Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ

Aller en bas 
+3
line43
C-lyne38
Annedou
7 participants
AuteurMessage
Annedou




Nombre de messages : 8
Localisation : Au Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Edouard
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 19 septembre 2010
Date d'inscription : 09/11/2011

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeMar 19 Juin - 22:17

Je ne croyais pas écrire ici un jour. Presque 2 ans après la
perte de notre petit Edouard. Je n’ai jamais eu l’envie de venir raconter son
histoire, trop dur et trop personnel, j’avais déjà à raconter tout ça à mon
entourage et à tous les curieux. C’est bizarre, mais j’avais envie de garder
mes derniers souvenirs pour moi, mon conjoint et notre entourage proche. Je venais lire les témoignages, mais c’était
trop me demander d’écrire. Mais maintenant, depuis l’arrivée de notre bébé
espoir en janvier dernier, presque 2 ans après la perte de notre premier
enfant, j’ai encore tellement mal. Pourtant, j’allais bien mieux depuis la
grossesse espoir, depuis la venue de notre petite perle, mais maintenant on
dirait que ça me rattrape et mon conjoint vit aussi la même chose que moi.
Jamais nous ne pourrons enrayer cette tristesse dans le fond de nos yeux et
dans le fond de notre être, malgré tout le bonheur que notre fille nous apporte
et malgré tout le bonheur que nos futurs enfants nous apporterons, j’en suis
maintenant convaincue.


Alors, je vous raconte brièvement si possible.


Nous attendions notre premier enfant, un garçon que nous
désirions appeler Edouard, en souvenir d’un grand-parent décédé le mois
précédant la conception, nous l’attendions pour le 6 octobre 2010, j’avais
alors 28 ans. Mais la vie en a décidé autrement. Le 19 septembre, j’en étais
alors à 37 semaines et je commençais à avoir hâte d’accoucher, pas parce que la
grossesse avait été difficile, bien au contraire, tout avais été merveilleux,
mais j’avais tellement hâte d’accoucher et de voir noter beau garçon. En allant
faire des courses avec mon conjoint, j’ai crevé mes eaux, en plein magasin, le
dimanche matin vers 10h30. Et là, pas de panique mais nous sommes bien excités,
nous décidons de retourner rapidement à la maison, à environ 5 minutes du
magasin, histoire de ramasser nos valises et appeler l’hôpital pour les avertir
de notre arrivée. L’hôpital nous dit de venir, mais que nous n’avions pas à
paniqué que c’est correct. Arrivée à l’hôpital, le liquide coule encore et
encore, j’en suis à mon deuxième pantalon de mouillé, je devrais préciser que
je pouvais presque les tordre tellement il y avait du liquide. En mettant la
jaquette d’hôpital, je mouille tout le
plancher. Et là je me couche sur le lit, l’infirmière me fait un toucher, je
suis dilatée à 1 cm, pas totalement effacée et le bébé n’est pas fixé. Et viens le moment de prendre les signes
vitaux du bébé, mais elle n’y arrive pas. Pas de panique, elle me dit que ça
arrive souvent et nous nous étions fait dire la même chose lors des rencontres
prénatales, alors ça va. Elle tente alors de prendre les signes vitaux à partir
du cuir chevelu du bébé et là elle a un battement, mais beaucoup trop lent.
Elle me dit que ce n’est pas le mien, que ça ne concorde pas avec mon rythme
cardiaque, elle répète la même chose au gynécologue qui lui, ne perd pas 1
seconde et m’amène en césarienne d’urgence pour être certain de mettre toutes
les chances de notre côté. Je regarde mon conjoint qui semble paniqué mais qui
ne veut pas me le montrer et moi tout ce que je fais c’est de me dire, respire
calmement, tu n’aides pas le bébé si tu paniques, concentre toi sur ta
respiration et je prie très, très fort pour que tout se déroule pour le mieux. Tout
se déroule tellement vite, mon conjoint ne peut pas assister à la césarienne
puisque c’est une césarienne d’urgence et moi je suis endormie.


À mon réveil, tout le personnel est près de moi et l’anesthésiste
me dit que mon bébé est décédé, qu’ils ont tout fait pour le réanimer, mais que
ça été impossible. À ce moment mon conjoint entre dans la salle et il est déjà
averti. Je pleure de façon incontrôlée et je tremble comme une feuille dans le
vent, mon conjoint aussi. Et là, ils veulent que je vois mon bébé, sur le coup
je dis non, mais ils insistent et j’accepte. Ils me le montrent nu, il est si
beau, un bébé parfait sans aucune malformation, un bébé de près de 7 livres
pour 37 semaines, pourquoi, pourquoi lui??? Nous n’aurons jamais de réponse
puis que l’autopsie n’a rien révélé mais, je m’en veux encore tellement. Je
sais que je n’y suis pour rien, mais c’est plus fort que moi. J’ai pu revoir
mon bébé 3 fois pendant mon hospitalisation et à chaque fois ça m’a fait un
grand bien, je l’ai pris, je l’ai bercé et je lui ai demandé de protéger notre
famille et nos futurs enfants. Mon conjoint, a dû voir le bébé au moins 5 fois,
ça lui faisait beaucoup de bien à lui aussi. Nous l’avons aussi présenté à la
famille proche et amis très proches. J’avais de besoin de leur montrer comment
il était beau, leur prouver qu’il a vraiment existé et je voulais que nous
aillions un souvenir commun pour pouvoir en parler par la suite avec eux.
Comment sortir de l’hôpital les bras vides??? C’est vraiment inhumain, ça fais
un mal indescriptible. Encore aujourd’hui je m’en veux de l’avoir laissé là,
seul, sans nous ses parents qui devaient être là pour le protéger.


Les semaines ont passé, puis les mois et maintenant, nous
comptons les années, nous avons eu un support exceptionnel de la famille et des
amis qui ont aussi été très marqué, mais malgré tout, malgré le fait que nous
en parlons souvent, ça fait encore si mal. J’aurais tant aimé qu’Edouard soit
présent pour voir sa petite sœur, j’aurais tellement aimé voir son premier
sourire, voir toutes ses premières fois, je l’aime tellement encore.


Edouard, un jour je te reverrai et je ne te quitterai plus,
je te le promets. Même si tu n’es pas physiquement présent près de moi, je
pense si fort à toi, à chaque jour et je t’aime. Tu seras toujours mon premier
enfant, je dirai toujours aux gens que tu as existé, tu es celui qui m’a fait
connaître c’est quoi être une maman, c’est toi le premier que j’ai senti bouger
en dedans de moi et tu es celui qui m’a fait connaître la plus grande joie,
celle d’être maman et la plus grande peine.


Excusez la longueur du texte, j’aurais voulu en écrire
encore plus, comment d’écrire la vie d’un enfant dans un si court texte? Mais,
je m’arrêterai ici, merci de m’avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
C-lyne38

C-lyne38


Nombre de messages : 603
Age : 40
Localisation : Saint-Martin d'Hères
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayachi
Décédé(e) à : 27 semaines et 4 jours
Le : 16/04/2012
Date d'inscription : 26/04/2012

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeMer 20 Juin - 1:26

Bonjour maman d'Edouard,

ton récit m'a mit les larmes aux yeux, tu exprimes parfaitement ce que je ressens...
Les premières fois que nous ne vivrons jamais.....

J'espère que de mettre des mots sur ta douleur t'as fais "du bien".
J'avoue que de voir les mamanges qui ont toujours autant mal après des années, me fait un peu peur. Tout le monde nous dis que le temps est notre allié, qu'il apaisera notre douleur mais cela plusieurs récit qui nous démontre que ce n'est pas le cas..........

J'espère que nous pourrons trouver les bons mots pour t'aider encore.

Douce pensée à ton ange
Revenir en haut Aller en bas
line43




Nombre de messages : 48
Age : 40
Localisation : le puy en velay
Je suis : Maman de
Ange(s) : madison
Décédé(e) à : 20 semaines
Le : 03,juin,2012, identifié comme étant un garçon à la naissance et c'est avéré être une fille à l'autopsie !!

Date d'inscription : 12/06/2012

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeMer 20 Juin - 2:44

bonjour !!

Juste beaucoup d'émotions partagés par ton récit, si émouvant !! Les yeux rempli de larmes !! Je te soutien dans ta douleur et je pense que ton fils est fiére d'avoir une maman comme toi, aussi aimante !! Et ta petite fille a beaucoup de chance. Je t'envoi plein de courage à toi et à ton mari !!

Tendre baiser à nos anges !!
Revenir en haut Aller en bas
Malo




Nombre de messages : 1586
Age : 52
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeMer 20 Juin - 10:04

Annedou
que d'amour dans ton récit et de tristesse aussi
même avec un bb espoir ou plusieurs nos anges font partis de nous
ils nous ont transformés. On n'y peux rien.
j'ai eu du mal à l'accepter, et mes proches aussi.
Un ange, c'est le deuil de l'avenir.
J'ai perdu confiance en moi, en la vie, en l'avenir. Il faut réussir à se reconstruire sur des ruines.

je t'envoie plein de courage
et des doux bizoux à ton ange Edouard

Revenir en haut Aller en bas
Martine007g

Martine007g


Nombre de messages : 83
Age : 55
Localisation : St-Nicolas, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : David , Gabriel né le 30 décembre 1991 et Bruno né le 21 aout 1996
Décédé(e) à : 34 semaines
Le : 04/12/1989
Date d'inscription : 09/08/2011

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeMer 20 Juin - 12:28

Bonjour Annedou,

Lorsque j'ai lu ton histoire si triste et si remplit d'amour, j'ai ressenti une douleur si intense que y a des années que je ne n'avais pas ressenti, le moment ou on te dis la césarienne d'urgence , le fait que tu as été endormis et a ton réveil qu'on t'annonce qu'il n'on pu rien faire pour ton petit..J'y ai vécu la meme chose il y a 22 ans et c'est moment sont resté gravé dans mon coeur a jamais.. j'ai aussi eu par la suite 2 magnifiques garçons qui me rendre heureuse mais ne me font pas oublié mon 1er que moi aussi je ne cesse de dire au gens.. j'ai eu un 1er bébé mort a la naissance , je parle encore de lui... donc ma chere, ne t'inquiète pas tu ne cesseras jamais de pensé a Édouard et il ne perdra pas sa place car elle est gravé dans ton coeur... Je te souhaite beaucoup de bonheur futur..

garde courage..
Revenir en haut Aller en bas
eliottzoe

eliottzoe


Nombre de messages : 5478
Age : 50
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zoé, née à 37SA+3, le 11-01-2011
Décédé(e) à : 12 jours suite à une Hémorragie Foetale Massive
Le : 23-01-2011
Date d'inscription : 17/02/2011

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeMer 20 Juin - 18:02

Annedou
Que d'amour et de tristesse dans ton récit. Comme tu dis, la venue de BB espoir ne fait pas s'envoler la douleur.
J'ai aussi vécu cette césarienne en urgence et même si Zoé a survécu pour s'envoler 12 jours plus tard, j'en ai gardé un profond traumatisme qui s'est un peu atténué avec la naissance de Leeloo.
Effectivement il est très dur d'avancer et de ne pas vivre ces premières fois. ON y pense à chaque moment de la vie. Nos chères Bébés vivent en nous et vivront jusqu'à notre dernier souffle. Je suis persuadée qu'ils ont fait de nous des personnes meilleures, mais ils se sont aussi envolés avec une partie de notre coeur.

Une belle pensée pour Edouard
Revenir en haut Aller en bas
lauriev

lauriev


Nombre de messages : 377
Age : 41
Localisation : gard ales
Je suis : Maman de
Ange(s) :
ma petite Juliette
Décédé(e) à : 37 SA
Le : 14/04/2012
Date d'inscription : 29/04/2012

L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Empty
MessageSujet: Re: L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ   L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ Icon_minitimeJeu 21 Juin - 2:31

Bonjour maman d'edouard, tout le monde me dit que le temps apaise toutes les douleurs, mais je comprend apres avoir lu ton histoire, que la douleur s'apaise mais ne disparait jamais. Ce bébé qu'on à eu dans notre ventre etait unique et l'amour qu'on a pour lui est eternel. Tu as eu un bébé espoir, sa c'est super, il ne remplace pas celui que tu a perdu, mais sa doit t'aider à te sentir forte pour lui, et a donner tout cet amour que a en toi. Je vois que le chemin qui me reste est encore tres long et sa me fait tres peur. Moi j'ai perdu ma petite juliette en avril, sa à fait "que" 2 mois et La douleur est tellement forte, que je me demande si j'arriverai à remonter la pente. Une grosse pensée pour toi et surtout pour ton petit ange Edouard.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire d'Edouard près de 2 ans après son départ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lhistoire de ma pitoune raphaelle
» un peu plus d'1 an après ton départ, je poste enfin le témoignage...
» crises d'angoisses après départ d'un petit ange
» Un départ brutal après 4 mois de bonheur intense...
» Ma crevette: Vania, décédée 2 jours après sa naissance, née à 24 semaines, après avoir tenu 4 semaines la poche rompue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: