DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
L'histoire de Jasmin I_icon_mini_portalAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 L'histoire de Jasmin

Aller en bas 
AuteurMessage
mamandejasmin

mamandejasmin

Nombre de messages : 378
Localisation : Bas-St-Laurent
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jasmin et des poussières d'étoiles
Décédé(e) à : né le 18 fév. 08 à 38 3/7 semaines, a vécu quelques heures
Le : Jasmin 19-02-2008; fc 24-01-2007, 01-09-2008, 31-12-2008, 06-2009
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de Jasmin Empty
MessageSujet: L'histoire de Jasmin   L'histoire de Jasmin Icon_minitimeJeu 11 Déc - 13:30

Voici notre histoire, transférée de l'ancien site, et mise à jour...


D'abord, j'ai une fille qui a 3 1/2 ans.


Comme j'ai toujours voulu une grande famille, j'étais bien heureuse de tomber enceinte d'un 2e en janvier 2007... Toutefois, ce petit être devint poussière d'étoile à 5 semaines. Sachant qu'à ce stade, une fausse-couche est souvent reliée à de graves malformations, je l'ai relativement bien accepté, et la vie continuait.

En juin, la veille du deuxième anniversaire de ma fille, j'ai su que j'étais enceinte, et là, nausées à l'appui, j'avais le pressentiment que
c'était pour de bon!

La grossesse allait effectivement normalement, mais c'est ma fille qui m'a chaviré le cœur: le 7 août, alors qu'elle dansait telle une charmante ballerine, elle tombe à genou par terre et se fracture le fémur!
J'ai compris assez vite que pour se casser le plus gros os du corps
en tombant ainsi, elle avait forcément les os fragiles, petit gène stupide hérité de moi-même... Elle a donc dû passer 2 ½ mois dans un spica plâtré: un espèce de méga-plâtre allant des aisselles à la cheville d'un côté et au genou de l'autre. Je vous épargne les détails de l'adaptation que cela a nécessité à la maison... et avec ma bedaine qui grossissait bien! Que de stress et de culpabilité... mais bon, une fois sortie de là, j'espérais à une vie normale, avec mon bedon de 21 semaines alors.

Quelques jours avant Noël, j'ai dû être hospitalisée pour des coliques néphrétiques (des pierres aux reins). J'en étais à 30 semaines alors, je n'aimais vraiment pas donner des narcotiques
indirectement à mon bébé, mais c'était le seul moyen de passer au travers de la douleur atroce, aucune intervention dans mon cas aurait pu régler le problème. J'ai passé le reste de ma grossesse entre la maison et l'hôpital, car pour une cause encore inconnue, j'ai continué
de « pondre » des pierres jusqu'à la fin de ma grossesse.


Le 18 février 2008, j'étais une fois de plus à l'hôpital, quand un mal de dos atroce m'empêchait de dormir... J'étais en train d'accoucher!
Dire que cela avait pris 14h pour ma fille, là, en 2h, j'ai eu le bébé dans les bras! J'ai accouché tellement vite, que mon chum est arrivé juste à temps pour couper le cordon, il a tout manqué le reste! Ouf, enfin mon gros bébé, finies les pierres et les douleurs, on pourra
enfin retourner à la vie normale à la maison.


Ben oui, si la vie était si bien faite...


À 1h30 de vie, mon bébé s'est mis à bleuir... On lui donne de l'oxygène, on prend sa saturation: 56-60%... C'est vraiment pas bon... On l'emmène à la course en néonatalogie...

Puis c'est l'interminable attente. Des secondes, des minutes qui paraissent des heures. Il était correct à la naissance, apgar 9-10! Une infirmière passe voir comment je me porte, je l'empresse de me donner des nouvelles... Elle tente de me rassurer, ben non! Je suis pas folle, je suis une de vos collègues, je sais que ça va pas! J'entends l'alarme qui sonne, ça veut dire que ça va vraiment pas, les filles de la néonatalogie sonnent pour du renfort! Je suis morte d'angoisse... Et mon chum a pas l'air de comprendre que ça va vraiment pas! L'infirmière qui tente de me rassurer... Mais non, je sais que c'est MON bébé qui vient d'être transféré, c'est sûrement
pour lui que ça sonne!!!


Puis le verdict tombe: la cardiologue appelée d'urgence lui a diagnostiqué une transposition des gros vaisseaux : c'est l'aorte et le tronc pulmonaire qui sont branchés à l'envers au cœur. Autrement dit, le sang qui va s'oxygéner aux poumons ne peut être envoyé
ailleurs dans le corps, il retourne sans cesse aux poumons. Pas d'oxygène aux autres organes, dont le cerveau, vous devinez la suite... c'est vraiment pas bon... On tente une opération pour permettre à l'oxygène de passer de l'autre côté du cœur, une première dans cet hôpital, mais en vain.
Aucune amélioration.

On doit le transférer d'urgence dans centre spécialisé en cardiologie pour enfants, on nous permet donc de le voir avant son départ... Mon pauvre bébé, je ne peux croire que c'est lui sous tous ces tubes... Il a l'air si fragile... et son visage encore bleu...


On le laisse partir, pour sa dernière chance... Mais mon chum et moi n'avons vraiment pas d'espoir avec ce que le pédiatre nous a dit sur son état...


Au petit matin, on reçoit un appel de la néonatalogiste de l'autre hôpital, la 2e opération n'a pas fonctionné. On lui passe un EEG et un
scan qui montre qu'il n'y a pas d'activité cérébrale...


Je suis transférée à l'autre hôpital et mon chum suit en auto avec mon pèreet notre fille. La néonatalogiste nous réexplique l'état de notre bébé, nous nous rendons à l'évidence qu'il n'y a aucun espoir. Nous autorisons donc le débranchement.

Jasmin a rendu son dernier souffle pendant que je le berçait... Il aura vécu 19 heures parmi nous...

Comme si ce n'était pas assez, j'ai continué à avoir des coliques néphrétiques pendant 3 semaines après l'accouchement...


Et la cerise sur le sundae: ma fille s'est cassé un tibia en avril, donc un autre petit plâtre pour 5 semaines...

En septembre 2008, le temps de penser que je suis enceinte d'un petit espoir... Il devient poussière d'étoile!...

Voilà notre histoire... J'en suis là, 9 mois plus tard, à espérer que j'aurai un jour au moins un autre bébé... Car si mon deuil de Jasmin est fait, celui de ma famille rêvée ne l'est vraiment pas!


Injustice, impuissance, peine...
C'est là où j'en suis...

Merci de me lire et de votre support
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamandejasmin

mamandejasmin

Nombre de messages : 378
Localisation : Bas-St-Laurent
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jasmin et des poussières d'étoiles
Décédé(e) à : né le 18 fév. 08 à 38 3/7 semaines, a vécu quelques heures
Le : Jasmin 19-02-2008; fc 24-01-2007, 01-09-2008, 31-12-2008, 06-2009
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de Jasmin Empty
MessageSujet: voici les réponses transférées de l'ancien site   L'histoire de Jasmin Icon_minitimeJeu 11 Déc - 13:43

De : L'histoire de Jasmin Cool_global_nickL'histoire de Jasmin CjessetpascalEnvoyé : 04/09/2008 20:07
Ma belle Julie, je suis vraiment émue de te lire, même si je connaissais ta triste histoire.....
Les moments que vous avez vécu sont terribles et aucun mots ne peut apaiser ce que nous ressentons dans ces moments...
Je vous souhaite sincèrement, à toi et ton Nicolas, d'avoir votre grande famille et d'être serreine dans tout ça...

Je pense très souvent à vous et j'ai bien hâte de vous revoir. ( je ne serai pas au groupe dimanche par contre L'histoire de Jasmin Emsad )

Tendres pensées a ton beau L'histoire de Jasmin EmstarJasmin et bisous à ta petite L'histoire de Jasmin Emhotaventurière !


Jessica , la maman des anges L'histoire de Jasmin EmstarGabriel et L'histoire de Jasmin EmstarJustin et des Jumeaux-espoirs L'histoire de Jasmin EmgiftLouka et L'histoire de Jasmin EmgiftAntony en route de 28 semaines 3 jours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamandejasmin

mamandejasmin

Nombre de messages : 378
Localisation : Bas-St-Laurent
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jasmin et des poussières d'étoiles
Décédé(e) à : né le 18 fév. 08 à 38 3/7 semaines, a vécu quelques heures
Le : Jasmin 19-02-2008; fc 24-01-2007, 01-09-2008, 31-12-2008, 06-2009
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de Jasmin Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de Jasmin   L'histoire de Jasmin Icon_minitimeJeu 11 Déc - 13:51

Début décembre, encore aucun bb espoir à l'horizon...

Depuis le décès de mon Jasmin, ma fausse-couche de 2007 me pèse, et l'autre récente est encore plus lourde!
Je m'accroche à ma fille pour ne pas sombrer, mais c'est lourd pour une
petite de 3 ans...

Je suis en retour progressif au travail. Deuxième essai.
Cet été, je suis retournée après les généreuses 18 semaines du RQAP données lorsque le bébé est décédé. Je me croyais prête, mais j'étais trop fragile. Faut dire que je travaille auprès des nouveaux-nés, des
enfants et des jeunes parents. J'adore ces départements, loin de moi l'idée d'aller voir ailleurs! Mais que c'est difficile parfois d'être confronté à leur bonheur, à leur innocence... Moi qui les envie tellement!L'histoire de Jasmin Emsad
Six de mes collègues vont venir accoucher cet automne... Je les envie... Depuis que j'ai accouché, 14 grossesses parmi mes collègues ont été déclarées. Je ne leur souhaite tellement pas toute la m... que j'ai eu enceinte et après!

Je vois les mois qui filent, les années... Vais-je pouvoir en avoir d'autres, j'aurais tant aimé en avoir 4!... Si je peux en avoir au moins un, ce sera déjà ça, un petit beaume pour le deuil de ma famille rêvée...

Mon md m'assure que j'ai presque 100% de chance de refaire des coliques néphrétiques à une prochaine grossesse, je ne peux y croire...

Je viens d'avoir une réponse pouvant explique mes fausses-couches: j'ai la mutation de prothrombine. J'ai été chanceuse de mener 2 grossesses à terme avec ça, ma fille est donc un véritable miracle!... Pour une prochaine grossesse, je devrai prendre un anti-coagulant, et je serai suivie comme grossesse à risque.

D'abord, il faudrait que je tombe enceinte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mamandejasmin

mamandejasmin

Nombre de messages : 378
Localisation : Bas-St-Laurent
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jasmin et des poussières d'étoiles
Décédé(e) à : né le 18 fév. 08 à 38 3/7 semaines, a vécu quelques heures
Le : Jasmin 19-02-2008; fc 24-01-2007, 01-09-2008, 31-12-2008, 06-2009
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de Jasmin Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de Jasmin   L'histoire de Jasmin Icon_minitimeJeu 11 Déc - 13:52

De : moniqueEnvoyé : 06/10/2008 00:06
Il y a tellement de similitudes avec ce que j'ai vécu. Je suis ému et touché.L'histoire se répète dans le temps.....

Jasmin
avait un problème de membranes hyélines mais avec les même types de
complications, et nous avons dû prendre la décision de la débrancher à
11 jours de naissance après une embolie pulmonaire. Aucune activité
cérébrale après son embolie.
Les médecins n'arrêtaient de me dire
que cela était très rare et je ne n'était vraiment pas chanceuse.
Qu'elle drôle de citation quand on a besoin de tenir le moral.

Je trouve merveilleux la création de ce site internet qui permet d'avoir du soutien moral.
Mais
rien ne remplace le soutien de nos proches qui ont le courage de la
faire. Merci mon dieu pour moi cela à été le cas. Merci à ma mère qui
avait vécu la même chose que moi à son premier enfant.
Ma mère n'est
plus là, mais présente avec mon ange Jasmin. Merci maman pour ta
présence , tes silences qui en disait long mais surtout ta présence et
ton amour dans les moments les plus difficiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




L'histoire de Jasmin Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de Jasmin   L'histoire de Jasmin Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Jasmin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: