DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Oriane mon ange ! I_icon_mini_portalAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Oriane mon ange !

Aller en bas 
AuteurMessage
Christellem6

Christellem6

Nombre de messages : 246
Age : 48
Localisation : Couvet, Suisse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Oriane et une poussière d'ange
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse / 6 SA
Le : 16/08/2006, 09/04/2009
Date d'inscription : 04/12/2008

Oriane mon ange ! Empty
MessageSujet: Oriane mon ange !   Oriane mon ange ! Icon_minitimeMar 9 Déc - 8:39

Bonjour,

Je viens souvent sur le site pour vous lire mais je n'écris pas souvent.
Ça fais 3 mois aujourd'hui (16 novembre) que ma petite Oriane est montée au ciel rejoindre les anges et elle me manque terriblement car nous avons attendu 2 ans 1/2 avant que j'arrive à tomber enceinte.

Je me suis dis que peut-être de partager mon histoire avec vous m'aidera à adoucir ma peine. Voici mon histoire:

Le samedi 12 août 2006 au matin (19,5 semaines de grossesse) j'ai constaté quelques saignements après avoir fait mes besoins, je me suis dis que c'était sans doute pas grave, peut-être un petit décollement du placenta, j'en avais déjà eu un au début de ma grossesse. Je téléphone quand même à l'hôpital pour demander conseil et il me demande de venir pour un contrôle, jusque là rien de bien méchant. Le médecin de garde est arrivé au bout d'un quart d'heure et il m'a fait descendre dans son cabinet pour m'examiner (dans un silence total) puis nous sommes remonté aux urgences maternité. Il a demandé à l'infirmière de me mettre dans un lit en balance, à ce moment je ne comprenais pas ce qui se passait... Puis une fois dans le lit, il m'annonça de but en blanc que j'allais perdre mon bébé si ce n'était pas aujourd'hui ça serait demain ou dans le courant semaine car j'avais le col dilaté à 100% et que la placenta était déformé et étiré.

J'ai donc été hospitalisée et sous contrôle, tout le week-end en attendant le retour de vacances de mon gynécologue qui consulte dans cette hôpital. Le lundi matin mon gynécologue et venu me voir et nous avons décidé de tout tenter pour sauver mon bébé. Nous avons même envisagé l'allitement total jusqu'à la 36 semaines, cela me redonnait un peu d'espoir...

Mercredi matin 16 août 2006, après ces rendez-vous du matin, il a souhaité me rééxaminer. J'ai donc été transféré dans son cabinet... il m'a expliqué tout se qu'il faisait et il a eu l'air angoissé en voyant mes pertes de sang avec du liquide (il a examiné ces pertes et a confirmé qu'il s''agissait de liquide amiotique donc qu'il y avait une fissure du planceta) suite à ça il a hésité un bon moment à me faire un touché vaginal car il avait peur de percer la poche et pour finir il a renoncé et a préférer me faire une échographie. Là j'ai vu ma puce qui bougait et son petit coeur qui battait mais soudain sur l'écho un truc anormal... ma puce avait sa jambe complétement dans le vagin et ça déchirait lentement le placenta... En voyant le regard que mon gyné portait sur moi, je compris à ce moment là que c'était la fin, que tout allait s'arrêter.

Donc ils ont arrêté le médicamment qui stoppait les contractions, préparé la salle d'accouchement pour 14h, à 14h30 ils m'ont fait la péridural et à 15h30 j'ai donné la mort à ma petite Oriane... elle était si jolie, on aurait dis qu'elle dormait.

Ce qui est le plus dur ces de voir mes collègues enceintes (il y en a 2) et les copines enceintes et de les entendre parler de leur grossesse, des préparatifs de naissance, de la recherche du prénom, etc... Alors quand elle se plainge, "j'ai des insomnies à cause du bébé" ou "j'en ai marre vivement que j'accouche", j'ai tellement envie de leur dire d'aller chiez ! car moi j'aimerais bien avoir tous ces désagréments au lieu de me rendre au cimetière pour voir ma puce.

C'est fou comme une rencontre si brève peux-être si intense et remplie d'amour et peux nous affecter à ce point. Je pense continuellement à elle, une chance que son papa est là pour moi, elle me manque trop.

Merci à vous toutes d'avoir lu ma longue histoire (désolée de m'être étalée autant) et grosses bises à toutes les mamans d'anges !

Maman d'ange Oriane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Oriane mon ange !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: