DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Idées suicidaires

Aller en bas 
AuteurMessage
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Idées suicidaires    Mar 24 Aoû - 22:09

Bonsoir,

Je sais. Le titre, qui est le sujet de ce message, est lourd de sens.

Mais je m'ennuie de ma petite fille, je vis une souffrance indescriptible.

Rien, rien ne me tente, ni manger, ni dormir. Ni lire, ni la télévision: quand je vous dis rien...

Et je me culpabilise parce que dans la vie, il faut être forte. Courageuse. Accepter, dit-on.

Gabrielle, l'être que j'aime plus que tout au monde, est partie. Et ce n'est pas une tite-marche de santé qui va me redonner le goût de vivre. Ni une bonne soupe chaude. Encore moins un roman. Le bain chaud aux chandelles me donne juste envie de pleurer. Et Dieu ne répond pas souvent, je trouve.

Alors quoi ?

Comment vous faites, vous, pour RETROUVER le goût de la vie quand on a donné la vie ... mais qu'elle s'est définitivement brisée ? Comment ne pas être soi-même brisée de l'intérieur ?

Suis-je la seule au monde à avoir parfois l'idée de retrouver mon enfant tellement elle me manque, tellement son absence m'est lourde ?

Merci beaucoup,

Virginie-Gabrielle

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mar 24 Aoû - 22:27

Tu sais, on ne peut pas accepter d'avoir perdu notre bébé, on ne peut qu'apprendre à vivre avec cette cicatrice en nous. Les cicatrices sont bien souvent là pour se souvenir également. Oui, je te comprend, continuer à affronter la vie à tous les jours est difficile, mais c'est tout ce que l'on peut faire pour notre ange. Ne croît tu pas que ta fille préfèrait te voir continuer, te voir honorer sa mémoire en parlant d'elle à tout le monde et a tous les jours si ça te tente. Je ne connais pas ton histoire, mais je vois que ta petite puce à vécue quelques mois, et pour avoir perdu mon bébé après qu'il est vécu 30 jours, je me dit que ta fille était une battante et elle a dû démontré une grande force pour être avec vous pendant ses 6 mois. Oui, en ce moment c'est difficile, il y a de hauts et des bas dans le deuil et oui c'est difficile de les encaisser. Mais un jour, la vie te ressourira à nouveau. Ta fille sera toujours là avec toi, dans ton coeur et dans ton esprit. Elle sera là pour t'épauler dans les durs moments et dans les plus beaux. Il ne faut pas perdre espoir qu'un jour nous aussi nous aurons le droit d'avoir un bébé vivant et en santé dans nos bras, nos anges sont là pour nous aider de là-haut et protéger leur futur frère ou soeur. Broyer du noir n'est pas bon, tu dois le savoir. Tu devrais peut-être aller voir quelqu'un pour parler librement. Moi je vais voir un TS et ca me fait beaucoup de bien. Je peux lui dire bien des choses que je n'ose pas dire à mon entourage pour ne pas causer d'inquiétude. Ou sinon, continue à venir nous voir, il y aura toujours une mamange qui sera la pour te lire et t'écrire, pour t'aider du mieux qu'elle le peut selon l'expérience qu'elle a vécue. Courage ma belle, il faut continuer, si ce n'est que pour nos petits anges perdus.

Marilyn mamange de Tristan qui me manque plus que jamais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciboulette7

avatar

Nombre de messages : 137
Localisation : La Prairie, Qc
Je suis : Maman de
Ange(s) : Bébé ange miracle, Bébé ange voyageur, Bébé ange égaré
Décédé(e) à : 17 semaines de grossesse, 6-7 semaines de grossesse, 7 semaines (GEU)
Le : 12/06/2009, 09/10/2009, 24/11/2010
Date d'inscription : 26/12/2009

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mar 24 Aoû - 22:38

Chère Virginie Gabrielle,

Que de souffrances émanent de ton message...Mais tu sais quoi, c'est juste vraiment normal. Comment pourrais-tu faire autrement qu'avoir de la peine, de vivre un sentiment d'injustice, de vouloir ravoir ta petite fille? C'est impossible... C'est dur, extrêmement dur et c'est certain que quelque chose sera à jamais brisé en toi, mais, il y a un mais, qui même s'il semble impossible en ce moment, finira par arriver si tu t'accroches. Un jour tu commencera à revoir quelques rayons de soleil, et chaque jour un peu plus. La perte de ta fille est marquée pour toujours en toi mais viendra un jour ou elle t'accompagnera comme un ange qui veille sur toi dans les nouveaux chemins que ta vie prendra. Je sais qu'en ce moment c'est impensable, car tu as trop mal, mais saches que ça finira par arriver, c'est ce qui arrive toujours. Surtout vis ta peine à fond, ne te sens pas coupable, ce qui t'arrive est vraiment horrible et pour penser pouvoir t'en sortir il faut que tu te donnes le droit de pleurer, de rager, d'être irrationnelle. C'est seulement après tout ça que tu pourras te remettre tranquillement sur tes pieds. Tu fais bien de venir ici pour te vider le coeur, ici on connait toutes ce que la vie à de plus laid, mais cela nous permet aussi, avec le temps bien sûr, d'apprécier vraiment ce qu'elle a de plus beau. Je ne peux que te dire d'être courageuse, on se rend compte assez vite qu'on a pas tellement le choix de l'être, même quand on pense qu'on est complètement anéanti. Si tu as besoin de parler ne te gêne surtout pas, c'est une des meilleures façons de faire sortir le méchant! Je t'envoie un calin virtuel, et te souhaite vraiment de voir la lumière au bout du tunnel.

Sarah-Ann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Merci monroe111   Mar 24 Aoû - 22:49

Bonsoir à toi,

Tu viens de me faire réaliser quelque chose qui me raccroche à ma fille dans l'idée qu'elle était une battante. Oui. Elle a survécu 6 mois malgré ses maladies. Aussi, l'idée de voir une ts est une bonne idée. Je me sens seule n'ayant plus de conjoint. Les gens en général semblent parfois inconfortables avec la mort d'un enfant d'oû la difficulté d'en parler.

Je tiens bon, je tiens le coup et je dois trouver un moyen de voir un peu de plaisir à la vie.

Je dois composer avec 3 deuils: la perte de Gabrielle, le départ de mon conjoint et l'impossibilité d'être une manan dans la vie car je ne peux plus avoir d'enfants.

C'est beaucoup. Mais comme tu l'écris, pour ma douce Gabrielle, je vais essayer de le faire.

Merci beaucoup à toi,

Virginie-Gabrielle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mar 24 Aoû - 23:08

Bonsoir Ciboulette,

Eh oui, beaucoup de souffrances, je veux ma Gabrielle, voilà tout.
Je suis rassurée toutefois de voir que ma réaction est normale, au fond.

J'ai bien hâte à ce jour quand le soleil rayonnera de nouveau. Même pâle, je le prendrais bien maintenant, ce soleil.

Mais je comprends qu'il faut du temps. Le temps de vivre la peine, la colère, le sentiment d'injustice.

Après 6 mois, je commence à peine à parler de ma petite fille. Et ça me fait beaucoup de bien. Car, ainsi, elle existe un peu plus.

Merci et un gros câlin virtuel à toi aussi.

Virginie-Gabrielle




Ciboulette7 a écrit:
Chère Virginie Gabrielle,

Que de souffrances émanent de ton message...Mais tu sais quoi, c'est juste vraiment normal. Comment pourrais-tu faire autrement qu'avoir de la peine, de vivre un sentiment d'injustice, de vouloir ravoir ta petite fille? C'est impossible... C'est dur, extrêmement dur et c'est certain que quelque chose sera à jamais brisé en toi, mais, il y a un mais, qui même s'il semble impossible en ce moment, finira par arriver si tu t'accroches. Un jour tu commencera à revoir quelques rayons de soleil, et chaque jour un peu plus. La perte de ta fille est marquée pour toujours en toi mais viendra un jour ou elle t'accompagnera comme un ange qui veille sur toi dans les nouveaux chemins que ta vie prendra. Je sais qu'en ce moment c'est impensable, car tu as trop mal, mais saches que ça finira par arriver, c'est ce qui arrive toujours. Surtout vis ta peine à fond, ne te sens pas coupable, ce qui t'arrive est vraiment horrible et pour penser pouvoir t'en sortir il faut que tu te donnes le droit de pleurer, de rager, d'être irrationnelle. C'est seulement après tout ça que tu pourras te remettre tranquillement sur tes pieds. Tu fais bien de venir ici pour te vider le coeur, ici on connait toutes ce que la vie à de plus laid, mais cela nous permet aussi, avec le temps bien sûr, d'apprécier vraiment ce qu'elle a de plus beau. Je ne peux que te dire d'être courageuse, on se rend compte assez vite qu'on a pas tellement le choix de l'être, même quand on pense qu'on est complètement anéanti. Si tu as besoin de parler ne te gêne surtout pas, c'est une des meilleures façons de faire sortir le méchant! Je t'envoie un calin virtuel, et te souhaite vraiment de voir la lumière au bout du tunnel.

Sarah-Ann
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aly 28

avatar

Nombre de messages : 91
Age : 38
Localisation : eure et loir _France
Je suis : Maman de
Ange(s) : 2 poussières ange et Margaux notre titi d'amour tant attendu et à jamais gravé dans notre coeur
Décédé(e) à : 8 SA et 34SA +2
Le : 30/06/2009 pour mes pt poussières; 02/07/2010 la princesse du royaume de nos coeurs
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mer 25 Aoû - 3:16

Le deuil d'un enfant est le plus long et le plus difficile. Nous le vivons chacune à notre manière en fonction de nos histroires mais meme si elles sont toutes différentes ici tu trouveras toujours quelqu'un pour t'aider dans les moments difficiles et qd ca ira c toi qui soutiendra une autre mamange.

Des hauts et des bas il y en aura toujours, moi aussi je me suis poser la question pourquoi moi je suis rester ici ma place est pres de ma fille... Mais qui pardurera la mémoire de mon ange si je suis pas là ? Et les gens que tu aimes ils vont souffrir a leur tour si tu cèdes à ces pulsions et ton ange sera triste lui aussi. Je suis convaincue d'une chose (et pourtant moi aussi j'ai bcp de bas en ce moment, j'ai perdu ma princesse il y a a peine 2 mois) la seule chose qui nous permettra de tenir dans les moments difficiles c'est de parler, parler de ta fille. Se rememorer les souvenirs précieux de moments passé en sa présence. Ca fera mal oui je ne peux pas te dire le contraire mais grace a ton ange et avec le temps tu te rendra compte que ce mal se transformera patit pas et ces souvenirs deviendrons ta pt flamme secret au fond de ton coeur qui rechauffera ton coeur et là se sera ton ange qui te dira qu'il présent auprès de toi.
Nos anges savent tous l'amour qu'on a pour eux ils ont senti notre amour et eux aussi nous aime. Ton petit veille sur toi, il comprend que soit si triste mais il ne veut pas que te voir triste pas sa maman il est là tous près de toi il veut que tu te rappelle les sentiments de joie lorsque le savais dans le lit plein de chaleur et d'amour où il ressenti tout ton amour pdt de long mois.

N'hésites pas à nous parler de votre histoire, des émotions du jour il faut que tu parles c la seule chose qui compte c en parlant que tu parviendra a progressé dans ton deuil. Saches aussi que travail du deuil est primordial avec toutes étapes qui sont parfois destabilisant. On crois que ca va mieux et puis 1 min après on retombe c terriblement difficile mais nécessaire il te donnera la force de trouver un nouveau sens a ta vie. Après une tel epreuve, nous changeons, nous ne serons plus jamais les memes qu'avant ... Il ne faut surtout pas que tu t'isole et que tu caches le passage de ta puce. Il faut se battre pour que les gens donne une place à ta fille. Elle est présente oui pas dans notre dimension mais elle est là elle a exister mais est partie jouer a cache dans les étoiles elle y est heureuse avec tous les anges. C'est un être qui est au dessus de tous ce qui tous ceux qui ont les pieds sur terre. Ne laisse jamais personne te dire le contraire. De toute façon c personne ne mérite meme pas notre amitié si il ne sont pas capable de respecter la mémoire de nos anges et l'amour qui nous lit a eux. Tu trouveras aussi sur ton chemin des personnes qui seront mal a l'aise dans ce cas je pense qu'il ne faut pas hésiter à leur dire que pour toi parler de ta fille te fais du bien qu'il ne doivent pas faire comme si rien ne c t pas passé pour éviter de souffrir c leur silence, leur abscence qui te fait plus souffrir..........

Courage pt mamange ton ange veille sur toi et t'aidera aussi a faire ton deuil de maternité Mais tu es maman ma belle. Une maman en dehors des standard de notre societe car tu fait partie de la famille des mamanges des femmes pas com les autres mais dont l'amour est plus fort et vrai qu'une maman "standard" car c cette amour qui est ta force une force unique qui n'est pas à la porté de tous le monde.

Si on te demande si tu as des enfants reponds sans gène sans tristesse OUI "je suis maman d'un ange !!!" tu as une fille.

Courage belle mamange toutes les mamange et leurs anges sont là pour toi. Tu n'es pas seule.

Tendres pensées à nos anges


Aly mamange de Margaux, notre ti-trésor & ti-coeur d'amour Notre princesse dans le royaume de nos coeurs.

Maman et papa t'aimons et t'aimerons toujours tu nous manques terriblement. Là haut sur ton étoile ,veilles sur nous mon ange . Donnes nous la force pour trouver un sens à notre vie en ton absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mer 25 Aoû - 6:57

Bonjour Virginie,
Mon Dieu que je me doutes de ta souffrance. Je crois que, malgré tout ce que j'ai vu en terme de souffrance physique et psychique, je n'ai rien vu ou rien vécu d'aussi douloureux que la perte d'un enfant. Moi aussi, j'ai voulu mourrir. Je ne voulais plus voir la suite de ce que serait ma vie à la suite de la mort de ma fille J'en ai appellé jusqu'à ma fille qu'elle vienne me chercher quand je l'ai eu et ça a bien failli arriver... Je ne voulais plus vivre sans l'être le plus précieux que j'avais sur cette Terre-ci. Je me suis enfoncée profondement sur moi-même pendant des semaines. Tout ce que je faisais était pleurer, dormir et aller voir la psychologue. Je prenais 4 tonnes de médicaments pour engourdir un peu ma douleur, mais elle revenait toujours aussi forte. Je crois qu'il n'y a pas de recette miracle: il faut aller chercher de l'aide, en parler à quelqu'un et quelques fois prendre de la médication. S'il y en avait une, je courrais aller te la porter. Je crois que j'ai plus ou moins le mérite de tenir encore debout, j'ai un chum et un grand garçon pour me relever à chaque fois que je tombe. Je m'ennuie de ma fille comme c'est impossible pour un être humain normal de le faire, comme la plupart des mamanges que j'ai connu sur ce site. Je ferais n'importe quoi pour l'avoir encore dans mon ventre et la mettre au monde en pafaite santé, qu'ELLE, elle vive au détriment de ma propre vie. Malheureusement, je ne peux pas et je ne crois pas jamais guérir de cette perte. Quand je pense à mourrir, ma peur est celle de ne pas la retrouver si je meure par suicide. Alors, j'ai décidé de vivre en attendant, c'est une promesse que j'ai fait à ma fille, en espérant que le jour ou je vais enfin partir, c'est elle qui va venir me chercher et qu'on va enfin se retrouver. Entre temps, je vois un psychologue tous les mois, je prends de la médication et je parle. Même si je ne trouverai jamais de réponse à mes nombreux pourquoi, je parle.
Il n'y a pas de solution qui va tomber du ciel: va chercher de l'aide. Tu sais, le CLSC donne des solutions habituellement intéressantes et je ne sais pas si tu as été visitée les autres sites sur le deuil périnatal, mais aux parents orphelins, on offre une ligne d'écoute. Pour l'avoir utilisé ils sont vraiment gentils, je te laisse le site. Tu vas reptrouver facilement le no de téléphone:
http://www.parentsorphelins.org/topic/index.html
Malgré que ce site a fait des miracles pour moi, des fois il faut un peu plus. C'est difficile de s'ouvrir aux autres, surtout à de parfaits étrangers qui n'ont jamais vécu ce que nous vivons, mais on ne peut pas faire autrement, je crois, pour survivre et réapprendre à apprécier un peu la vie, un peu plus tard. J'aimerais tellement avoir une baguette magique et te donner ce que tu veux tant... La vie est drôlement mal faite pour ça et la seule chose que je puisse faire pour toi c'est de te dire d'aller chercher de l'aide et de te montrer que c'est efficace. Je ne saute pas au plafond, mais au moins je n'ai plus d'idées suicidaires et j'avance, pour le peu que je fais. On vit toutes notre deuil de façon différente et parfois, on s'enfonce vraiment bas pour certaines. Je ne sais pas ou je trouve la force de me relever, mais je le fais et je suis fière de moi! Je ne te dis pas que c'est une partie de plaisir, mais au moins j'en fais un peu.
Donc ma belle Virginie, courage, vis ta peine à fond la caisse et va chercher de l'aide. Parle-en. Y a un proverbe qui dit:"Quand une porte se ferme, ailleurs, il s'ouvre une fenêtre". Faut juste que tu trouves ta fenêtre pour respirer à nouveau. Je demande à ta belle Gabrielle de te tenir la main, elle est maintenant là justement pour ça. Tu es une personne extraordinaire de venir en parler! Bonne chance et donnes des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-sonia

avatar

Nombre de messages : 159
Localisation : farnham
Je suis : Maman de
Ange(s) : jacob,je voulais absolument qui est un prenom,meme a 11 semaines.
Décédé(e) à : 11 semaine et 1 jours et mort a 8 semaines et 2 jours
Le : 31/07/2010
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mer 25 Aoû - 7:53

Bonjour Virginie!Tu souffre beaucoup ma belle et c normal,laisse toi pleurer,laisse toi vivre ton deuil,des fois tu va avoir limpression de reculer au lieu davancer.Moi aussi jai penser a rejoindre mon bb,mais est ce sa quil aurait voulu???c pour arreter de souffrir quont pense a sa,et jai dautre enfants,je nest pas le droit.La souffrance est attroce,mais accroche toi ma belle!moi depuis la mort de mon bb je fais du ménage je moccupe sans arret et javais le projet enceinte de tout repeinturer lappartement,alors je voulais faire sa pour mon bb pour laccueillir et je vais le faire,c pour lui je veux le faire alors sa moccupe!Vendredi je rencontre une sphychologue et sa va maider!prend les outils necessaire pour taider ma belle!!et confi toi a quelqu un ue tu as confiance!ton bb est pres de toi,il est pas loin ma belle!Chaques jours c difficile se lever et faire face a la vi je sai,tu as vecu de beaux moments avec ton bb,et carresse ses moments ma belles!!
bonne chancexx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
verodemers

avatar

Nombre de messages : 586
Age : 33
Localisation : Rive-Sud de Montréal, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Philippe & Alexandre, jumeaux identiques
Décédé(e) à : 21 semaines de grossesse à cause du STT (Syndrome Transfuseur-Transfusé)
Le : Dimanche 16 mai 2010
Date d'inscription : 18/05/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Mer 25 Aoû - 8:30

Je crois que les mamanges sont de bons conseils une fois de plus Wink ...

J'ai aussi voulu mourir parce que ma vie n'a pas de sens sans mes enfants et mes rêves, sans la vie qui m'habitait et la réalisation de tous les projets que l'on avaient établi.

Aujourd'hui encore c'est très difficile à tous les jours, mais je fais les choses du quotidien aussi banales et vides de sens qu'elles puissent être.

Consulter ça aide beaucoup beaucoup et j'insiste sur cela. De plus, étant donné que ton conjoint n'est pas là pour toi ça doit être encore plus terrible.

Accroche-toi et pense à ton petit bébé chéri; c'est la seule chose que je puisse te dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Jeu 26 Aoû - 23:45

Bonsoir Aly,

Merci de ton message qui me redonne de l'espoir. Tu me dis de parler. C'est d'accord je vais le faire.

Mon histoire est celle d'une femme qui avait été diagnostiquée comme étant infertile. Cette femme avait une mauvaise habitude: celle de fumer la cigarette. Or un bon jour, elle a cessé de fumer et... elle s'est mise à prendre du poids, des kilos et des kilos. Elle est donc allée voir son médecin de famille qui lui a dit qu'il était tout à fait normal, en cessant de fumer, de grossir un peu. Surtout que la mademoiselle en question ne faisait aucun exercice. Mais, son médecin de famille a quand même suggéré, en plus du sport, de passer une prise sang pour ma glande tyroide car un problème de cette nature peut occasionner un surplus de poids.

Donc, la mademoiselle, qui est moi, est allée à la clinique pour passer sa prise de sang (pour la glande tyroide). Tout en jasant avec l'infirmière, je lui ai demandé tout bonnement si c'était compliqué de passer un test de grossesse. Non, qu'elle m'a dit, il s'agit d'analyser un échantillon d'urine et nous avons la réponse 10 minutes plus tard. J'ai procédé en me disant que je lui faisais perdre son temps et que je perdais le mien. Mais bon, pour 10-15 minutes...

Elle est revenu me voir toute souriante et elle m'a félicité. J'ai dit tout de suite qu'il y avait erreur sur la personne. Une semaine plus tard, je passais une échographie. J'étais enceinte de 6 mois !!! J'ai appris que Gabrielle avait des problèmes à son coeur et qu'elle était atteinte de trisomie 21, bref que son cerveau ne se développait pas normalement. Donc, qu'elle ne pourrait jamais ni marcher, ni parler, qu'elle aurait un retard considérable SI elle arrivait à survivre. Dans ce contexte, il valait mieux procéder à une interruption de grossesse.

Le premier mars, j'ai été hospitalisée. Le premier mars, on a inséré une aiguille dans mon ventre. C'est là qu'elle est partie. Ensuite, il fallait procéder à l'accouchement. On a inséré des pilules pour provoquer des contractions, ceci avec de la morphine pour soulager les douleurs. Au bout de 3 jours, j'ai accouché de Gabrielle, un bébé mort-né.

Moi, j'étais certaine que je traverserais ce tragique événement avec une certaine facilité. Je me disais que la grossesse n'était pas planifiée comme telle, je n'avais pas pu parler à mon bébé durant les 6 mois puisque j'ignorais sa présence. Je n'avais pas une chambre décorée et prête pour mon enfant à mon retour de l'hôpital. Tout était extraordinairement imprévu. Alors je me disais que j'aurais de la peine, oui, mais que je m'en tirerais en quelques mois.

Je suis vite retournée travailler. Tout allait très bien sur mon lieu de travail. Mais dès que j'en sortais, une colère inouie, une rage, montait en moi. Cela a duré 4 mois. Et cette colère était toujours de la faute des autres, mes proches étaient responsables de quelque chose que j'inventais sans m'en rendre compte. Mes proches n'étaient pas à la hauteur selon moi. Ils avaient toujours fait quelque chose d'incorrect. Mais pour moi, ça allait très très bien. J'étais juste fâchée pour telle ou telle raison, voilà tout que je me disais.

Puis, un jour, les vancances d'été sont arrivées. 2 mois. Mon travail qui me permettait de me concentrer, n'était plus là pour me 'distraire' de ce que je vivais intérieurement. J'ai commencé à ressentir une peine dont je n'ai pas de mots pour la décrire. Cette peine est là à tous les jours maintenant. La colère s'est beaucoup dissipée. Mais l'idée de rejoindre ma douce et belle Gabrielle fait parfois surface momentanément. C'est là que j'ai compris que j'avais besoin de voir, lire, apprendre de d'autres mamans qui ont perdu leur enfant.

Présentement, je trouve difficile de continuer normalement ma route mais mon travail reprend et il donne beaucoup de sens à ma vie. De plus, et surtout, je lis des messages, tel le vôtre, qui m'aident énormément.

Je vois la lumière enfin.

Et ça m'a fait plaisir de lire dans ton message que je suis une maman. Gabrielle, l'innattendue mais que j'attendrai désormais toujours.

Merci de ton message,

Virginie-Gabrielle






Le deuil d'un enfant est le plus long et le plus difficile. Nous le vivons chacune à notre manière en fonction de nos histroires mais meme si elles sont toutes différentes ici tu trouveras toujours quelqu'un pour t'aider dans les moments difficiles et qd ca ira c toi qui soutiendra une autre mamange.

Des hauts et des bas il y en aura toujours, moi aussi je me suis poser la question pourquoi moi je suis rester ici ma place est pres de ma fille... Mais qui pardurera la mémoire de mon ange si je suis pas là ? Et les gens que tu aimes ils vont souffrir a leur tour si tu cèdes à ces pulsions et ton ange sera triste lui aussi. Je suis convaincue d'une chose (et pourtant moi aussi j'ai bcp de bas en ce moment, j'ai perdu ma princesse il y a a peine 2 mois) la seule chose qui nous permettra de tenir dans les moments difficiles c'est de parler, parler de ta fille. Se rememorer les souvenirs précieux de moments passé en sa présence. Ca fera mal oui je ne peux pas te dire le contraire mais grace a ton ange et avec le temps tu te rendra compte que ce mal se transformera patit pas et ces souvenirs deviendrons ta pt flamme secret au fond de ton coeur qui rechauffera ton coeur et là se sera ton ange qui te dira qu'il présent auprès de toi.
Nos anges savent tous l'amour qu'on a pour eux ils ont senti notre amour et eux aussi nous aime. Ton petit veille sur toi, il comprend que soit si triste mais il ne veut pas que te voir triste pas sa maman il est là tous près de toi il veut que tu te rappelle les sentiments de joie lorsque le savais dans le lit plein de chaleur et d'amour où il ressenti tout ton amour pdt de long mois.

N'hésites pas à nous parler de votre histoire, des émotions du jour il faut que tu parles c la seule chose qui compte c en parlant que tu parviendra a progressé dans ton deuil. Saches aussi que travail du deuil est primordial avec toutes étapes qui sont parfois destabilisant. On crois que ca va mieux et puis 1 min après on retombe c terriblement difficile mais nécessaire il te donnera la force de trouver un nouveau sens a ta vie. Après une tel epreuve, nous changeons, nous ne serons plus jamais les memes qu'avant ... Il ne faut surtout pas que tu t'isole et que tu caches le passage de ta puce. Il faut se battre pour que les gens donne une place à ta fille. Elle est présente oui pas dans notre dimension mais elle est là elle a exister mais est partie jouer a cache dans les étoiles elle y est heureuse avec tous les anges. C'est un être qui est au dessus de tous ce qui tous ceux qui ont les pieds sur terre. Ne laisse jamais personne te dire le contraire. De toute façon c personne ne mérite meme pas notre amitié si il ne sont pas capable de respecter la mémoire de nos anges et l'amour qui nous lit a eux. Tu trouveras aussi sur ton chemin des personnes qui seront mal a l'aise dans ce cas je pense qu'il ne faut pas hésiter à leur dire que pour toi parler de ta fille te fais du bien qu'il ne doivent pas faire comme si rien ne c t pas passé pour éviter de souffrir c leur silence, leur abscence qui te fait plus souffrir..........

Courage pt mamange ton ange veille sur toi et t'aidera aussi a faire ton deuil de maternité Mais tu es maman ma belle. Une maman en dehors des standard de notre societe car tu fait partie de la famille des mamanges des femmes pas com les autres mais dont l'amour est plus fort et vrai qu'une maman "standard" car c cette amour qui est ta force une force unique qui n'est pas à la porté de tous le monde.

Si on te demande si tu as des enfants reponds sans gène sans tristesse OUI "je suis maman d'un ange !!!" tu as une fille.

Courage belle mamange toutes les mamange et leurs anges sont là pour toi. Tu n'es pas seule.

Tendres pensées à nos anges


Aly mamange de Margaux, notre ti-trésor & ti-coeur d'amour Notre princesse dans le royaume de nos coeurs.

Maman et papa t'aimons et t'aimerons toujours tu nous manques terriblement. Là haut sur ton étoile ,veilles sur nous mon ange . Donnes nous la force pour trouver un sens à notre vie en ton absence.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariecmc

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 33
Localisation : eure et loir
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mila et Théo
Décédé(e) à : 22 SA et 32 SA
Le : 06/04/2009 et 03/07/10
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Ven 27 Aoû - 2:53

je comprend que ton deuil soit difficile , tout était si imprévu . Dans la meme semaine tu as connu l'impensable pour toi a l'époque etre enceinte , puis l'horreur . C'est trés rapide et trés violent , je pense que tu as été plus ou moins en état de choc .
Un jour une mamange ( je crois que c'est catou) m'a dit que ce qui l'avait retenue pour pas passer a l'acte c'était le fait de pas etre sure de se retrouver au meme endroit que ces anges et je t'avouerai que c'est aussi ce qui m'a empeché de trop y penser et le fait que je ne peux pas infliger cette peine a ma maman . Maintenant que je connais la douleur qu'inflige la perte d'un enfant et par deux fois , non vraiment je peux pas faire ça a celle qui m'aime le plus au monde .
J'espere de tout coeur ma belle que tu vas trouver la sortie , la route est longue . Et quand tu seras prete peut etre pourras tu envisager l'adoption , tu as besoin d'etre maman et tant d'enfants ont besoin d'une maman ... Je t'embrasse bien fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sourire

avatar

Nombre de messages : 421
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : magnifique petite fille
Décédé(e) à : 33 SA
Le : 12/2009
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Ven 27 Aoû - 3:21

Bonjour

On m´avait dit que le temps aiderait et pourtant après 8mois et demi j´ai l´impression que c´est pire...
Il faut tenir bon, pour leur memoire et aussi parceque la nature est ainsi faite. Elle ne nous a pas pris, mais nos anges sont partis... Une sélection insoutenable et pourtant si naturelle...

Le voyage est une bonne solution, loin et longtemps... Ca ressource.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Ven 27 Aoû - 23:16

Bonjour Orchidée,

Merci de ton message. Je trouve ça gentil, touchant et généreux. J'espère pouvoir à mon tour apporter du réconfort aux autres.

Exactement comme toi, j'ai beau comparer les souffrances, celle-ci dépasse tout. Il n'y a rien d'aussi douloureux. J'aurais préféré que Gabrielle vive au lieu de moi. Mais je commence à parler de ce triste événement et c'est vrai que c'est surprenant comment ça peut atténuer la douleur. C'est moins pire en s'exprimant. C'est un peu comme si Gabrielle redevenait vivante. Je vais aussi aller voir le site des parents orphelins dont tu m'as parlé. J'ai retrouvé mon travail aujourd'hui et je me sens bien dans ce domaine-là. Quand j'entre chez moi, j'essaie de gérer la tristesse qui survient tout d'un coup. Le site et les mamansanges m'aident énormément. Je ne me sens plus seule au monde dans cette situation de grand chagrin et je constate que d'autres femmes vivent un deuil périnatal: je me sens donc comprise. Oui, je vais aller chercher de l'aide en CLSC.

Bravo de progresser comme tu me le décris. C'est vraiment pas facile. Tu as raison d'être fière de toi. Ma belle Orchidée, merci de ton message et continue tes efforts.

Au plaisir,

Virginie-Gabrielle



Orchidée a écrit:
Bonjour Virginie,
Mon Dieu que je me doutes de ta souffrance. Je crois que, malgré tout ce que j'ai vu en terme de souffrance physique et psychique, je n'ai rien vu ou rien vécu d'aussi douloureux que la perte d'un enfant. Moi aussi, j'ai voulu mourrir. Je ne voulais plus voir la suite de ce que serait ma vie à la suite de la mort de ma fille J'en ai appellé jusqu'à ma fille qu'elle vienne me chercher quand je l'ai eu et ça a bien failli arriver... Je ne voulais plus vivre sans l'être le plus précieux que j'avais sur cette Terre-ci. Je me suis enfoncée profondement sur moi-même pendant des semaines. Tout ce que je faisais était pleurer, dormir et aller voir la psychologue. Je prenais 4 tonnes de médicaments pour engourdir un peu ma douleur, mais elle revenait toujours aussi forte. Je crois qu'il n'y a pas de recette miracle: il faut aller chercher de l'aide, en parler à quelqu'un et quelques fois prendre de la médication. S'il y en avait une, je courrais aller te la porter. Je crois que j'ai plus ou moins le mérite de tenir encore debout, j'ai un chum et un grand garçon pour me relever à chaque fois que je tombe. Je m'ennuie de ma fille comme c'est impossible pour un être humain normal de le faire, comme la plupart des mamanges que j'ai connu sur ce site. Je ferais n'importe quoi pour l'avoir encore dans mon ventre et la mettre au monde en pafaite santé, qu'ELLE, elle vive au détriment de ma propre vie. Malheureusement, je ne peux pas et je ne crois pas jamais guérir de cette perte. Quand je pense à mourrir, ma peur est celle de ne pas la retrouver si je meure par suicide. Alors, j'ai décidé de vivre en attendant, c'est une promesse que j'ai fait à ma fille, en espérant que le jour ou je vais enfin partir, c'est elle qui va venir me chercher et qu'on va enfin se retrouver. Entre temps, je vois un psychologue tous les mois, je prends de la médication et je parle. Même si je ne trouverai jamais de réponse à mes nombreux pourquoi, je parle.
Il n'y a pas de solution qui va tomber du ciel: va chercher de l'aide. Tu sais, le CLSC donne des solutions habituellement intéressantes et je ne sais pas si tu as été visitée les autres sites sur le deuil périnatal, mais aux parents orphelins, on offre une ligne d'écoute. Pour l'avoir utilisé ils sont vraiment gentils, je te laisse le site. Tu vas reptrouver facilement le no de téléphone:
http://www.parentsorphelins.org/topic/index.html
Malgré que ce site a fait des miracles pour moi, des fois il faut un peu plus. C'est difficile de s'ouvrir aux autres, surtout à de parfaits étrangers qui n'ont jamais vécu ce que nous vivons, mais on ne peut pas faire autrement, je crois, pour survivre et réapprendre à apprécier un peu la vie, un peu plus tard. J'aimerais tellement avoir une baguette magique et te donner ce que tu veux tant... La vie est drôlement mal faite pour ça et la seule chose que je puisse faire pour toi c'est de te dire d'aller chercher de l'aide et de te montrer que c'est efficace. Je ne saute pas au plafond, mais au moins je n'ai plus d'idées suicidaires et j'avance, pour le peu que je fais. On vit toutes notre deuil de façon différente et parfois, on s'enfonce vraiment bas pour certaines. Je ne sais pas ou je trouve la force de me relever, mais je le fais et je suis fière de moi! Je ne te dis pas que c'est une partie de plaisir, mais au moins j'en fais un peu.
Donc ma belle Virginie, courage, vis ta peine à fond la caisse et va chercher de l'aide. Parle-en. Y a un proverbe qui dit:"Quand une porte se ferme, ailleurs, il s'ouvre une fenêtre". Faut juste que tu trouves ta fenêtre pour respirer à nouveau. Je demande à ta belle Gabrielle de te tenir la main, elle est maintenant là justement pour ça. Tu es une personne extraordinaire de venir en parler! Bonne chance et donnes des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Sam 28 Aoû - 0:00

Bonsoir Marie-Sonia,

Effectivement, c'est souffrant et je te remercie de le comprendre. Mon questionnement, c'est qu'il me semble que mon bébé voudrait avoir ma présence auprès de lui: imagine une petite fille toute seule sans sa maman. Alors, il m'arrive parfois de songer que ma place est auprès d'elle. J'ai de la difficulté à penser qu'elle veut que je vive plutôt que la laisser toute seule je ne sais ou. N'ayant pas d'autres enfants, ne pouvant pas en avoir non plus, n'ayant pas un conjoint, les temps sont parfois difficiles.

S'occuper est un bon moyen et c'est vrai que ça marche. Les 3 occupations que je peux faire: me laver, travailler à l'extérieur, faire mon ménage. Je ne dispose pas de plus d'énergie pour les 'travaux'. Quant aux loisirs, rien ne me tente excepté le site ici que je viens de redécouvrir (la première fois, je m'y étais inscrite mais je ne me considérais pas en deuil, je n'avais rien compris de ma peine. Nos petits anges au paradis et la gentillesse des mamananges, c'est beaucoup pour moi actuellement. C'est un beau cadeau parce qu'il y a quelques jours seulement, je ne faisais rien du tout comme loisirs. Là, je lis les témoignages, je suis enfin intéressée par quelque chose dans la vie, autre que mon travail.

Le plus beau moment avec mon bébé, c'est quand il était dans mes bras: même décédée, j'ai adoré tenir Gabrielle près de moi. J'aurais tout fait pour elle, j'aurais tout donné pour la rendre heureuse. Elle aurait bientôt 6 mois. J'aurais tellement aimé qu'elle fasse partie de ma vie, la voir grandir, et l'aimer. L'aimer. D'un amour inconditionnel. J'ai compris ce que c'est l'amour inconditionnel d'un parent envers son enfant quand j'ai tenu Gabrielle dans mes bras: je me suis dit que peu importe ce qu'aurait fait, ou pas fait, cette petite fille-là, mon amour pour elle resterait toujours immense et éternel. J'aurais dont aimé, Marie-Sonia, la voir jouer dans un carré de sable, dans des balançoires, la peigner, connaître sa rentrée scolaire, etc.

C'est bien triste de vivre sans sa petite fille.

Je te souhaite de continuer ta route dans le courage. Merci de ton message. Je l'apprécie beaucoup.

Virginie-Gabrielle

marie-sonia a écrit:
Bonjour Virginie!Tu souffre beaucoup ma belle et c normal,laisse toi pleurer,laisse toi vivre ton deuil,des fois tu va avoir limpression de reculer au lieu davancer.Moi aussi jai penser a rejoindre mon bb,mais est ce sa quil aurait voulu???c pour arreter de souffrir quont pense a sa,et jai dautre enfants,je nest pas le droit.La souffrance est attroce,mais accroche toi ma belle!moi depuis la mort de mon bb je fais du ménage je moccupe sans arret et javais le projet enceinte de tout repeinturer lappartement,alors je voulais faire sa pour mon bb pour laccueillir et je vais le faire,c pour lui je veux le faire alors sa moccupe!Vendredi je rencontre une sphychologue et sa va maider!prend les outils necessaire pour taider ma belle!!et confi toi a quelqu un ue tu as confiance!ton bb est pres de toi,il est pas loin ma belle!Chaques jours c difficile se lever et faire face a la vi je sai,tu as vecu de beaux moments avec ton bb,et carresse ses moments ma belles!!
bonne chancexx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Sam 28 Aoû - 0:14

Bonjour Véro,

Oui, les mamansanges sont de bons conseils.

Bravo de pouvoir faire ces choses du quotidien, moi je ne peux pas actuellement.

C'est comme si je disposais d'une quantité X d'énergie humaine. Une fois que je me suis lavée, que mon ménage est fait et que j'ai travaillé à l'extérieur, eh bien il ne reste plus rien dans mon réservoir d'énergie. Par exemple, ma pelouse devient du foin.... mais je n'ai pas le courage et la force psychologique, l'énergie quoi, de tondre le gazon. C'est pourtant quelque chose de basic. Juste d'y penser, je deviens épuisée.

Je suis en processus pour consulter. J'essaie de faire mes premiers pas sur le chemin du deuil périnatal. Je fais de mon mieux pour revivre.

Car, le jour du premier mars 2010, une grande partie de moi est disparue à tout jamais.

La perte de nos bébés ne devrait pas exister.

Merci de ton message Véro.

Virginie-Gabrielle


verodemers a écrit:
Je crois que les mamanges sont de bons conseils une fois de plus Wink ...

J'ai aussi voulu mourir parce que ma vie n'a pas de sens sans mes enfants et mes rêves, sans la vie qui m'habitait et la réalisation de tous les projets que l'on avaient établi.

Aujourd'hui encore c'est très difficile à tous les jours, mais je fais les choses du quotidien aussi banales et vides de sens qu'elles puissent être.

Consulter ça aide beaucoup beaucoup et j'insiste sur cela. De plus, étant donné que ton conjoint n'est pas là pour toi ça doit être encore plus terrible.

Accroche-toi et pense à ton petit bébé chéri; c'est la seule chose que je puisse te dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Sam 28 Aoû - 0:26

Bonsoir MarieMc

Merci de ton message qui est bien juste.

Dans une semaine, j'ai connu l'extase et l'horreur.

C'est très rapide et très violent, oui.

Avec le recul, je comprends que j'ai vécu un état de choc, puis une situation de crise de colère qui a été à la hauteur de ma déception.

Ma maman, elle est bien gentille mais elle veut à tout prix que je continue ma vie, que j'en revienne. Je suis désolée mais je ne peux pas faire comme si rien ne s'était passé. Je sais qu'elle m'aime beaucoup mais elle ne comprend pas, et elle est de bonne foi, elle ne comprend pas la peine que nous pouvons vivre dans un deuil périnatal.

Il me sera peut-être possible de penser à l'adoption éventuellement. Pour le moment, je peux juste vivre. Et je suis incapable d'entendre cette chanson de Marie-Chantal Toupin qui se nomme Naïtre: impossible d'écouter cette chanson que j'aimais beaucoup avant: 'je veux ouvrir mes ailes, je veux ouvrir mes yeux'...

Bonne soirée ma belle.

Virginie-Gabrielle



mariecmc a écrit:
je comprend que ton deuil soit difficile , tout était si imprévu . Dans la meme semaine tu as connu l'impensable pour toi a l'époque etre enceinte , puis l'horreur . C'est trés rapide et trés violent , je pense que tu as été plus ou moins en état de choc .
Un jour une mamange ( je crois que c'est catou) m'a dit que ce qui l'avait retenue pour pas passer a l'acte c'était le fait de pas etre sure de se retrouver au meme endroit que ces anges et je t'avouerai que c'est aussi ce qui m'a empeché de trop y penser et le fait que je ne peux pas infliger cette peine a ma maman . Maintenant que je connais la douleur qu'inflige la perte d'un enfant et par deux fois , non vraiment je peux pas faire ça a celle qui m'aime le plus au monde .
J'espere de tout coeur ma belle que tu vas trouver la sortie , la route est longue . Et quand tu seras prete peut etre pourras tu envisager l'adoption , tu as besoin d'etre maman et tant d'enfants ont besoin d'une maman ... Je t'embrasse bien fort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Sam 28 Aoû - 0:40

sourire a écrit:


Bonsoir Sourire,

J'ai l'impression que l'on avance, mais que l'on a aussi l'impression parfois de reculer. Tenir le coup, rester vivantes, essayer d'accepter les faits malgré toute l'incompréhension et la révolte que le départ de notre ange suscite en soi. Rester là, sans nos anges. Essayer de trouver des parcelles de bonheur, sans nos anges.

Une vie sans ange, une vie sans visage.

C'est bête à écrire mais mon chien revient demain. Ce sera un moment de bonheur, il faut continuer de savoir aimer.

Merci de ton message.

Gabrielle-Virginie


Bonjour

On m´avait dit que le temps aiderait et pourtant après 8mois et demi j´ai l´impression que c´est pire...
Il faut tenir bon, pour leur memoire et aussi parceque la nature est ainsi faite. Elle ne nous a pas pris, mais nos anges sont partis... Une sélection insoutenable et pourtant si naturelle...

Le voyage est une bonne solution, loin et longtemps... Ca ressource.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Dim 29 Aoû - 17:12

Bonjour à toutes celles qui m'ont écrit,


Aujourd'hui, dimanche, je vais beaucoup mieux. En une semaine, on peut dire que j'en ai regagné ! Comme on me l'a écrit, je ne saute pas au plafond, mais je parle de ce que j'ai vécu, des fenêtres se sont ouvertes, je pense à Gabrielle qui aimerait que je sois heureuse. Donc, je fais de petites choses et ces petites réussites m'encouragent.

Il n'y a pas de recette miracle mais de faire des choses concrètes qui améliorent la qualité de vie est aidant, c'est vrai. Je m'occupe comme on me l'a conseillé. Je me suis occupée de mes fleurs dehors aujourd'hui et ça fait du bien d'entendre les oiseaux, des enfants qui se baignaient et de voir le beau soleil. Et quand les larmes montent, au lieu de 'ravaler', je pleure, tout simplement. Ce soir, il y a une émission à la télé qui m'intéresse: On prend toujours un train pour la vie, c'est à 21 heures. Il s'agit d'une personne qui a voulu mettre fin à ses jours et qui est devenu paraplégique.

J'ai décidé de vivre peu importe les efforts que ça demandera. Je vous remercie de m'avoir aidé durant des moments très sombres pour moi.

Des inconnues qui lisent mon messages et qui prennent le temps d'y répondre en me partageant leur vécu, wow. Difficile de répondre non à la Vie quand on voit de beaux gestes.

Je tourne la page sur les idées noires pour continuer à apprendre à exister et à être heureuse sans ma petite Gabrielle, sans mon conjoint, sans la possibilité de devenir une maman de nouveau.

Il y a de la lumière, la luminosité d'une jolie bougie, mais je la lumière quand même.

Virginie-Gabrielle xx



Il n'y a pas de honte à préférer le bonheur. Albert Camus.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Dim 29 Aoû - 18:57

Je suis contente que tu ailles mieux. C'est parfois difficile a admettre, mais malgré que nous avons perdu notre bébé, la vie peut être belle quand même. J'avoue que je ne dis pas ca a tous les jours, mais plus les jours passent plus les belles journées reviennent mais sans oublié mon bébé.

Si tu as encore besoin, ne te gêne pas, reviens écrire. Oui c'est formidable que des étrangères soient là pour nous et nous pour elles. Nous avons tous un point en commun et ce qui nous permet d'être la pour chacune.

Prends soins de toi et redonne de tes nouvelles.

Marilyn mamange de Tristan, mon rayon de soleil dans les journées de pluies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Dim 29 Aoû - 20:38

Bonjour Marilyn,

Je suis ravie d'aller mieux, c'était éprouvant de se sentir si fatiguée, si désespérée. Je saisis chaque bonheur qui passe pour me faire une réalité plus normale. Cela ne m'empêchera pas de penser à ma douce Gabrielle mais je dois continuer sur le chemin de la vie. Pour elle. Pour moi. Pour aider les autres.

Merci mamanange de Tristan, tu as participé à adoucir mes jours.

Virginie-Gabrielle


monroe111 a écrit:
Je suis contente que tu ailles mieux. C'est parfois difficile a admettre, mais malgré que nous avons perdu notre bébé, la vie peut être belle quand même. J'avoue que je ne dis pas ca a tous les jours, mais plus les jours passent plus les belles journées reviennent mais sans oublié mon bébé.

Si tu as encore besoin, ne te gêne pas, reviens écrire. Oui c'est formidable que des étrangères soient là pour nous et nous pour elles. Nous avons tous un point en commun et ce qui nous permet d'être la pour chacune.

Prends soins de toi et redonne de tes nouvelles.

Marilyn mamange de Tristan, mon rayon de soleil dans les journées de pluies.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Lun 30 Aoû - 20:08

Chère Virginie,
Je suis contente de voir que ça va mieux et que l'espoir renaît malgré les épreuves. Chaque petit pas en est un vers la réussite, même si le chemin qu'on emprunte, pour nous les mamanges, est vraiment très long. Quand je vivais des temps vraiment sombres (il y a un peu plus de 3 mois...), je ne voyais pas comment je serais capable de revivre. Maintenant, je crois, tout comme Marilyn, que c'est possible et que je vais retrouver la vie aussi belle qu'elle était avant la venue de mon ange. Mais faut dire que j'ai eu quelqu'un pour me donner le coup de pied au derrière que je méritais!!! Mon chum est ma 7ième merveille du monde!!! C'est en grande partie grâce à lui que j'avance encore. Aujourd'hui, je survis encore, mais je sais qu'un jour je vais revivre, même si mon ange me manque de plus en plus à chaque jour qui passe. Je te souhaite de même. Un jour, ma fenêtre va s'ouvrir et je souhaite de tout coeur que la tienne aussi s'ouvre... Gros calin et donne des nouvelles,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Virginie-Gabrielle



Nombre de messages : 13
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabrielle
Décédé(e) à : 6 mois de grossesse; 24 semaines.
Le : 01,03,2010
Date d'inscription : 18/03/2010

MessageSujet: Re: Idées suicidaires    Lun 30 Aoû - 22:46

Chère Orchidée,

L'espoir renaît, comme c'est joli ! Une grande partie de moi est morte en même temps que Gabrielle. Tranquillement, je me mets à survivre. Et c'est vrai que c'est long. Je suis toute fière d'avoir réussi à travailler, à tondre ma pelouse, à me faire une épicerie, à me nourrir correctement, à regarder un peu la télévision, ces simples choses-là de la vie sont des succès pour moi actuellement. Je ne cherche plus LE grand sens de ma vie, car il est disparu, je fais des choses pour vivre, voilà tout. Pour Gabrielle. Et je suis surtout fière d'être devenue capable de parler de ma fille, de m'identifier comme une maman, d'être capable de visiter le site car cela m'était impossible il y a une semaine tant ma peine était vive. J'ai commencé à lire des témoignages et je sympathise tellement avec les mamansanges. Les larmes montent, j'ai de la peine pour elles, et je les porte en mon coeur.

Pour le moment présent, une fenêtre s'est ouverte: celle de rester en vie pour ma chouette adorée.

Merci beaucoup de ton soutien Orchidée,

Virginie-Gabrielle



Orchidée a écrit:
Chère Virginie,
Je suis contente de voir que ça va mieux et que l'espoir renaît malgré les épreuves. Chaque petit pas en est un vers la réussite, même si le chemin qu'on emprunte, pour nous les mamanges, est vraiment très long. Quand je vivais des temps vraiment sombres (il y a un peu plus de 3 mois...), je ne voyais pas comment je serais capable de revivre. Maintenant, je crois, tout comme Marilyn, que c'est possible et que je vais retrouver la vie aussi belle qu'elle était avant la venue de mon ange. Mais faut dire que j'ai eu quelqu'un pour me donner le coup de pied au derrière que je méritais!!! Mon chum est ma 7ième merveille du monde!!! C'est en grande partie grâce à lui que j'avance encore. Aujourd'hui, je survis encore, mais je sais qu'un jour je vais revivre, même si mon ange me manque de plus en plus à chaque jour qui passe. Je te souhaite de même. Un jour, ma fenêtre va s'ouvrir et je souhaite de tout coeur que la tienne aussi s'ouvre... Gros calin et donne des nouvelles,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Idées suicidaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: