Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Avancer dans son deuil I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Avancer dans son deuil

Aller en bas 
+7
Alexe
marie7
valoux82
Mimijosee
elodie+thomas=Robin
Marianne
verolapro
11 participants
AuteurMessage
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 8:26

La semaine dernière je suis allée à une rencontre sur le deuil périnatal. C'étais la première fois que j'assistais à une telle rencontre et ca ma fait beaucoup de bien. J'étais plutôt inquiète avant d'arrivée, je ne savais pas à quoi m'attendre et je redoutai un peu la méthode AA (Bonjour je m'appelle Véronique et j'ai perdu mon enfant) mais finalement c'est un peu ca mais personne ne nous juge et tous sont à même de comprendre notre peine et notre douleur.

Lors de cette rencontre quand j'ai raconté mon histoire, tous ont été un peu assomés par les nombreuses négligences qui ont été commises par plusieures personnes. La responsable du groupe du deuil et une intervenante en deuil du CLSC m'ont dit qu'elles étaient obligés de déposées une plainte vue l'ampleur des négligences et vue le résultat qui en découle. Elles comprenaient que moi je ne voulais pas me lancer dans ce processus, mais elles se devaient de signaler les erreurs afin que ca ne se reproduise plus.

Depuis cette soirée je culpabilisais de ne pas agir. Je me couchais tout les soirs en me demandant si une autre maman risquait de perde son enfant dans les mêmes circonstances que moi à cause de la négligence du personnel. Hier matin j'ai donc rassemblé ce qui me reste de courage et j'ai écrit mon histoire, les dates, le personnel, la façon dont les choses se sont passés, ce que j'en pense, ce que j'aurai préféré qu'on fasse. Un gros 5 pages contenant toutes les petites erreures commises, les phrases blessantes. Je me suis vidée le coeur oui mais ce qui me fait le plus de bien c'est de me dire qu'au moins le décès de mon fils aura servi à quelque chose. Il me donne le courage de me battre pour qu'une telle situation ne se reproduise plus et si je permet à une seule maman d'avoir les soins qu'elle mérite, la perte de mon bébé aura permi de sauvé une vie. J'ai l'impression de devoir se combat à mon fils. J'ai fais de la pré-éclampsie (qui n'a pas été diagnostiqué à l'hôpital) alors maintenant avec le recul je me dis que mon petit loup est décédé pour que je puisse vivre, plutôt que de mettre ma vie en grave danger il s'est envolé. Le plus beau cadeau que je peux lui faire maintenant c'est de permettre à d'autres petits amours de venir au monde.

J'ai donc envoyé mon histoire au commissaire aux plaintes de l'hopital. Maintenant je ne sais pas ce qui va arrivé. Est-ce qu'ils réagiront et mettront en place de meilleur protocole ou prendront-ils simplement mon histore et la mettront-ils aux vidanges.... je ne sais pas. Au moins, j'ai fais ce que j'ai pu, j'ai dénoncées les mauvaises pratiques et j'ai donné les informations que j'avais. J'ai l'impression de m'être enlevée un énorme poids de sur les épaules en leur envoyant mon histoire. J'ai fais ce que j'ai pu maintenant je ne peux qu'espérer.

Je suis quand même un peu inquiète puisque ca concerne plusieurs personnes, des infirmières, 2 gynécologues, 1 urgentologue. Je n'ai pas réellement porté plainte, je leur ai juste envoyé mon histoire mais je sais que dans le cas de plaintes qui touche un médecin en plus du CA, la plainte doit être analysé par un autre médecin pour vérifier s,il y a eu faute grave ou pas. L'ampleur que ca pourrait prendre m'inquiète mais je le fais quand même pour moi, me libérer la conscience, pour faire honneur à mon fils et pour toutes les mamans qui ne méritent pas qu'une telle chose se produise.

On avance comme on peut dans notre deuil, ca ne vient pas avec le manuel d'instructions malheureusement....
Revenir en haut Aller en bas
Marianne

Marianne


Nombre de messages : 1107
Localisation : Canada
Je suis : Maman de
Ange(s) : Laeticia
Décédé(e) à : née à 37 sa + 5j le 29 juillet 2011, décédée 5 jours plus tard, suite à un décollement massif du placenta à la toute fin de l'accouchement.
Le : 3 août 2011
Date d'inscription : 09/08/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 10:15

Tu as très bien fait, et tu l'as fait de la bonne façon.

Perdre un enfant c'est horrible, perdre un enfant quand on sait que cela aurait pu être évité, ça ajoute de la lourdeur au deuil... On sait bien que les médecins sont humains, que l'erreur est humaine, mais là, l'enjeu est trop important pour le vivre sans rien dire.

Ton petit Émile doit être fier de sa maman. Je te souhaite une oreille attentive à l'hôpital et que les choses changent.

Tiens-nous au courant des avancements!

Je sais combien c'est difficile de perdre un bébé à terme en parfaite santé... gros bisous à nos anges.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.nospetitsangesauparadis.com/t9872-de-l-atttente-du-mi
elodie+thomas=Robin

elodie+thomas=Robin


Nombre de messages : 1212
Age : 35
Localisation : Hérin, France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Robin
Décédé(e) à : 2 jours et 5h15, Né à 26 sa et 3 jours
Le : Le 13 août 2011 à 12h35
Date d'inscription : 07/09/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 10:24

Je trouve que c'est une très bonne idée d'aller à ce groupe de parents endeuillées.
C'est très important de pouvoir exprimer son chagrin correctement et le fait d'en parler permets d'avancer.

Tu as raison d'écrire à l'hôpital, s'il y a eu négligence. Car le fait de te leur faire part de ton histoire, des leurs erreurs permettront qu'il n'y a plus ou très peu de négligences avec d'autres maman.
Tu sais tu n'as pas à culpabiliser, car eux ne culpabilisent pas de ton chagrin car ils compatissent mais après continue de vivre alors que toi. Tu n'as pas le choix de vivre avec ta tristesse.

Courage à toi, moi je vois à chaque lecture que tu avances.
Revenir en haut Aller en bas
Mimijosee




Nombre de messages : 42
Localisation : Saint-Eustache
Je suis : Maman de
Ange(s) : Angélique et Béatrice
Décédé(e) à : 30 semaines 6/7 de grossesse par IMG
Le : 07/10/2011
Date d'inscription : 27/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 12:44

Bonjour vero...

Ton post vient littéralement me chercher, je bouille de rage... et j'espère que la commissaire en seras tout autant touchée en recevant ta lette.

Je travaille dans le réseau de la santé et de façon régulière j'ai a discuter avec le commissaire pour différente plainte déposée... je t'encourage dans ta démarche. Si tu as besoins de support, des questions sache que je suis disponible. Perdre un enfant est horrible

Probablement que le simple fait d'avoir écrit ton histoire à pris tout le courage qui te restait. Suis ton coeur, par amour pour ton petit Émile tu as déjà libéré ta conscience ..et il est surement très fier que sa maman tente de faire la différence pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
valoux82




Nombre de messages : 237
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 4 octobre 2011

poussiere d'anges a 7 semaines le 17 janvier 2012
Date d'inscription : 11/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 13:31

Bonjour vero je suis avec toi a cent pour cent imagine si au moins tu peux aidé pour la prochaine fois sauver un ti amour.. ou une maman.. on sait jamais. Moi aussi je pense ecrire une lettre comme toi pour me plaindre je savais pas sil etait trop tard car mon histoire est arrivé au mois d octobre... mais je vois que toi aussi donc je vais prendre exemple sur tout et moi aussi me plaindre tu me donnes le courage en te lisant:) Moi il n y a pas eu d erreur medicale mais c juste qua lechographie la radiologiste nous a dit que tout etais beau et qu on allait etre les parents d un petit garcon et elle ma dit bonne fin de grossesse alors qu elle savait qu il y avait un probleme avec le bébé elle ne men a meme pas glisser un mots p-e elle ne savait pas comment me le dire mais juste me dire au moins il y a quelque chose ton medecin va t en parler... en tout cas moi je suis tout a fait d accord avec toi pour cette lettre. Moi tout le monde me disait de faire une plainte meme mon medecin traitant et je ne le fesait pas par manque de courage mais la merci tu men a donner aujourd hui je vais faire ca:) tu nous donneras des nouvelles s il reponde a ta lettre....
merci:)
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 13:52

Merci les filles

ca ma vraiment demandé tout mon courage d'écrire cette lettre et surtout de l'envoyer mais ca aussi été un grand soulagement. Je suis un peu plus en paix avec moi-même... si j'apprend qu'une autre histoire comme là mienne survient à l'hopital de victo ou j,étais je saurai au moins que j'ai fais ce qui était en mon pouvoir pour faire changer les choses...

valoux82 je t'encourage à leur faire savoir. c'est triste, ca nous fait mal mais ca ne fera pas moins mal si c'est dit plus tard au contraire.... Bon courage à toi

mimijosée je ne sais pas ce que la commisaire en fera, si mon histoire ne la touche pas et qu'elle ne la considère pas importante j'ai bien peur que jamais rien ne pourra la toucher...j'ai espoir par contre que ce ne sera pas le cas... sinon je ne sais pas si je pourrai à nouveau avoir confiance en notre «cher» système de santé québécois.... mais au moins je me suis défait d'un poids sur mes épaules. Être la maman d'un ange ca ammène des responsabilités différentes de celles des autres maman mais tout aussi importantes I love you

encore merci pour votre support!! et j'envoie pleins de bisoux à tout nos anges
Revenir en haut Aller en bas
valoux82




Nombre de messages : 237
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 4 octobre 2011

poussiere d'anges a 7 semaines le 17 janvier 2012
Date d'inscription : 11/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 13:57

re bonjour vero je voulais juste savoir a qui as tu adresser ta lettre exactement ou tu las envoyer par la poste ou tu es allé la porter directement??? je pensais aller la porter directement mais je sais pas si je serais mal acceuilli??? c vrai que ca arrive souvent des erreures medicales c sur qu on est des humains mais des fois avec les debordement dans les hopitaux les medecins n ont meme plus le temps de s occuper de nous on est juste de snumeros c pas drole..
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 14:00

J'ai trouvé l'adresse courriel de la commisaire aux plaintes du CSSS d'arthabaska sur le site internet je lui ai envoyé par courriel. Je n'avais pas du tout envie de me rendre à l'hopital...

Dans mon cas le problème c,est que c'est une suites d'erreures commises par plusieures personnes... ce n'est pas seulement une personne ou une erreure...
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 14:11

la commissaire aux plaintes viens de me téléphoner et 2 plaintes seront déposées suite à ma lettre. une concernant le personnel infirmier et la seconde les médecins. Un médecin examinateur vérifira donc s'il y a eu des fautes médicales ou négligence. D'ici 45 jours je devrai recevoir le verdict concernant le personnel infirmier pour ce qui est du médecin ca pourrait être plus long.... je vais essayer de vous copier la lettre que je leur ai envoyé pour que vous puissiez bien comprendre la situation... ( mais j'ai un bogue avec mon ordi... j'espère que ca va marcher)
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 14:17

Voici la lettre que j'ai envoyée... c'est très long mais tout est là concernant les négligences du personnel soignant

Je vous écris cette lettre afin de vous raconter mon histoire. Le 20 octobre dernier je me suis présentée au centre des naissances à l’hôpital Hôtel-Dieu d’Arthabaska enceinte de 38 semaines et 2 jours car ma pression était élevée et c’est à ce moment que l’on a constaté le décès de mon fils dans mon ventre. Avec un peu de recul je constate qu’une suite de négligences de la part de plusieurs personnes a probablement mené à ce résultat. Rien de ce que je vous dirai pourra me ramener mon fils mais je ne souhaite à aucune autre famille de vivre ce que je vis alors c’est ce qui me donne la force et le courage nécessaire pour vous faire parvenir cette lettre (j’ai essayé mais je ne trouve toujours pas le courage d’appeler pour vous rencontrer, à l’idée de parler, la colère prend le dessus sur ma bonne volonté).


Je m’appelle Véronique Lamothe et le 10 mars 2011 j’ai appris que j’étais enceinte. J’ai appellé à la clinique Gynévic dans les jours qui ont suivis pour avoir un gynécologue (Dr. Jack Long) et j’ai eu un rendez-vous à la fin de ma 10ième semaine de grossesse. J’ai eu une grossesse facile, tout allait bien, je n’avais pas d’inquiétudes et pas de malaises si ce n’est que des brûlures d’estomac qui sont apparus vers le mois d’août mais qui ont été contrôlés par de la médication. J’ai eu une échographie à la fin de ma 19ième semaine de grossesse soit le 22 juin 2011, tout était beau et on devança ma date d’accouchement de 8 jours vu la taille de mon fils. Tout se déroulait bien, les prises de sang et les tests d’urine semblaient corrects puisque le gynécologue ne m’en parlait pas et je ne faisais pas de diabète de grossesse. Le 29 septembre moi et mon conjoint sommes allés faire la visite de l’hôpital. À la fin de cette visite nous avons remplis le plan de naissance et l’autorisation pour que l’anesthésiste puisse procéder à l’épidurale en cas de besoin. Dans la nuit du 10 au 11 octobre je suis entrée au centre naissance car j’avais des contractions aux 2 minutes. On me mit dans une chambre, on me mit les moniteurs, tout allait bien, j’avais de bonnes contractions mais mon col était ouvert seulement à 1. Les infirmières regardaient mon dossier et m’ont dit que j’avais des papiers à signer pour l’autorisation pour la péridurale car ces mêmes papiers que j’avais signés le 29 septembre ne se sont jamais rendus dans mon dossier. Je n’ai pas vu le gynécologue de garde ce soir là et c’est très bien ainsi. Je sais que l’infirmière est allée l’appeler et elle est revenue en me disant  Le Dr me dit de vous donner de la morphine, si c’est du faux travail il va s’arrêter et sinon ca va le ralentir.» Je suis désolée mais je ne trouve pas ca correcte de donner de la morphine à une patiente pour être certain de ne pas avoir à se déplacer. J’ai donc refusé d’en prendre. La Gynécologue de garde le lendemain (Dre Martine Aubry) matin est venue me rencontré et m’a conseillée de retournée chez moi car mon col n’avait pas beaucoup bougé, j’étais rendue seulement à 1 et demi et mes contractions avaient beaucoup diminuée. Par contre elle trouvait ma pression trop haute, que j’étais sujette à de la pré-éclampsie mais comme le petit bâtonnet n’a pas révélé de protéines dans mes urines, on m’a retourné chez moi en me disant simplement d’aller vérifier ma pression dans une pharmacie. Le lundi suivant soit le 17 octobre j’avais rendez-vous à la clinique avec Dr Long. Avant de rencontrer le Dr, l’infirmière m’a pesée et a pris ma pression. Je lui ai alors demandé si ma pression était belle car la semaine précédente à l’hôpital on m’avait dit de la surveiller. Je crois que c’est à se moment que ma vie à basculée. Elle m’a dit que ma pression était bien correcte et que si elle était haute à l’hôpital c’étais parce que j’avais des contractions. Elle a même ajouté que la gynécologue et les infirmières auraient dues savoir que les contractions font montées la pression. Innocemment moi je l’ai crue, pourquoi j’aurai fait le contraire? C’était mon premier bébé donc on se fit à ce que l’on nous dit et comme je n’avais pas fait de haute pression avant, je trouvais son résonnement logique. Pourtant maintenant je me trouve stupide, les infirmières en obstétriques sont toujours avec des femmes qui ont des contractions alors si ca avait été normale elles l’auraient sues. J’aurais du voir aussi qu’entre mes 2 derniers rendez-vous il s’était écoulés 10 jours durant lesquels j’ai pris 8lbs (le 7 octobre à 36semaines 2/7 j’avais pris 34lbs et tout à coup à 37semaines5/7 j’en avais 42), j’étais très enflée et fatiguée. Tout le monde nous répète que c’est normale à la fin d’être plus fatiguée parce que l’on est plus grosse alors je ne me suis pas inquiétée de ca non plus. Je n’ai donc pas parlé de ma pression avec le gynécologue car l’infirmière venait de me dire que ce n’étais pas grave. Si l’infirmière avait correctement fait son travail, si l’hôpital avait correctement fait son travail (ma visite à l’hôpital dans la nuit du 10 au 11 n’était pas dans mon dossier lorsque je suis allée voir mon gynécologue le 17) Dr Long aurait peut-être pu me traiter correctement. Je lui en veux mais je sais qu’il n’avait peut-être pas toute l’information nécessaire pour que sonne dans sa tête une petite alarme concernant la pré-éclampsie mais tout de même, il a bien vu ma prise de poids rapide et moi qui disait que je voulais accouchée car j’étais énorme et je n’en pouvais plus. Puis jeudi le 20 octobre je n’en pouvais vraiment plus, j’étais fatiguée, je ne voulais pas mangée et quand j’ai pris ma pression elle était vraiment très haute, mon conjoint à alors téléphoner au centre naissance où ils lui ont répondu que je devrai m’étendre et reprendre ma pression dans 10minutes et retéléphoné si ca n’avait pas descendue. Elle avait encore augmentée alors il les a téléphoné à nouveau et nous sommes partis pour l’hôpital. Arrivés au centre naissance et m’a mise dans une chambre et jamais ils n’ont trouvé les battements du cœur de mon fils, il était trop tard. On m’a fait une échographie pour constaté que son petit cœur c’était bel et bien arrêté… à partir de cet instant je sais qu’il me manque certains instants, le corps humain étant ce qu’il est, notre cerveau oubli certaines choses probablement pour éviter de trop souffrir. Je sais par contre que même si le personnel à été gentil, on m’a changé d’aile pour m’éviter d’entendre tout ses beaux petits bébés en vie qui pleurent personne ne semble s’être souvenue que j’étais allée à l’hôpital à cause de ma pression. J’ai l’impression que les gens se sont dit que je venais de perde mon bébé que c’étais suffisant qu’il devait s’occuper de moi pour que j’accouche mais sans plus. Personne n’a parlé de ma pression ni d’une possible pré-éclampsie. J’avais refusé l’autopsie pour mon petit ange alors peut-être on t’il jugé qu’il n’était pas important de vérifié que le problème venait de moi et non de mon bébé. J’aimerais trouver une excuse au personnel pour avoir agit ainsi, en fait pour ne pas avoir agit mais je n’en trouve pas. J’ai eu un accouchement rapide et facile, à peine quelques heures de travail et quelques minutes de poussées. À 1h15 le 21 octobre j’avais mon petit trésor dans mes bras et moins de 2heures après avoir accouchée déjà une infirmière était entrain de me dire que mon congé d’hôpital était signé, que je pouvais partir dès que je le souhaitai. Bien sur je pouvais restée le temps que je le désirai mais médicalement rien ne justifiait que je sois à l’hôpital. Je me souviens très bien avoir demandé si je pouvais au moins restée le temps de dégelée de la péridurale. J’avais encore mon fils avec moi dans la chambre, je ne lui avais pas encore dit au revoir, j’étais incapable de marcher ni même de m’asseoir seule à cause de la péridurale que déjà on me disait que je pouvais partir. Peut-être que médicalement je n’avais pas besoin d’être là mais humainement le personnel ne pouvait-il pas attendre au minimum que j’ai laissé partir mon fils? Et même sur le plan médical, je n’allais pas bien mais comme la mort semble si tabou et comme je l’avais portée en moi j’imagine que je devais être contagieuse alors on ne s’occupa pas trop de moi. On me remit quelques dépliants concernant le deuil périnatal dans un sac avec des médicaments pour la douleur puisque j’ai eu quelques points. J’étais seule au bout du couloir et on me portait je crois le moins d’attention possible alors plutôt que de restée là à me faire regarder comme si j’avais la lèpre je suis partie chez moi en début d’après-midi à peine 12heures après avoir accouchée. Oui mon gynécologue est venu me voir le matin mais je ne sais plus trop pourquoi. Au travers le brouillard de mes émotions je me souviens qu’il m’a dit que si je voulais toujours avoir des enfants ils ne nous était pas nécessaire de nous protéger mon conjoint et moi, que je ne pouvais pas tomber enceinte le premier mois après avoir accouchée et qu’ensuite il n’y avait pas de danger. Il m’a aussi dit que je devrai être suivie lors d’une prochaine grossesse par des spécialistes au CHUL ou au CHUS. Mais personne n’est là pour nous parler de notre deuil, ils mettent le papier vite fait dans un sac sans trop nous en parler et nous disent que notre CLSC (je suis de St-Wenceslas, donc CLSC de Nicolet-Yamaska) va nous contacter. On a l’impression d’être laissé à nous-mêmes et nous n’avons pas le force à cet instant là de demander de l’aide alors on est effectivement laissé à nous même. Donc retour à la maison puisque nous avions l’impression de déranger à l’hôpital. Bien sur les émotions se bousculent mais je sens que dans mon corps ca ne va toujours pas. Mon conjoint dont un des oncles est infirmiers lui dit de me surveiller car il trouve que j’ai tout les symptômes de pré-éclampsie et il explique à mon conjoint que même si j’ai accouché si je souffre de pré-éclampsie ou éclampsie (je ne sais pas trop, ca aussi ca semble tabou, personne ne veut me l’expliquer clairement) je ne suis pas hors de danger. Samedi soir le 22 je me sens à nouveau comme le jeudi précédent lorsque je suis allée à l’hôpital. On prend ma pression et effectivement elle est très haute, mon conjoint appelle au centre naissance et on lui dit que comme j’ai accouché il ne s’occupe pas de moi, d’appeler le 811 ou de me présenter à l’urgence mais lui conseille de me coucher et de reprendre ma pression dans 10minutes. Alors direction les urgences sans attendre. On prend ma pression à la salle de tri et on me transfère tout de suite en mineure 2 car ma pression est très élevée. Je rencontre la Dre de garde qui me demande pourquoi j’ai pris ma pression chez moi car mon gynécologue ne m’a pas demandé de le faire et n’a mis aucunes notes à ce sujet dans mon dossier. J’ai figée, on m’a mise sous monitoring car ma pression était anormalement haute mais je me fais dire que je n’aurai pas du me présentée à l’hôpital pour ca puisque je n’aurai pas du surveiller ma pression. Ils ont quand même fait des prises de sang et tests d’urine mais semble-t-il tout était beau alors on me retourne chez moi en me disant de dormir et d’aller voir mon médecin de famille qui elle décidera si ma haute pression vaut la peine d’être traité ou non. Lundi matin le 24 octobre je vais donc voir mon Dre de famille qui elle trouve ma pression très anormale, qui me prescrit un médicament contre l’enflure car elle me trouve très enflée en m’envoie dès le lendemain matin aux prises de sang et tests d’urine. Ces tests ont révélés des protéines dans mes urines et ont aussi révélés que mon fer était bas, ce qui confirme que j’ai fait une pré-éclampsie selon elle. Je suis donc suivie par elle présentement. Elle ne veut par contre pas m’expliquer ce que c’est réellement elle me dit juste que ca explique très probablement la mort de mon bébé et que je ne dois absolument pas tomber enceinte car une grossesse pourrait dans le pire des cas me tuer mais mènerait très certainement à la perte du bébé. Je crois qui? Ma Dre de famille qui semble la seule à s’inquiéter de mes symptômes ou le gynécologue qui n’a rien vu venir, qui même avec toutes les pièces du puzzle semble n’avoir rien compris et qui me dit que je peux faire des bébés sans danger alors que l’autre me dit que ca pourrait me tuer… Je ne sais pas pour vous mais pour moi comme c’est ma vie qui est en danger je trouve qu’il y a une grande négligence. Malheureusement, l’histoire ne se termine pas là. Vendredi le 11 novembre Dr Long m’a téléphoné pour prendre de mes nouvelles. Je lui ai dit que j’avais vu mon médecin de famille et que les tests on révélé des protéines dans mes urines et que mon fer était bas. Tout de suite il m’a dit ah tu as fait une pré-éclampsie, ce n’est pas grave ca va partir tout seul. Ça va peut-être partir tout seul mais c’est grave, mon bébé en est mort et si je ne fais pas attention je pourrai en mourir aussi. Alors je reste figée au téléphone incapable de répondre quoique ce soit tellement je suis en colère et il ajoute que lorsque nous allons nous revoir à mon prochain rendez-vous il va m’expliquer les possibilités offertes à nous pour pas qu’une telle chose arrive à nouveau parce que bien que ce soit dur pour la famille c’est vraiment très dur pour le personnel soignant. Je sais vivre mais je regrette amèrement de ne pas avoir raccroché à cet instant. La douleur que ressent le personnel soignant je crois que vous pouvez la multiplier par mille et vous serez encore loin de toute la peine et la douleur que je peux ressentir. J’ai perdu mon fils, la vie que je mettais imaginer avec lui et mon conjoint, ma confiance en la vie et l’avenir et j’ai constamment peur, peur de ne plus avoir d’enfant, peur d’en perde un autre, peur de mourir, peur de retomber enceinte, peur de ce que la vie me réserve alors oui je m’en fou un peu de la peine du personnel soignant. Mon corps est malade, mon cœur est briser en mille miettes et ma tête tente tant bien que mal de rester hors de l’eau alors ne me demander pas svp de penser au personnel soignant. C’est moi qui ait besoin d’aide et de réconfort et j’ai plutôt l’impression qu’on me demande de faire comme si de rien n’était car c’est plus facile ainsi pour le personnel soignant. Ils ne me connaissent pas ni mon fils alors oui ils peuvent bien faire comme si de rien n’était mais ils n’ont pas le droit de me demander à moi de faire comme si rien ne s’était passé. Peut-être que ce n’est pas ce qu’il a voulu dire, qu’il s’est mal exprimé mais ca reste que c’est ce qu’il a dit. Je sais qu’il n’y a pas qu’un seul responsable dans mon histoire mais à plusieurs reprises il y a eu des fautes et je vous les fais savoir afin qu’une telle situation ne se reproduise plus. Pour moi il est trop tard, mon fils ne reviendra jamais et ma confiance envers votre hôpital est à jamais rompu. Par contre, il vous est possible d’éviter que ca se reproduise. Il ne faut pas que la mort de mon bébé ne serve à rien. Même si je suis en colère et que je trouve que tous ces gens ne méritent même pas que je prenne le temps de leur expliquer les résultats de leur négligence, je le fais pour ne pas que ca se reproduise. Pour que la mort de fils est au mois servi je l’espère à éviter que d’autre maman perdu leur enfant. Être la maman d’un ange n’est pas une responsabilité facile mais puisque c’est celle qui m’a été confiée, je vais tentée de la relever.





Maintenant que je vous ai raconté mon histoire, à vous de décider ce que vous en ferez. Pour ma part, je ne crois pas pouvoir faire plus. Si vous le souhaiter ou que vous avez besoin de me rencontrer pour diverses raisons, je vais le faire.
Revenir en haut Aller en bas
marie7

marie7


Nombre de messages : 1089
Age : 32
Localisation : Mauricie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : 16 jours (née à 40 5/7 )
Le : 26 mars 2010
Date d'inscription : 10/04/2010

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 14:24

Vero, tu n'as pas à te sentir coupable. Ma fille est également partie suite à de nombreuses négligences de la part de l'équipe médicale et ce n'est que 18 mois plus tard que j'ai déposé ma plainte. Je sais pour ma part que le Collège des médecins a été avisé suite à mon accouchement et qu'il y a eu enquête, mais je n'ai pas le droit de voir le rapport. Stupide, non? Je suis toujours en train de me "battre" pour y avoir droit.

J'ai réalisé pour ma part, qu'après presque 2 ans, mon deuil était en grande partie fait, mais qu'il me manquait encore cette étape et que je tournerais pas la page tant et aussi longtemps que je n'aurais pas ces fameuses réponses.

Comme tu l'as mentionné, rien de ce que nous pouvons faire ou dire ne nous ramèneras nos enfants. Par contre, avoir le sentiment d'avoir fait bougé les choses et éviter d'autres drames comme les nôtres peut aider, je le pense vraiment.

Comme tu dis, on sait pas ce que ça va changer. Je sais que des changements ont déjà été faits suite à mon accouchement mais j'ai besoin que les médecins sachent que je sais qu'ils y sont pour quelque chose dans la mort de ma fille, et que ma vie ne sera plus jamais la même. Je pense juste que si on ne le fait pas, on ne peut savoir...

Pour ma part il reste une semaine à l'hôpital pour me donner une réponse. Je trouve ça long, ridiculement long......en espérant que ce soit pour quelque chose.

Tiens nous au courant
xxx
Revenir en haut Aller en bas
valoux82




Nombre de messages : 237
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 4 octobre 2011

poussiere d'anges a 7 semaines le 17 janvier 2012
Date d'inscription : 11/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 9 Déc - 22:04

bonsoir vero je viens de lire la lettre ca ma fait pleurer ...mon dieu c est fou comme il y a eu un manque d'hummanité ou je sais pas trop j ai pas le mot mais je veux dire le personnel autour de toi tout le monde avait tellement l air de se foutre que tu es perdu ton bébé de pars leur faute possiblement... tu es bonne de ne pas les avoir envoyé ...ou je pense.
Mon histoire est pas aussi pire que la tienne moi je veux pas ecrire une lettre de plainte mais juste pour qu a l avenir ceux qui font les echographies fassent attention a ce quil dise aux parents... j'ai ecris la lettre tantot et je l ai envoyé aussi au commissaire aux plainte. J'ai tellement haye de voir si elle va me rapeller...tsé au moins si la mort de nos bébé peu aider d autres parents a ne pas vivre de tel drame.. Moi c etait pas si pire mais me faire dire que mon bébé est correct et que 10 minutes plus tard je me fais dire qu il ne seras probablement pas viable... imagine le coeur de maman comment j ai eu le coeur dechiré... j aimerais juste qu avec ma lettre le personnel soit qualifié pour des situations ou il y a des mauvaises nouvelles a apprendre aux parents... en tout cas on verra ce que ca va donner...
Dans toute ton histoire finalement as tu su qui dis vrai moi je connais pas trop ca la pre-eclampsie pourras tu essayer si tu veux bien sur pour un bébé espoir? ou si c vraiment trop risquer.. car moi aussi a mon premier il mavait parler que ca pouvait etre ca que je fesait la pre eclampsie mais j ai jamais su vraiment si j ai fait ca ou pas... en tout cas reviens nous la dessus j ai hate de savoir la suite de cette plainte.... en esperant que ca aidera a changer les choses.
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeSam 10 Déc - 8:12

Tu as bien fait de leur envoyer. Si on ne parle pas les choses ne s'amélioreront pas. Tout ce qui peut aider à rendre notre système de santé un peu plus humain à sa place à mon avis. Dites nous rien au pire mais bullshiter nous pas.....

Pour moi, pour l'instant on attend les résultats des tests, si il n'y a plus de protéines dans mes urines nous pourrons faire des essais pour un beau petit bébé. Bien suivi tout devrait bien se dérouler mais je dois attendre que les foutues protéines soient parties...( ca peut prendre jusqu'à 6 mois et si elles ne sont pas causées seulement par ma grossesse mais à cause d'autres choses tant qu'on aura pas trouver quoi je dois attendre) lundi je vais avoir mes derniers résultats j'ai hate mais en même temps j'ai peur.... j'aimerais tellement que tout soit revenu à la normale mais comme je produisais encore du colostrum au moment de la prise de sang, j'ai bien peur que se ne soit pas encore terminé... je vous en reparle lundi
Revenir en haut Aller en bas
valoux82




Nombre de messages : 237
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 4 octobre 2011

poussiere d'anges a 7 semaines le 17 janvier 2012
Date d'inscription : 11/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeSam 10 Déc - 8:33

bonjour vero j espere bien pour toi que tout sera regler lundi , je vais penser a toi lundi et tenvoyer plein d onde positive:)
moi je suis allé jeudi a mon rendez vous et le medecin m a confirmé que cetait correct pour reprendre les essais pour prochain bébé... j espere bien que ce ne sera pas trop long et peut-etre qui sait que pour la nouvelle année jaurrai un beau bébé dans mon bedon:)
Donne nous des nouvelles des que tu sais:)
Revenir en haut Aller en bas
Alexe

Alexe


Nombre de messages : 1264
Age : 36
Localisation : Lanaudière
Je suis : Maman de
Ange(s) : Logan né le 11 mai à 28 5/7 à 570 grammes.

Pascal à 12 3/7.

Décédé(e) à : Envolé après 45 jours de vie en néonatalogie.
Au CHU Ste-Justine.

Le : 24 juin 2011 & 15 août 2013.
Date d'inscription : 06/07/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeSam 10 Déc - 8:37

Après avoir lu ta lettre je trouve que tu as tellement bien fait. Je suis vraiment frustrée et désolée que tu aies du subir tous ces manques et ces preuves ... comment dire de stupidité de la part du corps médical.

J'ai moi aussi procéder à une plainte vis à vis une infirmière en néonatalogie. J'attends toujours les résultats, 6 mois plus tard, par contre elle a été traitée très vite vu l'ampleur de ce qu'elle a fait mais, j'aimerais qu'il y ait bien plus qu'une note au dossier...

J'espère que tu auras des nouvelles d'ici peu, je te le souhaite en tout cas.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeLun 12 Déc - 15:47

Rencontre avec mon médecin de famille ce matin et verdict: encore des protéines dans mes urines...

comme elle trouve que le suivi de l'hopital à été très ordinaire (en fait il n,y en a pas eu) elle m'envoie rencontrer un néphrologue mais dans un autre hopital pour trouver le problème et ensuite pouvoir penser à un petit bébé espoir... donc je dois attendre de rencontrer le spécialiste et de passer les tests pour trouver la source du problème.... j'aurais aimer une annonce plus positive ce matin mais au moins elle est d,accord avec moi sur le fait que mon corps ne fonctionne pas bien et on est en processus pour régler le problème ce qui est encourageant!!

elle m'a aussi conseillée de changer d'hopital pour une future grossesse ce qui ma confirmé que j,avais bien fait de déposer une plainte

je suis rassuré à l'idée de rencontrer un spécialiste mais en même temps j'ai tellement peur de ce qu'il va trouver... c'est un sentiment très étrange..
Revenir en haut Aller en bas
Lucette

Lucette


Nombre de messages : 1220
Age : 41
Localisation : france - cote d'or
Je suis : Maman de
Ange(s) : Victor
Décédé(e) à : 40s et 3j
Le : 27/09/11
cause : anémie foetale
Date d'inscription : 24/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeMar 13 Déc - 5:02

j'ai été choquée du peu de soin que l'on t'a apporté après ton accouchement ! comment peut on laisser partir une maman 12h après son accouchement !!! c'est de la folie !!

et la suite est également abominable... c'est très bien ce que tu as fait, si des erreurs ont été faites, ils doivent payer.
Revenir en haut Aller en bas
Marie597

Marie597


Nombre de messages : 46
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Elizabeth
Décédé(e) à : Décès in-utéro à 38 sem,
et une poussiere d'ange à 5SA
Le : 10/11/2011 (Elizabeth)
3/12/2006 (poussière d'ange)
Date d'inscription : 13/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeMar 13 Déc - 13:11

Je ne sais quoi dire en lisant ca....et je comprend comment tu peux te sentir pour des raisons différentes mais qui revient quand même à on aurait pu faire quelque chose de simple et mon bébé serait en vie...

Si toi tu sens que c'est ce qu'il fallait que tu fasses (la lettre) c'est l'important peu importe le verdict final.
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeJeu 15 Déc - 19:26

et bien je vous annonce que j'ai tiré le billet gagnant de la bad luck....

en plus des erreures précédentes aujourd,hui j'avais mon rdv de suivi post accouchement avec mon gynéco... j,arrive là et on m'attend pour rdv annuel et on ma changé de gynéco..

bien entendue je me mets à pleurer parce que je me répète que ca se peut pas, que c'est trop, que ca ne peut pas tout m'arriver à moi, mais semble-t-il que oui... j'ai le billet gagnant... alors attente, les gynécos se parlent et finalement je vais rencontrer mon gynéco...

je suis fachée et je continue de pleurer alors mon gynéco me conseille d'aller voir un psy parce que je pleure... merde vous avez de la misère à faire votre job alors vos conseils vous pouvez bien en faire ce que je pense... tout va de travers et je devrai rester calme et souriante???

et puis son discours vaut pas cher non plus... pour lui ya pas de problèmes, il peut me donner des médicaments à prendre pour une autre grossesse mais ca changera rien, il peut me suivre de plus près mais c'est juste pour me rassurer car il ne pourra rien prévenir.... alors je crois bien que moi je vais prévenir ces conneries et changer de place!!
Revenir en haut Aller en bas
Marie597

Marie597


Nombre de messages : 46
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Elizabeth
Décédé(e) à : Décès in-utéro à 38 sem,
et une poussiere d'ange à 5SA
Le : 10/11/2011 (Elizabeth)
3/12/2006 (poussière d'ange)
Date d'inscription : 13/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeJeu 15 Déc - 19:51

Ouf! Des fois on dirait qu'ils ont pas de coeur! C'est la raison pour laquelle j'ai changé de gynéco car celui qui m'a accouché a eu plus de coeur un 2 min que la mienne tout au long de la grossesse! J'ai hâte de voir mon rv à moi lundi prochain j'espere ne pas revenir dans le meme état que toi Sad

Je te souhaite sincèrement que dans un autre hopital ca soit mieux... On est déjà inquiète pendant une grossesse normale alors c'est sûr qu'on aura besoin d'être rassuré à la prochaine mais aussi d'être assuré que tout sera fait pour ne pas que ca se reproduise.

J,espère de tout coeur que ca s'arrangera pour toi et j'en suis convaincue...
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeJeu 15 Déc - 20:42

je te souhaite d'avoir des bonnes nouvelles Smile

moi depuis que je l'ai écrit je vais beaucoup mieux, on avait pris la décision moi et mon chum de chaner de place quand on est sorti de là mais de le dire ca confirme et je me sens mieux
Revenir en haut Aller en bas
valoux82




Nombre de messages : 237
Localisation : st-jean-sur-richelieu
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gabriel
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 4 octobre 2011

poussiere d'anges a 7 semaines le 17 janvier 2012
Date d'inscription : 11/10/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeJeu 22 Déc - 22:28

bonsoir verolapro je voulais juste te dire que j ai suivie ton exemple et que j avais fait ma plainte et qu aujourd hui j ai recu un coup de telephonne de la commissaire aux plaintes et elle ma dit que ma plainte est retenu contre la radiologiste et qu elle sera rencontré par le medecin qui s occupe des plaintes mais ca ne se feras pas tout de suite car c est les vacances de noel...
j etais vraiment contente ca ma fait comme un baume sur mon coeur... meme si je ne veut pas que la radiologiste soit puni je veut juste qu a lavenir elle change sa maniere d avertir les patients...
Moi qui croyait avoir fait ca et que ca finirait dans les poubelles j etais vraiment heureuse ce soir:)
La madame m a dit si on ne le fait pas personne ne le fera et rien ne changeras... c vrai j ai ecris cette lettre la pas pour moi parce que moi pour mon gabriel il est trop tard mais pour les autres parents qu aurront a apprendre des mauvaises nouvelles .....

en tout cas merci de m avoir donner la force d ecrire cette lettre la car c un peu grace a toi que j ai l ai ecrit en voyant que tu l avais fait je me suis dis moi aussi je dois le faire:) merci et douce pensée a nos anges:)
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 23 Déc - 7:01

Félicitations!! je te souhaite des bonnes nouvelles

c'est vrai qu'on ne le fait pas pour nous mais je pense vraiment qu'on doit le faire, sinon c,est vrai que rien ne changera...

d'ici la fin janvier je devrais avoir les résultats des enquêtes.... j'espère que ca va doner quelque chose.. si ce n,est que de les conscientiser au fait qu,on est là, qu'on est humain et qu'on a besoin de support et parfois de soin aussi....

et changement de sujet, pour ajouter à ma loterie de bad luck... une vieille folle ma reculer dedans hier... pis en plus à c,est mis à m'engueller, j'avais beau lui dire que j,étais arrêté pis qu,elle s,est mise à reculer sans regarder, elle ne changeait pas d'idée... c,étais surment de ma faute... grrrr après a s'est mis à chialler parce que j'ai pris son # de permis et son # de plaque pis j'ai bien fait ( a disait que ca valait pas la peine car mon auto était pas bosser) comme elle est rentrer dans ma roue avant (j'ai un VUS) ben elle a crochit ma roue, crochit le choc et espérons pas de téléphone aujourd'hui pour plus de dommage. alors quand ca ben.....

pour 2012 je voudrais un peu de répit... des bonnes nouvelles au lieu des mauvaises ca serait pas pire.

Malgré tout on se relève et on continue....

Je vous souhaite à toutes un très joyeux temps des fêtes malgré tout, je demande à tous nos petits anges de prendre soin de nous et de nous envoyer pleins de bonnes choses!!! et j'envoie pleins de bisoux volant vers le ciel Smile XXXX
Revenir en haut Aller en bas
jolyplume

jolyplume


Nombre de messages : 955
Localisation : région paca
Je suis : Maman de
Ange(s) : André et Sacha
2 petites etoiles - mes deux petites plumes a jamais
jumelles monochoriaux - biamniotiques
STT foudroyant
3FC

Décédé(e) à : 4mois et demi

Le : 23 juin 2011

Date d'inscription : 04/08/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 23 Déc - 8:19

je trouve normal ta demarche et legitime. ça ne changera pas ton histoire ni celle d emile mais ça t'aidera effectivement a avancer dans ton chemin et peut etre que ça aidera d'autres famille comme tu le dis.

je lis ton courrier...et je suis stupefaite de ces negligence, j'ai lu ici des temoignages dont celui de marie7 et de sa petite mathilde d'ailleurs et je suis en colere. Je sais que les docteurs sont des humains et ont le droit a l'erreur mais ils ont aussid es responsabilités envers nous...envers ces bébés ces vies qu'ils tiennent entre leurs mains. J'ai une amie sage femme nous avons beaucoup discuté suite aux deces de mes bebes et plusieurs fois elle m'a repeté "tu sais ces choses arrivent vraiment trop souvent on se bat, on s'accroche dans les blocs pour sauver tous les enfants que l'on peut" mais..oui...il ne peut en etre autrement quand on choisit ce genre de metier.

tu nous diras ce qu'il en est pour la suite s'il te plait ?
Revenir en haut Aller en bas
marie7

marie7


Nombre de messages : 1089
Age : 32
Localisation : Mauricie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathilde
Décédé(e) à : 16 jours (née à 40 5/7 )
Le : 26 mars 2010
Date d'inscription : 10/04/2010

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 23 Déc - 9:20

Ici j'ai eu des nouvelles pour ma plainte hier... Ils refusent de la traiter dans les délais et ils ne veulent dire pourquoi, les délais sont déjà largement dépassés, puis ils refusent aussi que j'aie accès aux rapports du collège des médecins sur mon accouchement car c'est confidentiel...même pour moi!!!! Je trouve ça ridicule, mais je vais attendre et faire avec, pas le choix.

Je te souhaite d'avoir une réponse "satisfaisante", dans les délais...
Revenir en haut Aller en bas
Georgia




Nombre de messages : 7
Localisation : Misérieux
Je suis : Maman de
Ange(s) : Bastien
Nora
Décédé(e) à : 8 mois
Le : 14/04/2005
Date d'inscription : 19/12/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 23 Déc - 10:27

Pour le deuil, il y a toujours une période où l'on n'a besoin de se retrouver et de faire le point. Parfois, on ne se rend pas compte que l'on est mal, et on mets beaucoup de temps à s'en remettre vraiment. Je pense qu'il n'y a pas de solution miracle et que chacun doit trouver le rythme et la manière pour vivre au mieux son deuil douloureux. Perdre quelqu'un, d'autant plus quand c'est son enfant n'est jamais simple. Qui plus est, il y a tout un mélange entre ce qu'on vit intérieurement et sur la vie à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
verolapro

verolapro


Nombre de messages : 100
Localisation : Centre-du-Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Émile
Décédé(e) à : in-utéro à 38 semaines de grossesse
Le : 21/10/2011
Date d'inscription : 01/11/2011

Avancer dans son deuil Empty
MessageSujet: Re: Avancer dans son deuil   Avancer dans son deuil Icon_minitimeVen 23 Déc - 13:13

j'ai mis tout ca dans les mains de l'univers... que le meilleur arrive...

je suis fachée mais je dois lâcher prise... je pense avoir fait mon bout de chemin pour changer les choses... je ne suis pas médecin, je ne travaille pas à l'hôpital non plus alors se n'est pas moi qui peut mettre en place de nouveau protocole pour éviter de telles situations...

je devais le faire sinon je me serais senti très coupable si j'avais appris que c'étais arriver à une autre maman dans le même hôpital et que moi je n'avais rien dit pour que ca change... maintenant je n'y peut plus rien...

donc d'ici 45 jours je vais recevoir les conclusions des 2 enquêtes... peut-être me metteront telles en colère mais pour l'instant je lâche prise...

Joyeuses fêtes à vous , lâchez prise et savourez les précieux moments passé avec votre famille et vos proches!!
Revenir en haut Aller en bas
 
Avancer dans son deuil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» avancer dans le deuil?
» Le deuil périnatal dans les médias
» 3 ans plus tard,je replonge dans mon deuil
» Articles sur le deuil dans Cyberpresse
» Deuil Périnatal : Et les papas dans tout çà ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: