Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Ophélie I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
 

 Ophélie

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Ophélie Empty
MessageSujet: Ophélie   Ophélie Icon_minitimeMer 11 Nov - 10:21

Bonjour, je viens de découvrir votre site et de lire la plupart des témoignages de parents endeuillés. Mon histoire, au fond, n'est pas différente des autres et il m'a été impossible de ne pas pleurer devant ces parents qui ont exprimé leur souffrance. Elle est tellement identique à la mienne. Mon histoire remonte à 1990, ce fameux week-rend si terrible où, après une violente dispute avec le père de ma fille (il m'avait menacée d'un couteau), je me suis sentie très mal et j'ai commencé à faire une hémorragie et à avoir des contractions, en début d'après-midi, ce samedi 18 août. Le médecin m'a emmenée lui-même à l'hôpital, mes parents étant en vacances, mon ami au travail et moi toute jeune, à peine 18 ans, je n'avais donc ni permis, ni voiture. Après une échographie et un examen, le gynéco de l'hôpital a décidé de me garder et d'essayer de stopper le travail par perfusion mais il m'avait prévenue que si les contractions ne s'arrêtaient pas durant les prochaines 24 heures, il serait alors impossible d'arrêter le travail et la venue au monde de mon enfant. Ces 24 heures ont été extrêmement douloureuses tant physiquement que moralement. J'avais tellement peur de perdre mon petit enfant et j'avais tellement mal. Le dimanche soir, le gynéco est venu me voir en me disant que compte tenu de la situation, il ne pouvait plus rien faire et que j'allais devoir accoucher. J'ai été emmenée au bloc et à 20H30. Mon enfant est né.... sans vie. Je suis sortie de l'hôpital le 24 août 1990, le jour de mes 18 ans, sans l'avoir vu ni tenu dans mes bras, et avec pour seules compagnies, ma souffrance, ma douleur, de repartir seule, de ne pas avoir ce petit être que j'avais attendu avec tant d'amour et d'impatience, mais aussi avec la tête pleine de questions. Pourquoi moi ? Pourquoi, n'ai-je pas protégé mon enfant ? Est-ce un garçon ou une fille ? qu'est-ce-qui s'est passé ? Avait-il une anomalie ? Je n'ai pas pu l'accompagner dans son dernier voyage car à l'époque, on ne parlait pas d'enfant mais de foetus, à 23 semaines. J'ai gardé pour moi toutes ces interrogations pendant de nombreuses années et lorsque en 1995, j'ai voulu avoir un autre enfant, (avec un autre homme que j'ai épousé en 1996), ma tête, mon inconscient se sont manifestés. J'ai dû attendre 2002, 7 années de larmes, de découragement, de peur et de désespoir pour être à nouveau maman, à 7 mois de grossesse difficile, d'une petite fille, Zoé aujourd'hui, 7 ans. Et encore, et toujours ces questions incessantes. Le temps à passé mais il m'était de plus en plus difficile de ne pas savoir. Je continuais à pleurer mon enfant mais je ne savais pas qui il était. Un garçon ? une fille ? Adrien ou Ophélie (les prénoms que nous avions choisis, son père et moi) ? Je voulais savoir mais j'avais si peur de savoir ce que j'allais apprendre ... L'année dernière, grâce à mon nouvel ami, au mois d'octobre, j'ai fait la démarche de demander mon dossier médical auprès de l'hôpital. En lisant les comptes-rendus, j'ai enfin pu faire connaissance avec mon enfant, ma douce petite fille (il s'agissait donc d'Ophélie !), mais aussi d'apprendre qu'aucune cause médicale n'avait été décelée, qu'elle était en bonne santé. Alors, comment gérer l'ingérable ? comment ne pas se sentir coupable de ne pas avoir été une bonne mère et de ne pas l'avoir protégée, elle, Ophélie si petite et si fragile ? Elle me manque tellement et chaque jour un peu plus. Aujourd'hui, je me bats pour qu'elle soit reconnue officiellement auprès de l'état civil et qu'un livret de famille me soit établi. Malheureusement, toutes les nouvelles lois qui sortent sur le sujet ne sont pas rétroactives et l'on se réfère à une loi qui parlait de foetus et non d'enfant à cette époque-là. Comme si la nature avait subitement plus d'importance aujourd'hui qu'hier, par la seule volonté de l'homme....
Revenir en haut Aller en bas
nalisarah

nalisarah


Nombre de messages : 525
Age : 38
Localisation : bourg en bresse
Je suis : Maman de
Ange(s) : Sarah
Décédé(e) à : 40 semaines de grossesse + 3 jours
Le : 29/01/2009 à 05h10

Maman comblée de Matthieu 7 ans et en attente de bébé espoir
Date d'inscription : 30/09/2009

Ophélie Empty
MessageSujet: Re: Ophélie   Ophélie Icon_minitimeMer 11 Nov - 10:29

Bienvenue à toi
Je suis désolée du drame que tu as vécu
C'est triste que ta petite puce n'ait pas d'existence juridique.
Mais, tu sais les enfants morts nés n'ont pas encore grande reconnaissance: ils peuvent avoir un livret de famille ou des funérailles ou un prénom mais ils n'ont ps non plus d'existence juridique car ce sont des enfants sans nom ( ma fille décédée à terme n'a pas eu le droit de porter officiellement le nom de son père, car un enfant mort né n'a pas droit à un nom de famille, c'est stupéfiant car si elle avait vécu juste une minute, tt aurait changé)
Saches que ta petite Ophélie aura une existence sur ce site et dans nos coeurs à toutes
tendres pensées à ton ange
Revenir en haut Aller en bas
ISABELLE BARSY

ISABELLE BARSY


Nombre de messages : 144
Localisation : BELGIQUE
Je suis : Maman de
Ange(s) : NOAH
Décédé(e) à : 28s
Le : 16/01/2004
Date d'inscription : 10/11/2009

Ophélie Empty
MessageSujet: Re: Ophélie   Ophélie Icon_minitimeJeu 12 Nov - 16:05

Bonsoir Critel,
moi aussi je suis nouvelle sur ce forum et j'espère que comme moi ça te feras beaucoup de bien .
Perdre un enfant est déja si pénible si en plus il n'est pas reconnu juridiquement c'est un comble.
Il est plus que temps que les mentalités et les lois évoluent dans notre belle société ou le malheur des gens est quelques chose de tabou.
Sache qu'ici ton petit ange a bien sa place.
Isabelle maman de Logan 9ans, bébé ange Noah et bébé espoir Mathis 4ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Ophélie Empty
MessageSujet: MERCI   Ophélie Icon_minitimeVen 13 Nov - 15:10

Merci - vos témoignages me touchent énormément et si ma douleur n'est pas moins intense, vos écrits me réconfortent.
Revenir en haut Aller en bas
moulinaparole




Nombre de messages : 333
Age : 42
Localisation : Bruxelles
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathieux
Décédé(e) à : 10 jours
Le : 26/07/2009
Date d'inscription : 01/10/2009

Ophélie Empty
MessageSujet: Re: Ophélie   Ophélie Icon_minitimeVen 13 Nov - 16:54

Biensur que ton ange a une existence, même si elle n'est pas juridique, elle a existé pour toi et c'est le plus important. Il est clair que les lois ne sont pas toujours très "humaines" mais ça tend à s'améliorer...
Je trouve que ta démarche d'avoir été rechercher ton dossier est très courageuse et témoigne de l'amour que tu portes à ta fille. C'est bien que tu aies pu enfin faire connaissance avec elle après autant d'années et ce qui est très bien aussi, c'est que tu n'aies pas du le faire seule, tu étais accompagnée... ton homme doit être très compréhensif et compatissant...
J'espère que ta vie aujourd'hui est un peu plus positive et que ta grande fille de 7 ans rempli bien tes journées!
Douces pensées à ton ange qui veille probablement bien sur toi et ta famille.
Revenir en haut Aller en bas
Muzichik

Muzichik


Nombre de messages : 433
Age : 45
Localisation : Lachute originaire de Gatineau
Je suis : Maman de
Ange(s) : Bébé Mikaelle d'amour
Décédé(e) à : 39 semaines et 6/7
Le : 1 Aout 2009
Date d'inscription : 15/08/2009

Ophélie Empty
MessageSujet: Re: Ophélie   Ophélie Icon_minitimeSam 14 Nov - 0:40

Bonsoir Critel,

J'ai une douce pensée pour ta belle Ophélie...

Mychelle maman de Sa Douce Mikaelle XO
Revenir en haut Aller en bas
 
Ophélie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La naissance d'Ophélie
» a toi ma petite Ophélie
» Mon histoire, pk un ange de plus est requis au paradis des bébés????
» Ophélie, ma petite ange, atteinte de trisomie 21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: