DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Ma petite Lumière d'amour (partie1) I_icon_mini_portalAccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Ma petite Lumière d'amour (partie1)

Aller en bas 
AuteurMessage
lucie2008



Nombre de messages : 42
Age : 40
Localisation : Chicoutimi
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucie
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 29 novembre 2008
Date d'inscription : 27/12/2008

Ma petite Lumière d'amour (partie1) Empty
MessageSujet: Ma petite Lumière d'amour (partie1)   Ma petite Lumière d'amour (partie1) Icon_minitimeLun 5 Jan - 18:42

Je commence par où...

Par le commencement ça devrait aller...

Je suis un peu nerveuse, on dirait que je ne veux rien oublier et en même temps ne pas être pathétique... ou trop émotive... 1-2-3 je me lance

Avant de relater l'histoire de Lucie, je dois faire une mise en contexte. Mon amoureux et moi sommes ensemble depuis 6 ans. En octobre 2006 je décide d'arrêter la pillule. Nous sommes enfin prêt pour bébé Martel. Janvier 2007 nous apporte la bonne nouvelle. Tout va bien jusqu'à ce que je le perde en mars. Émotivement ce fut très difficile car pour moi, un grossesse égalait un bébé. Ce fut tellement difficile que j'ai consulté une psychologue, car trop grande était la peine. Sans faire trop attention (on veut toujours retomber enceinte) nous avons poursuivie notre vie, moi espérant retomber enceinte, je voulais tellement que j'en faisais une histoire à chaque mois... En plus que je rencontrais toutes les filles enceintes de la terre, je ne leur désirais pas de mal, maisa maudit qu'elles m'énervaient avec leurs grosses bédaines... Janvier 2008, enfin un test positif, woUHOU!!!! Je suis fertile!!! j'avais comme peur un peu... deux semaines plus tard: de nouvelles pertes de sang: une autre fausse couche. Au dire des médecins: C'EST NORMAL (Foutaise mais en même temps une grossesse sur 5 se termine de cette manière, d'où le miracle de la vie). Je tombe encore une fois de haut mais en trouvant mille et une bonne raison à ce bordel! Du genre les ondes sont pas bonnes dans l'appartement, ma situation financière n'est peut-être pas assez stable, faut que je termine ma maîtrise... Je me rentre dans la tête qu'il faut que je parte de mon logement pis qu'après ça, j'allais tomber enceinte...

Et puis le 25 juillet 2008 ma petite Lucie était dans mon ventre. Que j'étais bien. Cette fois-ci ça ne pouvait pas pas marcher, voyons la vie n'est pas aussi cruelle. Voyons il y a toujours des limites. Le premier mois tout va bien. Sauf qu'en me rendant à l'université, j'ai fait un check up papier toilette (le fameux syndrôme post fausse couche), merde de merde il y a une minime tâche de sang. Là je me dis bein la ma fille tu vas pas commencer à capoter. Les trois premiers mois sont toujours critiques. Retour à la maison, j'en parle à mon conjoint, pis on se dit qu'on allait attendre les trois mois réglementaires avant d'annoncer la venue de notre petit Thomas (j'étais certaine qu'il s'agissait d'un garçon).

La fin de semaine suivante on se rend aux urgences pour constater que c'est bonder et qu'il n'était pas nécessaire d'attendre 8 heures pour se faire dire que je faisais une fausse couche. Et puis de toute façon, si je me fiais aux deux précédentes, je n'avais pas eu de curetage, donc tout allait se faire naturellement. Mais non...

Je saigne très peu, j'ai mes symptômes de grossesse, je commence à me mettre dans la tête que je faisais une grossesse ectopique... ca se pouvait... un après-midi, au boulot, j'en peux plus faut que je sache, je décide de me pointer à l'Urgence. J'explique la situation à l'infirmière, je suis à 8 sg et je suis inquiète ou enfin, je ne sais plus. Super gentille elle me rassure et me dit que certaines femmes saignent durant toute leur grossesse et qu'elles donnent naissance à de beau bébé en santé. Huit heures plus tard, une prise de sang et une échographie, j'apercois le coeur de mon bébé... Tout va bien... On explique les saignements par soit: une hyper vascularisation du col ou bien des saignements de nidification. Ok ca me va...je suis confiante 24 heures... j'avais toujours en trame de fond la peur de perdre mon bébé à nouveau.

Un mois plus tard, c'est ma première rencontre avec le gynéco. Test de routine, Doppler et j'entends son petit coeur... Félicitation vous êtes enceinte! Vous avez passé les trois mois critiques, il y a peu de chance de fausse couche à ce stade-ci... J'essaie de rester positive mais j'ai peur, tellement peur... Vous auriez dû voir la liste de question que j’avais préalablement préparée pour le gynéco. On lâche pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ma petite Lumière d'amour (partie1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: