DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Mon Angélie

Aller en bas 
AuteurMessage
MDUBE

avatar

Nombre de messages : 36
Localisation : MATANE
Je suis : Maman de
Ange(s) : ANGÉLIE
Décédé(e) à : 37,5 SG
Le : 29 SEPTEMBRE 2009
Date d'inscription : 29/10/2009

MessageSujet: Mon Angélie   Jeu 29 Oct - 22:27

Ma douce et belle Angélie. Que s'est-il passé? Je croyais que tu étais en sécurité dans mon ventre. Je croyais qu'aucun malheur ne pouvait nous arriver. J'avais confiance en la vie. Maintenant, je ne crois plus en rien, je ne comprends plus rien. Pourquoi ça arrive? Tu me manque tellement. Déjà un mois, et c'est comme si c'était hier. J'ai aussi mal, j'ai le mal de vivre sans toi. Pourquoi qu'à la toute fin de ma grossesse, ton petit coeur s'est arrêté. On ne peut mourir sans raison...c'est trop cruel de ne pas savoir les raisons.

J'ai cru mourir lorsque j'ai vu à l'écho que ton petit coeur ne bougeait plus. Un cauchemar...qui n'en fini plus. Une douleur à en mourir me traversait le corps. Et puis il a fallu que j'accouche. Je ne voulais pas pousser...je savais qu'en accouchant, je te perdais définitivement. Et lorsque tu es sortie et qu'il y a eu ce silence...ho mon dieu...un silence affreux! J'avais peur de te voir, je ne savais pas comment réagir. Mais tu étais belle, alors les infirmières t'on approché de moi et je t'ai vu pour la première fois. Oui, tu étais belle. Tu n'étais pas morte, je te regardais et je voulais que tu ne sois qu'endormi. On aurait dit que tu dormais, c'est tout.


Lorsque je t'ai pris dans mes bras, as-tu ressentie tout mon amour? Sais-tu toute la hâte que j'avais de m'occuper de toi? Nous avions tant d'amour à te donner, ton père et moi, ainsi que ton frère et ta soeur qui avaient tellement hâte de te prendre dans leur bras. Je veux que tu saches que je ne t'oublirai jamais. Je pense à toi tellement. Ta chambre n'attend que toi. Je t'attends encore. J'aimerais tant fermer les yeux, les réouvrir, et que tout soit différent. Je regarde ta photo à tout les jours, j'aurais tant voulu voir tes petits pieds. J'ai tes empruntes de pieds et de mains, mais c'est tellement beau à voir des petits pieds de bébé...mais je n'osais pas te décrouvrir. J'avais peur de voir quelque chose qui ne m'aurait pas plu. Tu étais si belle, si douce. Ton petit nez retroussé, tu avais le même nez que ton frère et ta soeur. Ton père était là lui aussi, il t'a pris dans ses bras. On a vécu ensemble ce moment. Un moment...

Pour me réconforté, plusieurs me disent que tu es maintenant un ange et que tu veilles sur nous...mais ça ne me console pas. C'est pas à toi à veiller sur nous...tu n'es qu'un bébé! Un bébé à besoin de sa maman. C'est à nous de veiller sur toi. Mais je ne peux pas le faire. Et ça, c'est difficile à accepter. Je ne l'accepte pas. J'aimerais tant te bercer, te carresser, t'embrasser, t'endormir...j'aimerais tant t'avoir avec moi. T'entendre pleurer...t'entendre respirer, simplement t'entendre et te montrer à quel point notre amour pour toi est grand. La dernière chose que tu as entendu, c'est sûrement le son de mon coeur qui battait. Mais moi, je ne me souviens pas de ton dernier coup de pied, ton dernier battement de coeur...

Angélie, est-ce que tu es bien? Je m'inquiète pour toi...je ne sais pas ce qui t'ai arrivé, je ne sais pas ce qui se passe maintenant. Est-ce qu'il y a quelqu'un qui prend soin de toi? Vois-tu mon oncle Réjean? Il adore les enfants!!! Et notre ami Carl, t'a t'il bercé comme je lui ai demandé? Est-ce que tu m'attends? Il faudra que tu sois patiente ma puce, j'ai Cédric et Malorie qui ont besoin de moi. Lorsque ce sera le temps pour moi, j'irai te rejoindre, et enfin, je pourrais prendre soin de toi. Sois patiente ma douce Angélie.

Je m'ennuis de toi, je t'aime tellement. Bonne nuit mon ange! Mon Angélie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Mon Angélie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: