DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 je ne sais plus trop où j'en suis...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwen



Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: je ne sais plus trop où j'en suis...   Lun 9 Fév - 18:03

On dirait que plus le jour J du retour au travail approche, moins je sais où je me situe à travers mon deuil. je vis encore des vagues. bien qu'elles soient beaucoup moins dévastantes qu'il y a quelques semaines. j'arrive à contrôler mes émotions depuis une bonne semaine, mais je sens que défois ma voix trahis encore une émotions de peine. dans le fond de mon coeur je ne sais plus trop où j,en suis... je sais que Frédérique a changé ma vie, ma vision de la vie. J'aimais la vie avant Frédérique, sa mort, sa naissance, son absence n'ont aps changé cet amour de la vie. Mais je la savoure autrement, je vis mes moments + intensément encore...mais par contre l'anxiété est plus présente par moment, un manque de confiance en moi continue d'être présent, je suis à fleur de peau et tellement facile à blesser encore...l'autre jour une amie M,a dit remplie de compassion : je suis si mal devant toi d'avoir réussi à avoir finalement mes enfants après mes fausses couches. C'est drôle ce commentaire m,a fait si mal, et pourtant il n'était nullement mal intentionné. Il me donne l'impression d'avoir échoué. Il me donne l'impression que j,ai raté quelque chose. que je fais pitié en quelque sorte... je crois que dnas mon coeur il cohabite 2 choses : un sentiment de bonheur total face à la famille que J,aie et que je vais avoir avec ma petite Jiali, je suis fière et contente de vivre ce parcours là et en même temps, je suis déçue et encore amère de n'avoir pas pu avoir un 2è enfant biologique. ça me fait encore de la peine. Pourquoi ? c'est ceal que je ne saisis pas. Je n'accepte pas que mon corps ait échoué. je n'accepte pas d'être mutilée. Je n'accepte pas que e soit ma réalité. je n'accepte pas cet échec. Et pourtant je suis parfaitement consciente que c'est ce qui M,a eprmis d'aller dans le chemin de L,adoption que J,aime tant. je suis consciente que c'est grace à cela que J,aurai une petite famille mixée québec-yeux bridés et que mon coeur s'emballe de plaisir juste à y penser, mais alors, pourquoi rester amère de ne pas avoir eu ce 2è enfant biologique ? Pourquoi ne pas accepter cette réalité ? est-ce que le temps suffira à panser ma plaie ? est-ce qu'un jour je pourrai regarder ces femmes qui ont "réussi" sans me sentir honteuse ? J'aurais eu envie de répondre à cette amie que j'avais réussi quelque chose qu'elle ne réussirait probablement jamais, que mon cheminement à moi aussi était enviable, car j,en suis terriblement fière. je ne regrette pas une seconde le destin qui nous attend. Mais je regrette de ressentir encore cette amertume face à cette mutilation de mon corps par contre. Je ne sais pas si le jour où j'accepterai cette mutilation comme étant mienne, je cesserai d'en souffrir ? Je me sens comme la personne qui vient de perdre ses jambes et qui en profite pour devenir une artiste avec ses mains, elle découvre une vie toute autre, une vie peut-être encore + heureuse,une vie remplie et riche qu'elle ne regarde plus avec les mêmes yeux que la plupart des gens. Par contre cette personne doit accepter sa réalité : elle N,a plus de jambes pour faire ses actions. Elle doit accepter que les gens la regardent avec pitié et compassion : pauvre personne, elle N,a plus ses jambes. Je me sens comme cela. J'ai découvert un monde à travers ces pertes d'enfants. Mais j'ai peur de faire pitié devant les gens, j'ai peur aussi que le temps ne suffise pas à me faire accepter sans amertume et sans peine cette mutilation.
je dois lâcher prise encore une fois et faire confiance à la vie. J'ai fais cela combien de fois Frédérique depuis ta mort ? + que dans tout le reste de mon existence...
Ma Fredou, juqu'où vas tu M,amener dans mes retranchements ? jusqu'où je dois aller dans mes réflexions avant de connaître la plénitude totale face à la maternité ?
Tu M,as déjà tant appris et apporté à travers ta naissance et ta mort.
Et je dois encore continuer... continuer dans ce chemin pour guérir complètement. Et ce N'est pas simple fredou. Il y a des jours où vraiment j'aurais envie de guérir à moitié. Mais je ne suis pas capable de baisser les bras. Tant que je ne sentirai pas le bonheur me recouler dans les veines, je sais que je vais continuer, je fais ça après chaque épreuve, mais là ma puce, cette épreuve là, vraiment, elle me fait aller loin. très loin.
je t'aime ma puce.
et ne t'iqnuiète pas, je vas continuer à me battre pour tourner la page dignement et sereinement.
maman xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
je ne sais plus trop où j'en suis...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: JOURNAL DE DEUIL-
Sauter vers: