DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement

Aller en bas 
AuteurMessage
Pupuce

avatar

Nombre de messages : 1206
Age : 37
Localisation : Ste-anne des plaines
Je suis : Maman de
Ange(s) : Josianne
1 petite poussière d'étoile
Décédé(e) à : 37 semaines + 5 jours d'une super belle grossesse
4 Semaines
Le : 18/07/2010,
24/10/2012
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Ven 30 Juil - 20:51

Je respire un peu mieux aujourd'hui... mais ce sera de courte durée, car les funérailles sont demain

Hier un immense poids c'est retriré de mes épaules. Depuis le mardi avant le décès de ma fille je traînais un lourd fardeau, celui de penser que j'Avais tuer ma fille... J'avais mangé du saumon fumé, je l'avais commander sans y penser et en recevant mon assiette je me suis dis que ce ne devait pas être trop grave, pas rendu à 37 semaines... Mais je l'ai tout de même avalé de travers... Quand j'ai appris que ma fille était décédé, je faisais de la fièvre, j'avais des nausés et de la diahrée... Était-ce le saumon qui m'avais empoisonné et ainsi condamné ma fille? Je vivais difficilement avec ce fardeau et espérait que mon conjoint n'avait pas la même idée qui lui trottait dans la tête. Malheureusement il a fini par m'en parler, lui aussi avait ce fameux saumon en travers de la gorge. JE m'écroule en lui disant que si le rapport d'autopsie révèle un empoisonnement, plus jamais je ne pourrai le regarder en face en sachant que je l'ai privé de sa petite fille adorée... Hier nous rencontrons mon medecin qui nous dit avoir quelque résultat préliminaire: Il on retrouvé une bactérie sur mon placenta. Mon coeur cesse de battre, celui de mon conjoint aussi. Finalement la sentance vient de tomber: J'ai tué ma fille. JE m'effondre en larmes en expliquant que j'étais coupable. Mon médecin me rassure, premièrement cette bactérie ne se retrouve pas dans le poisson, deuxièmement cette bactérie a pu se retrouver là après mon accouchement (bactérie présente sur la peau), troisièmement c'est pratiquement impossible que cette bactérie ai tué ma fille et surtout, le plus important: Le saumon fumé n'est pas dangeureux à moins d'être consommé dans un resto extrêment douteux et que le poisson a passé la journée sur le comptoir!! OUF JE N'AI PAS TUÉ MA FILLE!!!! Quel soulagement!!! Je ne sais toujours pas pourquoi elle est décédé, mais comme me dit mon médecin: JE N'AI RIEN À ME REPROCHER!!!
Demain je vais pouvoir enterrer ma fille sans remord de conscience.
Je t'aime ma belle Josianne

Ce que je peux vous dire, si vous avez des remords, parlez-en ça soulage tellement, surtout si quelqu'un peut vous dire: SE N'EST PAS DE TA FAUTE!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariecmc

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 34
Localisation : eure et loir
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mila et Théo
Décédé(e) à : 22 SA et 32 SA
Le : 06/04/2009 et 03/07/10
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Sam 31 Juil - 5:56

j'ai connu ça aussi pour mila , j'étais persuadée d'en avoir trop fait et que tout était de ma faute . Quel sentiment horrible que cette culpalité meme si je partage ton malheur je suis contente pour toi , tu n'y es pour rien et ça , ça na pas de prix . Il va falloir maintenant que tu dises aurevoir a ta fille , l'enterrement est tellement difficile mais malheureusement tellement nécessaire ... Je t'apporte vraiment tout mon soutien et si tu as besoin je suis sure qu'on sera toute la pour te soutenir . Plein de bisous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 50
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Sam 31 Juil - 7:08

"Malheureusement il a fini par m'en parler,"... Eh! bien... moi je trouve que c'est super qu'il ait osé t'en parler. Autrement, vous auriez gardé ça "par en dedans", tous les deux. Et même si le saumon fumé n'a pas empoisonné votre fille... il aurait empoisonné complètement votre relation de couple.

Tout ce qu'on imagine! C'est tellement plus simple de trouver un coupable que de se dire "je ne sais pas pourquoi mon enfant est mort... et je dois vivre - accepter même - cette ignorance de la "raison". Y a-t-il seulement une vraie "bonne" raison que l'on pourrait accepter? Ah! oui... dans un premier temps on se dirait "mon enfant est mort à cause de ceci". Et on serait "soulagé". Et puis viendrait la question "mais pourquoi mon enfant avait ceci?". C'est sans fin.

Je sais que vous êtes au tout début du parcours. Mais si vous réussissez à garder contact avec votre conjoint... à vous parlez... eh! bien... ce sera déjà beaucoup.

Funérailles aujourd'hui... Quel moment difficile!
Vivianne, stp, prends Josianne par la main pour qu'elle puisse aller aider ses parents à vivre (survivre!) à ce moment si pénible.
Je vous souhaite d'être bien entourés en ce jour que vous n'oublierez jamais.

Gros câlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Sam 31 Juil - 21:20

Une partie de mes pensées vont vers vous aujourd'hui. Cette journée a dû être difficile, mais nécessaire pour notre petit ange. Cette journée restera gravée a tout jamais dans notre mémoire, comme étant celle que nous n'aurions jamais du vivre, mais la vie en a décidée autrement. Il n'est pas dans l'ordre naturelle des choses d'assister aux funérailles de notre enfant.

Je sais que c'est difficile, je crois que nous avons toutes tendances à nous mettre un peu la faute sur les épaules. On se dit que notre enfant est peut-être décédé a cause de quelque chose qu'on a faite pendant la grossesse. Même après me l'avoir fait dit par les médecins que mon diabète de grossesse ou les ovaires polykystiques n'avait rien avoir avec ses malformations, j'ai toujours le doute dans mon esprit. On attend tellement après ses fichus résultats d'autopsie...

Tristan mon ange, aide la petite Josianne a trouver le chemin du réconfort pour ses parents, ils en ont besoin en ses moments difficiles.

Marilyn
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pupuce

avatar

Nombre de messages : 1206
Age : 37
Localisation : Ste-anne des plaines
Je suis : Maman de
Ange(s) : Josianne
1 petite poussière d'étoile
Décédé(e) à : 37 semaines + 5 jours d'une super belle grossesse
4 Semaines
Le : 18/07/2010,
24/10/2012
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Dim 1 Aoû - 9:17

Les funérailles se sont finalement bien passés... Jamais je n'aurais imaginé avoir autant de monde présent. Moi ma pire crainte était d'organiser cela et de me retrouver seule au salon avec toute ma peine... Mais non, tous y était même un oncle que je n'avais pas vu depuis plus de 15 ans!!! Quel support que j'ai reçu... Toutes ces tapes sur l'épaule on faites que la journée s'est somme toute bien déroulé. Le moment le plus dur fut de déposer les cendres en terre, là j'ai craquée. Mais avec le recul, je me rends compte que le vériable au revoir je l'avais déjà fait lors de ma sortie de l'hôpital lorsque j'ai remis, pour la dernière fois ma petite Josianne à l'infirmière...

2 points à corriger: Le fossoyeur attendait accoté sur le monument à côté de la tombe de mafille, quel manque de respect!! L'employé du salon funéraire lui a demandé de s'éloigner. Il s'est à peine reculé et a commencé à arracher des mauvais herbe à l'entour d'un monument!!

2 eme point (personne croyante s'abstenir ): Je n'étais pas à l'origine une fille `très croyante. Mais après que la vie m'ai enlevé mon grand-père, ma belle-mère et ma fille en l'espace de 3 mois, disons que je n'entretiens plus une grande foi... Mais lors des funérailles on s'es dit que ça prenait quelqu'un pour venir dire un petit mot pour notre fille afin de faire la transition entre le salon et le cimetierre. Nolus avons demandé à avoir le même diacre que lors des funérailles de ma belle-mère. Un homme capable de mettre le côté religieux de côté et de mettre l'emphase sur le côté humain... Malheureusement il était malade et incapable de venir pour nous. Celui que nous avons eu n'était pas du tout à l'écoute de se que nous ressentions. Du fait en nommant les personnes proches, il a dit que mon père était décédé... J'ai pensé que mon père était pour faire une crise cardiaque en entendant ça!! Il a fait un discours 100% religieux. Il n'arrêtait pas de dire que Josianne était la fille de Dieu. Moi j'avais juste envie de me lever en criant que Josianne était notre fille!!! Ce n'est pas Dieu qui a souffert en la mettant au monde. Ce n'est pas la vie de Dieu qui a été chamboulée pour toujours en apprenant la mort de la petite Josianne!!! J'étais hors de moi et désabusé... J'aurais mieux fait de ne pas avoir de diacre et de partir tout simplement au cimetierre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Dim 1 Aoû - 9:52

Une autre étape de franchi pour toi ma belle, il y en aura d'autres, c'est certain, mais il y en a maintenant une de moins. Je suis contente pour toi que cette journée difficile se soit en somme tout de même bien passée. Je trouve ca vraiment ordinaire le fossoyeur qui attend juste a coté. Nous avons enterré Tristan avec, mon frère, ma mère ayant eu un bébé mort-né il y a 31 ans et quand nous sommes allé voir l'emplacement du lot, le fossoyeur avait reculé la croix et celle d'un autre enfant juste a coté pour pouvoir faire son gazon. Disons que les fossoyeurs manque de tact en général je crois. Mais bon, je sais que ces petits détails te dérange, mais essaie de garder en souvenir cette journée qui était en honneur pour ta petite puce et non un diacre zèlé et un fossoyeur dérangeant. Les souvenirs qui sont reliés a notre ange sont tous importants car ils sont là pour faire vivre notre enfant dans nos coeur et nos esprits.

Marilyn mamange de Tristan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pupuce

avatar

Nombre de messages : 1206
Age : 37
Localisation : Ste-anne des plaines
Je suis : Maman de
Ange(s) : Josianne
1 petite poussière d'étoile
Décédé(e) à : 37 semaines + 5 jours d'une super belle grossesse
4 Semaines
Le : 18/07/2010,
24/10/2012
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Dim 1 Aoû - 9:57

Ça fait toujours du bien de lire vos commentaires. je comprends de plus en plus le bien fondé de ce site. Lâchez pas les mamanges, nous allons tous nous en sortir!!

Bonne journée à toutes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 50
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement   Lun 2 Aoû - 6:18

c'est vraiment dommage ces "hommes de Dieu" qui sont complètement déconnectés de la réalité humaine et qui ne prennent pas la peine de bien s'informer sur la personne décédée et son entourage. Moi, j'ai été "chanceuse": Pierre, le curé de notre paroisse, était un homme qui aimait les gens et ça paraissait. D'ailleurs, à ses propres funérailles, l'église débordait!

Je suis contente que vous avez été bien supportés. Ressentir l'amour de nos proches (et moins proches) est tellement important, surtout en des moments difficiles. Et quoi de plus difficiles que la mort de notre enfant?

Gros câlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Je n'ai pas tué ma petite Josianne...Quel soulagement
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: