DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Durant quelques instants...

Aller en bas 
AuteurMessage
gennybeaupre

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 36
Localisation : Lachenaie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Loïk Lavoie
Décédé(e) à : 28 semaines
Le : 14/08/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Durant quelques instants...   Lun 27 Juil - 19:09

Généralement, tout se passe bien. J'ai repris goût à la vie, j'avance et je dirais même que je fonce. Je ris aux éclats et ne me sens plus coupable. Je revois mes amis et passent du bon temps. J'ai recommencé mes projets et j'en ai découvert d'autres. Je parle de lui et raconte son histoire comme étant mon histoire, mais avec la même froideur que j'avais à la sortie de l'hôpital. Ma vie redevient normale, presque comme elle était avant, avant son passage dans ma vie. Je suis heureuse des rencontres que j'ai faites et les gens qui m'entourent maintenant. J'adore être à leur côté, les aider et voir qu'elles m'aident à leur tour. J'adore faire rire les gens et les rendre heureux. J'adore avoir du bon temps et prendre du bon temps. J'adore me regarder dans le miroir et me voir le visage ensoleillé. J'adore regarder mon conjoint et voir du bonheur dans ses yeux.

Cependant, malgré tout ce que j'adore de ma vie, je n'adore pas ma vie. Il y a des instants, comme celui-ci, ou je me sens si proche et si loin de lui. Il y a des instants, qui ne durent parfois que quelques secondes, où la douleur, la tristesse et le vide refont surface. Il y a des instants où je crirais ma peine, celle que j'oublie habituellement. Il y a des instants où je m'écraserais dans un coin à pleurer, pleurer le fait qu'il ne soit pas là et qu'il ne sera jamais là. Pourtant, rien ne sort. Aucun cris, aucun pleur... rien ne sort. Je continue à garder tout cela en moi. Je déteste la solitude, la solitude me ramène la réalité. Je dois toujours m'entourer, peut-être pour rendre les gens heureux autour de moi. Chaque jour, je dois faire rire quelqu'un... dire une blague ou lâcher une pharse qui déclanchera un éclat de rire... sinon ma journée est perdue. Est-ce que je passe mon temps à rendre les gens heureux pour oublier ma propre tristesse? Je ne sais pas, la plupart du temps je ne la sens pas si fraîche. Mais aujourd'hui... aujourd'hui je suis seule à la maison... et à chaque fois que je me retrouve seule, ça recommence. Je pense à lui, j'écris sur lui... je m'entoure de lui. J'allume la télé pour que le temps passe et que le silence n'existe plus. Comment je vais? Je vais bien. Je peux le déclarer haut et fort... je vais bien. Cependant, je ne vais pas mieux que cela! En cette simple seconde, je ne vais pas si bien que cela... mais dans 5 minutes, j'irai mieux.
Ce n'est que quelques instants, quelques secondes, où mon monde s'écroule, où je reviens en arrière, où je reviens à cette peine, où je reviens où je ne veux plus retourner.
Après tout ce temps, je ne regrette toujours rien de ton passage, mise à part une chose... il y a presqu'un an maintenant, mon monde s'écroulait... et je ne lui ai pas permis de s'écrouler. Je n'ai pas vécu ma peine, je ne l'ai pas laissé monter. J'ai voulu montrer que j'étais forte... je ne voulais pas être un fardeau pour personne... ni pour mon conjoint, ni pour ma famille, ni pour mes amis... Il ne faut pas agir ainsi. Oui à un certain moment, il faut remonter la pente, il faut se parler et reprendre goût à la vie... mais il faut aussi savoir baisser les bras. Il faut savoir dire que ça fait mal, il faut savoir crier et il faut faire face à la réalité.
Si je l'avais fait, est-ce que j'aurais encore ces secondes où mon monde s'écroule... je crois que oui. Je saurais peut-être simplement mieux les gérer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maya-rose-lil

avatar

Nombre de messages : 201
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maya-Rose
Décédé(e) à : pendant l'accouchement
Le : 27/06/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Durant quelques instants...   Lun 27 Juil - 19:32

Allo Geneviève,

Tu as le droit de vivre ton deuil à ta manière, de la manière qui est possible à ce moment-là. Tu as le droit d'être heureuse et d'être complètement effondrée l'instant d'après. C'est certain que l'anniversaire qui arrive va te ramener en arrière. Tu as vraiment l'impression d'avoir évité la peine pour ne pas montrer aux autres que tu était détruite? Tu es la seule à le savoir mais en tout cas c'est normal de vouloir vivre et être bien. Et c'est normal aussi d'avoir ces retours en arrière et de ne pas vouloir revenir dans cette grosse peine. Il n'y a rien de le fun là-dedans. C'est difficile aussi d'avoir besoin des autres, de se montrer vulnérable. Je pense à toi et je comprends ce que tu vis.

Amélie maman de Léo et de Maya Rose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 50
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Durant quelques instants...   Lun 27 Juil - 20:52

Tant de peine dans le regard (sévère) que tu portes sur toi-même... Tu as fait comme tu le pouvais. Ya pas UNE façon de vivre le deuil... Ya DES façons... Surtout, ya TA façon à toi.

Un deuil... ya pas de mode d'emploi. On blague parfois sur le fait que les bb, ça vient sans mode d'emploi. Alors, tu imagines: un bb-ange???

Gros câlins
et si tu le peux, apprivoise doucement la solitude... à dose homéopathique, si tu le peux. Dans la solitude, il y a la possibilité de se rencontrer soi-même. Selon nos histoires, cette rencontre fait parfois pas mal peur... car il y a souvent bien de la souffrance en nous-même... et, pas fou! on ne tient pas particulièrement à souffrir... même si on sait que peut-être après, on sera mieux... on est pas chaud-chaud à l'idée qu'avant d'être mieux, ya un passage difficile... Être aussi compassion pour soi-même qu'on l'est pour d'autres...

Tendresse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harwill_12

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 47
Localisation : France, Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ethan
Décédé(e) à : 32 SA
Le : 04.07.2007
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: ai   Mar 28 Juil - 6:33

Chère Geneviève,

Je pense que nous avons toutes une façon différente de vivre notre deuil, une façon différente de laisser nos émotions nous submerger, le principal étant de leur laisser une place. Tu as fait et tu fais comme tu peux ma belle, tu prends conscience petit à petit de certaines choses et c'est ta façon à toi de les gérer, ne regrette rien.
Tu sais je viens de passer les deux ans de mon bonhomme et il me manque toujours autant. A la différence de toi j'ai laissé monter les émotions dès son départ je n'ai lutté contre rien et pourtant aujourd'hui' deux ans après j'ai toujours mal. Je ne pleure plus mais la douleur est toujours là parfois omniprésente parfois plus retenue. J'ai la chance d'avoir eu Alyssa qui a maintenant 9 mois mais cela n'empêche pas la douleur de l'absence d'Ethan, et là non plus je ne lutte pas. Tout simplement parce que je me suis rendue compte que plus je lutte plus cette douleur m'imprègne et fait corps avec moi comme une deuxième peau. Alors que, quand je laisse la vague monter et me submerger elle ne reste pas, elle ne fait que passer. Ce n'est pas pour autant qu'elle fait moins mal mais au moins elle ne s'incruste pas en moi.
Alors oui on passe par des phases de fous rires et d'appitoiement quelques minutes après mais je pense que l'essentiel est de les accepter et de se dire que notre vie sera ainsi faite maintenant. Notre vie est différent maintenant car nos anges sont passés et nous ont marqué ... à vie ... pour la vie ...
Je t'envoie plein de courage et de tendresse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ti coeur

avatar

Nombre de messages : 547
Age : 40
Localisation : st-Georges de Beauce
Je suis : Maman de
Ange(s) : Bébé Émile
Décédé(e) à : 20 semaine de grossesse
Le : 6 avril 2009
Date d'inscription : 20/05/2009

MessageSujet: Re: Durant quelques instants...   Mar 28 Juil - 9:47

Bonjour Genevieve,

Je trouve ton message très triste et je reconnait très bien notre attitude a vouloir se montrer bien forte pour proteger tout le monde. Je crois que tu as pris des moyens pour te proteger de ta peine qui convenais dans le moments , mais tu ne dois pas te juger face a cela.

In agit du mieux que l'on peut dans dans des situations très pénible.

Je te souhaite de retrouver l'équilibre dans ta vie et de vivre ta peine, il n'y a rien de honteux dans cela.

Bonne journée

Marie-eve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gennybeaupre

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 36
Localisation : Lachenaie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Loïk Lavoie
Décédé(e) à : 28 semaines
Le : 14/08/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Durant quelques instants...   Mar 28 Juil - 10:52

Merci mesdames!
J'aimerais simplement clarifier un petit détail...
je comprends et je reconnais que j'ai droit à ces petits moments où la vie me semble plus triste même si généralement, je vais bien. Durant ces quelques instants, la tristesse revient, mais la joie de vivre reste présente.
La fin de mon message est plutôt écrit pour les nouvelles mamans qui comme moi, ne se permettront pas de vivre le peine.
J'essayais seulement de dire qu'il faut la vivre et non pas nécessairement l'enfouir au fond de soi. J'indiquais cela pour dire que hier, par exemple, au lieu d'essayer de tout garder en moi, j'aurais peut-être pu pleurer ma peine durant quelques secondes et je suis certaine que cela m'aurait fait du bien!
Bisou mesdames!
Genny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite_véro

avatar

Nombre de messages : 221
Age : 36
Localisation : Repentigny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Anaïs
Décédé(e) à : 34 semaines de grossesse
Le : 29/11/2006
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Durant quelques instants...   Mar 28 Juil - 11:01

Je t'embrasse ma belle, et on se voit le 14... d'ici là, ne lâche pas, tu es tellement merveilleuse... Ca prend beaucoup de courage venir dire a pleins de gens nos souffrances, nos faiblesses, juste de les reconnaitre et les assumées c'est beaucoup. Ne craint pas la solitude ni la douleur, oui elle est là, mais plus tu la visiteras, plus elle sera douce dans ton coeur. Prend soin de toi Ge. Bisous ma belle XXX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jujulie5

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : St-Jérôme
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaël - Gabriel
Décédé(e) à : 24 - 34
Le : 9-02-07 et 26-03-08
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Durant quelques instants...   Dim 2 Aoû - 20:05

Je t'embrasse fort ma petite Genny adorée.

Julie, maman de Rosalie et des anges Raphaël et Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Durant quelques instants...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: