Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Emile, adieu I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
 

 Emile, adieu

Aller en bas 
+22
cathycat
LoLouNoah
MamandeNina
Maman de Emilie et Romain
C-lyne38
Sylvie la nordiste
Manon.mon ange
julesmonange
Cerise
Marianne
Magali02
Malo
A&F
eliottzoe
Yaëlle
Bibi-Julia
elowan
Moug
ptiange2011
1402CARO
caro19181
mamandemile
26 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 6:21

Ca fait quelques jours que je viens sur ce forum et, malgré la diversité des histoires, je retrouve des traces de la même douleur et du même vide que je ressens.

J'ai besoin de votre soutien. J'ai perdu Emile, mon fils, mon premier enfant, mon petit coeur, le 23 février 2012. Il avait 17 jours. C'est insupportable.

Tout a basculé le 25 novembre 2011 : j'étais enceinte de 5 mois, je revenais d'un voyage professionnel épuisant aux Pays-Bas et pendant la nuit, j'ai perdu les eaux. Mon compagnon et moi filons aux urgences de la maternité Les Bluets (où je devais accoucher), et je suis rapidement transférée à Trousseau. L'équipe médicale me dit que je fais une "fausse couche tardive" et que je vais très certainement accoucher dans les 48 prochaines heures. Moi, je décide de rester la plus tranquille possible, je fais des exercices de respiration, je dis à mon bébé de rester au chaud...

Contre toute attente, je n'accouche pas. Je suis très fière de moi et de mon petit bout de chou ! Mais les choses sont loin d'être gagnées : je peux accoucher à n'importe quel moment, me disent les sage-femmes. Alors je décide de me battre, de gagner un jour après l'autre, d'être forte pour lui, pour Emile, pour qu'il reste encore dans mon ventre. A un moment, les obstétriciennes notent qu'Emile s'est placé de telle manière à ce que son dos couvre la brèche. Lui aussi se bat !

Au final, Emile sera resté dans mon ventre pendant encore plus de 10 semaines, malgré la brèche et le très faible niveau de liquide qui fuit sans arrêt. Pendant tout ce temps, j'ai été hospitalisée (alitée, médicalisée et sous haute surveillance), ma seule activité consistant à tout faire pour le garder au chaud.

A 34 SA, les sage-femmes, gynéco et pédiatres me disent que je tiens le bon bout, que tout ira bien. Mais ce n'est pas ce qui se passe. A 34 SA + 5 jours, je sens de fortes contractions; au bout de quelques heures de travail, le coeur d'Emile s'affaiblit, ce qui conduit les médecins à faire une césarienne d'urgence. A ce stade-là, je suis confiante et, surtout, j'ai tellement hâte de le voir !

Emile ne crie pas à sa naissance, il est rapidement intubé et amené au service de réanimation. Mon compagnon (Pascal) est appelé quelques heures plus tard à rencontrer l'interne du service ; de mon côté, j'attends impatiemment des nouvelles et des photos dans la salle de réveil. Le retour est un choc : Pascal revient avec l'air lugubre, il me dit qu'Emile ne va pas bien, que ses poumons sont très faibles et qu'il ne passera sans doute pas la nuit. Mon coeur s'arrête.

Contre toute attente, Emile passe la nuit. Ses poumons se rétablissent peu à peu. Mais rapidement, les médecins soupçonnent l'existence de séquelles neurologiques, en raison du manque d'oxygénation au cours de cette fameuse première nuit. Suit la batterie d'examens que certaines d'entre vous connaissez bien : échographie du cerveau, électroencéphalogramme, IRM... Oui, le cerveau d'Emile a été atteint, les séquelles sont extrêmement sérieuses.

Je n'arrive pas à le croire, à l'admettre, après toutes ces semaines passées à se battre, lui et moi ! Nous demandons un deuxième avis, ce que l'équipe de Trousseau trouve légitime; du coup Emile est transféré à Debré pendant deux jours. Là-bas le pronostic se confirme, voire s'assombrit encore plus: ils constatent que les lésions s'aggravent au fil du temps. "Votre enfant sera en très grande souffrance", nous dit-on.

C'est pour cette raison que nous prenons la décision de le laisser partir. Cela s'est fait en douceur: il nous a quitté dans un sommeil profond, dans mes bras, son papa à ses côtés.

Et maintenant, je ne sais pas comment continuer, comment vivre sans lui. Le vide est immense et la douleur, sans nom. Je ne peux pas reprendre la vie "comment avant". Je ne sais pas quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 6:34

J'en profite pour mettre une photo d'Emile : je le trouve si beau, si parfait !
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 6:37

[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 6:37

Bon, je n'y arrive pas (moi et l'informatique...). Ce sera pour une autre fois !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 7:01

ton ptit emile est tres beau! je suis si triste de rencontrer encore un mamange, le coeur si gros et tout a fait normal....
je pourrais te dire enormement de banalité comme le temps travaille bien, mais oui on va mieux mais on pense tjrs a eux et sa ses pour tjrs, ton bébé sera tjrs dans ton coeur, pour moi tu est une vrai maman, une qui a su prendre des décisions quand il le fallais!
moi j'ai fait une img car mon bébé etais handicapé physique et mental, ses triste mais une décision reste une décision et moii la mienne je ne la regrette pas, 7 mois apres je ne regrette pas! on est toute la a tecouter et a repondre a tes questions, moi sa ma bien aidé ce site car ici on peu parlé de tout, on sais qu'on sera pas juger car on a vecu la pire des choses la perte d'un etre cher!
pensee a émile et courage!
je t'embrasse!
Revenir en haut Aller en bas
caro19181

caro19181


Nombre de messages : 569
Age : 42
Localisation : Nord (France)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa née à 40SA+3jrs
Décédé(e) à : 68 heures après sa naissance suite à un accouchement difficile
Le : 06/02/2011
Date d'inscription : 19/02/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 8:26

Bonjour Mamandemile,

C'est avec beaucoup de tristesse que nous accueillons encore une maman dans notre (trop grande) équipe de parents désenfantés.
Nos histoires ne sont pas vraiment semblables mais j'ai aussi connu les échographies cérébrales, les EEG, l'attente du verdict. Celui ci tombe tel un couperet et ta vie bascule du tout au tout.
Nous savons toutes ici ce que tu peux ressentir en ce moment. Ce manque, cette tristesse, ce sentiment d'injustice, cette incompréhension...
Votre petit Emile est un vrai battant, il a tenu le coup plusieurs semaines bien au chaud dans ton bidou. Quelle triste finalité après cette longue bataille.
Il n'y a malheureusement pas de recette magique pour effacer cette douleur et colmater ton coeur de maman. Mais le temps fera son oeuvre. Pour l'instant, il est tout à fait normal que tu ne puisses pas reprendre ta vie d'avant. Rien ne sera jamais plus pareil mais Emile restera à jamais bien au chaud dans votre coeur de parents.
Nous serons là pour te "guider" sur le chemin du deuil, pour te lire et te réconforter quand tu en ressentira le besoin. Alors n'hésites pas à venir nous parler d'Emile, nous montrer les photos de ton magnifique petit gars.
Je t'envoie beaucoup de courage pour les semaines à venir et j'envoie d'énormes bisous volants pour Emile.
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 45
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 10:30

Courage. Malheureusement seul le temps peut faire que tu vis mieux.

Prends le temps de faire ton deuil. Ici il y aura toujours quelqu'un pour t'écouter et t'épauler. N'héstes pas. C'est important.

Ton petit Emile doit être fier de sa maman. Il voudrait te voir rire et non pleurer.

Foutu manque d'oxygène. Ma puce en a souffert aussi et nous l'avons laissée partir au bout de 4 jours. Notre petit espoir est venu nous rendre le sourire mais Lucie est là tous les jours au fond de mon coeur. Elle m'accompagne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 12:57

Bonjour mamange d'Emile. J'ai perdu également mon petit garçon récemment. C'était le 12 février dernier. Je te souhaite beaucoup de courage. Je ne sais pas si le temps nous aidera mais il faut l'espérer. Je suis de tout coeur avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 15:03

gabrielle-ange : merci pour tes mots. Nous avons pris une décision similaire, celle de laisser partir notre enfant chéri -et moi non plus, je ne la regrette pas. Je me dis régulièrement que je préfère souffrir moi plutôt que de le voir souffrir, lui.

1402caro : c'est précisément ce genre de soutien dont j'ai besoin. Mes proches sont souvent maladroits vis-à-vis de ce qui nous arrive et ils ont tendance à parler de tout et de rien -sauf bien sûr d'Emile Cela me blesse profondément. J'ai l'impression qu'ici les gens sauront davantage comment discuter.

Pouralexis : je suis sincèrement désolée... Je ne sais pas si tu as témoigné, mais si oui je vais aller le lire. PS: j'adore le prénom de ton petit garçon !
Revenir en haut Aller en bas
ptiange2011

ptiange2011


Nombre de messages : 531
Age : 36
Je suis : Maman de
Ange(s) : Inès née a 25+5 SA
Décédé(e) à : 20jours
Date d'inscription : 24/01/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 15:04

bonjour mamand'Emile,

je me reconnait dans ton histoire, je ne connais que trop bien les radios du cerveaux et le verdict sans appel!!

J'ai fissuré la poche a 24SA+6, mais malheuresement je n'aurais pas tenu aussi longtemps que toi. J'ai tenue seulement 6jours et ma fille est venue au monde.

cela fait bientot 3 mois que ma fille s'est envolée et le chemin est long mais la lumière est au bout, il faut garder espoir pour honorer la memoire de ton petit Emile.

je t'envoie pleins de courage

Grosses pensée a ton petit ange !!
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 15:40

Chère maman d'Inès,

Dis-toi que ces 6 jours pendant lesquels tu as tenus bon, Inès y était aussi pour quelque chose. Vous avez tenu ensemble !! Elle était portée par ton amour, j'en suis sûre.

Dans un autre ordre d'idées, sais-tu pourquoi tu as perdu les eaux ? De mon côté, c'est l'incompréhension totale (les deux grandes causes sont : infection et déformation du placenta. Je n'avais aucune des deux) et cela est très frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
ptiange2011

ptiange2011


Nombre de messages : 531
Age : 36
Je suis : Maman de
Ange(s) : Inès née a 25+5 SA
Décédé(e) à : 20jours
Date d'inscription : 24/01/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 16:11

Et bien pour moi,mon col s'est ouvert a 2 en externe et raccourci a 5mn en interne, plus tard jai eu des examens et cela a révélé une beance du col et apres analyse de mon placenta, j'avais une chorioamniotite (infection du liquide +placenta) donc on en deduit que ma poche s'est fissuré car elle etait bombante dans le vagin et la les bacteries se sont infiltrer et a declencher le travail...Les medecins ne peut pas etre sur a 100% que ce soit la bonne chronologique des choses..
Revenir en haut Aller en bas
Moug

Moug


Nombre de messages : 499
Age : 37
Localisation : Créteil 94, FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liam
Décédé(e) à : À 35 semaines et 3 jours de grossesse
Le : 13/09/2011 d'une malformation cardiaque complexe
Date d'inscription : 13/11/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeLun 12 Mar - 17:49

Je suis triste de lire une nouvelle mamange.

Vous avez prit une dur décision mais la bonne.

Comme le disent les mamanges ici tu auras toujours une personne à qui te confier...

Avec le temps la douleurs sera moins vive, elle sera la mais tu auras des hauts et des bas.
Surtout n'hésite pas à voir des psy et des groupes de parole...

Comment vivre sans eux? Je pense qu'on ne peut pas,mais la vie continue malheureusement. On vivra avec ce manque toute notre vie.

Douce pensée pour ton petit Émile. Bisous volant vers ton nuage.
Courage mamange.
Revenir en haut Aller en bas
elowan

elowan


Nombre de messages : 463
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Elowan
Nolan et Anaëlle
Décédé(e) à : 29SA
27SA et 29SA
Le : 2011
2012
Date d'inscription : 01/06/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 4:32

Mamandemile,je suis désolée de t'accueillir parmis nous,je n'ai pas la même histoire que toi mais je comprends combien c'est difficile de voir son bébé partir et ne rien pouvoir faire.Elowan est parti dans mes bras aussi,son papa près de lui également et je pense que ton petit Emile était bien contre toi,il a ressenti toute la force de votre amour et il est parti plein d'amour rejoindre les étoiles et les petits anges.
Le temps est notre précieux allié,je m'en suis rendu compte.
Prends bien soin de toi et surtout n'hésite pas a venir sur le forum pour échanger et ne reste pas sans aide,moi j'ai une psychologue qui m'aide depuis que Elowan est parti ,je peux parler plus librement qu'avec mes proches.
Je te souhaite beaucoup de courage
Douces pensées a ton petit Emile
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 7:05

Moug et Elowan : j'ai lu vos histoires. Je ne pensais pas que nous étions aussi nombreuses à vivre de telles tragédies.

Emile me manque tellement. Je pleure constamment. J'aimerais tant qu'il soit là. Je ne sais pas quoi faire, comment occuper mes journées --mon seul désir, c'est de m'occuper de lui. Je voudrais prendre soin de lui. Et je sais que ce n'est pas possible...
Revenir en haut Aller en bas
Moug

Moug


Nombre de messages : 499
Age : 37
Localisation : Créteil 94, FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liam
Décédé(e) à : À 35 semaines et 3 jours de grossesse
Le : 13/09/2011 d'une malformation cardiaque complexe
Date d'inscription : 13/11/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 7:55

J'ai comblé mes journées en fessant des choses pour Liam, j'ai demandé un livret de famille, fait un livre photo, je l'ai inscrit sur un enfant un arbre, Fait une boite souvenir, créée un pendentif qu'une bijouterie à fait et je me suis fait tatoué... Il me manque chaque jours mais les premier mois, il fallait que je m'occupe, j'étais beaucoup sur le forum, ça m'a beaucoup aidée, mais de voir tant d'ange était dur à gérer. Je suis partie un peu en vacance cela fait du bien un peu de changement d'air, au début des vacances je m'en voulais d'être au soleil... alors que ça faisais juste 1 mois, mais finalement ça fait du bien.
C'est normal de pleurer constamment. Petit à petit tu pleureras un peu moins. Laisse toi le temps, le deuil est très long, je pense qu'il dur toute notre vie, on apprend juste à vivre avec.

Je t'envoie plein de courage.
Douce pensée pour ton Beau Emile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 9:06

Maman d'Emile, je suis quasiment dans le même état d'esprit que toi même si pour ma part j'ai eu la chance de vivre avec mon fils pendant 2 mois et demi. Voilà 1 mois que je cherche quoi faire, que je pleure toute la journée (mon mari ayant repris le travail il y a 2 semaines). Alexis était atteint d'une maladie génétique, pour combler mes journées, j'essaie donc tous les jours de m'informer par rapport à cette maladie même si j'en sais déjà beaucoup. Il est important de trouver un sens à ce qui est arrivé, et nous avons fait les démarches pour être adhérent à l'AFM (Association Françaises des Myopathies). Je pense qu'il est important pour toi de trouver un sens à ce qui est arrivé à ton fils. Je sais à quel point c'est terrible et nous avons chacune une histoire différente même si certaines se ressemblent. Il faut que tu te raccroches à quel chose. Tu sais en ce moment, j'ai commencé un très beau livre qui s'appelle "2 petits pas sur le sable mouillé" bon c'est une toute autre histoire que la tienne mais elle est bouleversante.

Je me demande souvent si j'aurais le courage de continuer à vivre sans mon petit garçon. Je me demande souvent si j'arriverai un jour à vivre "comme avant". Je reprends le travail la semaine prochaine et je pense que cela va m'aider à m'occuper l'esprit. Tout comme toi, Alexis était mon seul et unique enfant. Il était toute ma vie. Mais il nous a aussi donné une très belle leçon de vie et nous devons nous battre pour lui et tous les enfants malades car je sais que de là où il est il nous regarde et nous donne la force de continuer son combat.

Alors Maman d'Emile, nous venons de perdre toutes les 2 notre fils tout récemment, mais trouve un sens à ce qui est arrivé. Je suis sûr que toutes les mamans sont pleine de courage car ce sont nos enfants qui nous ont transmis un tel courage quand eux faisaient tout pour rester en vie. Tu sais sur le blog de mon petit Alexis j'ai marqué que mon fils a fait de moi une personne fragile mais également plus forte. Et meme si tout comme toi c'est tout récent et qu'ils sont partis il y a tout juste quelques semaines, quelques jours, et que même si parfois on a qu'une envie c'est de rejoindre notre ange, nous devons avant tout réussir à remonter la pente car de là où ils sont ils voudraient voir leurs parents heureux.

Nous sommes dans la phase la plus difficile. Nous avons perdu + que notre moitié. Il faisait parti de nous comme des "atomes crochus" que rien ne sépare. Trouve un sens à ce qui est arrivé. Sois forte pour lui, il sera fier de sa maman, j'en suis sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Bibi-Julia

Bibi-Julia


Nombre de messages : 352
Age : 35
Localisation : St Denis île de la Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lukas, Gabriel né le 17/02/12 à 25SA+6 par césarienne à cause d'un RCIU sévère
Décédé(e) à : 5 jours
Le : 22/02/2012
Date d'inscription : 06/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 9:35

Bonjour Maman d'Emile,

Je suis dans la même phase que toi, j'ai perdu mon fils: Lukas, mon premier bébé le 22 février. Je n'ai hélas pas les mots pour t'aider, car il n'en existe pas. Je suis moi même encore sous le choc, quand je m'endors le soir je me dis que c'est un mauvais rêve et qu'en me réveillant le lendemain je retrouverais mon gros bidou et Lukas bien au chaud dedans.
Je trouve que la Maman d'Alexis est d'une grande sagesse, faire du drame que l'on vit, une force afin que nos anges soit fière de nous.

Je t'envoi plein de courage, un gros bisous à Emile et tous les anges.
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 45
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 9:39

Les mamanges, oui la perte de nos anges nous rend plus fortes.

Nous avons affronté la pire épreuve qui soit : la perte de notre enfant.

On n'oublie jamais, on apprend à vivre avec.

Je vous souhaite beaucoup de courage et vous souhaite la venue d'un nouvel espoir. Non pour remplacer votre petit coeur mais pour combler une partie de ce vide si grand.

On pense à demain mais on n'oubliera jamais hier.
Revenir en haut Aller en bas
Yaëlle

Yaëlle


Nombre de messages : 61
Age : 36
Localisation : 04310
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nael
Décédé(e) à : 11 jours
Le : 21/12/2011
Date d'inscription : 09/02/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 9:59

Maman d’Émile,
j'ai tellement l'impression de lire ma propre histoire que j'en pleure, j'ai presque revécu mon accouchement, Nael est né a terme mais il commencé a souffrir donc césa d'urgence aussi, il n'as crié non plus, il a été intubé et a fait un pneumothorax, puis transfère a la timone en réa, et idem examen etc.. son cerveau n'avais pas trop souffert, mais ces son coeur et ses poumons qui ne faisais pas leur travail normalement après une ultime tentative avec une circulation extra corporelle, il soufrer toujours faisais des pneumothorax nous avons du nous aussi prendre la décision la plus dur de notre vie : laisser partir notre bébé, notre 1er enfant tant désiré.
j'ai des fois l'impression que c'est un mauvais rêve que ce n'est pas arrivé et que Nael et encor au chaud dans mon ventre et en bonne santé car il n'y a que dans mon ventre qu'il pouvez vivre.
depuis je me sens si vide et je n'arrive pas a remonté la pente malgré les apparences ou je veux qu'on me voie forte,je ne le suit pas en réalité, je suis anéanti.

Je comprend trop bien ta douleur et a part te dire courage je n'est pas de mots pour apaiser ta peine.

Douces pensées a nos anges

Nael tu me manque mon amour de ma vie je suis si vide!


Dernière édition par Yaëlle le Mar 13 Mar - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 10:10

Moug : j'ai déjà fait une petite boîte qui contient sa doudou, le bonnet qu'il portait et quelques autres bricoles. Cette boîte, elle se trouve sur ma table de chevet et je la regarde tous les soirs avant de m'endormir.

PourAlexis : comme le dit Bibi-Julia, ce que tu écris est d'une grande sagesse. J'admire ta force. Je ne sais pas si je pourrai trouver un sens à ce qui est arrivé (comment accepter l'inacceptable ?) mais je pourrai peut-être lui donner un sens en l'inscrivant dans un projet, dans une autre façon d'être. J'essaie de me dire qu'Emile s'est battu tout au long et que je ne peux pas, moi, baisser les bras. Il faut que je continue à vivre. Mais il n'empêche que je me demande moi aussi régulièrement comment je vais pouvoir vivre sans Emile. J'ai tellement lutté, espéré ; je me suis totalement investie pour lui et avec lui. D'ailleurs, les quelques jours passés avec lui --même dans un endroit aussi particulier que le service de réanimation-- ont été des moments de bonheur intenses. Cela me fait penser à la question que tu as posée ailleurs : est-ce que le fait d'avoir passé 2 mois 1/2 avec Alexis augmente ta peine ? Je pense que la réponse est paradoxale : d'un côté, oui, car les liens d'attachement sont encore plus forts. De l'autre côté, non, car tu as eu la chance de passer tout ce temps avec lui, d'avoir des souvenirs concrets et vivants. Ces souvenirs sont précieux et à jamais gravés dans ta mémoire.

Bibi-Julia : moi aussi, j'ai l'impression de vivre un cauchemar. Quelques fois je me demande sincèrement quand je vais me réveiller. Tout ça me paraît irréel. Et quand la réalité reprend le dessus, alors la peine est effroyable.

1402caro : ton témoignage est important car, si j'ai bien compris, Néo est parti il y a plus d'un an et 9 mois. Tu écris qu'on n'oublie jamais mais qu'on apprend à vivre avec. Je voudrais te demander : la douleur est-elle toujours aussi intense ?
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 45
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 10:33

Néo est mon espoir, il a eu 9 mois vendredi dernier. C'est mon rayon de soleil, ma raison de vivre.

C'est ma petite puce Lucie qui nous a quitté il y a 1 an et 9 mois.

Oui la douleur est moins intense. Disons que les pleurs ont cessé. Comme toi je ne savais pas comment j'allais vivre sans elle, les larmes coulaient en permanence. Je tentais de garder la face quand il y avait du monde et une fois seule, je mécroulais. Désormais, j'y pense plus sereinement. La vie a repris son cours. Mais il ne passe pas une journée sans que je pense à elle. Je revis souvent ces 4 jours où elle a été là. Ce qui me blesse encore c'est que personne ne parle d'elle. L'entourage semble l'avoir "oubliée". Dans mon coeur de mamange, ça fait mal.

Ma première thérapie a été de comprendre le pourquoi. Tant que je ne savais pas ce qu'il s'était passé, c'était l'enfer, les questions tournaient dans ma tête. Puis presque 3 mois après, on a eu les résutats et nous avons eu les explications concernant le placenta et les explications de l'hématologue.

Ma deuxième théapie a été ma grossesse suivante. Je suis retombée enceinte 3 mois après son départ et cette grossesse a été très difficile mais une vraie thérapie. J'avais un nouveau but dans ma vie. Je me suis concentrée sur ce petit être.

Depuis qu'il est là, je lui parle de sa soeur, je lui dis que je remercie Lucie tous les jours de nous avoir permis d'avoir un BB si souriant et si sage. C'est un pur bonheur mais j'ai peur chaque jour qu'il lui arrive quelque chose. C'est une crainte permanante. J'ai connu le pire en perdant Lucie et je ne supporterais pas de le revivre.
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:05

1402caro : je te prie de m'excuser pour l'erreur de nom.

Je crois en effet que l'oubli est ce qui a de plus blessant dans le comportement des autres. Car cela revient à nier l'existence de Lucie. Avez-vous mis une photo d'elle dans votre maison ? Qu'en est-il de ses grands-parents ?

Par ailleurs, je te trouve très courageuse d'avoir pu traverser une autre grossesse aussi rapidement. Et félicitations pour ce bébé si souriant !! Personnellement, même si j'aimerais beaucoup avoir un bébé pour combler mes velléités maternelles, je sais que je voudrais avoir la réplique d'Emile... Je sais aussi que je ne suis pas prête à vivre 9 mois d'angoisse. Bref, je sais que je vais devoir attendre un moment avant de penser à un bébé espoir --même si cela me frustre beaucoup. C'est comme si je devais me faire violence... même si j'en ai envie de tout coeur, je sais rationnellement que c'est ce qu'il y a de mieux pour moi et pour le prochain bébé. Est-ce compréhensible ?
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:06

Yaelle : je comprends si bien ton sentiment de vide, je le partage... Tu n'es pas seule dans ce désarroi.

Douces pensées pour toi et ton petit Nael.
Revenir en haut Aller en bas
Yaëlle

Yaëlle


Nombre de messages : 61
Age : 36
Localisation : 04310
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nael
Décédé(e) à : 11 jours
Le : 21/12/2011
Date d'inscription : 09/02/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:13

oui je me doute que tu partage ma peine et ce vide si grand dans nos coeur, ca fait mal, et j'espère comme le dit 1402caro que le temps apaisera notre peine et notre douleur, ainsi pour ma part ma colère te ma culpabilité.

Douce pensées a tous ces petits anges qui nous manque tellement!
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 45
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:33

Oui Lucie est présente à la maison. Sa photo est avec celles de ses frères sur le buffet. Une autre dans un pele-mêle avec les photos de famille. Un petit album photot voyage toujours avec nous. Elle restera à jamais notre n°2.

Du côté de mes parents je sais qu'ils y pensent mais n'en parlent pas (ou peu). En ce qui concerne ma belle-mère c'est beaucoup plus compliqué. J'ai vraiment l'impression qu'elle a tourné la page. En plus ma belle-soeur a eu une petite fille il y a 3 mois. Et elle est venu me dire : "Enfin la première petite fille pour ma mère. Elle est super contente.". J'ai reçu un coup de poignard en plein coeur. Pourtant l'urne de ma petite puce est au cimetière avec l'urne de mon beau-père.

Je n'aime pas aller au cimetière. C'est un déchirement. J'y vais parfois mais c'est dur. Trop de mauvais souvenirs. Je prèfére penser à elle autrement.

Prends le temps. Quand tu te sentiras prête, tu offriras un petit frère ou une petite soeur à Emile (j'adore ce prénom, c'était celui de mon grand-père).

Moi le temps courait. Mon grand avait déja presque 5 ans. Ce qui a été plus facile c'est que mon espoir était un petit gars et non une autre fille. Lorsque nous l'avons appris cela a été un peu difficile car j'ai du faire un deuxième deuil, celui de ne pas avoir de petite fille qui grandisse avec nous. Mais avec le recul, c'est bien mieux. Comme cela aucune comparaison possible - aucun transfert.

Oui les 9 mois sont longs et difficiles mais cela en vaut vraiment la peine. Faites votre chemin mais un jour vous serez prêts.

N'hésites pas...
Revenir en haut Aller en bas
caro19181

caro19181


Nombre de messages : 569
Age : 42
Localisation : Nord (France)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa née à 40SA+3jrs
Décédé(e) à : 68 heures après sa naissance suite à un accouchement difficile
Le : 06/02/2011
Date d'inscription : 19/02/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:35

Maman d'Emile, Yaelle,
Oui le temps apaise la douleur, c'est une certitude !!
En ce qui me concerne, ma psy m'a tout de suite dit que la 1ère année serait la plus difficile car on pense toujours à ces 1ères fois qu'on ne vivra pas avec nos enfants perdus. Et elle avait raison.

Maman d'Emile, les semaines qui ont suivies le décès de Lisa ont été très difficiles. Il m'était impossible de faire quoi que ce soit. Mes journées se résumaient à être prostrée sur une chaise à pleurer du matin au soir, aller au cimetière plusieurs fois par jour et aller dans la chambre de Lisa, sentir et garder contre moi les petits vêtements qu'elle avait portés.
Petit à petit, la vie a repris son cours et 5 mois après son décès j'ai repris le travail à 1/2 temps et contre toute attente et malgré le stress que cette reprise engendrait, çà m'a fait un bien fou.

Aujourd'hui 13 mois après, la vie est plus douce. Il n'y a pas un jour où je ne pense pas à elle. Je pleure encore régulièrement car le manque est encore là.
Mais, le temps fait vraiment son oeuvre. Maintenant, je passe à nouveaux de bons moments et j'essaye de profiter un peu mieux de la vie car je sais à quel point tout peut basculer.

J'ai eu la chance d'être soutenue et plus que soudée avec mon compagnon pendant cette épreuve. J'ai été très bien entourée mais plus par mes amis que par certains membres de ma famille et ma belle famille. La perte de ma fille m'a fait réaliser la véritable nature de certaine personne. J'ai été déçue par certains et agréablement surprise par d'autres.

Aujourd'hui, je porte à nouveau la vie. Mais pour çà aussi, il m'a fallut du temps. Au début, comme toi, j'avais très envie d'avoir un bébé. Mais je voulais une fille, je voulais qu'elle ressemble à Lisa et si j'avais pu je l'aurai appeler Lisa. Très vite, j'ai su que je n'étais pas prête. Cà n'était pas sain.
Puis après, je me suis sentie prête et la nature a fait le reste.

Pour résumer, je te dirai ceci....prends ton temps, ne brûle pas les étapes. Parles d'Emile si tu en ressens le besoin. Montres ses photos, mets en dans ta maison...c'est ton fils !! Viens nous parler de lui ici, il y aura toujours quelqu'un pour te réconforter. Il y a aussi un chat qui permet de faire plus amples connaissances avec certaines mamanges. Ce site m'a énormément aidé à sortir la tête de l'eau. On peut parler de tout librement sans tabou et sans recevoir aucun jugement.

On forme une belle équipe, une véritable chaîne humaine alors n'hésites pas!!
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 45
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:38

La culpabilité est un des premiers sentiments que j'ai du surpasser. Mon coeur me disait que la décision de laisser partir Lucie était la bonne mais j'ai eu du mal de l'accepter. C'est un sentiment horrible qui nous poursuit jusqu'à ce qu'on l'accepte. Il n'y a pas de solution miracle malheureusement. Croyez moi il n'y a que le temps qui peu appaiser la tristesse et la colère.
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 45
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 13 Mar - 11:40

Caroline, oui ton témoignage résume bien le cheminement de notre deuil.

L'expérience de chacun aide dans le cheminement.
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMer 14 Mar - 8:05

Chaque minute, chaque heure, chaque jour est un combat. Quand certaines personnes (notamment des proches) me demandent "pourquoi ne reprends-tu pas le travail?", "pourquoi ne sors-tu pas?", etc. j'ai envie de hurler. Ne comprennent-ils pas que même sortir du lit, s'habiller et faire les activités du quotidien sont des exploits en soi ?

Les gens applaudissent l'arrivée du printemps. A moi, elle me fait mal au ventre. Je devais vivre ce printemps avec Emile ; nous devions aller nous balader tous les deux, lui bien au chaud contre moi. Au lieu de ça, un vide immense m'habite, une douleur insupportable.

Je crois encore parfois que je suis en train de vivre un cauchemar. Plus souvent, je pleure et l'absence d'Emile me fait mal physiquement, au ventre. Et parfois encore, je suis terriblement en colère. Je croyais qu'à 34 SA, Emile était tiré d'affaires. C'est ce qu'on nous disait. J'avais tellement d'espoir, après toutes ces semaines d'hospitalisation, de lutte.

Je ne sais pas pour vous, mais je hais la formule "c'est la faute à pas de chance". J'ai du mal à expliquer pourquoi, mais en gros = si vraiment c'est une question de chance/hasard, alors il ne peut pas y avoir de faute possible. S'il y a une faute, on est dans le monde du juste/injuste.
Revenir en haut Aller en bas
Bibi-Julia

Bibi-Julia


Nombre de messages : 352
Age : 35
Localisation : St Denis île de la Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lukas, Gabriel né le 17/02/12 à 25SA+6 par césarienne à cause d'un RCIU sévère
Décédé(e) à : 5 jours
Le : 22/02/2012
Date d'inscription : 06/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMer 14 Mar - 8:24

Maman d'Emile,

Je te comprend tellement, c'est pareil pour moi "tu te renferme, tu devrais pas!"; sort de chez toi ça te fera du bien...";"c'est la faute à pas de chance, tu en auras d'autre!";"arrête de pleurer tu te rends malade"; et bla bla bla... tous ces mots me font l'effet de coup de poignard dans une plaie ouverte...
M'occuper de ma maison me demande un effort surhumain, hier soir c'est la première fois depuis plusieurs jours que j'ai dormis dans mon lit, généralement je reste affaler dans mon canapé devant la tv à ne plus en pouvoir de fatigue pour pouvoir m'endormir...
Ces dernier jours ça va un petit peu mieux, je m'occupe du linge, j'ai fait la cuisine ce midi, j'ai rangé un peu la maison, heureusement qu'il y a mon homme sinon je sais pas à quoi ressemblerais la maison.
D'un autre coté, je me dis que toutes ces paroles viennent d'un bon sentiment notre entourage veut nous aider à remonter la pente mais ils peuvent y mettre toute leur bonne volonté il ne nous comprenne pas, seul ceux qui sont passé par là peuvent nous comprendre... Mais je ne peux pas leur en vouloir d'essayé de nous aidé, même si ils sont maladroit dans la majorité des cas.
Tous les jours je regarde mon ventre, il y a encore ma ligne de grossesse, et ma cicatrice et je me demande pourquoi, pourquoi et encore pourquoi???

Quand je lis les témoignages ici, ça n'efface pas ma douleur mais je me sens moins seule et je me sens comprise et je me dis que je ne suis pas totalement cinglé avec toute mes questions qui se bousculent dans ma tête...

Courage à toi et une pensée pour ton ange

Lukas maman t'aime pour toujours!
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMer 14 Mar - 8:32

Bibi-Julia: je te rassure, tu n'est pas cinglée ! Ou alors, nous le sommes toutes... :-)

Moi aussi, j'ai du mal avec le décalage qui existe entre mon corps et la réalité : un corps de jeune maman / une maman sans enfant à materner. C'est dur...
Revenir en haut Aller en bas
Yaëlle

Yaëlle


Nombre de messages : 61
Age : 36
Localisation : 04310
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nael
Décédé(e) à : 11 jours
Le : 21/12/2011
Date d'inscription : 09/02/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMer 14 Mar - 8:38

bibi-julia

je regarde également mon ventre car la ligne est aussi encore la, jsp qu'elle restera car je me dit que c un souvenir de mon ange, ça va être dur quand elle disparaitra, mais ski restera c la cicatrice qu'a fait la grossesse a la place de mon piercing en temps normal j'aurais été dégouté mais la au contraire c un souvenir de la grossesse de mon petit Nael

Courage a toutes
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeVen 16 Mar - 14:52

Voilà maintenant trois semaines que tu nous as quitté, Emile. Trois semaines à me tordre de douleur, à penser constamment à toi, à souhaiter que tu sois là. C'est la seule chose que je veux. Tout le reste n'a plus d'importance.

Mon compagnon a repris le travail et semble passer à autre chose. Il insiste pour aller à des soirées, etc. Moi, je n'ai pas envie de voir des gens, je n'ai pas envie de me divertir, je n'ai pas envie d'être confronté à des gens qui te passent sous silence. Ma seule envie, c'est de penser à toi, Emile, à toi et à toi seul.

J'aimerais tant pouvoir te prendre dans mes bras, encore une fois. Sentir ta peau contre la mienne. Humer ton odeur, si enivrante. Te caresser les cheveux.
Revenir en haut Aller en bas
Moug

Moug


Nombre de messages : 499
Age : 37
Localisation : Créteil 94, FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liam
Décédé(e) à : À 35 semaines et 3 jours de grossesse
Le : 13/09/2011 d'une malformation cardiaque complexe
Date d'inscription : 13/11/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeVen 16 Mar - 17:20

Je te comprends, j'ai ressenti la même chose pendant quelque mois.
Laisse toi le temps, ca fait que 3 semaines, explique à ton homme que tu ne veux pas, surtout fait ce que tu veux et ne te force pas.
Chaque chose en son temps, fait les choses petit à petit, ne te brusque pas.

Je t'envoie plein de courage.
Revenir en haut Aller en bas
eliottzoe

eliottzoe


Nombre de messages : 5478
Age : 50
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zoé, née à 37SA+3, le 11-01-2011
Décédé(e) à : 12 jours suite à une Hémorragie Foetale Massive
Le : 23-01-2011
Date d'inscription : 17/02/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeSam 17 Mar - 3:48

Maman d'Emile,
je découvre ton histoire et celle d'Emile...et elle me bouleverse.
Encore une fois un bébé s'est envolé et je m'indigne en me disant que ce n'est pas la logique de la vie de condamner l'avenir !!!
Vous vous êtes tellement battus à deux et ensuite Emile a tant lutté seul, mais avec vous à ses cotés !!!
Votre histoire est pleine d'amour mais malheureusement la fin est si triste...
La deuxième partie de l'histoire d'Emile est si similaire à celle de ma petite Zoé que je ne peux que comprendre ce que tu as vécu.
Ce vide que tu ressens, il se comble au fil du jour, mais ne se referme jamais tout à fait.

Cet abîme des premiers jours où il faut prendre sur soi et aller chercher au plus profond de son être pour trouver la force de faire des choses aussi évidentes que manger, boire et respirer...oui sur ce forum on le connait toutes.

Et dans mon cas, l'amour et le soutien de mon mari, la présence de mon fils, de mes amis et ce forum... c'est sans aucun doute ce qui m'a permis de survivre dans un premier temps, puis de vivre et enfin d’espérer.

Mais il faut déjà apprendre à vivre avec cette absence, ce trou dans ton coeur, ce déchirement de chaque instant. Et au début on ne veut pas, on veut la ressentir cette douleur.
Effectivement sortir devient une épreuve. On se sent en décalage, sur le fil du rasoir et surtout la réserve ou la maladresse des gens nous fait peur. bref on est stigmatisé par cette perte. On meurt d'envie de parler de nos bébés, tout en ayant peur de s'effondrer et nos proches semblent vouloir éviter ce sujet...

Les quelques jours avec Emile seront toujours au chaud en toi. Ton fils est merveilleusement beau et il a été au bout de ses forces pour que vous puissiez échanger ces instants si précieux et partir gorgé de votre amour.

On me dit souvent, "vous avez pris la bonne décision concernant Zoé"...et je réponds de façon assez sêche qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise décision, il ya juste une décision logique, humaine, pleine d'amour et surtout dénuée d'égoïsme. Mais parfois je me dis "et si..." cela arrive encore au bout de 14 mois mais ces doutes s'estompent de plus en plus.

N'hésites pas à te confier à des proches, à du personnel qualifié, ou encore ici. Il ne faut pas s'enfermer dans cette douleur.

Une tendre pensée pour toi, pour ton mari et pour Emile
Revenir en haut Aller en bas
caro19181

caro19181


Nombre de messages : 569
Age : 42
Localisation : Nord (France)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lisa née à 40SA+3jrs
Décédé(e) à : 68 heures après sa naissance suite à un accouchement difficile
Le : 06/02/2011
Date d'inscription : 19/02/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeSam 17 Mar - 8:48

MamandEmile,

Ce qui est difficile pour un couple qui doit faire le deuil de son enfant, c'est aussi que l'on ne vit pas le deuil de la même manière et au même moment.
Il y a comme un décalage entre les conjoints... C'est aussi une étape dans le deuil....
Je l'ai moi même vécu. Mon conjoint a repris le travail 3 semaines après le décès de Lisa. Il avait besoin de se remettre sur les rails. Moi, il m'aura fallut 5 mois. J'ai pleuré des journées entières pendant de longues semaines et lui ne pleurait plus après quelques jours. Mais a aucun moment, je n'ai douté de la peine, la tristesse et le manque qu'il pouvait ressentir.
Les hommes sont très différents. Dans la plupart des cas, ils ne montrent pas leurs sentiments, leur ressentis par rapport au drame que le couple traverse.
Ils nous voient avec notre peine et notre desespoir et ils veulent nous tirer vers le haut.

Je ne me permettrais pas de juger ton compagnon mais je ne pense pas qu'il veuille passer à autre chose. Je pense simplement qu'il souffre de te voir souffrir du manque d'Emile et qu'il se sent impuissant face à ton chagrin.
Il faut garder à l'esprit que c'est la pire épreuve qu'ait à vivre un couple et que la communication entre les conjoints est primordiale pour restés soudés.
Fais lui part de tes impressions, de ce que tu ressens par rapport à son comportement.....

Courage et n'hésites pas à venir te confier ici !!
Tendres pensées à Emile
Revenir en haut Aller en bas
A&F

A&F


Nombre de messages : 31
Age : 38
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas
Décédé(e) à : 24 semaines de grossesse
Le : 30/03/11
Date d'inscription : 13/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeSam 17 Mar - 10:55

Bonjour maman d'Emile. Ton témoignage m'a rappellé à quel point il n'y a pas de justice en ce monde!mais saches que tu peux être fière de toi et de ce que tu as fais pour ton petit bonhomme!!

J'ai subi une IMG le 30mars 2011 pour accouché le 31mars 2011 de Lucas à 24semaines de grossesse. Il avait une hypoplasie du coeur avec ventricule unique. Cela va faire déjà un an et je redoute cette date. Mais il y a un an j'étais dans le 36eme dessous!et comme toi le printemps arrivait, le soleil brillait et les oiseaux chantaient. Mon ange était prévu pour le 22juillet et cet été là a été très dur. Nous devions être 3 et nous n'étions que nous 2. Mais saches que le temps appaise peu à peu ce chagrin qui parrait encore insurmontable(et c'est normal). Donne toi le temps et fais les choses quand tu les sens. Peut importe ce que dise les autres et le temps que ça prendra. Mais soit indulgente avec eux, ils croient bien faire. Et pour ton conjoint j'ai vécu la même chose. Mon compagnon et moi n'avons pas fait les mêmes choses au même moment. Lui avait besoin de sortir et de voir ses amis. Moi au contraire, j'avais besoin de solitude et de me recentrer sur moi. J'ai passé bcp de temps sur les blogs à lire d'autres témoignages pour me rendre compte que je ne suis pas seule à devoir affronter ce cauchemar. J'ai bcp pleuré toute seule. Mais j'en avais besoin à ce moment là. Ecoute ce dont tu as besoin et prend le temps. Même si c'est "bateau" c'est la vérité, le temps est un des seules remèdes. Nous sommes là les unes pour les autres, n'hésite pas!partager tout ce qui te passe par la tête fait un bcp de bien!

je pense bien à toi et à Emile.courage, tu vas y arriver.
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 20 Mar - 5:58

C'est aujourd'hui qu'Emile aurait dû naître, si tout s'était bien passé...

Cette pensée fait mal au coeur.

Emile, mon petit coeur, tu me manques. Je donnerais tout ce que j'ai pour pouvoir te tenir encore une fois contre moi.

----

Invité : peux-tu me donner l'adresse de ton blog ?

Eliottzoé : je suis d'accord avec toi. Dans ce genre de circonstances, il n'y a pas de "bonne" ou de "mauvaise" solution. A mes yeux, il n'y avait qu'une seule solution possible (celle d'infliger le moins de souffrance possible à Emile) mais cette solution n'en est pas moins dramatique, cruelle. J'en profite aussi pour transmettre toutes mes meilleures pensées au petit être qui grandit en toi...

A&F : il y a effectivement un décalage entre mon compagnon et moi. Ce que je trouve le plus difficile, c'est qu'il dit ne s'être jamais senti être "le père d'Emile" (en gros, il dit qu'il n'a pas eu le temps de le devenir) mais il s'est seulement "parent". Qui plus est, il dit qu'il "relativise" (car il y a déjà 3 enfants d'une autre relation). Je trouve ces mots horribles. Emile est mon premier enfant. C'était la prunelle de mes yeux ; mon plus grand bonheur. Je n'arrive pas à accepter son départ ; je suis révoltée. Alors j'ai du mal à voir les autres, leur bonheur m'éclabousse. J'ai besoin de penser à Emile, de lui écrire. Venir sur ce forum m'aide également. Mais, et c'est peut-être paradoxal, ça me rend triste aussi de voir à quel point nous sommes nombreuses... Tu comprends ?
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 20 Mar - 6:05

Hier, j'avais rendez-vous avec le médecin qui m'a fait ma césarienne. Il m'a dit que dans les circonstances (hospitalisation prolongée, infection rare à la naissance d'Emile, césarienne, etc.), je devrais attendre un an avant de retomber enceinte. Pour tout vous dire, je ne veux pas retomber enceinte tout de suite,
je veux attendre quelques mois, je veux donner à Emile toute sa place
--mais un an, ça me
paraît long, très long.
Revenir en haut Aller en bas
A&F

A&F


Nombre de messages : 31
Age : 38
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas
Décédé(e) à : 24 semaines de grossesse
Le : 30/03/11
Date d'inscription : 13/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeMar 20 Mar - 6:23

Je suis bien d'accord avec toi et je te comprends. Nous sommes très nombreuses et ça ne me rassure pas pour la suite malheureusement!

Tu sais ton conjoint a son histoire et ses propres ressentis. je ne dis pas qu'il a raison ou tord d'employer ces mots mais je crois juste que chacun fait son deuil et son chemin comme il peut et avec les moyens qu'il a. Les hommes ont tendance à se protéger et mettent souvent une barrière pour éviter de souffrir. Mon conjoint par exemple ne voulait pas en parler au début. Il ne voulait pas voir de psy, de groupes de paroles, rien qui ne rappelle cette épreuve. Mais on a beaucoup dialoguer pour mettre des mots sur ce qu'on vivait et ce qu'on ressentait. Et on a découvert qu'on ne fonctionnait pas du tout de la même façon et qu'on n'avait pas les mêmes besoins face à ce deuil. L'important est de se respecter mutuellement et surtout d'être très patient par rapport à l'autre.

Ne t'en fais pas, c'est normal que tu ne veuille pas voir les autres. C'est tellement dur et pénible de retourner dans le quotidien. Après l'accouchement, quand on décidait de sortir avec mon compagnon, il m'arrivait très souvent de m'effondrer dans la rue(voir une vitrine noukies, voir une femme enceinte, voir des poussettes avec des nouvés-nés, voir LA poussette qu'on avait choisi,et j'en passe...). Ca va faire un an que c'est arrivé et depuis je suis continuellement éclaboussée par le bonheur des autres, ça n'arrête pas. Ma voisine et amie, mon parrain, le meilleur ami de mon compagnon, 3amies assez proches et surtout ma belle soeur!ça fait très mal d'avoir ce sentiment que tout le monde réussit là où j'ai échoué. Mais avec le temps je m'endurcis et je me dis qu'un jour ce sera mon tour. Mon père me disait tjr "tout vient à ceux qui savent attendre" et j'essaye tant bien que mal de ne pas perdre cette phrase de vue.

Pour le moment, tu as besoin de penser à ton fils et de lui écrire. Et bien fais le. Un jour à la fois. Et si tu n'as pas envie de voir des gens pour le moment et bien ne le fais pas. Ca viendra tout seul quand tu le sentiras.
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeJeu 22 Mar - 5:15

Le pire moment de la journée, le plus atroce, le plus douloureux, c'est le matin quand je me réveille. Comme si la nuit avait été un refuge pendant un court moment (il faut dire que je prends des somnifères depuis le départ d'Emile...). Le matin, quand je me réveille, tout me revient d'un seul coup ; la douleur s'empare de moi toute entière ; l'absence d'Emile devient une véritable chape de plomb qui m'empêche de respirer. Me lever devient un acte héroïque.

Comme vous toutes, je redoute les dates : demain, ça fera un mois que tu es parti, Emile... et je pense toujours aussi souvent à toi. Tu es toujours dans mes pensées. Certaines personnes de mon entourage qualifient ça d'obsessionnel. Mais qu'y a-t-il d'obsessionnel dans le fait de penser à ce petit être qui devait vivre et non pas mourir ?
Revenir en haut Aller en bas
Bibi-Julia

Bibi-Julia


Nombre de messages : 352
Age : 35
Localisation : St Denis île de la Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lukas, Gabriel né le 17/02/12 à 25SA+6 par césarienne à cause d'un RCIU sévère
Décédé(e) à : 5 jours
Le : 22/02/2012
Date d'inscription : 06/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeJeu 22 Mar - 5:24

Je te comprend tellement! moi c'est aujourd'hui que cela fait un mois que mon ange s'est envolé... Plein de courage à toi!

un gros câlins à nos bébés
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeJeu 22 Mar - 5:31

Un tendre bisou vers le ciel pour ton Lukas. Et toi, Bibi-Julia, je te prends dans les bras virtuellement (utilise mon épaule si tu en as besoin).
Revenir en haut Aller en bas
Bibi-Julia

Bibi-Julia


Nombre de messages : 352
Age : 35
Localisation : St Denis île de la Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lukas, Gabriel né le 17/02/12 à 25SA+6 par césarienne à cause d'un RCIU sévère
Décédé(e) à : 5 jours
Le : 22/02/2012
Date d'inscription : 06/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeJeu 22 Mar - 5:38

Merci beaucoup Maman d'Emile, tu réchauffe un peu mon coeur.


Revenir en haut Aller en bas
A&F

A&F


Nombre de messages : 31
Age : 38
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas
Décédé(e) à : 24 semaines de grossesse
Le : 30/03/11
Date d'inscription : 13/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeJeu 22 Mar - 6:10

une pensée à toi Bibi-Julia et à Lukas Gabriel. Nos petits anges sont ensemble.

Comment peut on dire ça????!!!!!obsessionnel!mon dieu ça me révolte de voir à quel point certains ne comprennent pas ce cauchemar qu'est devenu notre réalité!!qu'ils viennent lire nos témoignages et se rendre compte de ce qu'on vit et de ce qu'on ressent après une telle perte!ne te laisse pas faire face à ces propos!moi je me bats tous les jours face aux gens qui "croient" savoir!pour comprendre il faut le vivre.

Et je te comprends quand tu parle du réveil!je connais bien ce moment ou pendant 1seconde tu crois que tout va bien.et puis ce cauchemar te rattrape. Je t'envois plein de réconfort et de courage!accroche toi et n'hésite pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
mamandemile

mamandemile


Nombre de messages : 153
Localisation : Paris
Je suis : Maman de
Ange(s) : Emile
Décédé(e) à : 17 jours de vie
Le : 23 février 2012
Date d'inscription : 11/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeVen 23 Mar - 5:11

Un mois que tu es parti, Emile. C'est à la fois si proche et si loin.

Les mots n'arrivent pas à traduire à quel point tu me manques.

Si seulement je pouvais te tenir encore une fois dans mes bras...
Revenir en haut Aller en bas
Bibi-Julia

Bibi-Julia


Nombre de messages : 352
Age : 35
Localisation : St Denis île de la Réunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lukas, Gabriel né le 17/02/12 à 25SA+6 par césarienne à cause d'un RCIU sévère
Décédé(e) à : 5 jours
Le : 22/02/2012
Date d'inscription : 06/03/2012

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeVen 23 Mar - 7:01

Maman d'Emile,

Je t'envoie plein de courage et de tendresse pour ce jour si particulier! Un énorme câlin à Émile et à toi!
Revenir en haut Aller en bas
Moug

Moug


Nombre de messages : 499
Age : 37
Localisation : Créteil 94, FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Liam
Décédé(e) à : À 35 semaines et 3 jours de grossesse
Le : 13/09/2011 d'une malformation cardiaque complexe
Date d'inscription : 13/11/2011

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeVen 23 Mar - 7:27

Une pensée pour les 1 mois d'Emile.
Bisous volant vers son nuage.
Revenir en haut Aller en bas
Malo




Nombre de messages : 1586
Age : 52
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

Emile, adieu Empty
MessageSujet: Re: Emile, adieu   Emile, adieu Icon_minitimeVen 23 Mar - 11:35

Douces pensées pour ton Emile
et courage pour cette journée
Revenir en haut Aller en bas
 
Emile, adieu
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Delphine et Hugo
» Adieu Adrien, mon soleil
» Adieu mon ange, ma Josianne
» Adieu poussières d'ange
» À LIRE: Adieu, petit ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: