DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mqry29



Nombre de messages: 1007
Age: 30
Localisation: bretagne france
Je suis: Maman de
Ange(s): matilin mon petit ange qui a mis ses ailes beaucoup trop tôt.

Décédé(e) à: 35 semaines
Le: 30 septembre 2008



oublier trop vite est taxé d'impudeur Pourquoi dites-vous alors à ces parents brisés Vous êtes jeunes, faites vite d'autres bébés Se permet-on de dire à la veuve éplorée : »Courage, vous serez vite remariée » A l'orphelin tient-on ces propos indécents : »C'est pas grave, tu trouveras d'autres parents »
Date d'inscription: 05/12/2008

MessageSujet: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Dim 27 Déc - 19:07

bonjour les filles je voulais vous faire partager un petit texte que j'ai écrit pour les personnes proches de ma famille afin qu'ils nous comprennent car parfois les gens veulent nous aider mais leur phrases peu être très attentionné dans le fond , nous brise sans le vouloir.





Réconforter quelqu’un qui vient de perdre un être cher n’est jamais simple, mais c’est peut-être encore plus délicat lorsqu’il s’agit d’une mort périnatale. À moins d’avoir vécu soi-même une expérience similaire, il n’est pas aisé de savoir quelle conduite tenir. Voici quelques idées clefs pour comprendre ce que les parents vivent :
Personne ne peut se mettre à la place des parents.



Le « bébé » attendu est un enfant et non un « problème ».



Les parents ont véritablement perdu un enfant.

Des rêves et des espoirs se sont effondrés, les parents sont confrontés à la mort alors qu’ils pensaient donner la vie ; la future mère et le futur père perdent leur statut.
Les parents sont allés à la maternité, ils ont vécu la douleur, la mère a subi les contractions et la péridurale, ils ont souvent vu leur enfant. Même malformé, il demeure dans leur cœur le plus beau bébé du monde et si les parents savent qu’ils ont pris la meilleure décision, cette mort restera toujours inacceptable.
Les parents souffrent.





Ils ont d’abord besoin d’exprimer leur douleur, qu’on la respecte et qu’on ne la minimise pas.


Chaque deuil est unique.

La douleur de chaque personne est unique. Il n’y a pas de gradation du chagrin en fonction de la durée de la grossesse car tout apparaît subjectif. Chaque personne avance donc à son rythme, il est inutile de la brusquer.
[b]Il n y a pas de limite de temps.





L’anniversaire de la première semaine, du premier mois, de la première année et de toutes les années à suivre représentent des périodes difficiles. Envoyer une petite carte pour cette « naissance » particulière, dire aux parents lors des anniversaires que vous pensez à leur enfant, constituent des petits gestes qui touchent plus qu’il n’est possible de le dire.
Parler de cet enfant lui permet d’exister.




Par cette écoute, l’entourage reconnaît aussi l’existence de cet enfant qu’il est bon de nommer.
On ne parle pas d’une chose indifférente, on parle de Jeanne, Margot, Mathis... Les parents n’ont pas vu les expressions de leur enfant et ils ne l’ont pas entendu rire. Mais ils ont des souvenirs : les ruades dans le ventre de sa mère, sa vision à la naissance...
Ces souvenirs sont peu nombreux et après l’accouchement il reste un grand sentiment de vide. Parler de ce qu’ils ont vécu aide les parents à prendre conscience de leur histoire pour mieux l’intégrer à leur vie. Il ne faut pas oublier que pour les parents la parole est bien souvent la seule façon d’affirmer l’existence de leur enfant : il existe pour eux et pourtant,il n’a peut-être même pas d’existence administrative, et ils ne disposent peut-être pas de lieu où se recueillir.
Parler soulage.




Les parents peuvent avoir besoin de parler pendant longtemps. Ce n’est ni morbide, ni malsain : parler de l’enfant que l’on a perdu, l’évoquer fait du bien. Il faut accepter de les écouter, accepter de les voir pleurer et souffrir afin qu’ils puissent vivre complètement leur deuil. Des parents qui parlent de ce qu’ils ont vécu ne ressassent pas des idées noires, ils s’approprient à leur rythme leur histoire et leurs sentiments. Personne ne peut « oublier », à la demande, une partie de sa vie.
Quelques phrases à éviter :




- « Ce n’est pas grave, ça arrive à beaucoup de femmes. »
- « Vous êtes jeunes, vous en aurez d’autres. »
- « Tu as tes autres enfants. »
- « Ce n’est pas pire que de perdre un enfant de X ans. »
- « Heureusement que ça t’arrive maintenant et pas plus tard. »
- « Arrête d’y penser / d’en parler / de pleurer. »
- « La nature/Dieu fait bien les choses. »
- « Votre couple sortira plus fort de cette épreuve. »

Préférer des idées comme :


- « Il va nous manquer aussi. »
- « Pour nous ce sera toujours ta fille / ton premier enfant. »
- « Si tu veux en parler, je suis là. Je comprends que tu pleures, ce que tu vis est douloureux. »





Un jour une petite fille a dit à sa maman: dit maman pourquoi tu pleures? je suis la moi!
c'est quoi toucher le fond? c'est être là assise au plus bas sans savoir comment y remonter.
La vie c'est ni le paradis, ni un conte de fée, elle est faite de joie de bonheur d'amour mais aussi d'épreuve et parfois de lourde solitude.
Bipolaire moi non!!!!! mais en retrait avec moi même dirais je.
soyons pour une fois poétique, la vie actuellement n'a plus assez de musique dans son coeur pour la faire valser. Il y a ce petit bout de soleil qui c'est éteint et une autre moitier qui brille. le côté brillant ce nomme Maëlys 4 ans pleine de joie et qui comble ma vie, un amour ma bouffée d'oxygène. Et puis un côté plus noir, la ou ce trouve l'absence, le manque, la nostalgie, mélancolie ... un petit amour Matilin, ce petit ange qui a mis ses ailes pour pouvoir s'envoler beaucoup trop tôt.
Dans la logique ce sont les enfants qui regardent leurs parents vieillirs mais le destin en a voulu autrement.
Un ange de 2,330 kilos et 49 cm me manque.
Dites c'est quoi toucher le haut?


[/b]

[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lefjoanne



Nombre de messages: 150
Localisation: baie-comeau
Je suis: Maman de
Ange(s): Anabelle
Décédé(e) à: au CHUL le 1er septembre 2009
Le: 1er septembre 2009
Date d'inscription: 28/10/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Dim 27 Déc - 23:45

c'est vraiment ce que j'aurais dit. merci de mettre des mots
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emiliesmile



Nombre de messages: 1215
Age: 33
Localisation: bergerac france
Je suis: Maman de
Ange(s): Lola Romane


Décédé(e) à: 38 semaines de grossesse suite à un accident de la voie publique

07/05/2009
Le: Petit Habitant

ITG suite à une anomalie chromosomique
03/08/2010

Date d'inscription: 14/10/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 2:46

Merci de tout coeur d'avoir écrit cela.Tu as vraiment trouvé les mots qu'il fallait.Si cela ne te gêne pas je crois que je vais l'imprimer pour que mon entourage se rend compte de ce qu'ait le deuil périnatal.

Idée peut-être saugrenue mais on pourrait écrire un livre sur notre vécu car tes écrits pourraient aider l'entourage de personnes vivant le deuil périnatal à mieux les accompagner.a méditer!!!

En tout cas merci encore d'avoir écrit ce texte.

Bonne journée
Tendres pensées
Emilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mqry29



Nombre de messages: 1007
Age: 30
Localisation: bretagne france
Je suis: Maman de
Ange(s): matilin mon petit ange qui a mis ses ailes beaucoup trop tôt.

Décédé(e) à: 35 semaines
Le: 30 septembre 2008



oublier trop vite est taxé d'impudeur Pourquoi dites-vous alors à ces parents brisés Vous êtes jeunes, faites vite d'autres bébés Se permet-on de dire à la veuve éplorée : »Courage, vous serez vite remariée » A l'orphelin tient-on ces propos indécents : »C'est pas grave, tu trouveras d'autres parents »
Date d'inscription: 05/12/2008

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 4:59

merci les filles

j'écris un livre sur mon deuil je n'ai pas encore fini ,c'est très important pour moi, j'ai pensé a mettres des petits messages d'autres parents faire partager nos histoires qui dans le fond et la fin ce ressemblent toutes, Que notre enfants soit décédé à la naissance ou in utéro ou à 2 ans nous sommes la pour toutes le même combat, combattre et surmonter le deuil de nos enfants chéris.

bisous bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jen6913



Nombre de messages: 796
Age: 28
Localisation: péruwelz Belgique
Je suis: Maman de
Ange(s): une poussière d ange et de Khalyssa
Décédé(e) à: 12 semaines et 26 semaines de grossesse
Le: 18/11/2008 et le 12/09/2009
Date d'inscription: 18/09/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 5:23

Je trouve ce texte magnifiquemen bien ecrit.. je serai partante pour temoigner dans ton livre ma cherie.. je te fais de gros bisousssssssss
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://0oomailyoo0.skyrock.com
Catou447



Nombre de messages: 1177
Age: 46
Localisation: Montérégie
Je suis: Maman de
Ange(s): Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à: 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le: 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription: 07/01/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 7:54

que j'aime ta dernière phrase: dites, c'est quoi toucher le haut?
À elle seule, elle démontre la profondeur du désespoir... quand on est tellement au fond du baril qu'on ne sait même plus où est le haut...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
utopie



Nombre de messages: 567
Localisation: France
Je suis: Maman de
Ange(s): Laure
Décédé(e) à: dans la 33ème semaine d'aménorrhée
Le: 29 août 2009
Date d'inscription: 04/09/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 11:51

BRAVO
TU AS SU TROUVER DES MOTS ET IL Y EN A TELLEMENT D'AUTRES A DIRE
merci a toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
janelle



Nombre de messages: 574
Age: 36
Localisation: dunkerque
Je suis: Maman de
Ange(s): leila-janelle
Décédé(e) à: 29sa
Le: 11/01/2009
Date d'inscription: 08/03/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 12:46

C'est super ce que tu as ecrit, ce sont de choses auquels je pense sans cesse sans arriver à l'exprimer, c'est vrai ce vide immence que rien n'arrive à combler et toutes ses paroles de nos proches qui pensent nous faire du bien en nous disant certaine paroles mais qui son tellement blessante en fin de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iza



Nombre de messages: 37
Age: 42
Localisation: Lac-Beauport
Je suis: Maman de
Ange(s): Zachary
Décédé(e) à: Né à 40 semaines et 3 jours, le 27 septembre 09 et décédé le lendemain. 12 heures de vie.
Le: Décédé le 28 / 10 / 09
Date d'inscription: 10/11/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 28 Déc - 13:57

Bonjour Mamange,

Je trouve ton texte merveilleux, tu as su mettre des mots. C'est une bonne idée que tu as d'écrire un livre sur le deuil. Le texte que j'ai écris 'Noel arrive et je suis si malheureuse' je l'ai envoyé à ma famille et des amis. Je voulais qu'ils comprennent ma douleur, je leur ai donné le nom du site pour qu'ils puissent venir lire vos histoires. J'ai eu beaucoup de réponses de leurs part, qu'ils m'ont fait du bien. C'est une bonne idée de passer par l'écriture pour exprimer ce que nous ressentons. Félicitations pour ce que tu fais.

Affectueusement Iza
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarraineAnge19



Nombre de messages: 105
Age: 24
Localisation: mascouche, qc
Je suis: Tante de
Ange(s): William St-vincent
Et poussiere Dange

Décédé(e) à: 26 semaines, 9 semaines
Le: 12 mars 2008
Date d'inscription: 26/01/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Jeu 31 Déc - 22:22

Oh lala ....
Je mattendais pas a lire sa ce soir sérieux...
Cest incroyable. Jespere qui on compris... Cest bien dit sans mechanceter mais assez direct pour quil comprenne.
Merci beaucoup du fond du coeur de toute les mamanges ou papanges marraineange comme moi..
Cetais magnifique.

merci merci merci merci merci mille fois.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mllethompson.piczo.com
ewi



Nombre de messages: 782
Age: 33
Localisation: Paris
Je suis: Maman de
Ange(s): Rachel et Petite Plume perdue
Décédé(e) à: 30 SA et 8-9SA (découvert à 11SA)
Le: 24/11/2009 (IMG), 01/07/2011 (aspiration curetage)
Date d'inscription: 29/12/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Ven 1 Jan - 6:02

juste un mot: Merci.

Continue comme ça, pour nous toutes tes tous et surtout tiens nous au courant pour ton livre, n'hésite pas si tu cherches des témoignages, nous sommes là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mamange Emilie



Nombre de messages: 93
Age: 34
Localisation: Nîmes (FRANCE)
Je suis: Maman de
Ange(s): Victoire
Décédé(e) à: 36 semaines et 4 jours
Le: 6 octobre 2009
Date d'inscription: 03/01/2010

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Lun 4 Jan - 17:06

Bravo, tu a su trouver les mots!
Nos proches peuvent parfois nous faire tant de mal sans le vouloir.....
Le pire c'est quand on nous dit "mais au moins tu ne la pas connu.....
Ou encore ....ca aurait pu arriver a l'age de 2 ou 3 mois"
Non je n'ai pas vu ses yeux ...ils etaient deja fermes quand je l'ai prise dans mes bras!
Non je ne l'ai pas entendu criee....mais je l'ai sentie bouger, remuer, se tourner, avoir le hocquet, et grandir pendant plus de 8 mois!
Non je ne l'ai pas allaiter .... Mais je la berce dans mon coeur avec mes sanglots tous les jours!
Je n'ai pas perdue que ma fille j'ai perdue tout l'avenir et les joies que sa naissance me promettait!

Je suis nouvelle mais je me sens si proche de vous!
Nos anges nous rapprochent...et c'est vrai d'en parler ca les fait exister....encore!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mqry29



Nombre de messages: 1007
Age: 30
Localisation: bretagne france
Je suis: Maman de
Ange(s): matilin mon petit ange qui a mis ses ailes beaucoup trop tôt.

Décédé(e) à: 35 semaines
Le: 30 septembre 2008



oublier trop vite est taxé d'impudeur Pourquoi dites-vous alors à ces parents brisés Vous êtes jeunes, faites vite d'autres bébés Se permet-on de dire à la veuve éplorée : »Courage, vous serez vite remariée » A l'orphelin tient-on ces propos indécents : »C'est pas grave, tu trouveras d'autres parents »
Date d'inscription: 05/12/2008

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Mar 5 Jan - 3:15

je suis contente que ce petit texte vous touche, nos histoire sont differente mais la fin est la même. Et il n'y a pas de mot pour décrire la douleur.

J'espere que le passage en 2010 vous sera favorable et que toutes les joies dont vous méritez, vous accompagnera en cette nouvelle année.

bisous

mary
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aureliefi



Nombre de messages: 52
Localisation: france
Je suis: Maman de
Ange(s): Méline
Décédé(e) à: 26semaines
Le: 15/07/2009
Date d'inscription: 14/10/2009

MessageSujet: Re: petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal   Mar 5 Jan - 13:44

c est très beau et très vrai.....
merci pour tes doux mots....

un jour on sera haut.... plus près du ciel, plus près de nos anges aussi..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

petit texte que j'ai écrit pour ma famille pour qu'ils comprennent le deuil périnatal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis ::  :: -