Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
quelques milimètres mais c'était mon bébé... I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 quelques milimètres mais c'était mon bébé...

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Steff85




Nombre de messages : 1
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange
Décédé(e) à : parti à 9 SA
Le : 30/08/2012
Date d'inscription : 29/09/2012

quelques milimètres mais c'était mon bébé... Empty
MessageSujet: quelques milimètres mais c'était mon bébé...   quelques milimètres mais c'était mon bébé... Icon_minitimeSam 29 Sep - 14:07

Fin juin 2012, voilà deux ans que je suis avec lui. On décide d'avoir un
bébé et j'arrête la pilule. Un mois après, surprise! je suis déjà
enceinte, pour la première fois.
Ma grossesse débute normalement, et je n'ai pas de nausées ce qui me permet de mieux supporter le début.

Mi aout, je perds un peu de sang marron. Direction les urgences. A
l'échographie, il y a un petit embryon de quelques millimètres. Son
coeur bat doucement mais c'est totalement normal à ce stade.

Deux mois plus tard, le mardi 18 septembre, j'ai la première
échographie de datation.Mon conjoint arrive à se libérer pour y
assister. Nous attendons impatiemment dans le couloir.

L'échographiste nous reçoit, je m'allonge et il commence l'examen.

Dès les premières secondes, je sens que quelque chose ne va pas :
l'embryon est tout petit à l'image et je ne vois pas de mouvement. Le
médecin me demande deux fois si je suis sûre de la date de mes
règles.Je finis par demander "il y a un problème?".

Il me répond froidement "Oui, je ne vois aucune activité cardiaque"
puis me demande d'aller immédiatement vider ma vessie pour une
échographie vaginale. Je revient en tremblant, sous le choc.Après une
minute de ce second examen il me répète, toujours aussi froidement "il
n'y a pas d'activité cardiaque". J'explose en larmes et mon conjoint
manque de s'évanouir. Il continue à me parler, toujours sans aucune
émotion et me dit que l'embryon a cessé de grandir depuis 3 semaines à
cause d'une malformation (je n'y suis donc pour rien) et me donne une
lettre pour les urgences gynéco. Je m'y rend immédiatement, accompagnée
de mon conjoint.

Le personnel de l'hôpital se révèle plus compatissant. Un gynéco me
reçoit, me refait une échographie puis me dit qu'il refuse de me donner
un médicament pour évacuer à mon stade, et que le curetage est la
meilleure solution. Il me prend rendez vous le jeudi pour voir un
anesthésiste, puis le vendredi pour le curetage.

Pendant deux jours, je dors mal, je pleure toute la journée. Mes
parents et ma sœur qui étaient au courant sont un très bon soutien tout
comme mon conjoint. Personne à mon boulot n'étant au courant,
j'invente une crise d'appendicite.

Le vendredi j'arrive à l'hôpital à jeun, je me douche et attend dans
mon lit. Heureusement, je vais avoir une anesthésie générale, je refuse
d'entendre le bruit de l'aspiration. Je caresse une dernière fois mon
ventre et je murmure "adieu". L'équipe médicale m'emmène en salle
d'opération, Une infirmière voit ma tête et me dit "vous êtes stressée
on dirait". Je répond que non, je n'ai pas peur d'être endormie, j'ai
déjà été opérée, mais que je ne devrait pas être là et j'explique ma
situation. Elle me rassure et compatit. On m'installe, une piqure dans
le bras et je m'endors.Je me réveille doucement une heure plus tard.

On me ramène dans ma chambre avec un déjeuner que je me force à manger,
vu que j'ai été à jeun pendant 12 heures. J'ai des tiraillements en
bas et je saigne beaucoup. Deux heures après, les saignements cessent.
Un médecin vient me voir , vérifie mon état puis se contente de me
donner le compte rendu puis part sans me demander si j'ai des
questions. Les infirmières m'enlèvent ma perfusion et je m'habille.
J'appelle mon conjoint car il doit venir me chercher. En salle
d'attente je me met à pleurer et exige qu'un médecin vienne me voir
pour me dire ce que je dois faire après. J'ai des consignes pour 10
jours (surveiller ma température) et une ordonnance de spasfon et de
doliprane mais après? une autre gynéco arrive et répond à mes
questions. Une en particulier me hante : quand pourrais je retomber
enceinte?Elle me dit que mon utérus est un peu fragilisé, il vaut mieux
que j'attende 3 cycles. Elle me prescrit donc la pilule pour 3 mois.
Je repars apaisée avec mon conjoint.


Aujourd'hui, je dors mieux, je pleure moins mais je ne peux pas
m'empêcher d'y penser et de regarder ma dernière échographie avec ce
petit bout qui a une forme humaine. C'est mon seul souvenir de
lui.Cette image nous hante parfois la nuit.J'ai hâte d'être en 2013
pour être enceinte à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Sylvie la nordiste

Sylvie la nordiste


Nombre de messages : 926
Localisation : Nord
Je suis : Maman de
Ange(s) : Juju
Date d'inscription : 21/06/2012

quelques milimètres mais c'était mon bébé... Empty
MessageSujet: Re: quelques milimètres mais c'était mon bébé...   quelques milimètres mais c'était mon bébé... Icon_minitimeSam 29 Sep - 14:18

bonjour a toi
c est dingue l indifference de certains medecins ....
je t envoei plein de courage !! ton ange veille sur toi pr avoir un frere ou une soeur
bisous
Revenir en haut Aller en bas
lauriev

lauriev


Nombre de messages : 377
Age : 41
Localisation : gard ales
Je suis : Maman de
Ange(s) :
ma petite Juliette
Décédé(e) à : 37 SA
Le : 14/04/2012
Date d'inscription : 29/04/2012

quelques milimètres mais c'était mon bébé... Empty
MessageSujet: Re: quelques milimètres mais c'était mon bébé...   quelques milimètres mais c'était mon bébé... Icon_minitimeSam 29 Sep - 15:43

Je te souhaite beaucoup de courage et j'ai une tres grosse pensée pour toi.
Bisous quelques milimètres mais c'était mon bébé... 889398
Revenir en haut Aller en bas
tatiana1




Nombre de messages : 1080
Localisation : PACA
Je suis : Maman de
Ange(s) : Guillaume
Décédé(e) à : 38 semaines de grossesse
Le : mon fils Guillaume décédé le 26/09/2011 d'une HYPOXIE PLACENTAIRE (3AP)
mon Papa est décédé le 12/05/2021 d'une crise cardiaque
Date d'inscription : 19/09/2012

quelques milimètres mais c'était mon bébé... Empty
MessageSujet: Re: quelques milimètres mais c'était mon bébé...   quelques milimètres mais c'était mon bébé... Icon_minitimeSam 29 Sep - 17:05

C'est normal que cette image de l'échographie te hante car à partir du moment où tu es enceinte, tu deviens une maman. Même à ce stade de la grossesse, il y a déjà l'attachement qui apparaît. Prends ton temps pour remettre des idées en place je te souhaite que du bonheur pour l'année 2013.
Revenir en haut Aller en bas
MarÉli

MarÉli


Nombre de messages : 598
Age : 43
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : 4 minis anges
1 fils
1 fille, ma petite espoir
Décédé(e) à : 7 SA
5 SA
4 SA
10 SA
Le : 10/01/2012
14/03/2012
12/04/2012
20/07/2012
Éli est né le 12 novembre 2009, à 33 0/7 SA.
Alicia, mon espoir, est née le 2 août 2013.
Date d'inscription : 23/08/2012

quelques milimètres mais c'était mon bébé... Empty
MessageSujet: Re: quelques milimètres mais c'était mon bébé...   quelques milimètres mais c'était mon bébé... Icon_minitimeSam 29 Sep - 18:24

Pour les médecins, une fausse couche, un curetage, c'est la routine. Ils ne pensent pas que pour la maman, c'est l'une des plus dures épreuves de sa vie. Courage, repose-toi bien et laisse venir chacune des émotions. C'est important pour vivre ton deuil.
Revenir en haut Aller en bas
 
quelques milimètres mais c'était mon bébé...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle maman ange sur le forum
» Petite question sur grossesse espoir n.2 ( je ne suis pas encore enceinte mais j'ai quelques questions...)
» Romain mon bébé, va rejoindre sa grande soeur dans quelques jours jtm
» Envie d'un bébé espoir mais beaucoup d'angoisse
» bébé prévu pour noel mais la vie en a décidé autrement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: