Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Nouvelle parmi vous I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Nouvelle parmi vous

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Mimy




Nombre de messages : 2
Localisation : Saint-Brieuc
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tite cahuète d'amour
Décédé(e) à : 1 mois de grossesse
Le : 31/03/2011
Date d'inscription : 02/11/2011

Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeJeu 3 Nov - 9:50

Bonjour

Avant tout je tenais à dire que la création de ce forum est une très bonne idée
pouvoir se confier "vider" son sac et surtout être comprise fait je
pense énormément de bien.

Je me présente je m'appelle Emilie j'ai 22 ans je suis mariée à François qui en
a 27 ans ensemble nous sommes parents d'un petit garçon de deux ans et demi et
dans une vingtaine de jours nous aurions du devenir parents pour la deuxième
fois.

Voici notre histoire il y a certains passages où je ne suis plus certaine de
moi car souvent j'essaie de convaincre que ça ne nous est pas arrivés c'est un
cauchemars et il faut l'oublier.Nous étions en essai bébé2 depuis deux mois
quand le test s'est avéré positif quel bonheur mais sans pouvoir expliquer
pourquoi j'avais un mauvais pressentiment ça ne faisait pas comme pour mon
premier bébé.Une semaine après le test (confirmé pas une prise de sang) petite
perte de sang je vais tout de même à la maternité sur conseil de ma Maman je
fais une écho mais les médecins ne voient rien enfin pour eux y'a t'il vraiment
un bébé (enfin embryon mais pour moi embryon ou foetus c'est pareil ça devient
un bébé et dès le début mon enfant est en moi bref) ou pas impossible de me
dire on me donne une prise de sang à faire tout de même pour surveiller mon
taux d'hormone finalement mon taux est correct il s'agit d'une grossesse
évolutive quel soulagement mais de courte durée une semaine plus tard des maux
de votre terrible (limite comme un faux travail mais je suis enceinte de moins
d'un mois) j'appelle à la maternité on me dit de prendre du spasfon et qui si
ça ne passe pas il faudra venir à l'hôpital donc je prend le médicament mais
rien aucun effet donc nous partons pour la maternité résultat il est fort
possible que je suis en train de faire une fausse couche je vais perdre mon
bébé dans les jours à venir mais encore une fois il ne sont sûr de rien.Nous
rentrons chez nous mais nous restons confiant peut être que bébé va s'accrocher
et que ce n'est pas grand chose après tout pour ma première grossesse j'avais
souvent des maux de ventre.J'ai oublié de dire que jusqu'ici je n'ai vu que des
internes.
Puis le soir ou le lendemain je ne sais plus désolée une gynécologue de l'hôpital
m'appelle en me disant qu'elle aimerait me revoir que peut être l'interne est
passé à côté de quelque chose.On se rencontre on fait une écho et effectivement
ce qu'elle voit n'est pas "commun" elle ne sait quoi penser nous ne
savons toujours pas si bébé va bien ou même si je porte vraiment un bébé donc
elle décide que tous les deux jours je devrais faire des prises de sang et
qu'une semaine plus tard écho mon taux augmente bien tout ça a duré un mois et
à chaque écho la gynéco se montrait rassurante et confiante elle était presque
certaine que bébé était là malgré tout elle voulait me revoir une dernière fois
pour elle avant de "me laisser" elle voulait vraiment voir le bébé et
surtout entendre son petit coeur.
Le jour de la dernière écho arrive et là le ciel nous tombe sur la tête ce
qu'elle voit n'est pas du tout normal je ne suis pas enceinte d'un bébé il y a
bien un placenta mais pas de bébé (comment est ce possible ??? Je ne savais pas
que ce genre de chose existait) évidemment je fond en larmes mais je ne
comprends pas tout je lui demande alors que ça veut dire que je n'aurai pas mon
bébé elle me dit que non mais qu'en plus dans deux jours elle m'opèrerait pour
un curetage (je ne voulais pas je lui ai dit que non que peut être il est
encore trop tôt pour bien voir mon bébé j'étais enceinte d'un mois,un mois et
demi environ) elle me dit que non elle est sûre d'elle je lui dit alors que
j'aimerais mieux évacuer le placenta par médicaments elle me dit que non que ce
qui se passe n'est pas normal et qu'il faudra faire des analyses sur le
placenta.
Le jour de l'opération mon mari est avec moi il a pris sa journée l'infirmière
arrive et me demande si ça va et je craque c'est un cauchemard je vais me
réveillé ce genre de chose ne peux pas exister on ne peux pas être enceinte
d'un placenta vide...
L'opération se passe bien la gynéco vient me voir dans ma chambre pour
m'expliquer ce qui va se passer (je pensais qu'on allait en rester là j'étais
loin de me douter de la tournure que ça allait prendre) elle m'explique
pourquoi des analyses vont être faîtes ou bien c'est une erreur de la nature ou
alors c'est plus grave que ça elle me parle de grossesse molaire (je n'avais
jamais entendu parler de ça) j'étais à moitié dans le coltard donc je n'ai pas
tout compris ni tout suivi cependant pour elle il y a très peu de risque que ce
soit elle n'y croit pas et elle me dit qu'on se reverra d'ici 3 semaines.
Deux jours avant mon rendez-vous je fais des recherches sur ce qu'est une
grossesse molaire et évidemment je tombe de haut.
Le jour du rendez-vous arrive ma gynécologue me reçoit (j'étais avec ma maman)
et là elle m'annonce que c'est effectivement une grossesse molaire d'ailleurs
elle même très surprise car normalement le taux de hcg augmente énormément sauf
que moi il augmentait d'ailleurs même il ne doublait pas.
Evidemment crise de larmes dans le bureau elle me dit que je vais être suivie
régulièrement je devrais faire des prises de sang pour surveiller que mon taux
diminue cette fois (pour moi dans ma tête c'est impossible ce cauchemars doit
s'arrêter).
Quelques part dans mon malheur j'ai eu de la chance car mon taux est redescendu
rapidement et je n'ai été suivie que 5 mois.

Mais voilà certaines personnes trouveront peut être ça déplacé ou idiot car la
plupart d'entre vous (je ne veux offencer personne) ont véritablement perdu un
enfant mais je pleure souvent pour être honnête presque tous les jours en
cachette pour faire souffrir personne car je n'ai pas eu "mon bébé"
certes il n'existait pas dans mon ventre mais pour moi il était là dès que j'ai
vu mon test devenir positif pour moi je portais un bébé toujours est il qu'il a
existé dans ma tête et dans mon coeur.
Au début ça été très difficile je pleurais sans cesse dès que je croisais une
femme enceinte c'était les crises de larmes j'ai même pensé au pire finalement
je me suis prise en main j'ai vu une infirmière en cmp mais sans grand résultat
puis je me suis raccroché à mon fils quelque part il m'a permis de sortir la
tête de l'eau mais ces derniers temps je replonge dans ma tristesse je n'ai
plus d'idées noires mais ça ne va plus dans moins d'un mois j'aurai dû tenir
dans mes bras ce petit bébé d'amour tant voulu et déjà aimer.
Voir des femmes enceintes m'est inssuportable j’ai une colère terrible en moi
une véritable souffrance mais personne avec qui partager cette douleur je fais
semblant d’aller bien pour ne pas faire de peine à mon entourage, je me cache
de tout le monde quand je pleurs.
J’aimerais tellement aller bien et surtout avoir ce bébé.
Voilà je vous remercie de m’avoir lue et j’espère n’avoir fait de peine à
personne car j’imagine que votre douleur n’est en rien comparable à la vôtre.
Bonne journée et bon courage à tous les Paranges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeJeu 3 Nov - 10:19

Tu sais Mimy, lorsqu'on a un résultat positif, on devient tout de suite parent et ta douleur est autant énorme que la douleur d'une autre femme. Toi aussi, tu viens de perdre tes rêves futurs, toi aussi tu as perdu ton espoir, toi aussi tu a vécu une grossesse. Moi qui a eu une grossesse "normale" je ne me considère pas plus peiné ou moins chanceuse que toi, on est d'égal à égal.

J'ai eu la chance de discuter avec la copine d'un des meilleurs amis à mon copain, elle a elle aussi faite une grossesse molaire. Je trouve que c'est tragique tout comme la perte pour une autre maman. En plus, tu vis un stress concernant ta santé et les éventualités de cette grossesse molaire. Je ne peux pas comprendre ton vécu car je n'ai pas vécu ce type de grossesse, mais je peux comprendre ta douleur. Je comprends pourquoi tu pleurs et tu ne devrais pas te cacher avec ton entourage, tu dois vivre ces émotions et les autres personnes vont comprendre. Pense à toi avant de penser à ton entourage.

Je t'envoie mes douces pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Manutchoupi




Nombre de messages : 356
Age : 38
Localisation : Verdun
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Poussières d'anges
Décédé(e) à : 21 semaines et 6 jours
2 semaines
7 semaines

Le : 24/03/2011
11/10/2013
01\16\2014
Date d'inscription : 09/05/2011

Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeJeu 3 Nov - 14:16

Désolé de t'accueillir parmis nous, j'espère qu'en discutant avec d'autres femmes qui ont aussi perdus un enfant (ou plusieurs) tu arriveras à trouver une certaine paix.

Ne t'inquiète pas, tu n'offenses personne, Pour toi et pour nous, tu as perdu ton bébé.

Je te fais un gros calin. Tiens bon, le soleil va revenir dans ta vie. Il faut juste que tu te donnes du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Mimy




Nombre de messages : 2
Localisation : Saint-Brieuc
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tite cahuète d'amour
Décédé(e) à : 1 mois de grossesse
Le : 31/03/2011
Date d'inscription : 02/11/2011

Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeJeu 3 Nov - 16:12

Merci à vous vous n'imaginez pas à quel point vos messages me font du bien.
C'est vrai il faut que laisse faire le temps cela fait presque 7 mois mais par moment j'ai l'impression que c'était hier.
Cependant je pense à l'avenir j'ai des projets mais je ne dois pas rester inactive je dois toujours faire quelque chose sinon si je suis sans rien je pleure surtout en ce moment étant donné que j'aurai dû accoucher puis les fêtes de fin d'année vont arrivés vite et comme je disais hier à mon mari ça me fait mal nous aurions dû préparer le noël de deux enfants et non d'un.
Depuis cette perte j'angoisse beaucoup aussi j'ai peur que mon fils nous quitte la nuit je surveille sa respiration...
Exemple ce soir mon mari est rentré plus tard que prévu j'ai entendu les pompiers je me suis imaginé qu'il avait eu un accident de voiture.
J'ai tellement peur qu'un autre malheur s'abatte sur nous que quelque part je m'y prépare.
Je crois que je me sentirais apaisé quand bébé 2 sera avec nous dans nos bras en bonne santé.
Parfois je me dis que je me fait souffrir pour pas grand chose étant donné que "mon bébé" n'a jamais existé et ça repart je vais mieux mais mon chagrin fini toujours par me rattraper.

Je suis désolée je crois que j'ai écrit un pavé mais ça fait tellement de bien de pourvoir vider son sac et de savoir que je serai comprise alors encore une fois merci à vous vraiment.

Bonne soirée et tendres pensées à vous toutes ainsi qu'à vos petits anges.
Revenir en haut Aller en bas
hero

hero


Nombre de messages : 644
Age : 39
Localisation : France 53
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nino mon petit bébé d'amour que je n'aurais jamais la chance de connaître, tu me manque tant, je t'aime si fort...
Décédé(e) à : 27 semaines de grossesse (spina bifida)
Le : 15/04/2011
Date d'inscription : 08/06/2011

Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeJeu 3 Nov - 16:18

Mimy, ta douleur est tellement justifiée! nos histoires sont toutes différentes mais identiques dans la finalité, nous avons perdu nos bébés ainsi que les rêves d'avenir batit pour lui!

Moi aussi, j'ai très souvent peur pour ma fille, pour mon conjoint, la vie m'a montré qu'elle ne fait pas de cadeau et qu'elle peut être cruelle!

Bon courage pour la suite, j'espère que tu va vite recroire en la vie! n'hésite pas à venir ici

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeJeu 3 Nov - 17:40

Mimy, on sera toujours là pour t'écouter et surtout te comprendre. N'hésite pas à écrire des pavés quand tu en auras de besoin, c'est vrai que ça fait toujours du bien et sache que tu seras comprises.

Pour tes peurs de perdre ton enfant, tu devrais peut être en parler à une personne qui pourra t'aider à te défaire de cette angoisse. Moi j'ai réalisé avec le temps, que ça ne sert à rien de craindre en avance et de ne pas profiter du moment présent, car on n'a pas le contrôle de notre vie, on ne sait jamais ce qui va arriver, alors je profite du moment présent sans tenter de voir plus loin. Ainsi, je sais que je profite pleinement de chaque moment de ma vie avec les gens que j'aime afin de me faire pleins de beaux souvenirs. Pas facile à faire, mais ça m'a beaucoup aidé.

Bon courage xxx
Revenir en haut Aller en bas
laeticheri




Nombre de messages : 271
Localisation : Nieppe, France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alex, Sacha et constance.
Décédé(e) à : 12 SA , 6 SA et 11 SA
Le : 23 février 2010, 29 avril 2010, 28 janvier 2011
Date d'inscription : 05/08/2010

Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeVen 4 Nov - 7:19

Mimy, je me joins aux filles pour te dire que non tu n'offence personne, et oui, ce que tu vis est très difficile, je suis bien placé pour le savoir car moi je n'ai pas dépassé les 3 mois de grossesse pour mes 3 petits anges. Mais très souvent on se heurte à des personnes et/ou des idées reçues qui nous font dire qu'il n'est pas normal que nous soyons tristes ou que nous considérions ce petit être comme notre bébé alors que si, il était bien un bébé en devenir et avec tous ces projets que nous avions déjà en tête.

Je comprends quand tu dis que tu n'es pas bien puisque c'est la période où tu aurais du accoucher et après pour toutes ces dates qui nous rendent tristes de ne pas les avoir avec nous. Au début ça fait très mal d'y penser, mais petit à petit le temps fait son travail et on y pense toujours mais la douleur s'atténue. Peu importe le temps qu'il nous faut pour nous reconstruire, il ne faut pas sauter les étapes et occulter le deuil que tu as à faire, il est légitime. Moi j'ai même décidé de nommer mes anges parce qu'il était important pour mon deuil que mes petits aient droit à une identité.

Comme pour nous toutes, je te souhaite que la vie soit à présent plus douce avec toi.

Tendres pensées à ton ange, Laëtitia.
Revenir en haut Aller en bas
Catherine




Nombre de messages : 28
Localisation : Lévis
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alice
Décédé(e) à : 15 semaines et demi de grossesse
Le : 1er juin 2010
Date d'inscription : 16/01/2011

Nouvelle parmi vous Empty
MessageSujet: Re: Nouvelle parmi vous   Nouvelle parmi vous Icon_minitimeDim 6 Nov - 17:40

Chère Mimy,
Je suis désolé de t’accueillir parmi nous, ton histoire me touche énormément. Il y a un an, j'ai fait une grossesse molaire partielle. Tu sais, même si tu n'as pas vu d'embryon ou de fœtus à l’échographie, ton bébé était bien là. Pour faire une grossesse molaire il faut d'abord tomber enceinte.
Quand j'ai appris la nouvelle qu'il y avait un risque de grossesse molaire, j'ai essayé de m'informer sur le sujet, c'est assez complexe et au début je ne comprenais pas toutes les nuances (avec une grossesse molaire partielle, il y a quelques différences dont le développement possible d'un fœtus). Alors quand j'ai rencontré le gynéco et qu'il m'a annoncé les résultats des tests et confirmé la môle; j'avais une belle grande liste de questions à lui poser (risque de cancer etc... tu peux imaginer) Bref parmis ces questions: mais qu'est-ce qu'il se passe quand c'est une môle complète et qu'il n'y a pas de foetus? Et bien la seule différence est la durée. L'embryon est fécondé mais il n'arrive pas à se développer bien longtemps. C'était la réponse de mon gynéco. Tu vois pour moi il n'y a pas de différence parce que, comme tu l'as bien dit, un bébé est un bébé et peu importe à quel moment la grossesse s'arrête, dès que tu apprend qu'il est dans ton ventre il fait partie de ta vie pour toujours. Pour arriver à faire ton deuil tu dois te laisser le droit de pleurer cet enfant, de l'aimer de reconnaître qu'il était bien là.
Je t'écris tout ça et pourtant, pour ma part je suis toujours en train de travailler là-dessus. Même si je lui ai donné un nom, même si j'ai des photos de l'écho... c'est difficile pour moi d'en parler autour de moi, de trouver une façon de l'intégrer dans ma vie. J'ai le syndrome de l’imposteur. Mais ici sur ce site c'est beaucoup plus facile... d'accepter que je suis maman de ce petit ange et que j'ai le droit d'avoir de la peine.

J'ai trouvé ce site très intéressant sur la grossesse molaire, il y a aussi un forum.
http://www.mole-chorio.com/


Bon courage.

Catherine
https://www.nospetitsangesauparadis.com/t7710-alice?highlight=Alice
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle parmi vous
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle parmi vous
» Nouvelle parmi vous
» une nouvelle parmi vous
» Nouvelle parmi vous
» de retour parmi vous

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: