Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie...

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
2anges_douzanz

2anges_douzanz


Nombre de messages : 7
Age : 52
Localisation : montréal
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mael et Callum
Décédé(e) à : 14 et 11 semaines
Le : 11/10/1997,28/06/2000
Date d'inscription : 07/12/2008

Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... Empty
MessageSujet: Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie...   Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... Icon_minitimeDim 7 Déc - 16:27

Bonjour.

Je suis une jeune femme de 38 ans de montréal.

Il y a des années que je cherchais. Que je vous cherchais.

Je cherchais un lieu de repos, pour poser mes ailles fatiguées par le chagrin.

En ouvrant votre porte, je vous aie trouvé. Vous toutes et vous tous qui portez ce même chagrin et pour la première fois depuis des années, je me suis sentie moins seule.

Au début septembre 1997, alors que j'étais à l'université, j'ai appris que j'étais enceinte. Le dosage hormonal démontrait que cette grossesse datait d'au moins 2 mois et demi. J'étais sous le choc et folle de joie.

Je ne m'étais pas rendu compte que j'étais enceinte car mes règles n'avaient pas cessé.

Le 10 octobre, je me suis présenté pour le premier échographie. Mon médecin voulait s'assurer que tout était correct.

Le specialiste voyait bien mon utérus mais, il était vide. Il a cherché un peu et, dans ma trompe gauche, il a trouvé mon petit Callum.

Son père (qui est d'origine Irlandaise Celte) et moi, avions décidé de lui donner ce nom.

Le médecin de garde m'a alors annoncé que nous devions mettre un terme à cette grossesse le plus rapidement possible.

J'ai été admise le lendemain matin.

À mon réveil, on m'a annoncé que le grossesse était tellement avancée que le chirurgien avait dü retirer ma trompe.

C'était un choc immense mais, à 27 ans, on se dit que tout est encore possible et on relève nos manches pour continuer notre chemin.

Le 27 juin 2000, par une merveilleuse matinée, je me suis éffondré de douleur dans notre salle de bain.

Conduite à l'hopital, le verdict est tombé. J'étais encore enceinte et le dosage hormonal indiquait que mon bébé avait au moins 3 mois.

Je n'arrivais plus à réfléchir. J'ai regardé mon conjoint et ce que j'ai vu dans ces yeux en disait long sur ce qui allait nous arriver.

On m'a demandé de revenir en fin de journée pour être admise pour une chirurgie.

Le 28 juin, vers 1h du matin, un infirmier est venu me chercher pour aller à la salle d'opération. En me levant, je savais qu'il était trop tard. Je saignais déjà...

L'opération s'est très mal déroulée et m'a menée à un arrêt cardiaque.

Le lendemain, le gynécologue m'a annoncé que je ne pourrais jamais plus avoir d'enfant naturellement. Il a tourné les talons et est sorti de ma chambre.

Mon monde s'est arrêté de tourné. Tout autour de moi tournait mais, plus ma vie.

Ça a fait 8 ans il y a quelques jours et j'ai toujours autant de peine.

J'aurais tellement voulu que vous soyez là lorsque ça m'est arrivé...

Il y avait bien peu de ressource à ce moment et la compréhension d'une telle perte était encore bien méconnue.

Toutes vos histoires me touchent énormément.

Je ne comprends pas pourquoi une telle injustice...

Hélène, la maman des anges Callum et Mael
Revenir en haut Aller en bas
5foismaman

5foismaman


Nombre de messages : 294
Age : 51
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Marianne et Laurence
Décédé(e) à : 35 semaines de grossesse
Le : 2 juin 1999
Date d'inscription : 07/01/2009

Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... Empty
MessageSujet: Re: Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie...   Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... Icon_minitimeLun 12 Jan - 11:32

Bonjour Hélène.
Je tiens à te dire que je sympathise avec toi.En plus du deuil de ces deux petits bébés, il y a le deuil de future maternité... Je trouve cela épouventable. Si au moins, vous pourriez avoir un autre enfant, il me semble que ça aurait aidé à mettre un baume sur vos plaies... La vie est parfois très cruelle et je comprend votre tristesse. Nous sommes dans les mêmes âges et moi aussi lors de ma perte, ce site n'existait pas...Ce que j'aurais aimé qu'il existe dans ce temps-là. Je me suis retrouvé très seule avec mon immense chagrin, et personne ne pouvait vraiment comprendre mes états d'âme. Aux nouvelles mamanges, je dois leurs dire qu'elles sont "chanceuses" dans leur malchance bien entendu, de pouvoir trouver ce soutien auprès de d'autres mamanges...Longue vie à ce site.
Revenir en haut Aller en bas
Marybou

Marybou


Nombre de messages : 631
Localisation : Murdochville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaëlle
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 10 juin 2008
Date d'inscription : 06/12/2008

Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... Empty
MessageSujet: Re: Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie...   Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie... Icon_minitimeLun 12 Jan - 15:08

Toutes mes sympathies pour tes petits anges, chère Hélène! Même si les années ont passé, je comprends que la douleur puisse encore être aussi vive. De plus, comme l'a dit 5foismaman, ce n'est pas évident de faire, en plus, le deuil de la maternité. Je te souhaite de trouver tout le réconfort que tu cherches depuis si longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
 
Mes anges qu'on aurait préféré que j'oubie...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'est ce qui aurait pu être fait à l'hôptial lors de la perte de vos anges
» 3eme Fete des Anges Lorraine / Aux Noms des Petits Anges
» Sujet délicat..... La spiritualité et les Anges... le Livre des ésprit.. Signe de nos Anges avais vous des avis ou témoignage personnel???
» nos anges , a jamais en Moi , parcours de Fiv , ( mes anges perdu a 17 sg le 04/11/2011 )
» Jasmin aurait 1 an...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: