Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
parce qu'écrire ça fait du bien I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
 

 parce qu'écrire ça fait du bien

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: parce qu'écrire ça fait du bien   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeLun 6 Avr - 17:59

je ne sais pas trop par où commencer mais allez, il faut se lancer pour que ça démarre...
j'ai 28 ans et je suis viennoisiere (je fais de la fabrication et pas de l'emballage) dans une célèbre enseigne de la grande distribution;
je fais un métier très physique, mais surtout "un métier d'homme".
j'ai déjà fait une première FC en 2003, et une seconde l'été dernier, en août 2008.
Celle de cet été fût plus douloureuse encore que la première, mais l'Amour de mon chéri aidant, ainsi que mon travail, je refis surface plutôt rapidement.

Mais ce n'étais pas dû à une incroyable force de caractère de ma part, j'étais de nouveau enceinte...
On a fait corps mon chéri et moi, dans tous les sens du terme, face à cette épreuve.
C'est donc au mois d'octobre (je ne voulais pas vérifier avant... allez savoir pourquoi) que je fais la prise de sang qui confirme notre petit bonheur.

Inquiétude, travail trop dur, le jour de la fausse couche revient en mémoire, les soucis pécuniaires lié à un arrêt maladie alors qu'il n'y a qu'un seul salaire... bref, la vie.
Mais cette petite lueur tout au bout... nous trois... notre quotidien à trois... les travaux pour son arrivée...

La première échographie: tout va bien!
Mais toujours cette angoisse sourde quelques jours avant cette visite mensuelle.
Le mal au dent (il faudra lui montrer le bon exemple!), les nausées, les caprices et les sautes d'humeur, des seins qui ressemblent à des mamelles (pardon pour le terme employé mais pour un 85B, passer à du 95C ça a été quelque chose, croyez moi!)

Les mois passent, les prises de sang s'enchainent, l'ennui arrive...
Je me suis arrêtée au troisième moi étant donné les antécédents, et ayant eu un contrôle de mon employeur pour la précédente grossesse _suivi d'une suspension de salaire car j'étais à une écho_ je suis restée cloitrée chez moi jusqu'à cette dernière échographie, celle du 8ème mois.
J'avais appris à cohabiter avec lui, mon petit Raphaël. C'est son papa qui avait gagné lors du choix du prénom:
un garçon c'était à lui que revenait le soin de choisir et une petite fille, à moi.
Je vivais donc au rythme de mon ptit Raphaël qui bougeait beaucoups, avec qui on jouait au travers de mon ventre, tous les soirs, le matin étant son moment préféré pour faire de gros dodos.
Je me renseigne sur la péridurale, je m'inquiète de ce qu'il manque encore, je demande aux futurs parrains et marraine leur accord pour la place qu'ils occuperont dans sa vie... peut être que je vais bientôt pouvoir sortir les habits que l'on nous a donnés...

encore et toujours cette angoisse... non, mon chéri, pas encore pour l'achat du doudou... non je n'ai pas encore rangé les habits...

enfin, la dernière écho: je sors de nouveau, balades à la mer avec mon chéri, courses, ménage pour la venue prochaine de mes parents.
Il est magnifique, il pèsera à peu prés 3.3kg à sa naissance dans 2 mois.
c'était le mercredi.
Le vendredi après midi le samu m'emmenait aux urgences car cela faisait plus d'une heure que je ne sentais plus mon fils bouger et des douleurs au ventre.
J'ai compris dans l'ambulance qu'il ne bougerait plus jamais.
Les sages femmes ont écouté son cœur mais on entendait rien, seulement un lointain battement... c'était le mien, pas le sien.

J'ai 17 de tension... "c'est un décollement du placenta" ... "c'était quand votre dernière écho?!" ...
"Je suis désolé, il y a une chance sur un million pour que cela arrive"

Ensuite on me prépare pour l'accouchement...
L'attente... mon chéri... mon corps et mon cœur se déchirent à chaque fois que je le regarde. Pourtant c'est dans ses yeux que je vais trouver la force d'accoucher, sans une plainte, sans un cris, sans un pleur.
On a pu le serrer dans nos bras un long moment mais un si court instant.
Vient ensuite les soins intensifs car on arrive pas à calmer ma tension.
La famille... gentille mais envahissante à ce moment de complet étouffement
Et enfin, le retour à la maison.

il faut ranger, cacher la petite baignoire, la table à langer, les habits... que j'avais commencé à ranger la veille de...
Il faut s'occuper des papiers, de ce qu'il va advenir de lui... on n'a pas les moyens de lui offrir une urne ou sépulture...
Tout s'enchaine à une rapidité et une lenteur désarmante.
Il faut continuer à vivre.
Se réhabituer à manger sans penser qu'il ne décidera plus de ce que j'ingurgite.
Se réhabituer à dormir sur le ventre sans le sentir.
Se réhabituer à ne plus se lever 40 fois dans la nuit pour pipi.
Mais par dessus tout se réhabituer à ne plus le sentir bouger, remuer, vivre dans mon ventre.
J'ai encore l'impression de sentir sa tête qui va d'un côté ou de l'autre...

Aujourd'hui, je ne pense qu'à une chose: Recommencer!
Puis je me dis que je devrais avoir honte de vouloir ça... cela ne fait même pas un mois que Raphaël nous a quittés et je veux déjà un autre enfant!
Je me sens tellement coupable. je repense aux dernières heures où je l'ai senti bouger, je me dis que j'aurais dû arrêter de fumer complètement, que je n'aurais pas dû aller faire des courses ce jour là... Bref, que j'ai eu tout fait faux!

Voilà mon témoignage, j'espère qu'il pourra en aider certaine.
En tout cas, moi ça m'aura fait du bien de me laisser aller comme cela: merci aux créateurs de ce site.
Revenir en haut Aller en bas
MaLouna

MaLouna


Nombre de messages : 309
Age : 40
Localisation : FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Louna
Décédé(e) à : 32,5 SA
Le : 02/02/2009
Date d'inscription : 12/02/2009

parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: Re: parce qu'écrire ça fait du bien   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeMar 7 Avr - 3:37

Bonjour nouvelle mamange,
que je suis triste ce matin de lire un nouveau témoignage, le tien, qui me fait beaucoup penser à ce que moi j'ai vécu quelques semaines avant.
J'ai aussi perdu ma fille à 32 semaines de grossesse, alors que tout allait bien jusque là. Moi aussi, j'avais toujours une angoisse qui m'envahissait presque m'interdisant d'être heureuse, de trop y croire tant que mon bébé n'était pas dans mes bras. Peut être que c'est finalement un 6è sens... je sais pas. Un jour j'ai moins sentie ma fille que d'habitude et après 24h, je suis allée consultée mais uniquement pour me rassurer. Moi aussi j'ai entendu ce battement de coeur, lointain... c'était le mien et pas le sien. Le verdict est tombé et depuis ma douleur ne s'est jamais arrêtée...
Comme je te comprends petite maman, comme je suis de tout coeur avec toi.. C'est si ressent. C'est si incompréhensible. Pourquoi nous? Pourquoi notre petit bébé innocent?? Autant de questions que tu n'as pas fini de te poser...
J'ai néanmoins appris quelque chose à ce drame: ce n'est pas de notre faute. Il ne faut pas que tu culpabilises d'avoir ralenti la cigarette et non pas arrêté, il ne faut pas que tu culpabilises d'avoir fait les courses ce jour là. Combien de maman fument, font leur ménage, s'occupent de leurs autres enfants pendant une grossesse??? Et bien heureusement, les grossesse ne finissent pas toutes comme la nôtre... Tu sais y en a même qui boivent, se droguent (je vais dans l'extrème), continuent le sport car elles n'ont pas connaissance de leur grossesse (dénie de grossesse), alors je t'en prie, même si c'est plus facile à dire qu'à faire (et j'en suis la preuve), ne culpabilise pas. C'est le destin qui ne vous a pas épargné c'est tout...

Voilà, je voulais te dire qu'ici, tu trouveras tout le réconfort dont ut as besoin. Tu verras, ça te fera du bien. N'hésites pas à venir exprimer ta colère, ta tristesse, ta douleur, on est toutes là pour toi... on connait toutes les sentiments qui te traversent...
Sois la "bienvenue" parmis nous...

Je suis là si tu as besoin. Je t'embrasse.

Gros câlins à nos anges bec
Qu'ils reposent en paix.
Revenir en haut Aller en bas
frédérique




Nombre de messages : 11
Localisation : Charente
Je suis : Maman de
Ange(s) : Kentin
Décédé(e) à : 25 SA
Le : 22 mars 2009 à 3H50
Date d'inscription : 01/04/2009

parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: bonjour christellouch   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeMar 7 Avr - 4:34

Je viens de lire ton témoignage et je tiens à t'apporter tout mon soutien, surtout ne désespère pas.
Pour moi aussi le mois de mars fut terrible car j'ai aussi perdu mon petit garçon. Certes à 25 semaines mais le résultat est le même, nous sommes des mamans dépossédées de leur enfant.Moi c'est mon col qui a arrêté de faire son boulot, j'ai donc accouché prématurément de Kentin qui allait tres bien, il a bougé jusqu'au bout, mais une fois sorti de mon ventre , il s'est éteint, ses poumons n'étaient pas prêts.
Moi aussi je m'en veux terriblement, car j'étais arretée , je devais me reposer au maximum, et je me dis que je ne l'ai pas fait assez.
Je me dis que c'était sans doute écrit et que Raphaël et Kentin nous ont montré le chemin pour que nos prochaines grossesses se passent bien, moi je serai cerclée et toi tu auras un traitement je pense.
Ne culpabilise pas de vouloir refaire un autre enfant, je suis comme toi, je veux retomber enceinte, pour continuer à vivre, je ne me suis jamais autant sentie vivante que lorsque j'étais enceinte, et je pense que toi aussi.
Certes nous allons trembler jusqu'à la fin , mais je nous souhaite de réussir.
Tendres pensées à nos anges
bonne journée et surtout du courage
Revenir en haut Aller en bas
marie59




Nombre de messages : 20
Age : 43
Localisation : Masnieres
Je suis : Maman de
Ange(s) : leelou
Décédé(e) à : 37SA de grossesse
Le : 14/02/2009
Date d'inscription : 15/03/2009

parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: c'est ci triste!!!   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeMar 7 Avr - 5:03

Bonjour nouvelle mamange,


J'ai lu ton histoire qui ma fait exactement pensée a la mienne,car moi aussi j'ai fait un dècollement du placenta!
Il ne faut surtout pas que tu culpabilises car sa va te rendre tres malade et il faut pa,c'est etrange quand meme quand les medecin dise que c'est tres rare en entendant sa arrive quand meme assez souvent,et je ne comprend pa sa,car avant dans le temps il y avait beaucoup moins de chose que nous et on entendait aucune de ses choses là!
Moi j'attend toujours les resultats de mon placenta,que je trouve tres inquietant!
Tu sais moi aussi je fumer,je faisait du menage,les courses...alors ne culpabilise pas!!!
N'hesite pas a venir pour discuter,exprimer ta colere,ta haine...nous sommes là pour toi.
Je te souhaite du courage...
Je suis là si tu as besoin,je t'embrasse. clin d'oeil

Enorme calins a nos Ange!!!

mamange de Leelou,que j'aime de tous mon coeur!!! Ange
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: merci les Mamanges   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeMar 7 Avr - 7:42

Tout d'abord, merci à vous de prendre le temps de me répondre.

Vous lire m'a fait chaud au cœur ce matin:
vos mots n'ont vraiment pas la même signification ou la même portée que les paroles de réconfort que j'ai entendues jusqu'à présent.

C'est à la fois si triste et si apaisant de savoir que d'autres comprennent...
Merci les Mamanges.


Tu me manques mon Fils

J'ai pu te serrer si peu de temps contre mon cœur
pourtant, tu y es toujours présent, comme une empreinte indélébile
Je sens encore tes petites mains et ta toute petite tête
L'Amour en moi qui t'étais destiné pèse aussi lourd sur mon corps
que le vide que tu y as laissé
Chaque souffle qui s'échappe me rappelle celui que tu n'as pas eu
et chaque son celui que tu n'as pas poussé

Tu me manques mon Fils
Revenir en haut Aller en bas
stephisa8

stephisa8


Nombre de messages : 1540
Age : 42
Localisation : Dolbeau-Mistassini
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charles-Antoine
Décédé(e) à : 37 semaine de grossesse
Le : 30 janvier 2008
Date d'inscription : 03/12/2008

parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: Re: parce qu'écrire ça fait du bien   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeMar 7 Avr - 9:21

Malheureusement bienvenue parmi nous. Tu verras ce site est comme un seconde famille... Tu y trouveras surement beaucoup de réconfort.

J'ai perdu mon fils à 37 semaines d'un caillot dans le cordon il y a un peu plus d'un ans. J'en ai voulu à mon corps de m'avoir trahis, j'ai aussi chercher la raison, le pourquoi... la colère, la rage, la peur, la tristesse, se sentir coupable de sourir, j'ai tout vécu et ce sont des étapes normale du deuil. Il faut les vivres, ton deuil est très ressent.. Mais le temps appaise la douleur, la cicatrice est profonde, il y a un long chemin a faire, mais on apprend a vivre sans eux, on y pense a chaque jour, mais c'est plus doux et tu verras, le soleil rebrillera...jamais de la même manière, mais il rebrillera...

Il est normal de vouloir un enfant rapidement, la plus part d'entre nous ont se besoins. Nous avons un vide immense à combler, ca ne les remplacera pas, ca ont le sait, mais on a tellement d'amour à donner... Certaine ont repris les essaies rapidement et d'autre décide de prendre un peu de recule. Dans mon cas j'avais décider d'attendre le rapport d'autopsie pour mieux planifier ma prochaine grossesse (car je ne savais pas la raison du décès de mon fils à ce moment), ce qui a pris 4 mois 1/2, je crois en quelque sorte que ca m'a permis d'avancer un peu plus mon deuil, car un grossesse espoir n'est pas facile... elle apporte son lots d'angoisse car nous avons peur de revivre la même histoire... mais c'est possible car je suis depuis deux semaines l'heureuse maman d'une belle fille bien en vie. Ca ne comble pas le vide de nos anges, je pleure toujours mon fils, mais ca mets un peu de baume sur notre coeur, c'est un autre étape qui commence et ca nous réconcilie un peu avec la vie.

Courage petite maman et vient nous voir a chaque fois que tu en a envie.
Revenir en haut Aller en bas
Marybou

Marybou


Nombre de messages : 631
Localisation : Murdochville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaëlle
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 10 juin 2008
Date d'inscription : 06/12/2008

parce qu'écrire ça fait du bien Empty
MessageSujet: Re: parce qu'écrire ça fait du bien   parce qu'écrire ça fait du bien Icon_minitimeLun 13 Avr - 18:47

Chère mamange, je t'offre toutes mes sympathies pour la perte récente de ton petit Raphaël! Je vous souhaite de trouver plein de réconfort autour de vous. Ne t'inquiète pas, l'envie d'avoir un autre enfant rapidement est tout à fait normal. Pour moi, c'était comme un besoin tellement énorme, tellement pressant. Je te comprends.
Revenir en haut Aller en bas
 
parce qu'écrire ça fait du bien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste parce que ça fait du bien de l'écrire... Journal d'un samedi soir.
» Parce que je sais pas pourquoi ça me fait ça...
» es ce que je fait bien?
» Ca fait du bien...
» qu'est ce qui vous fait du bien?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: