DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...

Aller en bas 
AuteurMessage
Lessa

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Donnacona, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine,Victor
Décédé(e) à : 18sem, 20sem de grossesses
Le : 20/08/2003,05/01/1996
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Mer 10 Déc - 21:38

Et oui le mot est gros, difficile à prononcer, merci pour cette section...J'ai eu souvent envie de venir en parler sur l'autre site et je me retenais parce que aucun endroit ne se prêtait à cela. De plus je ne voulais en rien enlever l'espoir que toutes les mamans ont le droit d'avoir. Pour moi j'ai toujours cru que la vie me rendrait mes enfants, je le crois encore mais je ne sais pas de quelle manière ça se passera. J'en ai gros sur le coeur donc je vais laisser couler un peu d'eau sous les ponts avant de venir vous dire comment j'essaie de digérer tout ça.
Pour l'instant je dois me faire opérer pour me faire enlever l'utérus car même après mon embolisation utérine je suis toujours en hémorragie si je n'ai pas mes injections de Lupron qui me maintienne en ménopause artificielle.
Je devais me faire opérer en décembre et là ça semble vouloir s'étirer jusqu'en janvier...l'opération ne me stresse pas tant que l'après opération et donc la vrai réalisation de tout ce que ça veut dire définitivement. Pas que je n'y pense pas et que je ne sais pas que c'est le seul choix qui me reste mais me semble qu'il va falloir que je le réalise vraiment un moment donné et que cela ne peu se faire qu'une fois que l'opération sera faite pour vrai...
Je ne pourrai pas dire que je n'ai pas tout essayer jusqu'à la dernière minute mais la je dois me rendre à l'évidence, je n'ai plus le choix. Moi non plus je n'aurais jamais cru que ma fertilité finirait avec la perte de 2 enfants et une fausse couche!!! J'ai l'impression d'avoir passé les 5 dernières années de ma vie sur une autre planète et que là je fais mon retour, ce que je veux dire c'est que rien d'autre ne me faisait plus avancer que le fait de vouloir avoir un autre enfant. Je te comprend Poulerose de dire que le temps n'efface pas cette envie; quand j'ai du prendre des break durant ces années, ça me faisait du bien mentalement mais aussitôt que je pouvais entrevoir l'idée de recommencer les essais la lueur brillait dans mes yeux...Présentement, il n'y a plus de lueur, il faudra que je trouve quoi mettre dans mes yeux pour que la lueur revienne, bien sur il y a l'amour de ma vie, mon grand Anthony...il va avoir 15 ans ce Noël....Je le sais maintenant que c'est pas pour rien qu'il est venu au monde un 24 décembre à 23h59...C'était un si beau cadeau...Je le prend comme une demande de pardon en avance pour venir ensuite m'arracher les 2 autres...
Mais même si l'absence de ma fille m'arrache moins les trippes, on dirait que c'est plus que jamais à la vie que j'en veux pfffffffffffff c'est pas sain hein? Je voulais pas resté avec cette amertume pis je me retrouve avec quand même...Et je sais pas comment gérer ça.
Tk merci encore pour cette section, ça à l'air que ça m'a fait du bien de pouvoir venir vous en parlez en sachant que la section est là pour ça...
Bye
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mathisange

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 40
Localisation : quebec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathis et Zachary
Décédé(e) à : 24 et 22 semaines
Le : o4/08/2007 , 25/04/2008
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Jeu 11 Déc - 11:33

Bonjour a toi ma chere mamange.
Je suis toucher par cette section bien que pour l instant je suis enceinte .Je crois que la plus grande peur de chaque mamange en plus du deuil de leur enfant ,c est de ne plus pourvoir concevoir peu importe la raison.Je tient a vous dire a toi et a poulerose que je penses a vous , l idee d avoir a faire une croix sur la materniter me passe parfois par l esprit .Oui je suis enceinte mais avec mes antecedent je n ai aucune garantie ,cette grossesse est celle de la dernirere chance non que je ne peux plus concevoir mais je suis au bout de ce que je peux gerer humainement comme douleur. bref sachez que je vous porte dans mon coeur et que je vous souhaiter de trouver la paix et la sereinite malgre cette epreuve qui s ajoute a la perte de vos anges.
Douces pensees pour vous et doux calin a vos anges.

Cathy la maman des anges Mathis et Zachary de 2 poussieres d anges
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Poulerose

avatar

Nombre de messages : 98
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Maëlie
Décédé(e) à : 1 semaine de vie
Le : 07/04/2006
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Jeu 11 Déc - 19:13

Merci mathisange pour ton soutien.

Lessa, on ne vit pas la même chose, mais je sais que nous pourrons nous aider et nous comprendre dans ces multiples deuils. La vie est parfois bien difficile à comprendre, et malheureusement l'être humain granit en croyant que les ges bons sont récompensé...que le bien triomphe toujours. Quelle débarque on prend quand on réalise qu'il n'y a pas de justice avec la vie ou la mort, sauf peut-être qu'on meurt tous un jour... pour la maternité c'est un peu la même chose, pour certains c'est tellement simple, et pour d'autres il n'y a rien qui puisse leur garantir une grossesse. Même les meilleurs traitements de fertilité ne garantisse rien et peuvent finir par nuire à notre propre santé. Notre corps aussi peut finir par ne plus fonctionner comme il faut et malheureusement tous les maux ne sont pas traitables, même en 2009!...et la santé on en a qu'une.

Ahhh moi aussi je suis bien mêlée avec tout ça. Contrairement au deuil de ma fille, qui est un deuil assez concret je trouve, celui de la maternité en est un sans fin on dirait... du moins à 60 ans je n'oserai probablement plus croire que je vais ravoir un enfant ;-)... mais d'ici là les espoirs sont durs à étouffer... donc les déceptions, déprimes et moments de tristesse sont récurants. Ce que je trouve difficile avec le deuil de maternité, c'est qu'il me ramène constamment à celui de ma fille... et les ¨sentiments d'injustices¨ et les ¨pourquoi¨ sont encore bien présent, malgré les années qui passent, à cause de ce sentiment de ne pas avoir réussi dans ce domaine de ma vie...bref, d'avoir pu tourner une page de l'histoire.

Le plus dur pour moi est que malgré les 2 ans et demi qui ont passé, et l'évolution de mon deuil de Maëlie, je suis rester la même ¨maman¨... soit une maman sans enfant.


Véronique, maman de l'ange Maëlie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kidy

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 37
Localisation : Roberval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Éliott, Justin et une poussière d'étoile
Décédé(e) à : 27, 22, 6 semaines
Le : 07/05/07 , 15/02/08 , 12/10/2011
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Jeu 11 Déc - 21:17

Bonjour ma belle Lessa,

Tu as toujours eu des bons mots réconfortants pour moi... J'aimerais tellement pouvoir faire la même chose pour toi ! Après avoir perdu mon deuxième garçon, mon amoureux m'a dit qu'il ne voulait plus essayer... Toute la détresse que j'ai ressentie à ce moment... Je n'étais vraiment pas prète à prendre la décision de ne jamais avoir d'enfant !

Je sais que ça ne remplace pas tes deux petits anges ni même l'espoir d'avoir un autre enfant, mais profite au maximum de ton cadeau de noël de 15 ans...

Je pense à toi et je souhaite de tout coeur que tu puisse vivre cette nouvelle étape de ta vie le plus sereinement possible.

Bonne chance !

Annie maman d'Éliott et Justin, mes étoiles filantes et de bedon Cédric 28 semaines
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lessa

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Donnacona, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine,Victor
Décédé(e) à : 18sem, 20sem de grossesses
Le : 20/08/2003,05/01/1996
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Ven 12 Déc - 2:28

Merci les filles de votre soutien,
Cathy je te souhaîte vraiment que ta petite graine d'espoir soit la bonne, je trouve que pour celles qui n'ont pas encore d'enfant c'est encore plus injuste...comme si il pouvait y avoir une justice la dedans!!! Mais c'est ce que je pense et c'est aussi vrai que la douleur ne peut pas se rabattre continuellement car la vie à beau continuer après avoir perdu un enfant, se sont des cicatrices avec lesquelles il faut tout réapprendre à notre sujet...Je dois vous avouez qu'après la perte de mon petit Victor je m'en suis pas trop mal remis, mais la 2ème fois j'ai trouvé ça dur à digérer, et je le traine encore plus longtemps, puis je me rends compte que je n'ai vraiment mais vraiment aucun contrôle la dessus. Ça me fait remettre en question un tas de chose de ma vie...De LA vie, ceux qui ne perdent pas d'enfants, ils ne perdent rien de ce qui est "devant eux" ils n'ont pas tant d'occasion que nous de se demander ce que serait leur vie si...

Poulerose tu as tellement raison dans ce que tu dis...tu vois là mon opération est retardée et je me demande encore si...Et justement je trouve bien dommage que nous apprenions que la vie est injuste en perdant nos anges....Il y en a d'autre qui l'apprenne de manière beaucoup moin cruelle. Et avec ce que tu as vécu et vit encore....Je te souhaîte aussi que la vie t'apporte ce cadeau à nouveau, elle ne peut pas vous laissez tomber comme ça.

Tout ça pour en venir à dire que pour l'instant on dirait que j'essaie de me convaincre que je serai capable, je dois y arriver sans trop d'écorchure et puisque je ne suis pas du genre à m'appitoyer sur mon sort, ben je ne compte pas en faire une dépression, je sais qu'on ne décide pas de ça non plus mais ce que je veux dire c'est que je vais aller consulter si je me sens descendre trop bas.
Et aussi quelque chose que j'aimerais rajouter à propos du sentiment qui m'habitais quand j'ai perdue ma fille. C'est le fait que j'avais un grand désir d'enfant et je sentais que si j'arrètais ce désir c'était comme de dire que ma fille n'aurait pas eu sa place, comme de dire <ben au fond j'en voulais pas>...Je sais pas si je me fais comprendre...c'est tellement ambivalent ce sentiment...Je la voulais tellement cette enfant et la c'est la vie qui a décidée....Je trouve ça encore poche...

Kidy, merci de venir à mon secours lol!!! Mais t'as donc bien un bel avatar Wink
Tu vois des histoires comme la tienne me redonne confiance en la vie même si je m'en vais vers autre chose. C'est pour ça que je viens encore sur ce site. Et pour t'avouer un secret mon garçon est le plus beau cadeau de ma vie, je n'ai rien de plus précieux.
Bonne chance à toi aussi Like a Star @ heaven


Dernière édition par Lessa le Lun 15 Déc - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mely1979

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 39
Localisation : saguenay
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jolyanne
Décédé(e) à : le 24 fevrier 2006 ,apres sa naisssance a 37 semaines
Le : 24 février 2006
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Ven 12 Déc - 7:42

ma chère lessa...

comme je voudrais te prendre dans mes bras et te dire que ca va aller...la vie est tellement cruelle, comment garder espoir en sa bonté lorsque tous ces drames arrivent. je pense souvent à toi,

petit anges...prenez soin de votre merveilleuse maman...elle en a besoin,

j' aimerais bien avoir de tes nouvelles

bettacrochu@hotmail.com

bisous

Mély
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lessa

avatar

Nombre de messages : 141
Localisation : Donnacona, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine,Victor
Décédé(e) à : 18sem, 20sem de grossesses
Le : 20/08/2003,05/01/1996
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Lun 15 Déc - 21:52

Merci aussi Mély pour ton soutien, j'ai pris le bon câlin virtuel et il m'a fait un grand bien, venir vous parlez ici c'est comme un médicament dont je ne saurait me passer....Je ferai donc honneur à ma prescription Cool
Alors que j'aurais aimé être un espoir pour celles qui comme moi sont sur la ligne de l'horloge biologique, ben je serai une de celles qui franchiront la porte de l'espoir non comblé, le bébé espoir qui ne s'est pas pointé. Je crois que je dois le prendre comme ça maintenant. Et accepter que ça ne sera pas moi la vieille branche qui aura un bébé espoir mais une autre...car je sais bien qu'il y en aura une qui sera l'espoir pour toutes celles qui espèrent avant que l'horloge ne sonne...Comme j'ai été enceinte de ma fille à 38 ans je sais que c'est un sentiment très ennivrant d'être à côté de jeune femme enceinte quand tu as moins l'âge de lêtre; c'est comme une nouvelle jeunesse....Alors je le souhaite très fort à l'une d'entre nous qui est près du but I love you , celles pour qui il y a encore de l'espoir, allez-y!!! ne désespéré pas.
Aussi je lance un message à celles qui pourrait passer par ici parce qu'elles ont justement entamé ce deuil de l'espoir, je suis preneuse de conseil, j'irais même jusqu'à dire que j'en aurais besoin study .
Merci à toutes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 50
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Chère Lessa, très chère Lessa...   Sam 10 Jan - 8:57

Revenir ici...
c'est un peu comme revenir à la maison...
Juste un peu
Car malgré tout, la "vraie" vie continue!
La vie, avec ses hauts (lesquels, on se le demande parfois souvent par moments Question )
La vie, avec ses bas (nos bas, on les connait... les "bas" des autres... on en voit que ce qu'ils veulent/peuvent nous montrer)

Je suis très heureuse que tu m'aies retrouvé
Je pensais parfois à vous, surtout à celles avec qui j'avais noué plus de contacts
L'ordi "planté" avec mes adresses courriels dedans et mon quotidien chargé ont fait que je vous ai perdu de vue.

Je suis triste d'apprendre que toute-tite-bine Like a Star @ heaven aura été ton dernier espoir
que ton corps en a décidé ainsi
On dit que le corps "sait".
Quelles leçons avons-nous à apprendre pour "savoir" nous aussi?
Pourquoi ces "leçons" doivent-elles être si difficiles?

Un énorme câlin à toi tendre amie

Catou I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gwen



Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...   Lun 19 Jan - 21:32

Chère Lessa, je comprends ce que tu dois ressentir en ce moment, j'ai du faire le même choix que toi, soit ne plus porter un enfant. J'ai aussi un fils, il va avoir 7 ans. c'est bien sûr l'amour de ma vie, et mon + beau cadeau, comme ton grand garçon Anthony. C'est très dur de devoir renoncer à la maternité, très dur de ne aps ressentir de l'injustice, mais au fond, on a le droit de trouver cela injuste, car la vie nous a bel et bien volé un grand morceau. Une intervenante m,a dit quelque chose de bien : que je définissais ma féminité par la maternité depuis les 5 dernières années, je désirais tout comme toi tellement tellement un 2è enfant, toute ma vie passait par ce désir, et elle m'a dit : redéfinis ta féminité, trouves un projet dans lequel tu avs tripper, te redéfinir, que ce soit par l'art, la musique, autre chose. Sur le coup je me suis bien sûr dit : voyons, rien ne pourra remplacer un enfant, et puis en y réfléchissant bien, bien sûr que non rien ne remplace un enfant, mais il y a moyen de se redéfinir tout doucement, très tranquillement... ça N,enlève rien au sentiment d'injustice ça c'est certain. je n'Ai aps ton témoignage pendant que je t'écris ces lignes, et j'ai envie de te demander ce qui t'es arrivé suite à la naissance de ton bel Anthony. quand as tu décidé de faire un second enfant, comment as tu vécu ça, alors ti tu as envie d'en parler, et bien je suis là.
Dans notre cas, après avoir eu notre fils (très facilement) nous avons décidé (tout naturellement) d'avoir un second enfant, alors qu'il avait près de 2 ans. J'ai d'abord du faire face à une année complète d'infertilité, honnêtement, je ne comprenais vraiment pas ce qui M,arrivait. je suis ensuite tomber enceinte, j'Ai fais une fausse couche à 12 semaines. puis une autre fausse couche à 7 semaines, puis encore de l'infertilité pendant près de 2 ans, et re-fausse couche à 14 semaines et demi, une 4è fausse couche qui m,a dévastée à 7 semaines et une 5è fausse couche à 7 semaines encore. jamais de cause connue... et chaque fois : l'ESPOIR qu'enfin, en y mettant tant d'effort ça finisse par fonctionner !!!!! quand je suis finalement tombée enceinte de ma Frédérique début août 2008, j'avais encore l,espoir que ça fonctionne. Elle est décédée à 19 semaines et demi de grossesse. Je suis en paix avec sa mort, même si c'est la pire chose de ma vie, mais le fait de enfin tenir mon bébé, je ne sias, une victoire pour moi... et le fait de l,avoir vue, de savoir que c,Était une fille, de enfin connaître la cause de sa mort (anomalie du cordon : la fin du cordon était une ligne très mince la sous-alimentant...), j'ai ses cendres, des souvenirs, des photos, c'est pour ça que je suis en paix, mais après avoir perdu 6 bébés, j'ai décidé que c'était terminé. Mes grossesses étaient devenues de véritables tortures psychologiques et très dures physiquement. Nous avons entamé depuis 1 an, un processus d'adoption en Chine pour une belle petite cocotte. J'ai encore eu envie de porter un bébé malgré le processus d'adoption qui me remplit tellement de bonheur, mais là la grossesse biologique c'est vraiment terminé et je comprends le genre de renoncement que tu dois vivre. L'adoption est une belle grossesse de coeur, je la savoure pleinement et je dirais que ça me tient heureuse et en vie. Mais la douleur de la perte de ma fille me laisse dans de grands trous de tristesse, malheureusement un enfant n'en remplace pas un autre... et je vis un sentiment d,injustice, très grand, je toruve que la vie m'a volé ma maternité. Chaque fois que je tombais enceinte durant ces 5 dernières années, c'est comme si j'avais une pause, comme si je pouvais enfin y croire, comme si je sortais de ma torture des fausses couches... là l,espoir n'est plus permis du côté de la grossesse biologique, on sait que nos enfants auront 8 ans d'écart et +, car nous attendons notre petite fille pour 2011, elle aura environ 1 an et mon fils en aura 9. Je dois renoncer à ma famille idéale, c'est dur.
voilà, je comprends devant quoi tut e trouves au point de vue des enfants que tu ne porteras plus.si tu as envie d'en parler, n,hésite pas, gwen xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fontaine



Nombre de messages : 7
Age : 46
Localisation : BRON
Je suis : Maman de
Ange(s) : Thomas
Décédé(e) à : 26 semaines d'amenhorés
Le : Né le 23/02/03,décédé le 27 /02/03
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: je réalise que je n'aurai plus d'enfants   Mar 12 Mai - 7:11

bonjour , je
suis nouvelle; sur ce site et je viens de me rendre compte , que ce sujet , me correspond..
et c'est très dure de se mettre cela ; dans la tete.
j'ai une fille de 10 ans et un ange Thomas.
après le déces de Thomas ; j'ai demande à mon médecin ,si je pourrai etre de nouveau enceite ; il m'a dit qu'il y aurai des risques ; mais bien sur ils ne savent pas ...
mais après quelques années , bien réfléchies; je suis d'abord pas très jeune , et j'ai très peur d'avoir la meme chose , qu'avec Thomas...
c'est trop dur , je suis peut-etre egoiste ; mais je ne veux pas y laisser ma vie..
Nous avons eu la chance d'avoir une belle petite fille , qui est pleine de vie (née à 31 SA) et on l'a chouchoute peut-etre un peu trop!!!!
mais nous n'oublions pas son frère , il fait partie de notre vie , mais l'entourage ne comprend pas pourquoi, nous avons pas un autre enfant..avec tous les risques !!!
(ce qui ne remplacera pas Thomas ) je ne suis pas prete pour adopter...
Je suis de tout coeur avec vous
Cathy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je réalise tranquillement que je n'aurai plus jamais d'enfants...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: NOUVEL ESPOIR :: DEUIL DE L'ESPOIR-
Sauter vers: