Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Mon petit bonhomme  I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Mon petit bonhomme

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Hunny




Nombre de messages : 3
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noah
Décédé(e) à : 22SA
Le : Juillet 2012
Date d'inscription : 05/08/2012

Mon petit bonhomme  Empty
MessageSujet: Mon petit bonhomme    Mon petit bonhomme  Icon_minitimeLun 6 Aoû - 4:22

Bonsoir,

Je suis nouvelle, je viens de perdre mon petit garçon in-utéro, il y a quelques semaines, il était en parfaite santé, plein de vivacité dans mon ventre et à chaque échographie il faisait une cabriole ou une pose particulière, un coucou de la main pour nous faire rire ou nous attendrir. Comme je l'aimais si fort, mon cœur explosait pour lui à chaque rencontre !! Et comment dire maintenant c'est un cauchemar interminable, une douleur inexprimable. On passe du bonheur parfait, de tout notre être comblé, au néant le plus total.

Je crois toujours en Dieu malgré tout, je ne le tiens pas responsable de ce qu'il m'est arrivé et j'espère au contraire que mon petit bonhomme est dans Ses bras, qu'il le couvera de tout Son Amour et qu'ils veilleront tous les 2 sur moi jusqu'à ce qu'ils viennent me chercher à mon tour. En étant croyante on dit que c'est plus facile, peut-être car le fatalisme aide à se dire que c'était mon destin, notre destin.

Mon petit garçon est nul part et partout à la fois je n'ai même pas une petite stèle pour me recueillir mais c'est peut-être mieux ainsi, comme ça je ne l'abandonne pas, puisque je le porte dans mon cœur qui n'est pas un lieu géographique mais qu'il me suit partout. Je n'ai plus que son doudou qui n'a pas pu partir avec lui et avec lequel je m'endors chaque soir.

Son Papa vient de partir lui aussi (séparation), je ne peux plus imaginer mon fils au travers de ses yeux, me blottir dans ses bras, et pourtant j'en ai tellement envie, juste une nuit et sentir son amour me guérir. S'il savait comme son départ m'a piétiné le cœur qui était déjà en miette. Mais l'amour n'est plus là de son côté, je dois lui rendre sa liberté.

Quant à ma famille et mes amis ils sont loin. J'y suis allée quelques jours, que j'ai trouvé très longs car je ne peux pas pleurer mon fils comme je le voudrais. La journée je suis entourée et je me sens bien on peut dire mais quand la nuit tombe l'idée que je vais devoir affronter l'épreuve du dodo seule, me terrorise. Je me mets à penser sur l'oreiller les yeux grands ouverts : "Et si j'avais fait ceci ou cela peut-être que les choses auraient été différentes ?" et ces pensées me tiennent éveillée.

Quand j'ai vu mon test de grossesse positif, je me suis jurée une chose de protéger mon bébé envers et contre tout à partir de cet instant et j'ai failli à mon rôle, je lui ai donné la mort, comment vivre moi après ça ? Je n'ai plus envie d'un bébé, cette perte m'a écœuré de la maternité, je ne désespère pas que l'envie revienne un jour mais jamais aucun des nombreux autres enfants que je pourrais avoir ne sera lui et je ne voulais que lui.

La vue d'une femme enceinte me brise et la plupart de mes amies le sont et je les envie, pas de leur grossesse, mais du fait que tout se passe bien pour elles. Et la culpabilité m'étouffe de ressentir ce genre de sentiments, ce sont mes amies et bien évidemment que je leur souhaite un bébé en pleine santé mais ma douleur est plus forte.

Je me demande comment je continue, comment j'arrive à m'apprêter pour aller faire les courses, croiser des dizaines de poussettes, de ventres arrondis, même des mères qui se plaignent alors que je donnerais tout pour que mon fils me fasse une bêtise dans le caddie, au moins ça voudrait dire qu'il est là. Et puis je rentre chez moi toujours la même chose, je retrouve cet appartement vide, sans vie à part moi qui me traine comme de la merde on peut dire. Incapable de donner la vie et de retenir l'homme que j'aime dont le cœur s'éloigne un peu plus du mien chaque heure qui passe.

Les heures, les jours et les dates que je déteste depuis que j'ai perdu mon fils. Je ne peux même plus remonter les pages de mon agenda, je vois notés les rendez-vous d'échos, de prises de sang etc et je me dis que tout allait si bien à cette période.

Mon deuil est encore récent, je ne peux pas encore voir la lumière car pour moi une partie de mon cœur est morte à jamais avec mon bébé mais je voudrais dire à la Maman qui a vécu ce drame et qui me lit peut-être : Si tu as ton homme encore avec toi, serre-le dans tes bras ! Il a souffert autant que toi, à sa façon, mais embrasse-le et blottissez vous fort l'un contre l'autre et vivez ! Vivez pour vos aînés si vous en avez, pour les petits qui sont arrivés après et pour l'Amour qui vous unit et qui vous donnera d'être heureux, différemment mais heureux quand même, sous la plus belle des étoiles où l'Amour a triomphé.

Je donnerais beaucoup pour que le Papa de mon petit garçon vienne se blottir contre mon cœur mais ça n'arrivera plus à moins d'un miracle auquel je ne crois pas vraiment. Alors, je vais scotcher mon cœur à grand coup de Foi, de temps, de lecture d'ouvrage sur le sujet, je ne vois plus que ça.

J'écoute souvent la chanson de Mariah Carey, "Hero" et "I can't live without you" regardez la traduction des paroles et oui c'est ça je ne peux pas vivre sans lui, sans eux, je ne fais plus que survivre maintenant. Et je sais que ni l'un ni l'autre ne reviendra jamais et je dois m'y faire.

Pour plus détailler sur mon couple, quelques jours après ma sortie de la maternité, j'ai découvert que mon homme avait réactivé un vieux compte sur un site de rencontres et désactivé dans la même journée. En colère et sous l'effet de toutes les circonstances je l'ai quitté sur le champ.

Il est passé hier soir une petite heure récupérer ses affaires j'ai tenté de m'excuser car j'ai réagis très brusquement ce qui se comprend mais j'ai été assez virulente dans mes propos et j'ai tenté une approche physique (étreinte). Il s'est laissé faire, ma même rendu la tendresse mais m'a après gentiment repoussé en me disant : "Non pas que physiquement je n'ai pas envie mais pour moi c'est clair tu m'as quitté si je reste on va faire des bêtises et on va se faire du mal car je me rends compte je ne veux plus d'une relation, j'ai plus envie de m'engager etc" tout ceci en fuyant la conversation du regard, en desserrant mes bras autour de sa taille et en répétant juste en boucle en réponse à toutes mes phrases : "Donne moi le pass du portail je reviens mardi on en parlera là j'ai pas envie". Pas envie de parler de nous, de notre enfant disparu ? Il semble bien reprendre le cours de sa vie, ne pas souffrir de cette situation, être passé à autre chose. Il me dit que non il y pense tout le temps. Mais je ne crois pas; comment peut-on avoir du respect pour sa compagne en allant papoter avec de nouvelles femmes comme un homme célibataire ? Est-ce qu'il pense à nous là ? Il me tue et il tue notre bébé une seconde fois !!

Son discours était totalement incohérent, il était dans le malaise le plus total au niveau du comportement et des paroles. Je lui ai rappelé qu'un jour il m'avait dit que si j'étais enceinte il serait content et là il me dit qu'il ne voulait pas que ce soit le cas car tout d'un coup quand le bébé était dans mon ventre il a eu peur qu'on se sépare après ???? Il me dit que c'est lui qui est bizarre qu'il ne sait plus ce qu'il dit car ça change. Mais alors moi je reste avec ma souffrance et je dois me contenter d'un homme qui me donne pour explication qu'il est bizarre ???

Je sais à 99% qu'il ne changera pas d'avis et ne reviendra pas vu que l'amour ne semble plus être fou depuis déjà un moment mais il a "essayé" m'a t-il dit pour voir si ce n'était que passager ou pas. S'il revient je lui ai dis que c'était par pitié il m'a dit que non mais je n'ai pas envie qu'il revienne "si j'ai besoin de quoique ce soit" comme il dit je n'en ai pas besoin !! Je le voulais lui tout court, tout le temps ! Et il ne peut visiblement plus me l'offrir.

Je lui ai demandé pour les connaissances il m'a dit que ce ne serait rien de sérieux s'il rencontrait, juste pour le sexe. Et pour se rassurer car il fait hélas partie de ces hommes qui même au sein d'un couple stable ont besoin de se sentir aimé et de briller aux yeux des autres !! Souffrant d'un gros manque d'estime de lui il ne franchit pas plus loin mais il aime se faire passer la pommade par d'autres femmes sur sa capacité à séduire, son physique etc.

Je sais que beaucoup de couples éclatent suite à la perte d'un enfant mais comment savoir si c'est cette perte qui le fait réagir ainsi, à avoir envie d'air et si ce n'est que passager, ou bien si ça a été l'élément déclencheur pour lui de se rendre compte qu'il ne m'aimait vraiment plus ? Mais nous n'en sommes pas à notre première séparation en début d'année il m'avait fait le coup de ne plus avoir envie d'une relation mais il était revenu me "reconquérir" bien vite et je lui avais demandé de ne revenir qu'à la seule condition qu'il soit certain d'être sur de son amour et pas pour "essayer". Ce qu'il avait approuvé.

Depuis je lui demandais souvent s'il avait envie de me quitter et il ne partait pas. Peut-on ne pas oser quitter quelqu'un ou faire semblant autant de temps en étant mal dans son couple ? Quand on est plus amoureux fou on le sait, on le sent, dans ce cas pourquoi ne me quittait-il pas lui avant ? Peut-être qu'il restait par habitude ou pour essayer encore ?

Quand j'ai su que notre fils allait partir, (quelques jours se sont écoulés entre le diagnostic et la naissance) je lui ai dis : "Si tu veux me quitter fais-le maintenant tout se passera d'un coup et je ferai un deuil d'ensemble" Et vu le black-out que j'ai eu en sortant de la maternité j'ai pensé que j'aurais eu moins mal que là maintenant que ça arrive alors que j'ai repris conscience de la réalité et que cet évènement arrive derrière un qui est déjà dur. Il m'a répondu qu'il voulait être là pour moi, pour ce moment.

Mais je lui en veux j'aurais préféré tout perdre d'un coup, mais pas l'un après l'autre c'est beaucoup trop dur. Ma famille n'est pas dans la région du tout, je me retrouve dans un appartement vide de ses affaires, vide des affaires de mon fils, vide de leur présence et moi j'erre comme un zombie, je ne mange presque plus, je dors mal et quand je dors c'est pour faire des cauchemars toujours le même,celui d'un petit garçon qui pleure son abandon, la souffrance est même physique. Comment tenir le coup, j'ai perdu les 2 hommes que j'aimais

C'est horrible pour moi, horrible ! Je suis passée du bonheur le plus total à une solitude écrasante. J'en ai vécu d'autres trucs, mais là j'ai très très mal, une partie de mon cœur est morte...

Merci de m'avoir lue.


Dernière édition par Hunny le Lun 6 Aoû - 5:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie la nordiste

Sylvie la nordiste


Nombre de messages : 926
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Juju
Date d'inscription : 21/06/2012

Mon petit bonhomme  Empty
MessageSujet: Re: Mon petit bonhomme    Mon petit bonhomme  Icon_minitimeLun 6 Aoû - 4:39

chere Hunny,
je viens de lire ton temoignage qui ma beaucoup emue ... tout ce que tu vis doit etre tres dur ...
tu es tombee sur un site ou il y a des "mamanges" qui seront la pr t ecouter, t epauler, te faire avancer dans ton deuil ...
As tu pensé a aller voir un psychologue ?? j en vois un et ca me fait enormement de bien .
Ton ex compagnon, je pense qu il souffre aussi mais ne le montre pas de la meme maniere. peut etre essaie t il de s etourdir en pensant "oublier". Mais on n oublie jamais , on apprend a vivre avec .
Je t envoie beaucoup de courage et suis la pour toi
bisous
Sylvie
Revenir en haut Aller en bas
Hunny




Nombre de messages : 3
Localisation : France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Noah
Décédé(e) à : 22SA
Le : Juillet 2012
Date d'inscription : 05/08/2012

Mon petit bonhomme  Empty
MessageSujet: Re: Mon petit bonhomme    Mon petit bonhomme  Icon_minitimeLun 6 Aoû - 4:54

Merci Sylvie, je suis désemparée pour mon compagnon, j'ai l'impression qu'en fait il n'a jamais réellement été bien dans cette relation et qu'il a toujours eu besoin de femmes avec qui il correspondait par Internet.

Normalement, je le vois demain, je vais lui dire tout ce que j'ai sur le coeur, j'espère qu'il s'ouvrira aussi pour que je puisse comprendre. Mais je ne veux pas qu'il revienne par pitié ou juste le temps que j'aille mieux car un jour il repartira à nouveau et je devrais à nouveau tout rebâtir sans lui, ça ne fait que redécaller la douleur. Mais en même temps je suis tellement incapable de continuer sans lui à mes côtés, sans son Amour pour m'aider.

Je ne suis suivie par personne car je me disais qu'à 2 on se soutiendrait, je ne pensais pas une seule minute me retrouver seule à faire 2 deuils à la fois. J'ai une visite de contrôle jeudi, j'en parlerais, je sens que je vais m'effondrer.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie la nordiste

Sylvie la nordiste


Nombre de messages : 926
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Juju
Date d'inscription : 21/06/2012

Mon petit bonhomme  Empty
MessageSujet: Re: Mon petit bonhomme    Mon petit bonhomme  Icon_minitimeLun 6 Aoû - 5:03

les hommes ne reagissent pas comme les femmes
viens m en parler directement sur le tchat du site
bisous
Revenir en haut Aller en bas
C-lyne38

C-lyne38


Nombre de messages : 603
Age : 40
Localisation : Saint-Martin d'Hères
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ayachi
Décédé(e) à : 27 semaines et 4 jours
Le : 16/04/2012
Date d'inscription : 26/04/2012

Mon petit bonhomme  Empty
MessageSujet: Re: Mon petit bonhomme    Mon petit bonhomme  Icon_minitimeLun 6 Aoû - 7:03

Bonjour maman de Noah,

je suis vraiment désolée de lire ton témoignage.
Je me suis beaucoup reconnu dans ton récit.
Tout les sentiments par lesquelles tu passes, nous les connaissons, nous les avons ressenties.
Même après "presque" quatre mois, je "déteste" toujours les femmes enceintes......
Sans parler des nourrissons.....

Le temps aide beaucoup, il faut juste être patiente., chose qui n'est pas facile lorsque nous avons besoin de tant de réconfort ou de réponses....

Je peux, en revanche, répondre à une de tes interrogations concernant ta relation de couple.
Malheureusement oui, oui, on peut rester avec quelqu'un qu'on aime plus.
Je suis restée cinq ans avec une personne il y a quelques années.
L'amour du début c'est transformé en amitié sans que j'y fasse très attention.....
Ensuite, il y a eu la peur de quitter "l'habitude" qui s'était installé entre nous.
Enfin, j'ai pris "mon courage à deux mains" et je l'ai quitté.
Peu après, j'ai rencontré mon mari et une formidable aventure a commencé.

Alors je ne connais pas ta douleur, ayant été de "l'autre côté" mais je peux t'assurer que s'il n'est pas la bonne personne, je suis sûre que tu trouveras quelqu'un qui t'aimera et qui partagera ton amour, qui saura t'écouter autant que tu as besoin de parler.

Viens ici, partager tes émotions, il y aura toujours une mamange pour te répondre.
Revenir en haut Aller en bas
papouss




Nombre de messages : 91
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alicia et 3 poussières...
Décédé(e) à : Alicia à 9 ans, mes petits à quelques semaines...
Le : 21/07/1998, ...
Date d'inscription : 03/12/2008

Mon petit bonhomme  Empty
MessageSujet: Re: Mon petit bonhomme    Mon petit bonhomme  Icon_minitimeLun 6 Aoû - 8:14

Je viens de t'envoyer un mp...
Courage petite maman.... Tu n'es pas seule...
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon petit bonhomme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A mon petit bonhomme Oscar
» Mon petit bonhomme né sans vie le 2 Novembre 09
» Odilon, mon petit bonhomme
» À toi mon Laurent mon ange 1 an
» Kays mon petit bonhomme a moi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: