DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 A mes angelots chéris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: A mes angelots chéris   Dim 30 Mai - 8:04

Mes chéris,
Mon petit Ange, ma petite Alexandrine. Vous êtes partis trop tôt et votre absence me pèse chaque jour. Déjà plusieurs mois se sont écoulés mais je n'oublie pas, vous êtes toujours dans mon coeur, vous êtes toujours et à jamais mes anges chéris. Si Dieu il y'a, j'espère qu'il vous a pris entre ses bras et qu'il vous rassure, qu'il vous aime tout autant que je vous aime. Aujourd'hui c'est la fête des mères et ma mère m'a offert une rose blanche. Sans doute savait elle à quel point cette journée me serait pénible sans vous, mes tous petits. Vous étiez si petits, si fragiles. Et je vous aime tellement... Papa aussi vous aime, fort. Il va de l'avant, sans vous oublier.
Carine, ma filleule, et Lucie, ma jolie nièce, vous ont rejoint. Veillez sur elles. Vous trouverez, dans votre coufin de nuages, mes frères, qui veilleront aussi sur vous, mes chéris.
Il faut vivre avec la peine, vivre sans oublier, mais vivre tout de même.
Je vous aime.
Ange, tu aurais eu la maladie de ton papa, et tu serais devenu aveugle au bout de quelques temps. Mon pauvre petit garçon, je t'aime tant et même malade, tu aurais été pour moi le plus merveilleux de tous les petits garçons. Tu es mon tout premier enfant, j'ai su ton existence avant de savoir pour ta soeur. Aussi, bien que je vous aime autant l'un que l'autre, je me suis un peu plus attachée à toi, sans négliger Alex. Je t'aime Ange, je t'aime.
Alexandrine, ma chérie, ma belle princesse, je t'en prie, grandis, deviens le plus bel ange de la galaxie. Tu es une petite fille qui n'a pas eu de chance, tu t'étais trop mal placée pour survivre, ma chérie. Mais je t'aime ma puce, je ne t'en veux pas, j'espère juste que tu es heureuse là haut, avec ton frère. S'il te plaît, ma puce, ma princesse, mon petit amour, veille sur lui, veille sur tes cousines, dis leur que je les aime. Dis à ma filleule, qu'à jamais, elle sera mon unique, ma préférée, ma filleule en somme.
Je vous aime. Je vous aime plus que tout.
N'ayez pas peur, un jour on se verra mes chéris.
Et ce jour là, je vous serrerais très fort.
Bisous mes enfants, je vous aime.
Revenir en haut Aller en bas
 
A mes angelots chéris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: