir de ce côté là...

La sage femme qui m’a suivie pour mon fils était géniale, j’aimerais ça soit elle mais on m’a conseillé un obstétricien, et ceux que j’ai rencontré au CHU sont compétents mais pas très psychologues on va dire...mais je verrais au moment venu, comment je le sens et vers qui je me tournerais :-)

Revenir en haut Aller en bas
Maman d'Aurore

Maman d'Aurore

Nombre de messages : 106
Localisation : Finistère
Je suis : Maman de
Ange(s) : Aurore
Décédé(e) à : 39 SA
Le : 14/10/2018
Date d'inscription : 07/12/2018

Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitimeMer 6 Nov - 5:17

Oui la grossesse espoir nous aide au quotidien, elle nous donne à nouveau un repère dans le temps. On compte les semaines, mais elles passent et malgré la peur de revivre à nouveau un tel drame, on en profite encore plus je crois (nous avons d'ailleurs eu une sacrée frayeur vendredi dernier où nous avons cru que tout était fini...).

Si comme moi vous souhaitez être déclenchée à 37 SA, il faut réfléchir à une grossesse qui durera non pas 9 mois mais 8 mois. Il y aura un terme officiel et un terme officieux ;-)

J'ai également eu des problèmes gynécologiques après mon accouchement. Nous avons eu l'autorisation médicale de reprendre les essais bébés environ 1 mois après la naissance de ma fille, mais je n'avais pas retrouvé des cycles réguliers, je saignais environ tous les 15j c'était n'importe quoi.
1 mois après, durant une promenade, je perds un morceau "blanc" (désolée pour les détails lol). Je fais une rétention placentaire car l'échographie met en évidence des résidus placentaires dont 1 situé pile à l'endroit où un éventuel embryon peut s'implanter, donc je ne risquais pas de tomber enceinte (c'est d'ailleurs l'interne qui m'a fait cette échographie qui nous a donné ce conseil d'essayer de séparer les deux grossesses par rapport aux dates).
J'ai donc subi une hystéroscopie le 2 janvier et mon 1er vrai cycle s'est terminé fin février et a duré presque 40j, j'étais assez désespérée.
Au final, ce n'était pas plus mal d'éviter le mois de février même si ma fille a été conçue fin janvier, pour éviter que le déclenchement n'ait lieu au mois d'octobre.

J'espère que vos problèmes gynécologiques se résoudront vite.
Pour votre future grossesse, sachez que vous pouvez être suivie et par un gynécologue obstétricien et par une sage-femme. C'est d'ailleurs mon cas pour cette grossesse. Je suis d'accord avec vous, un gynécologue reste un gynécologue, ils sont obligés de prendre une certaine distance et on apprécie le côté humain et chaleureux d'une sage-femme ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les grossesses des autres Empty
MessageSujet: Re: Les grossesses des autres   Les grossesses des autres Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les grossesses des autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: