DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Question délicate à vous poser ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 16:10

Bonjour les filles,
Je vais souvent sur un forum de mamans super gentilles et dernièrement j'ai postée un sujet pour savoir comment les gens qui n'ont jamais vécu personnellement le deuil périnatal le percoive.
Je voulais par là comprendre ''l'autre côté de la médaille''.
J'espère sincerement qu'à force de discuter du deuil périnatal nous parviendrons à briser les tabous qui l'entoure.
C'est pourquoi je trouvais important de partir ce genre de post


Voici ce que j'avais écrit:

Je ne sais pas si je post à la bonne place mais je crois bien car au bout du compte j'aimerais avoir vos opinions sur ce sujet...
C'est un sujet qui me tiens beaucoup à coeur et j'aimerais bien comprendre comment les gens en général le percoive...

Voilà, comme certaines le savent j'ai vécue un deuil périnatal à 2 reprises.
Je suis le genre de personne qui en parlent très ouvertement , tout mes enfants sont mes enfants, qu'ils soient morts ou vivants...
Et je me questionne sur la perception que les gens ont de ce deuil et sur la facon dont les parents le vivent...
Je veux comprendre ce qu'en pense les gens qui connaisent moins ce genre de deuil... Voir l'autre côté de la médaille...

PS: Je suis prête à entendre toute les réponses, soyez honnête svp (dans le respect bien sur)

Je lance mes questionnements.

En général, êtes vous conscient de ce que c'est un deuil périnatal ?
Savez vous que la plupart des mamans accouchent de manière naturelle de leur bébés ?
Pensez vous que les parents doivent oublier ou en parler tant qu'ils le désirent ?
êtes vous mal à l'aise quand les gens parlent de leur bébés décédés?
Est ce que quelqu'un qui parlent qu'il a vécu un deuil périnatal ca vous inspire de la pitié, du courage, de l'indifférence ou autres ?
Est ce que d'entendre ce genre d'histoire ca vous fait peur ? Vous cause de l'anxiété face à votre grossesse ?
Trouvez vous que c'est un sujet trop tabou dans notre société ?
Pensez-vous qu'après un certain temps, les parents doivent ''passer à autre chose'' ou se rappeller cet enfant indéfiniement ?
etc,etc,etc...
merci à celle qui me répondront

J'ai recue beaucoup de réponses, toutes empreinte de beaucoup de gentillesse et de compassion envers ce que l'ont vis.
Le sujet devient de moins en moins tabou je crois et personnellement je trouve ca très bien.

Une maman qui essaie de comprendre ce que l'on vit m'a posée une question dont je suis incapable de répondre...
Je lui ai offert de venir la poser ici et voir ce que vous me répondrez
...

Voici la question:
Je me questionne: Celles qui l'ont vécu, considérez-vous que les parents qui ont mis au monde avant terme un bébé vivant, mais qui l'ont perdu par la suite, vivent le même genre de deuil ?...

merci de vos réponses les filles.
Je les transmettrai sur l'autre post... ainsi nous serons toutes en mesure de faire comprendre aux autres ce que nous vivont.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ewi

avatar

Nombre de messages : 782
Age : 37
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rachel et Petite Plume perdue
Décédé(e) à : 30 SA et 8-9SA (découvert à 11SA)
Le : 24/11/2009 (IMG), 01/07/2011 (aspiration curetage)
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 16:38

Bonjour,
Je ne peux pas te répondre à ta question, car je ne l'ai pas vécu.
Mais je voulais juste te dire que je trouve très bien ce que tu as fait !
Peut-être pourrais-tu "publier" quelque part les résultats de ton enquêtte ? En tout cas, je serais très intéréssée d'en savoir plus.
Je trouve que trop souvent, nous les mamanges avons une tendance à nous plaindre des autres, qu'ils ne comprennent pas etc. Mais ce genre de questionnement et de réflexion pourrait nous guider comment parler de notre douleurs aux "autres", comment les "éduquer".
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mathisange

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 40
Localisation : quebec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathis et Zachary
Décédé(e) à : 24 et 22 semaines
Le : o4/08/2007 , 25/04/2008
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 16:46

je ne sais pas exactement comment ca se passes de l autre cote de la medaille et comment les gens le percoivent mais je peux te dire que j ai recu une claque a plein visage y a pas longtemps .....
du genre on comprends ......oui mais parle s en pu .Je me suis fais dire que j etais negative parceque que je reponds pas oui tout court quand on me demande si ma grossesse va bien ...vous voulez que je reponde quoi ?????apres avoir eu 2 f-c et accoucher de mes 2 anges j ai une petite resrve sur la conviction que tout va se terminee comme dans un conte de fee alors voila pour moi.Je peux te dire que j l ai sur le coeur mais encore une fois pour pas soulever de tempete je suis celle qui va devoir se la fermer et faire oui tout est beau mm si j ai la chienne des fois ...ca ne veut pas dire que je vois tout noir non plus .Bonne chance dans tes recherche.....

Cathy xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katou

avatar

Nombre de messages : 467
Age : 36
Localisation : montreal
Je suis : Maman de
Ange(s) : William / poussière d'ange / Loïk / Lia
Décédé(e) à : 24 sa / 10 sa / 20sa / 6 mois de vie
Le : William 08/12/2006, mini-ange 02/05/2007, Loïk 19/12/2007, Lia 04/01-2010
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 16:49

Bonjour a toi.
Tu connais mon histoire, alors je ne raconterai pas tout ici.
Je te dirais que la douleur est probablement la même. Ce qui est différent pas contre c'est qu'à William et Loïk, je faisais le deuil de mes projets, de mes rêves, de tout ce que j'aurais voulu faire, tel que changer leur couche, les faire boire, dormir avec eux. Dans le cas de Lia, c'est le deuil de tous les souvenirs. De tout ce que j'ai fait avec elle. Aussi de tout ce que je voulais faire dans l'avenir. C'est souvent: j'étais venue ici avec là, j'avais fais ca avec Lia. La douleur est plus physique dans les choses qui nous entourent, moins abstraite. Je ne sais pas comment l'expliquer....... Lia a touché a plusieurs choses, a dormi dans mon lit, a été dans mes bras quand je portais tel chandail, etc.....
Ce qui est différent aussi c'est la réaction de l'entourage. Ils disent encore des choses telles que : sois forte et tout.
Mais comme ils ont connu Lia, comme elle a vécu et que tout le monde a pu la connaitre, leur réaction est différente. C'est plus un deuil collectif. Mon entourage a aussi de la peine d'avoir perdu ma princesse, ce qu'elle représentait pour eux. Dans le cas de William et Loïk je n'avais pas vécu cela, car j'étais la seule a ''vraiment les connaitre''.
Je ne sais pas si je suis claire dans ce que je raconte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 17:16

Ewi, j'essayerai de voir comment je pourrais faire pour mettre une partie des réponses que j'ai recue sur l'autre forum ici....

Cathy, C'est un peu le pourquoi je posais ces questions au gens de ''l'autre côté de la médaille''
Car souvent, notre entourage disent: on comprend mais parle-en pas trop. On comprend mais ''reviens-en''
Moi aussi pendant la grossesse de Béatrice les gens me disait ''ben là, ca va bien celle ci à date. Pourquoi tu stresses ?
y faut que tu sois plus Zen.. Eh bien malheureusement, plus aucune grossesse ne sera jamais ''zen''.


Katou, merci pour ton explications.
Tu as su mettre des mots sur ce que je croyais.
Si tu me permet, je vais me servir de ta réponse pour répondre à la maman qui posait cette question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarraineAnge19

avatar

Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : mascouche, qc
Je suis : Tante de
Ange(s) : William St-vincent
Et poussiere Dange

Décédé(e) à : 26 semaines, 9 semaines
Le : 12 mars 2008
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Katou!!   Lun 30 Aoû - 18:08

Salut katou

Ya beaucoup de gens qui dise quand un bebe est mort nee avant terme ou meme a terme, que cest pas si grave tu ne la pas connu..
En faite je sais pas comment dire mais je vais yaller dans mes mots hihi.
MOi en faite que je pense que oui cest grave ( pcq la mort de son enfant c plus que grave en partant ) Jaurais aimer le connaitre de serais ce quune journee...
Pense tu comme sa toi ou pas ?? Cest con comme question lol mais je veux simplement comprendre comment les gens peuve etre si mechant sans meme parfois sen rendre compte?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mllethompson.piczo.com
katou

avatar

Nombre de messages : 467
Age : 36
Localisation : montreal
Je suis : Maman de
Ange(s) : William / poussière d'ange / Loïk / Lia
Décédé(e) à : 24 sa / 10 sa / 20sa / 6 mois de vie
Le : William 08/12/2006, mini-ange 02/05/2007, Loïk 19/12/2007, Lia 04/01-2010
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 20:08

Permission accordée ma belle! Laughing
Si ca peut aider des gens a comprendre le deuil périnatal.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 20:22

merci beaucoup ma belle Katou...
J'apprécie beaucoup.
J'espère sincèrement que ca permettra aux gens de mieux comprendre ce que l'on vit.

marraine19, je crois que tu n'as pas bien compris le sens de la question de la personne...
Elle ne disait pas du tout que c'est plus ou moins grave selon que le bébé est décédée à terme ou non,
elle se demandait si la facon de vivre le deuil était différente si on a connu ou pas son enfant.
Il n'y avait aucune méchanceté dans cette question, au contraire,
elle cherche à comprendre comment on vit le deuil périnatal dépendemant des circonstances entourant le déces de notre ange.

Cathy, je repensais à ca tantôt et c'est justement pour ca que j'ai partie ce post sur l'autre forum.
À la base je me disais que parfois les gens qui nous entourent nous disent peux-être juste ce qu'on veut entendre (le fameux je comprend mais...)..
mais qu'en est-il des gens qui ne nous connaisent pas ou du moins ne sont pas impliqués émotivement au même titre que nos amis ou les membres de nos familles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 22:42

Bonjour,
Moi, je n'ai connu ma fille qu'à travers mon ventre, mais j'en ai discuté avec une tante qui a perdu son fils l'an dernier, il avait 8 ans. Elle me disait avoir cherché souvent des groupes de dicussion comme ce forum mais pour les enfants et elle n'en a pas trouvé de spécifique pour les enfants malades en bas de 12 ans. Elle a donc été redirigé par le CLSC dans un groupe pour des parents ayant vécu la mort de leur bébé autant en cours de grossesse que dans la 1iere année. Elle dit que c'est dans ces groupes qu'elle s'est sentie le mieux comprise. Elle comparait ma douleur à la sienne (ce que je trouvais un peu surprennant), mais elle disait comme Katerine, que c'était les souvenirs la grande différence. Et comme elle a presque 9 ans de souvenirs, c'est très loin d'être facile. Je ne sais pas si ça peut aider... mais j'ai hâte de voir les commentaires de ton échantillon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Lun 30 Aoû - 22:44

J'aime beaucoup ce post, on peut voir ce que les gens qui nous entourent peuvent se poser comme questions.
Très bonne idées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mariecmc

avatar

Nombre de messages : 234
Age : 33
Localisation : eure et loir
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mila et Théo
Décédé(e) à : 22 SA et 32 SA
Le : 06/04/2009 et 03/07/10
Date d'inscription : 09/11/2009

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 2:55

je suis de tout coeur avec toi pour que tu puisses continuer avc ce forum , c'est vrai on dit souvent que les autres ne cherchent pas a nous comprendre mais cherche t'on vraiment a comprendre les autres ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1402CARO

avatar

Nombre de messages : 761
Age : 40
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 3:06

moi, je rejoins l'avis de katou. Un deuil est toujours terrible. La différence, c'est les souvenirs. Faire le deuil d'un enfant mort-né, c'est faire le deuil du futur. Faire le deuil d'un enfant qui a vécu (quelque soit le temps qu'il a été près de ses proches), c'est faire le deuil du passé avec lui, des moments merveilleux passés avec lui.
Mais dans les 2 cas, je pense que les gens qui n'ont pas vécu la perte d'un enfant ne peuvent pas comprendre le vécu des parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
hathor4

avatar

Nombre de messages : 1148
Age : 38
Localisation : Région parisienne (France)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Poussière d'ange et Lucas
Décédé(e) à : 1er trimestre de grossesse & 5 jours de vie (naissance à terme) du syndrome de Patau, non diagnostiqué aux échos
Le : Novembre 2008 pour la p'tite poussière & 07/12/2009 pour Lucas
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 3:12

Je me permet de venir moi aussi donner mon avis...
Lucas a vécu 5 jours, et j'ai l'habitude de dire que ce fut les 5 jours les plus durs de toute ma vie... J'ai vu mon enfant souffrir, le voir mourrir a été presque comme une libération. Je dirais donc que cela dépend aussi de la vie que ton enfant à eu. Pour ma part, je me sens parfois en décallage avec certaines mamanges qui n'ont pas connu leur bébé à ce niveau. Et puis tout dépend aussi ce qu'on appel deuil périnatal... En France on le considère vraiment quand le bébé in utéro a deja passé un certains stade de développement - il bouge déja bien dans le ventre de maman, elle le sent - or manifestement au quebec, cela comprend aussi les fausses couches.
J'ai vécu aussi une fausse couche et même si cela m'a été douloureux, ce ne fut pour moi sans aucune comparaison avec la perte de Lucas...
En tout cas merci de nous faire partager ta reflexion sur le sujet. Je trouve cela très interessant et moi aussi j'adorerai avoir les réponses que t'on apporté ces mamans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolinhar



Nombre de messages : 89
Age : 34
Localisation : Arras, France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde née à 30 SA
Décédé(e) à : 12 jours de vie
Le : 12/08/2009
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 3:42

Bonjour les mamanges,
Je participe à un groupe de parole où une fois nous avons parler de notre ressenti par rapport aux histoires des autres et voilà ce qui en était ressorti:

Les mamans qui n'avaient pas vu leur enfant vivant ou que quelques minutes me plaignaient beaucoup car moi j'ai eu le temps de faire connaissance avec ma fille et je l'ai vu mourir et elles pensaient que c'était de ce fait plus dur pour moi, alors que que moi, je ne vois pas les choses pareil, je considère comme une chance d'avoir pu partager des moments avec elle et suis très peinée pour les mamans qui n'ont pas pu avoir ces instants.

Par contre, niveau tristesse et émotion, nous ressentions toutes les mêmes émotions (que ce soit une IMG, un décés in utéro ou après la naissance): colère, culpabilité, grande tristesse, besoin de changer sa vie.. Je pense aussi que notre personnalité, nos croyance et notre caractère influence beaucoup notre avancée dans le deuil

Au final, que notre enfant ait vécu 1 min, 1h ou 10 jours, il faut aussi réussir a faire le deuil de l'avenir qu'on imaginait avec notre enfant, ce dire que cette famille qu'on voulait, et bien, elle n'ait plus. Et puis, on a peu de souvenir de nos petits, ce qui rend encore plus compliquer de matérialiser leur passage et partager leur souvenir avec nos proches

Voilà pour ma part, ce que je peux dire sur le sujet
J'espère ne pas avoir de hors sujet Smile
A bientot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolinhar



Nombre de messages : 89
Age : 34
Localisation : Arras, France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde née à 30 SA
Décédé(e) à : 12 jours de vie
Le : 12/08/2009
Date d'inscription : 10/03/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 3:58

Je voulais aussi dire que je te comprend très bien Hathor
Moi aussi j'ai vu ma fille souffrir les derniers jours de sa vie, un vrai déchirement de la voir là si petite et souffrir et moi impuissante, et surtout de décider de quand sera sa mort.
Ces 12 jours de vie ont été très éprouvent, des milliers de larmes ont coulé, mais je n'échangerais pour rien au monde ces instants. J'ai pu lui dire ce que j'avais sur le coeur, lui parler et la prendre dans mes bras pour l'accompagner vers l'au delà et avec le recul, je crois que c'est ce qui apaise ma douleur, d'avoir pu jouer mon role de mère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katou

avatar

Nombre de messages : 467
Age : 36
Localisation : montreal
Je suis : Maman de
Ange(s) : William / poussière d'ange / Loïk / Lia
Décédé(e) à : 24 sa / 10 sa / 20sa / 6 mois de vie
Le : William 08/12/2006, mini-ange 02/05/2007, Loïk 19/12/2007, Lia 04/01-2010
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 8:50

Les filles ont apporté un point auquel je n'avais pas pensé. Mais elles ont tellement raison!
Les 6 mois et 3 semaines que j'ai passé avec fille sont un cadeau du ciel! Ce sont, malgré tout, les plus beaux moments de ma vie!!!
Et comme disent les filles, moi aussi j'ai vu ma fille mal aller! Et moi aussi à la fin je lui disais: ''Lia, tu peux partir! Arrêtes de souffrir mon amour....'' Alors oui, quand elle est partie j'ai été démolie, mais en même temps je savais qu'elle ne pouvait pas passer une vie a vivre comme ça.
La différence est là aussi. Quand tu sais que ton enfant souffre et qu'il est malade, tu ne veux pas le voir souffrir. Alors son départ est lourd sur le coeur de maman.....mais en même temps il apaise la souffrance de bébé.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 9:08

L'explication de Caroline m'enlève les mots de la bouche. Une enfant qui a vécu, on reste avec des souvenirs, il a eu un passé cet enfant. Alors on fait le deuil d'une vie espéré, qu'il n'a pas eu le temps de vivre et le deuil du passé parce que nous avons pu avoir des souvenirs, peu importe la quantité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
monroe111

avatar

Nombre de messages : 577
Age : 32
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 9:10

jolinhar a écrit:
Je voulais aussi dire que je te comprend très bien Hathor
Moi aussi j'ai vu ma fille souffrir les derniers jours de sa vie, un vrai déchirement de la voir là si petite et souffrir et moi impuissante, et surtout de décider de quand sera sa mort.
Ces 12 jours de vie ont été très éprouvent, des milliers de larmes ont coulé, mais je n'échangerais pour rien au monde ces instants. J'ai pu lui dire ce que j'avais sur le coeur, lui parler et la prendre dans mes bras pour l'accompagner vers l'au delà et avec le recul, je crois que c'est ce qui apaise ma douleur, d'avoir pu jouer mon role de mère.

Wow ton message décris exactement ce que je ressens. Merci pour l'avoir écrit
Marilyn mamange de Tristan partit trop tot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mathisange

avatar

Nombre de messages : 1299
Age : 40
Localisation : quebec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathis et Zachary
Décédé(e) à : 24 et 22 semaines
Le : o4/08/2007 , 25/04/2008
Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 16:18

Il parait que j ai dit quelque chose de blessant a quelqu un pres de moi qui essayait de tomber enciente ...je ne m en souviens pas mais c etait du genre un % de chance qu on a de tomber enceinte quand on essaie...bref. C est pas elle qui me la dit ......mais quelqu un qui etait la.....bon j avoues que ca peu peter la bulle d une fille en essais ....encore la c etait deffinitivement pas machante de ma part....mais on me la remis sur le nez solide........c est la que le "iceberg" c est pointer ....qu on me dis negative.....euh ...a leus yeux ca se peu ....mais pour moi l aventure d une grossesse viens avec les souvenir de mes precedente grossesse ...de la perte de mes anges ca ravive le souvenir mais c est pas aussi douloureux qu avant .....on me dis oublies ca c est du passer ca n arrivera plus....ah oui et tu me le fais signer ou le papier de garanti.Pour moi la grossesse c est comme de monter une grande echelle avec 1 mains en moins pour les marche du depart....ensuite quand les resultat sont beaux je reprends confiance mais j ai quand mm une main en moins et l echelle c es des etapes a franchir ....mais je suis tellement fiere de chaque etape franchie je vois arriver le bout de l echelle ......bref je serais toujours en decalage (tout comme vous) face a l perception d une grossesse.Cette naivete on l a belle et bien perdu.Donc ca fais que je parle une autre langue pour les autres.Mais je crois pas etre negative mais realiste . E t si je remettais les phrase maladroite sur le nez de tous je parlerais plus a personne.....c est la la grosse bebitte .....moi j ai pas le droit .....ou ben on mets ca sur le dos de ce que j ai vecu ce qui n est pas tjrs le cas ....je suis aussi devenue "moins fine" bref parfois c est pas evident.Tant mieux si certaine personne essais de comprendre et on plus d ampathie que d autre .Vivre la perte de son enfant c est un peu comme un handicape invisilble.....ce seraisplus facile s il me manquait vraiment un bras........les gens pourrait mieux s imaginer notre situation.Je ne peux pas parler pout les mamanges qui on vecut avec leur petit amours ....il y a mes yeux une difference du fais qu il ont resperer vecu et que les membre de leur famille les ont aussi connu ,donc le deuil d une personnes concrete.pour eux aussi.voila .J avoues que j en ai gros sur le coeur c est temps p-e du au fait que mes jumeaux sont 2 garcons et que j ai de la misere a realiser que je vais avoir 2 garcon en sante.
Petite part de culpabilite...ou je sais pas quoi......

Comme tu dis Julie ,j essais d etre zen et la plus part du temps ca va .....hihih

Cathy xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 16:45

Je ne pense pas Cathy que tu as tord de penser comme tu le fais. Tu as une expérience de la vie différente des autres et c'est certain que ça te rend plus craintive dans une situation ou tu es loin d'avoir le contrôle. Perdre un enfant c'est un sujet tabou. J'ai vu même de mes copines refuser d'y penser et arrêter de me parler au cas ou j'attirerais la poisse! Moi aussi, j'ai peté des ballounes! Quand je vois une fille faire des plans d'avenir pour son enfant alors qu'elle est enceinte de 4 sem, je me tourne 7x la langue avant de parler et de ne pas dire une vérité qu'elle ne veut pas savoir. Les gens ne veulent pas voir les événements malheureux de la vie, ben nous, ça nous est arrivé et on a pas le choix de vivre avec. J'ai pas grand monde avec qui je peux parler librement de ma fille et qui comprennent que le deuil que je vis, c'est un deuil vraiment difficile et que mon chemin va être encore long avant que je m'en sorte pour de bon. Les gens ne veulent pas voir que ça peut leur arriver à eux aussi. C'est là qu'arrive le pot pour nous quand on arrive avec nos craintes de mort de bébé! Pour moi aussi, la grossesse c'est un événement que maintenant j'affronte comme une guerrière plutôt que de me laisser flotter par les événements et peu de gens comprennent pourquoi je prends ça pour une bataille. Pour moi, avoir un bébé vivant, ça va être une victoire sur la vie et même là je sais que d'autres choses peuvent arriver, mais vivre est un risque et qui ne risque rien n'a rien! Ça me fait légèrement suer de voir que pour la plupart des filles autour de moi, c'est facile. Maintenant je retiens un peu plus mes paroles, mais c'est pas facile! T'es pas négative, t'es juste réaliste face aux événements que t'a apporté la vie. Bonne chance avec les cocos qui s'en viennent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mes anges

avatar

Nombre de messages : 232
Age : 31
Localisation : ile de france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jade et Even
Décédé(e) à : 21SA+1 a cause de mon col beant!!!!
Le : 02/04/2010
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 16:59

coucou annaielle

pour ne pas m'influancé je n'ai pas lu la reponse des autres filles

ma reponse :
tout d'abords je ne peux pas jugé car je ne l'ai pas vécu
MAIS personnelement j'aurais tant aimé passé ne serais ce que 24h avec eux
car je n'ai que le souvenir d'eux dans mon ventre et un accouchement cauchemardesque.
J'aurais aimé leurs donner le sein ou le bib' j'aurais aimé sentir leur odeur les embrasser et les serré contre moi......je donnerais tout pour pouvoir passé un peu de temps avec eux ah oui et j'aurais tant aimé adoré croisé leurs regards!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mes anges

avatar

Nombre de messages : 232
Age : 31
Localisation : ile de france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jade et Even
Décédé(e) à : 21SA+1 a cause de mon col beant!!!!
Le : 02/04/2010
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 17:01

j'oubliais une chose importante pour rien au monde oh non rien je voudrais oublier les 21SA+1 de bonheur que j'ai eu avec mes bébés meme si je sais que je ne serais pas malheure car je n'aurais pas connu ce drame et bien je prefere l'avoir connu et avoir connu mes bébés!!!! bon peut etre que je vais choqué mais je fait parti de la PMA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 17:06

Moi aussi mes anges, je pense un peu comme toi: au moins j'ai pu connaître ma fille 5 mois dans mon ventre et ça a été les 5 mois les plus merveilleux de ma vie et oui j'aurais payer très cher pour avoir ne serait-ce qu'une heure avec elle en vie. Oui j'envie les filles qui ont eu la chance, même si ça s'est terminé sur un décès, de connaître leurs enfants vivants, mais malheureusement, ça ne fait pas partie de mon histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MarraineAnge19

avatar

Nombre de messages : 105
Age : 28
Localisation : mascouche, qc
Je suis : Tante de
Ange(s) : William St-vincent
Et poussiere Dange

Décédé(e) à : 26 semaines, 9 semaines
Le : 12 mars 2008
Date d'inscription : 26/01/2009

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mar 31 Aoû - 23:17

Annaielle a écrit:
merci beaucoup ma belle Katou...
J'apprécie beaucoup.
J'espère sincèrement que ca permettra aux gens de mieux comprendre ce que l'on vit.

marraine19, je crois que tu n'as pas bien compris le sens de la question de la personne...
Elle ne disait pas du tout que c'est plus ou moins grave selon que le bébé est décédée à terme ou non,
elle se demandait si la facon de vivre le deuil était différente si on a connu ou pas son enfant.
Il n'y avait aucune méchanceté dans cette question, au contraire,
elle cherche à comprendre comment on vit le deuil périnatal dépendemant des circonstances entourant le déces de notre ange.

Cathy, je repensais à ca tantôt et c'est justement pour ca que j'ai partie ce post sur l'autre forum.
À la base je me disais que parfois les gens qui nous entourent nous disent peux-être juste ce qu'on veut entendre (le fameux je comprend mais...)..
mais qu'en est-il des gens qui ne nous connaisent pas ou du moins ne sont pas impliqués émotivement au même titre que nos amis ou les membres de nos familles.


Mais je sais le sens de la question et je sais qui ny avais aucun mechanceter tant fais pas cetais juste une question plus ou moins differente que je posais a katou, je parlais pas neccessairement du forum en temp que tel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mllethompson.piczo.com
isableu0

avatar

Nombre de messages : 2013
Age : 41
Localisation : france, ROUEN
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jordan
Décédé(e) à : 15 sem (17 et demi dans mon ventre
Le : 04/05/2008
Date d'inscription : 10/01/2009

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mer 1 Sep - 4:21

Je rejoind Katou , elle est la mieux disposée à répondre ,et je trouve qu'elle l'a très bien fait .

Pour ma part ,je n'ai même pas vu mon bébé .....il est décédé à 15 semaines et à quitté mon ventre à presque 18 semaines de grossesse (curetage )
j'ai souffert , j'ai pleuré, mon bébé me manque toujours mais voilà je suis sure que c'est encore plus insoutenable quand on a vu son bébé vivant même peut de temps , qu'on l'a vu bouger, qu'on l'a entendu pleurer et surtout quand on l'a vu mourir.
Pour mon entourage , la page est tournée , c'est un peu comme-ci il n'a pas excité ,même mon mari a réagit comme ça ...
un bébé qui a vécu ,c'est bien différent, plusieurs personnes l'ont vu, il y a des souvenirs qui restent , des objets à lui ...
Encore une fois katou répond vraiment bien à cette question

je te remercie de partager cette discution avec nous ,je trouve ça très intéressant , merci

isabelle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mes anges

avatar

Nombre de messages : 232
Age : 31
Localisation : ile de france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jade et Even
Décédé(e) à : 21SA+1 a cause de mon col beant!!!!
Le : 02/04/2010
Date d'inscription : 16/08/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mer 1 Sep - 5:12

Anaielle pourrais tu allez posé une question de l'autre coté
je pense que ma question peux leur faire comprendre comment moi et certes autres mamanges vivent notre deuil...

Voila a chaque fois qu'on me dit "ooooh bah c'est mieux comme ça au mon tu les as pas connu"
deja d'une pars si je les aient connu je peu meme dire que Even faisait que de bouger et que Jade était tres calme!!!
bon bref quand on me dit ce genre de reflexion j'ai envie de dire :

Ok donc si ton enfant décede à 5 mois,5 ans, 10 ans, 15 ans etc..... et bien ça veux dire que tu aurais préféré qu'il décédé comme mes enfant, tu prefere ne pas le connaitre du tout que de l'avoir quelques années avec toi????


j'espere que j'ai reussi a me faire comprendre car j'ai eu du mal a tourné mes mots, ton post est super en tout cas!!!!

bec a tous les anges 🇧🇪 a toutes les mamanges bec a toutes les MAMANS!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
katou

avatar

Nombre de messages : 467
Age : 36
Localisation : montreal
Je suis : Maman de
Ange(s) : William / poussière d'ange / Loïk / Lia
Décédé(e) à : 24 sa / 10 sa / 20sa / 6 mois de vie
Le : William 08/12/2006, mini-ange 02/05/2007, Loïk 19/12/2007, Lia 04/01-2010
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Mer 1 Sep - 9:16

Salut Marraineange..
Pour répondre a ta question ce n'est pas moins pire quand on a pas connu notre bébé ''à l'extérieur de notre ventre''. Qaud j'ai perdu William et Loïk, j'ai eu l'impression de perdre une partie de moi. on venait de m'enlever ma vie, on venait de m'enlever mes rêves. Tout ce que je voulais faire avec ces enfants là, je ne pourrais jamais le faire. Moi qui rêvais de changer leur couche, de leur donner a boire, de les voir respirer, de dormir avec, de les voir sourire et gazouiller.....je ne pourrai jamais l'avoir avec eux. Et ce qui est très difficile c'est que les gens autour nous disent justement: ''au moins tu ne l'as pas connu!'' Mais justement!! Je le connaissais! C'est MON enfant! La chair de ma chair! C'est beaucoup de deuil de rêves et d'espoir....beaucoup de peut-être, de si, et de mais jamais répondus.

Dans le cas de Lia, j'ai eu la chance immense de pouvoir la bercer, la nourrir, changer ses couches, dormir avec elle, la voir sourire, gazouiller, pleurer, la consoler, lui dire des millions de fois que je l'aime! Le deuil a faire est celui du passé. Celui du bébé avec sa personnalité. Mais aussi de l,avenir, de ce que je voulais faire avec elle.
Est ce que ce deuil-ci est pire? Non je ne dirais pas ca. J,ai eu la chance de vivre avec ma fille, de lui démontrer mon amour et de profiter de sa présence. Je savais très bien qu'à la fin elle ne pouvait plus vivre ainsi. Mais elle me manque. Le manque est physique ( son odeur, la douceur de ses cheveux, le bruit de sa respiration, le contact quand je la prenais) autant que psychologique. J'ai mal d'avoir perdu mon enfant, ma fille, ma princesse. Ne plus avoir mon enfant avec moi, c'est le même deuil qu'avec William et Loïk où je n'avais plus mon enfant avec moi non plus.

Dans mon cas ce qui rend ce deuil ci plus difficile c'est l'accumulation de mes 4 pertes. (avec la fausse couche). Le cerveau me dit que c'est trop....trop de peine, de souffrance....écœuré le cerveau!

J'espere que ca répond un peu a ta question.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:31

Voici, comme promis, les réponses que j,ai recue de mes questionnements...
(je vais les mettre en plusieurs messages car j'en ai recu plusieurs)...

En général, êtes vous conscient de ce que c'est un deuil périnatal ? Ouais, je sais ce que c'est pour en avoir entendu parler et avoir entendu des témoignages sur le sujet.
Savez vous que la plupart des mamans accouchent de manière naturelle de leur bébés ? Ohh oui je sais, ça doit vraiment être toute une épreuve..
Pensez vous que les parents doivent oublier ou en parler tant qu'ils le désirent ? Je pense qu'il est important qu'ils en parlent pour faire leur deuil et se rappeler que ses enfants là on existé.
êtes vous mal à l'aise quand les gens parlent de leur bébés décédés? Non pas du tout, je me mets facilement à la place de ses parents, je comprends l'ampleur de leur peine et je ne peux faire autrement que de les écouter, les supporter et les laisser ventiler.. mais je dois avouer que j'aime pas trop voir les photos, ça me rends vraiment trop triste
Est ce que quelqu'un qui parlent qu'il a vécu un deuil périnatal ca vous inspire de la pitié, du courage, de l'indifférence ou autres ? Ça me fait beaucoup de peine pour eux, je ne voudrais vraiment pas être à leur place sans toutefois avoir ''pitié''..
Est ce que d'entendre ce genre d'histoire ca vous fait peur ? Vous cause de l'anxiété face à votre grossesse ? Ouais, je suis déjà une stressée de la grossesse et par la suite j'ai peur de la MSN..faut garder en tête que tout peut arriver..
Trouvez vous que c'est un sujet trop tabou dans notre société ? Je pense qu'on commence a en parler plus ouvertement et que c'est très bien comme ça. Ça permets aux gens qui l'ont véçu d'être plus compris et peut-être d'être plus à l'aise d'en parler.
Pensez-vous qu'après un certain temps, les parents doivent ''passer à autre chose'' ou se rappeller cet enfant indéfiniement ? Je pense que les parents doivent faire leur deuil mais c'est pas quelque chose qui se fait du jour au lendemain, ça peut prendre quelques années. Il est important que ses parents aient un endroit ou en parler et puissent recevoir un suivi psychologique lorsqu'ils le souhaite. Je pense pas qu'on doivent leur demander de passer à autre choses. Ses enfants là ont existé et il est important de se rappeler de leur passage selon moi. On peut pas faire comme s'ils n'avaient jamais existé..


Je trouve ça tellement triste Ça devrait pas arriver ses choses là.


Dernière édition par Annaielle le Jeu 2 Sep - 10:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:35

Merci d'avoir ouvert ce post Powerjulie. Oui tu dois en avoir bien du power pour aborder le sujet si sereinement.
J'ai perdu une petite fille à 22 SA, il y a 5 ans, et je croyais avoir pris le dessus sur la peine mais il y a quelques mois, après la naissance de bb4 (bb5 en réalité), la peine m'a rattrapée. Je n'ai plus besoin de parler de ma fille comme avant mais je me rends compte que mon deuil pollue sournoisement ma vie.
Je ne peux pas te répondre comme quelqu'un de l'autre côté de la médaille, donc. Mais je me souviens que quand on a eu le diagnostic pour ma fille et que j'ai commencé à comprendre qu'elle ne verrait jamais le jour, j'ai lu sur le deuil périnatal et j'ai vu des reportages. Je trouvais tellement weird ces mères qui gardent une petite boîte avec des photos, une paire de chaussons en laine, la une du journal du jour de leur accouchement ou encore une minuscule urne funéraire... Et maintenant je suis une de ces mères.
Je ne m'attends pas vraiment à ce que les autres comprennent. Même que c'est souhaitable qu'ils ne comprennent jamais, qu'ils restent insouciants face à cette question. C'est plus chouette de vivre d'espoir, c'est ce que je souhaite à tous.
Plusieurs ont dit que l'accouchement est une chose terrible dans ces cas là. Pour ma part, ça a été un bienfait. Accoucher de ma fille comme de mes autres enfants, ça a confirmé son existence et ça m'a permis de la voir. Faire exister ces bébés morts n'est pas chose facile. Merci aux mamans qui ont parlé d'existence dans leurs réponses ici. Aussi à celles qui ont parlé de ''perdre un enfant''. Je trouve que c'est souvent ce qui est difficile à faire comprendre : un bébé mort pendant la grossesse ou à la naissance est généralement un enfant à part entière dans le coeur de ses parents (voire de sa fratrie).
Les photos, ouf, moi même j'ai de la misère à les regarder alors je ne les montre pas. Mes 2 plus grands les ont réclamé après quelques temps, je leur ai montré. C'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:36

Je trouve ça intéressant que tu amènes ce sujet PowerJulie... vraiment. Je trouve ça bien de connaître votre perception sur le sujet...

Je viens tout juste de le vivre, ça fait moins de 2 mois.
J'ai passé rapidement au travers des étapes du deuil, je crois qu'au fond de moins même, j'étais prête à passer par là. Ce fut terriblement souffrant, mais ça aussi été toute une délivrance...

J'ai moins besoin d'en parler, mais je ne peux et je ne veux ignorer cet enfant. C'est effectivement, je trouve, un sujet tabou ou plutôt très intimidant pour les autres. J'ai discuté avec très peu de personne qui se sont senti bien lorsque j'en parlais... et j'avoue que ça m'insultait parce que malgré tout, c'est mon enfant et il fait parti de moi et de mon histoire.

Avant même de l'avoir vécu, je connaissais très peu le deuil périnatale, mis à part le fait que ma BM avait perdu 4-5 enfants, je ne connaissais pas l'immense tristesse que cela pouvait me faire vivre... À la limite, je n'étais aucunement consciente de qu'une fausse couche pouvait être éprouvante pour une future maman...

Pour l'accouchement, je n'aurais même pas pu imaginer qu'on aspire mon bébé dans une petit machine... je suis tellement heureuse d'avoir accoucher cet enfant, de l'avoir vu... c'était essentiel. J'ai également choisi de l'accoucher sans péridurale, pour vivre ce moment intense jusqu'au bout et j'en suis très fière... j'ai vraiment senti la délivrance dans tous les sens du terme.

Pour ma part, j'en parle à qui veut l'entendre. J'ai appris à respecter ceux qui ne veulent pas en entendre parler, même si au fond de moi-même, ça me blesse un peu. J'ai eu une passe où j'aurais voulu en parler à la caissière de l'épicerie pour qu'elle soit consciente de ma douleur, mais inquièter vous pas, je ne l'ai pas fait.
Par contre, je ne sais pas encore comment parler de cet enfant, si je dois le "compter" lorsque je parle de ma famille... Je pense que ça va dépendre d'à qui j'en parle.
Je compte également me faire tatouer quelque chose pour souligner son passage dans ma vie. Et dites-vous que chaque petit papillon qui passe, c'est mon Tristan qui vient me faire un coucou.

Ensuite, de l'anxiété pendant la grossesse ??? je vais probablement en vivre. Par contre, sans vouloir faire vivre de l'anxiété chez les filles enceintes dans mon entourage, j'espère qu'elles sont conscientes que n'importe quoi peu arriver à son enfant... et j'avoue que les attentes que les femmes ont par rapport au sexe de leur bébé me jette sur le luc... un bébé en santé point !!!

Je pense que je passe très bien au travers de cette épreuve. J'avoue que j'ai peur que les autres trouvent que j'ai "réglé" ça trop facilement... j'ai très hâte d'être à nouveau enceinte. En fait, je ne dirais pas que c'est réglé, mais que je suis à 100% bien dans ma décision. Par contre, je dirais que j'ai trouvé ça plate que les gens de mon entourage ne m'en parle pas, pensant que ça serait pire de m'en parler... bref, j'ai parfois trouvé que les gens autour de moi on passé rapidement à autre chose... mais bon, j'imagine que c'était pour me protéger...

Enfin, désolé d'ajouter un peu trop de vécu dans ma réponse...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:37

Comme je L'ai déjà dit mon frère a perdu une fille a 6 mois de vie, et sa aussi c'est tabou. J'étais alors enceinte de mon premier bébé.

Citation:
En général, êtes vous conscient de ce que c'est un deuil périnatal ? Comme je ne l'ai pas vécu je ne fais qu'imaginer la souffrance de ces parents. Mais je dois dire que je vis pas toujours bien les premier mois de vie de mes bébés. Alors j'imagine que pour celle qui sont passé par là c'est la grossesse qu'elles vivent stressé.

Citation:
Savez vous que la plupart des mamans accouchent de manière naturelle de leur bébés ?

Oui, et je pense que c'est essentiel pour ces mamans, pour marquer le passege de ce bébé dans leur vie. Lui écrire son histoire a lui aussi.

Citation:
Pensez vous que les parents doivent oublier ou en parler tant qu'ils le désirent ?
Tant que l'on parle d'une personne disparue elle vit alors non il ne devrai pas arrêter d'en parler.

Citation:
êtes vous mal à l'aise quand les gens parlent de leur bébés décédés?
Non, c'est ce qu'il leur reste et souvent en parlant ces parents trouvent d'autre parents qui sont passé par là et les aident dans leur cheminement.

Citation:
Est ce que quelqu'un qui parlent qu'il a vécu un deuil périnatal ca vous inspire de la pitié, du courage, de l'indifférence ou autres ?

Un immense courage, car ils doivent se tourner vers la vie alors que la mort vien de passer et les marqué.

Citation:
Est ce que d'entendre ce genre d'histoire ca vous fait peur ? Vous cause de l'anxiété face à votre grossesse ? Non du tout, ici on en a parler grandement lors de la première grossesse. C'est une réalité de la vie qu'il ne faut pas oublier. On le souhaite a personne, mais sa plane tout de même. On en a discuter pour savoir quoi faire si sa arrivait et pas devoir choisir rush ce que l'on fait.

Citation:
Trouvez vous que c'est un sujet trop tabou dans notre société ?
Oui, comme les gens on pas vu le bébé il est pas concret pour eux, mais pour les parents ce n'est pas le cas. En fait même le décès d'un enfants de moins d'un an est tabou car il a pas assez vécu pour certain...

Citation:
Pensez-vous qu'après un certain temps, les parents doivent ''passer à autre chose'' ou se rappeller cet enfant indéfiniement ? Oui ils doivent passer a autre chose mais selon LEUR rythme. Et chaque parent a un rythme différent. Mais il est normal de ce rappeler cet enfant indéfiniment, ma filleule a vécu 6 mois et je passe rarement un jour sans y penser et je ne suis pas le parent.


Dernière édition par Annaielle le Jeu 2 Sep - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:39

En général, êtes vous conscient de ce que c'est un deuil périnatal ?
Pour avoir connu quelques personnes à qui c'est arrivé (interruption volontaire ou non) à un moment avancé de la grossesse, oui.
Je me questionne: Celles qui l'ont vécu, considérez-vous que les parents qui ont mis au monde avant terme un bébé vivant, mais qui l'ont perdu par la suite, vivent le même genre de deuil?

Savez vous que la plupart des mamans accouchent de manière naturelle de leur bébés ?
Oui, et je croyais que ça ajoutait à la souffrance de perdre l'enfant. Devoir souffrir pour mettre au monde un bébé qu'on ne pourra avoir avec soi, je trouvais ça épouvantable. Mais pour avoir discuté ou lu des mamans à qui c'est arrivé, ça semble plutôt positif.

Pensez vous que les parents doivent oublier ou en parler tant qu'ils le désirent ?
Je ne pense pas qu'on puisse oublier. Mais peut-être que les parents doivent choisir les gens avec qui ils peuvent en parler.

êtes vous mal à l'aise quand les gens parlent de leur bébés décédés?Me connaissant, je ressentirais un certain malaise (comme une gêne devant le malheur et la douleur des parents puisque moi, j'ai eu la chance que rien de tel ne m'arrive) qu'on me parle d'un enfant décédé in utero ou après la naissance (peu importe à quel âge). Mais les mamans que je connais me parlent de leur bébé par leur prénom.

Est ce que quelqu'un qui parlent qu'il a vécu un deuil périnatal ca vous inspire de la pitié, du courage, de l'indifférence ou autres ?Ça m'inspire de la compassion et je les trouve très courageux.
Est ce que d'entendre ce genre d'histoire ca vous fait peur ? Vous cause de l'anxiété face à votre grossesse ?
Pas par rapport à ma grossesse, je me stresse déjà assez moi-même. Mais connaissant une maman qui a perdu un bébé à 40 semaines, je me disais que sa prochaine grossesse serait difficile et source de stresse jusqu'à la fin.

Trouvez vous que c'est un sujet trop tabou dans notre société ?Oui, et je trouve ça bien que des personnalités connues en parlent haut et fort. Parce qu'avant d'être moi-même une maman et d'avoir connu des gens à qui c'est arrivé, je ne comprenais pas qu'on puisse ressentir autant de peine. Donc, c'est bien que le public en général puisse en entendre parler et être sensibilisé. D'ailleurs, c'est peut-être en en parlant davantage que les papas auront aussi droit au congé de paternité dans des cas de deuil périnatal passé un certain nombre de semaines.

Pensez-vous qu'après un certain temps, les parents doivent ''passer à autre chose'' ou se rappeller cet enfant indéfiniement ?
C'est comme pour n'importe quel deuil, c'est malsais selon moi de ne pas passer à autre chose. Mais ça ne veut pas dire pour autant d'oublier


Dernière édition par Annaielle le Jeu 2 Sep - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:42

Je lance mes questionnements.

En général, êtes vous conscient de ce que c'est un deuil périnatal ? pour l'avoir vécu deux fois oui

Savez vous que la plupart des mamans accouchent de manière naturelle de leur bébés ? Oui... j'ai accouché d'une fille à 19SA y'a 6ans mais je pensais que c'était parce que c'était dangereux rendu là de faire un curetage. La deuxième fois j'avais un oeuf clair à 12SA donc curetage... toute une histoire

Pensez vous que les parents doivent oublier ou en parler tant qu'ils le désirent ? Je pense que ça dépends d'eux... si ils ressentent le besoin d'en parler c'est parce que c'est mieux comme ça.

êtes vous mal à l'aise quand les gens parlent de leur bébés décédés? OUI!! même si je l'ai vécu... je connais la détresse de ces personnes et je sais jamais quoi leur dire

Est ce que quelqu'un qui parlent qu'il a vécu un deuil périnatal ca vous inspire de la pitié, du courage, de l'indifférence ou autres ? De la pitié et du courage... c'est tellement triste... ça me remonte à chaque fois, même si ça fait quelque années de ça.

Est ce que d'entendre ce genre d'histoire ca vous fait peur ? Vous cause de l'anxiété face à votre grossesse ? Oui car je dois passer des échos cardiaques à chaque grossesse et ça me fait peur à chaque fois que le coeur ne soit pas complet.

Trouvez vous que c'est un sujet trop tabou dans notre société ? pas tellement, du moins j'ai pas vécu et j'ai jamais ressenti ça.

Pensez-vous qu'après un certain temps, les parents doivent ''passer à autre chose'' ou se rappeller cet enfant indéfiniement ?etc,etc,etc... OUBlIER?? JAMAIS!!! même si je le voulais je ne pourrais jamais, c'est certain qu'un moment donné il faut passer à autre chose car la vie continue et personnellement ça m'a fait le plus grand bien de continuer à vivre ma vie. Je crois que c'est malsain pour ma santé mentale à moi d'y penser continuellement, la vie fait tellement bien les choses avec le temps qui passe et qui panse les plaies.


Ça doit être pour ça que j'aime tellement le garçon que j'ai finalement réussi à avoir!!!
Je l'aime pour 3 et il me le rends bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 9:45

Donc voilà, en gros, les réponses que j'ai recues....

Je tiens à spécifier que j'ai recue l'authorisation de chacune des mamans qui ont postée ses réponses de les mettre ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 10:32

Super intéressant, mais j'aurais aimé avoir plus de réponse de gens qui ne l'ont jamais vécu, ce qui me prouve encore une fois que les gens qui n'ont jamais perdu d'enfants essaient d'ignorer que ça peut arriver. J'ai transmis ton post à une amie qui est accompagnante à la naissance, est-ce que ça te va???

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annaielle

avatar

Nombre de messages : 505
Age : 41
Localisation : Quelque part entre drummondville et Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Arielle, poussiere d'ange et Anna-Belle
Décédé(e) à : 20, 10 et 23
Le : 03/05/2002,09/05/2004,03/05/2005
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 10:36

Bonjour Orchidée, bien sur que ca me va...
Surtout pour une accompagnante à la naissance car si elle a a vivre pareille situation elle aura quelques outils pour mieux la guider.

Veux, veux pas, quand on parle de deuil périnatal, ca touche beaucoup les gens qui l'ont vécu, c'est pourquoi plusieurs réponses proviennent de ces personnes.
J'en ai eu plusieurs autres de gens qui ne l'avais pas vécu mais comme je n'avais pas encore recu leur authorisation pour mettre leur réponse ici,
je ne l'ai pas fait. Je tiens beaucoup a respecter ca !!!
Aussitot que je recois d'autres authorisation, je viendrai mettre leur réponses aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orchidée

avatar

Nombre de messages : 1489
Localisation : Sabrevois
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandra et 3 poussières d'étoile
Décédé(e) à : 20 5/7 sem pour Alexandra, 5, 8 et 11 sem pour les poussières
Le : 2008-02-25 pour la 1iere poussière
2008-07-01 pour la 2ième poussière
2010-03-08 pour la 3ième poussière (juju d'Alexandra)
2010-05-22 pour Alexandra
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Question délicate à vous poser ...   Jeu 2 Sep - 10:43

Ça je trouve que tu fais très bien, c'est important d'avoir l'accord des gens. J'ai hâte de voir leur opinion parce que j'en ai eu dans mon entourage (verbalement) qui étaient vraiment surprennante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Question délicate à vous poser ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: