Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
L'histoire de Rosalie I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 L'histoire de Rosalie

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
bébéRosalie

bébéRosalie


Nombre de messages : 20
Localisation : St-Eustache
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rosalie/
oeuf clair
Décédé(e) à : 38 semaines/
12 semaines
Le : 19/09/2008
20/05/2009
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de Rosalie Empty
MessageSujet: L'histoire de Rosalie   L'histoire de Rosalie Icon_minitimeMer 3 Déc - 22:08

De : L'histoire de Rosalie Cool_global_nickL'histoire de Rosalie CbébéRosalie (Message d'origine)Envoyé : 2008-11-04 16:13
[size=9]Bonjour! Mon nom est Isabelle et je suis la maman de 2 belles filles Marianne, 3 ans, et mon petit ange Rosalie décédée dans mon ventre le 19 sept. 2008 à 38 sem. d'une très belle grossesse. Le mercredi, 17 sept. je me rend à mon rendez-vous habituel chez le médecin, tout est normal j'entend même son petit coeur dans l'appareil. Mon travail n'est pas du tout commencé, col complètement fermé. Le soir, je la sens encore bouger quand je prend mon bain avec ma fille, elle adorait déjà l'eauL'histoire de Rosalie Emsmile. Dans la nuit de mercredi à jeudi, je suis réveillé vers 4 h par une grosse douleur dans le bas du ventre, mais ça ne dure pas et je me rendort. Le lendemain dans la journée j'ai des douleurs au bas du ventre toute la journée, mais je ne m'inquiète pas car j,ai souvent eu ces douleurs pendant ma grossesse et le médecin me disait que c'était musculaire. Pendant toute la journée, je me sens fatiguée, aucune énergie et je crois que j'ai attrapé le virus que mon chum a eu au début de la semaine.
Le soir, je me couche tôt après avoir monté la basinette de Rosalie car nous étions déménagés 3 sem. plus tôt alors nous n'avions pas encore eu le temps. Avant de me coucher, je réalise que je ne l'ai pas sentie bougé aujourd'hui, je me dis que je vais voir demain.
Je me réveille vers 4h et je commence vraiment à m'inquiéter alors je réveille mon chum et on décide de téléphoner à l'hôpital. Ils nous disent d'y aller pour s'assurer que Rosalie va bien.
Nous préparons les valises, j'avais prévu les faire dans la journée, et nous partons pour l'hôpital après avoir téléphoné à mes parents pour qu'ils viennent s'occuper de Marianne.
Arrivé à l'hôpital, l'infirmière me branche sur le moniteur et a de la difficulté à trouver son coeur. Elle entend quelque chose, mais n'est pas sûre si c'est mon coeur ou celui de Rosalie. Elle fait venir le médecin de garde avec la machine à échographie. Le médecin nous demande comment elle ve s'appeler et si c'est la première, elle fait même des blagues. Puis, c'est là que débute notre cauchemar. Elle commence l'échographie, elle cherche son coeur, tout à coup, elle nous dit, Votre cocotte a choisi de vivre autre chose....QUOI??? Elle rajoute, ici c'est son coeur, il ne bat plus!!! Le vide total, je ne comprend rien, je regarde mon chum qui est aussi dévasté que moi. Le monde vient de s'écrouler. Ils nous laisse un moment seuls après nous avoir expliqué que je devrai accouché naturellement dans la journée. Nous nous serrons alors très fort et nous ne faisons que pleurer. Je téléphone à ma mère pour lui annoncer la terrible nouvelle, je cris dans le téléphone, Rosalie est plus là!!
Ils décident de nous transférer dans la chambre d'accouchement qui est à l'autre bout complètement pour qu'on soit plus tranquille, la même où j'ai mis au monde ma belle Marianne. Ils me font une autre échographie plus complète pour comfirmer...même réponse.Le médecin crève mes eaux un peu avant le diner, mais ça ne déclanche pas le travail, même si je suis ouverte à 2cm et effacée à 80% depuis mon arrivée. Ils me branche donc sur le pytocin à 14h30, mais moi j'ai juste le goût de retourner chez-nous avec ma bedaine et garder ma petite fille. Vers 16h, je demande l'épidurale car je ne suis plus capable d'endurer les contractions. Quand viens le temps de pousser, j'en suis incapable, je me retiens le plus longtemps possible car je ne veux pas accoucher, je ne veux pas être séparée de mon bébé. Depuis le début que je me dis, ils se sont trompés, elle va sortir et elle va être correcte, mais en même temps, je sais bien qu'elle ne bouge pas.
Quand elle est finalement sortie, je l'ai prise sur moi, elle était encore toute chaude. Elle était toute belle, toute parfaite et ressemblait à sa soeur. J'ai demandé au médecin si elle avait un tour de cordon et elle m'a dit qu'elle avait un noeud dans son cordon et que c'est probablement ce qui a causé son décès. Nous avons pu la garder avec nous aussi longtemps qu'on le voulait, nous l'avons bercé pendant 6 heures. Nous lui avons même mit un pyjama, un chapeau et une doudou que nous lui avions apporté et que nous avons gardé en souvenir. Nous lui avons fait une petite cérémonie avec l'agent de pastorale en compagnie de sa grande soeur et de mes parents.
Le lendemain, nous avons pu la revoir avant notre départ pour la bercer une dernière fois.
Le soir de mon retour à la maison, j'ai du retourner à l'hôpital car je faisait de la fièvre. J'ai donc été hospitalisé à l'unité des naissances 3 jours pour une infection à l'utérus GRRRR... Je n'étais plus capable d'entendre un bébé pleurer, je voulais juste m'en aller chez-nous.
Nous avons finalement pu enterrer notre belle Rosalie, que l'on a fait incinérer, avec mon grand-père au cimetière, 2 sem. après. Quelle horreur de devoir choisir une urne pour son enfant. J'aurais tellement voulu être ailleurs.
Ça fait maintenant plus d'un mois et il n'y a pas une journée où je ne pense pas à elle.
Merci Rosalie d'être passé dans notre vie. Je t'aime fort.
Isabelle, Maman de Marianne et de petit ange Rosalie
[/size]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'histoire de Rosalie Empty
MessageSujet: Sujet: L'histoire de Rosalie   L'histoire de Rosalie Icon_minitimeMer 7 Juil - 6:19

Me voilà sans voix... J'ai vécu pareille histoire mais avec quelques différences...
C'est terrible ! Et je peux comprendre votre douleur.
Je vous souhaite bonne chance pour la suite!

xxx

Stéphanie maman d'Alexanne L'histoire de Rosalie 268523
Revenir en haut Aller en bas
monroe111

monroe111


Nombre de messages : 577
Age : 36
Localisation : Granby
Je suis : Maman de
Ange(s) : Tristan
Décédé(e) à : 30 jours
Le : 17/06/2010
Date d'inscription : 01/07/2010

L'histoire de Rosalie Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de Rosalie   L'histoire de Rosalie Icon_minitimeMer 7 Juil - 22:56

je te comprend, ce fut un moment très difficile pour moi d'organiser les funérailles de mon Tristan. Je n'arrêtais sans cesse de me dire que ce n'était pas normal de choisir sa tombe, son signet et ainsi de suite. Je voulais seulement retourner a ste-justine dans sa petite chambre ou j'allais le voir et prendre soin de lui comme depuis sa naissance. C'était ma vie depuis le dernier mois et la je me ramassais dans un salon funéraire à prendre des arrangements qui au bout du compte m'amenais a penser que je ne reverrai plus mon garçon.
Revenir en haut Aller en bas
ANGELYNE7577

ANGELYNE7577


Nombre de messages : 844
Age : 45
Localisation : TETEGHEM (FRANCE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE mon petit prince
Décédé(e) à : 21 S ET 5 JOURS
Le : 24/05/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de Rosalie Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de Rosalie   L'histoire de Rosalie Icon_minitimeJeu 8 Juil - 16:21

tendres pensées
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de Rosalie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lhistoire de ma fille Léa Baudon
» lhistoire de ma pitoune raphaelle
» La petite Rosalie
» 2 ans pour ma belle princesse Rosalie.
» Rosalie, notre petit ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: