DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
adrianna I_icon_mini_portalAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 adrianna

Aller en bas 
AuteurMessage
papillon40507



Nombre de messages : 72
Localisation : Lanaudiere
Je suis : Maman de
Ange(s) : Adrianna, poussiere d'étoile
Décédé(e) à : 36 sem./ 6 sem,
Le : 04/05/2007/ mars 2009
Date d'inscription : 15/12/2008

adrianna Empty
MessageSujet: adrianna   adrianna Icon_minitimeSam 3 Jan - 15:13

bonjour à vous toutes,
Il y a déja quelques semaines que je lis vos témoignages et j'ai le coeur brisé par tout ce que vous avez vécu mais en même temps cela me procure un certain réconfort de savoir que je ne suis pas seule à vivre ce cauchemar...
voici l'histoire de ma douce Adrianna.
Le 22 septembre 2006 a été un des plus beau jour de ma vie; j'étais enceinte après plus de 4 ans d'essais. Mon conjoint et moi était extrêmement emballé par cette grossesse, si nous aurions pu le crier sur les toits nous l'aurions fait!!! Dès ce jour, nous nous sommes investi à 200% dans cette grossesse. Nous voulions ce qu'il y a de mieux pour ce petit être à venir; nous avons acheté une maison avec une grande cour, avons passé des heures à ammenagé un cocon douillet où notre papillon pourrait s'épanouir.Rien n'était trop pour notre fille...
Ma grossessse s'est déroulé normalement (si on oublie les nausées et la fatigue), je prenais du poids normalement et mon ventre s'arrondissait tout doucement. Trop doucement pour mon médecin et j'ai donc passé une écho a 28 semaines pour s'assurer que bébé se développait bien. Et bien entendu mon papillon avait un dévelloppement normal( 50 eme pourcentile de 28 sem.). Rassuré par ces résultats et avec une magnifique petite fille en pleine forme de 1kg100 dans mon ventre, la vie n'aurait pu être plus belle.
La journée du 3 mai 2007 a commencé comme toutes les autres. J'ai même été magasiner des petits pyjamas pour ma douce ayant peur de ne pas en avoir assez malgré un tiroir remplie à craquer. Vers 15h30, j'ai commencé à avoir des contractions régulières au 7 min. Cela me m'a pas inquiété outre mesure, étant infirmière je savais qu'à 36 sem. les risques étaient faibles. J'était même plutôt emballé, j'allais enfin voir la binette de ma fille. Papa est rentré du travail à 16h30 et je lui ai alors annoncé que l'on devait se préparé pour aller à l'hôpital.Nous sommes arrivé sur le département de maternité à 18h. Les infirmières ont décidé de me brancher sur le moniteur afin de s'assurer que c'était réellement un vrai travail et c'est là que le cauchemar à commencé... J'avais bien de véritables contractions mais on n'arrivait pas trouver le coeur de ma fille. J'ai eu droit à toutes les infirmières du département afin de tenter de trouver le coeur de ma douce, ils ont même changé 3 fois d'appareil. À 18h20 la gynéco de garde était appellé... À 19h, la gynéco me fesait une écho avec un appareil portatif et durant toute la durée de l'examen, elle me posait une tonnes de question du genre: si j'avais senti bougé bébé, si il m'était arrivé quelque chose au cours des derniers jours, etc. Pendant toute la durée de cet examen mon coeur criait non, je savais avant même qu'elle nous l'annonce que ma fille était décédé dans mon ventre mais je voulais gardé espoir que je me trompais... Malheureusement la nouvelle est tombé comme un couperet: le coeur de votre bébé a cessé de battre. Nous étions anéhanti, nous ne voulions pas y croire.Nous avons averti nos parents de la triste nouvelle. J'ai donc accouché de ma fille cette nuit là... Ce qu'elle était belle malgré son petit poids (1kg300)!!! Elle avait mon nez et ma bouche et les mains et les pieds de son papa. Elle avait aussi toute une crinière noir jais. Nous avons passé la nuit avec notre papillon à la bercer, la caliner, l'embrasser, la cajoler... Ce jour là, au matin nos familles sont venus faire connaissance avec notre fille. Nous avons alors profité de l'occasion pour faire la célébration des anges alors qu'Adrianna était entouré de tous les gens qui l'aimait inconditionnellement... Et nous l'avons laissé partir; ce fut le moment le plus difficile de ma vie mais heureusement mon conjoint et ma famille était auprès de moi.
On ignore toujours pourquoi cela est arrivé, on sait qu'il y a eu défaillance placentaire mais pour quels raisons demeure un mystère. Nous attendons les résultats des test. Aujourd'hui ça fait 2 mois que notre ange nous a quitté et elle me manque terriblement; ce que je donnerais pour pouvoir la serrer tout contre moi, sentir son odeur, l'embrasser...Son urne est sur ma table de chevet et lorsque j'ouvre les yeux le matin, mes premières pensées vont pour ma fille. Je sais qu'elle veille sur nous du paradis...
Je t'envoie pleins de bisous et de caresses mon papillon, je t'aime....
Nancy maman d'ange Adrianna
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ANGELYNE7577

ANGELYNE7577

Nombre de messages : 844
Age : 42
Localisation : TETEGHEM (FRANCE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE mon petit prince
Décédé(e) à : 21 S ET 5 JOURS
Le : 24/05/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

adrianna Empty
MessageSujet: Re: adrianna   adrianna Icon_minitimeDim 4 Jan - 16:15

je suis de tout coeur avec toi chère mamange
n'hésites pas à venir nous parler
bisous
virginie maman de mylene et maelyss et petit bout d'amour dans mon bidou
et mamange de maxence mon petit prince
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
adrianna
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: