DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Bon troisième anniversaire mon bel amour...

Aller en bas 
AuteurMessage
gennybeaupre

avatar

Nombre de messages : 526
Age : 36
Localisation : Lachenaie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Loïk Lavoie
Décédé(e) à : 28 semaines
Le : 14/08/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

MessageSujet: Bon troisième anniversaire mon bel amour...   Sam 13 Aoû - 23:54

Mon amour, mon bel amour, mon tendre amour... bon troisième anniversaire.

J'ai longtemps réfléchi aux mots à utiliser, à ce que j'aimerais te dire, te transmettre lors de cette douce journée.

J'y ai tant pensée que je ne sais même plus exactement sur quel point je m'étais arrêtée...

Au départ, je voulais simplement me souvenir... je voulais me souvenir des premiers instants. Je me souviens encore de ma nervosité à l'attente du résultat. Je savais que si le test me présentait les lettres tant attendues, ce ne serait pas comme dans les films. Je savais déjà que ton papa et moi nous n'allions pas tomber dans les bras l'un de l'autre en pleurant jusqu'aux petites heures. Je savais que le tout n'aurait rien de romatique, du plus beau moment de ma vie, mais je savais que cet instant serait rempli d'amour, de tendresse, de peur et de douceur. Je me souviens des yeux rempli de joie de tes grand-parents lorsqu'on leur a appris que la famille allait grandir. Je ne peux oublier les larmes montant aux yeux de ton oncle lorsqu'il a su que sa fille et son garçon aurait un cousin ou une cousine. Je ne peux t'exprimer toute cette joie qui m'entourait, tout ce bonheur que je ressentais, toute l'innonce qui règnait en moi!

Je me souviens encore qu'à 10 semaines de grossesse, je magasinais déjà des pantalons de maternité. On me prédisait des jumeaux, indiquant qu'il était impossible que je sois si grosse pour 1 seul bébé. Je me souviens de la première échographie, du menton de ton père qui a résonné lorsqu'il a touché le plancher en te voyant bouger. Je me souviens de la fierté qu'il a ressenti de te voir bouger à seulement 12 semaines. Je me souviens de la première fois où je t'ai senti bougé. Je ne savais pas trop, je ne pouvais y croire. Est-ce que c'était toi, étais-tu ce petit mouvement dans mon ventre? Dès la première fois où je t'ai senti, tu es devenu un bébé très actif. Je me souviens du visage de grand-mère lorsqu'elle t'a senti bougé pour la première fois. Chaque mouvement me rapporchait de toi, chacun de tes mouvement me faisait sentir encore plus d'amour pour toi. Nous étions un, nous étions une seule personne, j'étais toi et tu étais moi. J'étais enceinte, heureuse et plus que vivante. La vie me semblait plus douce et plus belle. Je me souviens de cet écho à 20 semaines de grossesse. Nous étions si heureux, si nerveux. Je me souviens de la phrase "C'est un garçon" qui m'a automatiquement rempli d'angoisse. Que fait-on avec un garçon? Je revois la joie dans les yeux de ton père qui était si loin de moi pour bâtir notre petit nid d'amour. Je me souviens de ton père et moi regardant le journal au moment où il me dit "Loïk", notre garçon devrait s'appeler Loïk, mais avec un "k". Je me souviens du sondage que j'avais fait pour savoir un "k" ou un "c". Je me souviens la joie de papa lorsque je lui ai dis qu'il pouvait l'écrire selon son choix. Je me souviens de l'importance qu'à pris le "k" à ce moment précis.

Je me souviens des petits moments où je te parlais, dans ma tête ou de vive voix. J'adorais te décrire ce que je voyais, ce que je vivais. J'adorais même chialer sur tout ce qui pouvait m'entourer car tu étais là avec moi, en tout temps. Je me revois le matin flattant doucement mon ventre, il n'y avait rien de plus beau pour moi que le fait d'être enceinte. Je vivais chaque instant comme un pur bonheur. Non, je n'idéalise pas ce moment, j'étais vraiment ainsi mon amour! Je marchais dans la rue en flottant... je me regardais être heureuse... comment oublier ce moment où en partant du bureau maintenant en vacances, je marchais dans la rue et tous les gens me sourient. Puis je réalise... c'est que moi je souris. Je te souris à toi, je souris à la vie, je souris de bonheur. Je me souviens de ma jupe blanche, mon chandail noir, le vent dans mes cheveux... il ne manquait qu'une chanson pour qu'une personne ait la chance de crier "COUPÉ". Je me souviens de ta première visite dans le lac... tu bougeais tellement sous l'eau que je te voyais déjà comme un petit poisson dans l'eau. J'étais plus grosse qu'il est possible d'être grosse, mais dans mon coeur, j'étais plus belle qu'il est possible d'être belle. C'est dans l'eau que je me sentais le mieux. Je me souviens de papa qui de l'autre extrémité du quai prend la plus belle photo que j'aurai à jamais de toi...

Je me souviens du repas manger avec papa, papy et mamy qui n'a pas passé du tout! Souffrant de mot de ventre, c'est la soirée où je t'ai le plus senti bougé. Je me souviens m'être relevé et être allé rejoindre papa pour poser sa main sur mon ventre. Finalement papa pouvait te sentir bougé. Je me souviens à quel point il a laissé longtemps sa main sur mon ventre... ne serait-ce pas le seul vrai contact que vous avez eu tous les deux ensemble pendant que ton petit coeur battait encore... Je me souviens de tous les souvenirs que je voulais créer avec toi. Je me souviens d'imaginer, te rêver, te chérir, te vouloir tout au creu de mes bras. Je me souviens désirer te bercer, te tenir avec dans mes bras... je me souviens à quel point j'avais hâte de te voir, de t'avoir... je ne savais pas à quel point ce moment était près de moi. Je me souviens du bonheur, de la joie de vivre, de l'innonce, de mon coeur explosant d'amour pour toi... je me souviens que j'étais bien, heureuse, que je ne pouvais désirer plus. Je me souviens que j'étais une autre personne, mais que j'aimais cette personne, à ce moment précis.

Ce soir, j'oublie mon corps qui changeait à vu d'oeil. Ce soir j'oublie les mots qui ont à jamais changé ma vie. Ce soir, j'oublie le faible espoir auquel j'ai eu droit pendant 24 heures où je t'ai imaginer naître et te battre pour ta vie. J'oublie tous ces gens à la veste blanche qui ont passé devant moi pour me dire que mon rêve ne serait pas possible. J'oublie toutes ces personnes qui m'ont éloigné de toi. Ce soir, j'oublie le mur que je n'avais pas vu venir et dans lequel je suis rentrée à une vitesse impossible. J'oublie durant une soirée la douleur que j'ai ressenti. J'oublie la peine immense qui m'a envahi à un tel point que je n'ai pu lui faire face. Ce soir, j'oublie ma vie qui semblait s'écrouler de seconde en seconde. Pendant une soirée, j'oublie la peine qui envahissait toutes les personnes que j'aimais. J'oublie toutes les larmes qui ont coulées pour toi. J'oublie la haine qui m'a envahi... Durant une soirée, j'oublie tous les gens que j'ai dû convaincre que j'avais mal, un mal si intense qu'il n'est possible de l'expliquer. Ce soir, j'oublie tous ceux qui n'ont pas compris et qui ne m'ont pas laissé vivre ma douleur, mon amour pour toi, ma peine... j'oublis tout ceux qui me demandaient d'oublier...

Ce soir, je me souviens notre rencontre. Je me souviens t'avoir vu pour la premìère fois. Je me souviens avoir glissé tendrement mes doigts sur ton visage. Je me souviens t'avoir envahi de baiser... Je me souviens t'avoir dit: "Je suis désolée... tellement désolée" Mais surtout, je me souviens t'avoir dit que je t'aimais, que tu étais ce qu'il y avait plus cher à mes yeux. Je me souviens la quiétude qui m'envahissait en te tenant dans bras. La vie, pendant un simple instant, était presqu'à nouveau très belle. Nous étions ensemble, papa, toi et moi. Nous étions unis, nous étions une famille. Tu étais, à mes yeux, le plus beau bébé du monde. Tu étais si petit, si différent, mais tu étais le mien, le plus beau, le plus fort et le plus courageux des petits garçons. Je me souviens de mes doigts si chaud sur ton corps si froid. Mais à jamais je vais me souvenir de cet instant, ce petit moment, le moment le plus intense de ma vie. Je me souviens encore notre position... je me souviens de tout... j'avais avec moi, pour quelques instants mon fils, mon garçon, mon Loïk.

Je me souviens d'il y a 5 minutes, je t'aimais encore plus que tout au monde... Je me souviendrai à jamais de toi. Ton anniversaire ne fait que me rapprocher de toi pour quelques jours, mais à jamais je penserai à toi. Tu seras toujours présent dans ma vie. Je t'aime mon amour... même si je ne sais où tu es. Je t'aime d'un amour pur d'une mère face à son enfant. Je t'aime de douceur, de bonheur et de joie. Je t'aime de tendresse... je t'aime

Il y a maintenant trois ans que je te dis presque tous les soirs "bonne nuit". Il y a maintenant trois ans que je te répète cette phrase... il y a trois ans que je te fais cette simplement demande...

Vole mon amour... mais ne laisse pas le vent t'emporter loin de moi...



à tous ceux qui ne comprennent pas, je ne vous demande pas d'essayer de comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rados



Nombre de messages : 1262
Localisation : Montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Christophe (dcd a 39sa)
Espoir Thomas
Fc 4sa
Fc 6sa
Fc 10sa(curetage)
Espoir Samuel
Décédé(e) à : 39 semaines (incompatibilite foeto-maternelle)
Le : 18/02/2010
Date d'inscription : 04/05/2010

MessageSujet: Re: Bon troisième anniversaire mon bel amour...   Dim 14 Aoû - 1:33

C'est magnifiquement dit!
J'ai les larmes aux yeux
Bon 3 ans Loik
Xx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
aurore-enola

avatar

Nombre de messages : 388
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : aurore
énola
éléane
Décédé(e) à : 21 sa survécue 1h
28 sa
11 moi et demi
Le : 21/05/1990
06/02/2004
28/07/2009
Date d'inscription : 03/04/2009

MessageSujet: Re: Bon troisième anniversaire mon bel amour...   Dim 14 Aoû - 4:33

très bel hommage à loïk.
il n'y a rien à comprendre juste l'amour d'une maman pour son enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie7

avatar

Nombre de messages : 1089
Age : 28
Localisation : Mauricie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : 16 jours (née à 40 5/7 )
Le : 26 mars 2010
Date d'inscription : 10/04/2010

MessageSujet: Re: Bon troisième anniversaire mon bel amour...   Dim 14 Aoû - 8:59

Magnifique hommage à ton petit Loĩk.
Douces pensées
xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mon anges

avatar

Nombre de messages : 3734
Age : 38
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon fils B. mon petit homme
et
de 4 petites étoiles filantes
Décédé(e) à : 40 sa infarctus du placenta

8 sa 13 sa 9 sa 6 sa

Le : pour mon fils c'était en octobre 2009

1999 2004 2008 2010

Date d'inscription : 30/11/2009

MessageSujet: Re: Bon troisième anniversaire mon bel amour...   Lun 15 Aoû - 6:21

bon trois ange Loik

veille bien sur ta famille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 49
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Bon troisième anniversaire mon bel amour...   Lun 15 Aoû - 6:42

Nous, nous comprenons...



Bon 3e anniversaire petit Loïk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bon troisième anniversaire mon bel amour...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: