Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Ma belle Justine 3 I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
 

 Ma belle Justine 3

Aller en bas 
+3
maman rose
Marybou
eve148
7 participants
AuteurMessage
eve148

eve148


Nombre de messages : 60
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 2009-01-10
Date d'inscription : 19/01/2009

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeMar 10 Mar - 12:56

10h45, écho. Je dis à la technicienne que je vais perdre
ma fille mais que je souhaite juste savoir combien elle mesure. Elle me dit O.K., mais reste muette tout le
long de l’écho… Elle passe son temps à regarder le ventre du bébé. Je vois bien que c’est anormal, il y a trop
de liquide. Mon placenta prend toute la
place sur l’image; ça ne prend pas un doctorat en médecine pour comprendre
ça. Son cœur bat lentement et il n’a
plus de tonus; ça me marque. Je
comprends alors que ma fille va mourir.
Je n’ose pas le demander à la dame.
Elle me dit d’attendre la visite du médecin. Mon mari arrive; enfin seul tout les
deux. Je me mets à pleurer et je lui
explique ce que j’ai vu à l’écho : « on va la perdre c’est
sûr ». Il essai encore de me
réconforter. Je sais qu’il a autant de
peine que moi. Il essai d’être fort car
j’en suis incapable moi. Le Dr Paris
entre. Me prend la main et dit « Ton bébé est entrain de
mourir. Son cœur bat à 50. C’est un bébé hydrops, elle est enflée. On ne peut rien faire, je suis désolé ». La douleur est indescriptible. Est-ce que je vais mourir moi aussi car mon
cœur s’est arrêté? Ma première question
au médecin a été : « Dr, allez vous la jeter dans la poubelle ? SVP, je ne veux pas que vous la jetiez, je
veux la voir »! Le Dr m’a regardé impuissant
et m’a dit non, l’infirmière en discutera avec toi plus tard. On me met sur la maudite chaise roulante, en
pleure. Je sens que mon mari se
retient. Je l’empresse de me pousser à
ma chambre. Quelques personnes me voient
réagir et semblent très mal à l’aise.


De retour à la chambre. Je suis seule avec mon conjoint. Je sens sa détresse, je le connais bien. Mais je suis incapable de parler, de l’aider. Je suis morte moi aussi. Je ne réagis plus à rien. Je suis GELÉE. Pour une très rare fois, je vois qu’il a les
yeux dans l’eau; il fait les cents pas dans la chambre. Il a toujours été une personne forte et voilà
que je le vois faible pour un instant.
Il a toujours été là pour moi, j’ai toujours été là pour lui. Aujourd’hui, nous sommes chacun dans notre
peine. Je ne sais pas comment réagir, ça
me glace.


Chaque petit mouvement dans mon
ventre est ressenti comme le dernier.
Mon mari me dit qu’on va accoucher et qu’on va ensuite être en mesure de
« tourner la page ». Je ne
comprends pas sa réaction. Moi je ne
souhaite pas tourner la page, c’est ma fille !
Je n’ose pas en discuter avec lui, je sens la tension monter dans la
chambre. Ma mère arrive. Je lui explique calmement la situation, comme
si de rien était. Elle me demande s’ils
vont « m’aspirer le bébé »? Je
lui explique qu’à 22 semaines, je vais devoir accoucher. Elle semble déçue que j’ai tout ça à vivre en
plus. Mes émotions sont tellement
fortes, que je souhaite être seule avec mon mari. Elle quitte 30 minutes plus tard.


On vient me chercher pour l’amniocentèse
pendant que mon mari est parti quelques minutes avec ma mère. Encore une fois, on ne peut pas attendre son
retour. J’y vais seule. C’est la dernière fois que je vois Justine
vivante. J’ai peur de cette
aiguille. Pourtant ça ne me fait pas
mal. Mon cœur s’arrête lorsque je vois
le liquide dans la seringue : il est brun ! Le médecin me dit qu’il y a du méconium dans
le liquide. C’est le signe d’une
souffrance fœtale. Ma fille souffre
!!! C’est horrible comme sentiment !


Il est 12h30 et je sens que Justine
est morte.


Justine, «attend-moi au-delà de cette vie, car les gens
qui s'aiment savent s'attendre ». Je t’aime.



Dans
l’après-midi, on tente de me STABILISER.
On me branche de partout : SONDE URINAIRE, CATÉTER ARTÉRIEL POUR
MESURER MA PRESSION, 2 CATÉTERS VEINEUX, ÉPIDURALE. Je ne veux surtout pas souffrir physiquement
car la douleur phycologique est insupportable.
Une infirmière est présente à mon chevet 24 heures sur 24, ce qui nous
laisse très peu d’intimité. En fin
d’après-midi, notre sage-femme nous rejoint à l’hôpital. Elle est au courant de tout puisqu’elle a
discuté avec les infirmières. C’est la
seule personne qui prend vraiment soin de nous accompagner dans notre deuil qui
commence malheureusement. Elle nous
explique que nous allons vire notre deuil différemment, parfois même chacun de
notre coté, sans pour autant s’aimer moins.
Ouf. Ça me fait peur.









Je suis sous Sulfate de magnésium ce qui me
rend un peu somnolente et insouciante.
Je ne ressens plus les émotions.
On discute de tout et de rien. Le
médecin passe rapidement à la chambre et m’insère 2 comprimés pour faire
dilater mon col. J’ai encore
l’impression que Justine bouge, mais ma sage-femme me dit que c’est les
contractions. J’ai un peu mal au ventre,
on m’apporte une bouillotte. C’est
l’heure du souper. Ma sage-femme quitte
avec mon conjoint et ils vont manger ensemble.
Je suis déçue car nous n’avons rien planifié pour la naissance de notre
fille. Mon mari ne souhaite pas lui
donner de nom, il ne semble pas vouloir la prendre à sa naissance. J’essaie de respecter tout ça même si je ne
comprends pas sa réaction à lui.
Lorsqu’il revient, je demande à l’infirmière de nous laisser seule car
il faut discuter de tout ça. Par chance,
il me dit qu’il a réfléchi et qu’il souhaite qu’on donne un nom à notre fille
et la prendre à sa naissance. JUSTINE
est le premier nom qui nous vient à l’esprit.



L’infirmière
nous fait choisir une couverture, un chapeau et un petit pyjama rose.



Notre
sage-femme quitte en soirée pour aller dormir un peu car l’accouchement peut être
long selon les médecins. Les douleurs
sont plus intenses, je demande qu’on augmente mon épidurale. Vers minuit, on remet 2 autres comprimés. C’est long. Je suis épuisée car je ne peux pas manger ni boire
depuis ce matin. On me laisse seulement
manger de la glace. J’assai de dormir
mais j’entends l’infirmière tourner les pages de sa revue. Mon conjoint dort. Je n’ai pas l’habitude d’accoucher comme ça,
seule et sans douleur… Mon dernier
accouchement était naturel ! C’est donc
très long. Je panique à l’idée que je
vais devoir tenir ma fille morte dans mes bras.



À
3h00 A.M. je ressens une douleur dans le bas du ventre. Je connais cette sensation, je vais
accoucher. J’avise l’infirmière; elle m’examine
et va chercher le médecin. Je réveille
mon mari. Je lui demande de contacter
notre sage-femme au plus vite. Je dois
attendre 25 minutes avant de pousser car le docteur n’est pas là !!! À 3h33 naît ma fille après 2 poussés. Les infirmières l’apportent dans un lit
chauffant. J’ai mal au cœur, je vomis à
plusieurs reprises. Quel accouchement
infernal !



Lorsque
ma sage-femme est arrivée, j’ai finalement accepté de prendre Justine dans mes
bras. J’ai regardé chacune des parties
de son petit corps encore chaud. Elle
ressemblait à ma 2ème fille.
Son visage était enflé. Les
médecins m’ont parlé de « l’effet miroir ». Ma fille était donc aussi enflée que moi ! Ça m’a fait beaucoup de peine de la voir
comme ça car on aurait dit qu’elle avait souffert. Son placenta était en morceaux. Je me demandais bien ce qui s’était
passé. Mon mari a bercé notre
fille. Ce moment reste gravé dans ma
mémoire. Durant cette heure, les
médecins et les infirmières passaient rapidement dans la chambre : ils se sauvaient!
Un prête est venu nous voir et a prié avec nous. Il avait un sourire magnifique lorsqu’il
regardait Justine et cela nous a réconfortés.
Beaucoup de larmes ont coulés. Trop de larmes ! J’étais épuisé, j’ai donc remis Justine à
l’infirmière pour dormir un peu.



En
fin d’avant-midi, mon conjoint est partie voir les enfants à la maison. On ma transférée aux soins intensifs de
force. Je souhaitais rester là avec ma
fille. Ils m’ont permis de l’apporter
avec moi dans mes bras. Je l’ai regardé
et bercé pendant plusieurs heures.
L’infirmière des soins intensifs était mal à l’aise. Elle venait me demander à chaque heure si
j’étais prête à laisser Justine partir « EN BAS ». Je lui ai chanté la berceuse que je chante à
mes deux filles, puis je l’ai donné à l’infirmière. Tout était fini; rien de bon ne pouvait
advenir désormais.



Une
semaine après ma sortie de l’hôpital, j’ai appris que mon liquide amitotique
était infesté du parvovirus. Ma fille
est décédée des suites d’une infection à la 5ème maladie. On m’a dit qu’elle avait eu une grave
anémie, suivit d’une décompensation cardiaque qui a mené à sa mort.



La
5ème maladie est une maladie
infectieuse à faible risque de mortalité pour le fœtus. Ma fille Justine en est pourtant
décédée. Ce n’ai pas dans mon milieux de
travail que j’ai contracté cette maladie, mais dans mon foyer, par ma fille de
18 mois. J’ai longtemps cru que les
infirmières de l’hôpital m’appelleraient pour que je vienne chercher ma fille
en vie…. J’entre dans les magasins pour
enfants en pensant aller acheter ce pyjama rose, puis à l’instant je me
reprends et sort du magasin. Ma fille
n’existe plus qu’en souvenir… MA BELLE
JUSTINE.
Revenir en haut Aller en bas
Marybou

Marybou


Nombre de messages : 631
Localisation : Murdochville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaëlle
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 10 juin 2008
Date d'inscription : 06/12/2008

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Re: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeMar 10 Mar - 16:52

Chère Eve, c'est avec beaucoup d'émotions que j'ai lu ton témoignage. Quel manque d'humanité le personnel hospitalier a fait preuve à ton égard! Je suis désolée pour toi que ça se soit passé si froidement, que les gens aient manqué autant de délicatesse, à quelques exceptions près. Ça devait être terrible de voir souffrir ta fille ainsi et d'assister impuissante à sa mort.

Petite parenthèse, je veux te rassurer par rapport à ton placenta. Je crois que c'est l'immaturité de la grossesse qui le fait se fractionner. Ayant également accouchée à 22 semaines de grossesse, mon placenta s'est également fractionné.

Ta perte est toute récente... j'espère que tu es encore bien entourée par des gens compréhensifs qui savent d'apporter du réconfort!

En terminant, je t'offre toutes mes sympathies pour ta belle Justine! Un jour, elle t'attendra à la porte du ciel et vous l'aurez l'éternité pour faire connaissance! Prends soin de toi petite mamange!
Revenir en haut Aller en bas
maman rose

maman rose


Nombre de messages : 30
Localisation : Laval, QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : rose
Décédé(e) à : 5 mois de vie
Le : 16/12/2008
Date d'inscription : 22/01/2009

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Re: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeMar 10 Mar - 21:31

Bonjour Eve,

j'ai "arrete de respirer" pendant tout le temps ou je lisais ton histoire. Quelle epreuve tu as vecue!

Lorsqu'une grossesse se passe bien, je trouve que le personnel hospitalier n'est deja pas toujours tres accueillant. Ce que tu as vecu vient confirmer que leurs comportement et reaction ne sont pas toujours adaptes a la situation.

J'ai ete confrontee a la 5ieme maladie durant la fin de ma grossesse. Je suis d'europe et n'avais jamais entendu parler de cette maladie. C'est une amie qui est professeur d'ecole qui m'a mis au courant des consequences d'une telle maladie sur le foetus. Comment la medecine, si avancee soit elle, n'est pas en mesure de proteger les mamans d'une telle contamination....????

J'ai egalement une amie qui a vecu une pré-éclampsie lors d'une 4ieme grossesse. Ca n'arrive pas qu'aux premieres grossesses.....

je te souhaite beaucoup de courage et je suis heureuse pour vous que vous ayez eu la force de lui donner un prenom, puis de la bercer. Ces derniers moments sont tellement salvateurs!!!! pour nous les mamans, mais aussi pour le papa et egalement pour le couple. Je suis tellement soulagee d'avoir vecu ca avec mon conjoint. Dans mon cas, ca a renforce encore plus notre amour. Ca nous apporte tellement de paix d'avoir pu vivre ces derniers moments avec elle, a pleurer, a se dire tout ce qui nous passait par la tete, tout les projets qu'on avait fait avec elle, pour elle...

je te souhaite cette paix!
Angeline
Revenir en haut Aller en bas
Feli




Nombre de messages : 18
Localisation : bois-des-filion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Marisol
Décédé(e) à : 8 semaines de grossesse
Le : 26 fevrier 2009
Date d'inscription : 03/03/2009

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Re: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeMar 10 Mar - 22:27

Bonjour Eve

Quel courage de nous partager ce vécu. Je suis moi-même infirmière et laisse moi te dire que je suis profondemment désolé que tu aies vécu ce manque d'empathie et de délicatesse. Moi aussi je suis déçu de la façon dont j'ai été traité. Surplus de travail, techniqualités des actes... mais malheureusement on oublie qu'au-dela de tout ça il y a un humain en détresse. Par chance il y en a encore des gens sensibles. J'ai eu la chance d'en rencontrer une lors de mon réveil (suite au curetage), 5 min réconfortantes dont j'ai tenu à remercier.

Le deuil de maman et papa, ouais il est différent mais pas nécessairement plus léger. Moi je ne le comprends pas toujours sur le coup et je peux réagir intérieurement mais quand on se partage nos émotions et pensées on réalise que c'est différents mais aussi douloureux. On est 2 personnes différentes donc c'est normal qu'on ne soit pas au même niveau en même temps. Mais bon parfois c'est plus difficile et je me dis que j'ai ben le droit d'être un peu irrité (ou plus!!). Je crois que l'important c'est de se parler et se donner le temps.

Prends soins de toi
Revenir en haut Aller en bas
MaLouna

MaLouna


Nombre de messages : 309
Age : 40
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Louna
Décédé(e) à : 32,5 SA
Le : 02/02/2009
Date d'inscription : 12/02/2009

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Re: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeMer 11 Mar - 11:51

Chère Eve, j'ai le souffle coupé par ton histoire... Je n'arriverai jamais à comprendre comment on peut traiter une maman de la sorte.. Malgré le manque de personnel et sûrement le manque de moyens, les équipes médicales devraient être davantage formées sur les réactions et gestes à avoir dans des cas similaires...
Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite et je suis de tout coeur avec toi.
Ta petite Justine ne souffre plus maintenant, elle est au paradis des Anges..................................

Je t'embrasse fort.
Revenir en haut Aller en bas
mariejosee

mariejosee


Nombre de messages : 18
Localisation : Morin-Heights, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Isaac
Décédé(e) à : 18 semaines
Le : 16/03/2009
Date d'inscription : 23/03/2009

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Re: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeMar 24 Mar - 19:56

Ma chère Eve,

Je ne peux imaginer ce que tu as vécu, tu es une maman très forte. Tu t'aurais sacrifier pour ta belle Justine, je te comprend, j'aurais fait la même chose pour mon petit Isaac.

Je t'envoie beaucoup d'énergie et d'amour pour passer au travers cette dure épreuve.

Sache que tu as un petit ange qui est avec toi pour toujours et qui veille sur toi à tout instant et te donneras la force de te rebâtir.

Je pense bien fort à toi

Marie-Josée
Revenir en haut Aller en bas
babouillette

babouillette


Nombre de messages : 2485
Age : 38
Localisation : dunkerque (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léa et une poussière d'ange
Décédé(e) à : 26 SA; 10 SA
Le : 30 Août 2008; 9 avril 2009
Date d'inscription : 15/01/2009

Ma belle Justine 3 Empty
MessageSujet: Re: Ma belle Justine 3   Ma belle Justine 3 Icon_minitimeDim 29 Mar - 11:24

bonjour ma belle, je suis tres tres emue en lisant ton témoignage. J'ai moi aussi fait une pré eclampsie sévère et j'ai eu l'impression de revivre ce que j'ai vecu en te lisant. Tout s'est enchainer si vite... et arreter si brutalement. N'hésites pas a venir nous parler. Courage a vous deux, soutenez vous, il a besoin de toi autant que tu as besoin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma belle Justine 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma belle Justine 1
» Ma belle Justine 2
» Cadeau de fête de ma belle Justine
» Salut mon ange! la plus belle des plus belle, la plus courageuse des courageuses
» Octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: