Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Ann-Gabrielle, mon ange I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Ann-Gabrielle, mon ange

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
Katie19

Katie19


Nombre de messages : 70
Age : 39
Localisation : Drummondville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ann-Gabrielle
Décédé(e) à : 29 semaines de grossesse
Le : 29/09/2008
Date d'inscription : 04/12/2008

Ann-Gabrielle, mon ange Empty
MessageSujet: Ann-Gabrielle, mon ange   Ann-Gabrielle, mon ange Icon_minitimeJeu 18 Déc - 13:20

Ça faisait un p'tit bout de temps que j'étais prête à avoir un enfant mais mon chum avait décidé de retourner aux études et je me trouvais encore un peu jeune pour avoir un enfant donc on avait décidé d'attendre encore un peu.

Quand mon chum à terminé ses études, j'ai tout de suite arrêté la pillule et voilà que 3 mois plus tard j'étais enceinte. On avait fait la surprise à nos familles, disons qu'aucun d'entres eux ne s'y attendait, mais ils étaient tous très heureux.

Bref, j'avais la plus belle grossesse qu'une femme ne pouvait rêver. Je n'avait même pas de nausées. J'avais un peu de fatigue les premières semaines et un petit saignement mais vraiment rien de grave. J'allais avoir Ann-Gabrielle entre le 17-24 décembre 2008. Je me disais qu'elle allait être notre cadeau de Noël. Elle avait beaucoup d'énergie car la première fois que je l'ai sentie bougé dans mon ventre je n'avais que 18 semaines et c'était de gros coups en plus.
4 jours avant la tragédie, je commençais à être beaucoup plus fatigué et j'avais mal dans le bas du dos. J'avais des pertes jaunâtres et une fille à mon travail me disait que c'était normal de ne pas m'inquiéter. Puisque c'était ma première grossesse, je ne pouvais pas savoir que c'était mon bouchon muqueux que je perdais. Bref, 4 jours plus tard, lundi le 29 septembre 2008, je me rends au travail fatigué et avec des chauffements dans le bas du ventre. J'appelle info-santé et ils me disent que ce n'est probablement rien mais de me rendre quand même à l'hôpital pour soulager ma conscience. J'embarque dans ma voiture nerveuse. J'ai tout à coup le réflexe de faire un détour pour aller chercher mon chum au travail. Rendu à l'hôpital, on m'installe sur un lit et une infirmière cherche les battements de coeur d'Ann-Gabrielle. Peine perdue, elle appelle ma gynéco pour passer une écho. C'est là qu'elle m'annonce que son petit coeur a cessé de battre. Je ne savais pas trop comment réagir, je lui demande qu'est-ce qu'il va se passer et là elle me dit que je dois accoucher de mon bb naturellement pour ne pas abîmer mon utérus pour mes prochaines grossesses. Quand les médecins sont partis de la chambre pour me laisser seule avec mon chum, ont est tous les 2 partis à pleuré. On avait l'impression d'être dans un vrai cauchemar. On se sentaient impuissants. Le soir j'ai accouché d'Ann-Gabrielle et nous l'avons pris dans nos bras. Elle était toute chaude et si belle. Puisqu'elle allait être notre premier enfant, on avait des craintes en tant que parents. On n'avait peur de ne pas être prêts. Mais quand on l'a tenue dans nos bras, on a su tout de suite que nous étions prêt à être des parents. C'est là qu'on a décidé d'être parent jusqu'au bout avec Ann-Gabrielle. On a fait venir un prête pour qu'il dise une prière en son nom. Nous avions accepté l'auptosie et ensuite nous avons fait une cérémonie des anges pour notre fille. Nous ne voulions pas de cercueil car on trouvait ça trop morbide, alors on a décidé de la faire incinérer. C'était une cérémonie magnifique et tous les employés du Salon étaient fantastiques. Notre petite Ann-Gabrielle repose maintenant au Salon.

2 mois plus tard, on a les résultats de l'autopsie. Ann-Gabrielle avait une hémangiome (ou une tumeur) dans son foie qui prenait 80% de son organe. Ce n'est pas génétique, c'est tout simplement une malchance, un mauvais parcours de la vie.

La perte de ma petite fille est l'étape la plus difficile de ma vie. Je pleure et je m'ennuie d'elle. J'envie toutes les mamans qui ont leur bb dans leurs bras. J'ai de la colère...

Depuis cette tragédie, j'ai remarqué que sans aucun doute mon chum Yzraël sera le père de mes prochains enfants. Sans lui aujourd'hui, je ne sais pas ce que je serai devenu. Il a été à mes côtés pour réconforter et quand j'ai de la peine, il est le seul qui peut me consoler.

Ann-Gabrielle reste dans nos coeurs à tout jamais et elle veille sur nous deux pour nous aider à surmonter les prochains obstacles de la vie.

Je t'aime ma petite puce.

Ta maman qui s'ennuie de toi à mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Gwen




Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

Ann-Gabrielle, mon ange Empty
MessageSujet: Re: Ann-Gabrielle, mon ange   Ann-Gabrielle, mon ange Icon_minitimeJeu 8 Jan - 20:57

Bonjour katie,
ton histoire m'a beaucoup touchée.
La mort de ta belle puce Ann-Gabrielle est très triste.
tu m,as écrit dans mon témoignage que tu aimais refaire le parcours de ton accouchement car tout avait été très beau malgré la mort de ta fille. L'annonce de sa mort a été un choc mais sa naissance peut être un beau moment et je te comprends, je crois que le fait d'Avoir vu nos anges et que ce moment se passe bien, dans la paix, est un grand cadeau car on gardera pour toujours un souvenir rempli de plénitude de ce moment. La cérémonie des anges que vous avez faite aussi semble être un beau moment. Tu ressens beaucoup de colère ? est-ce le sentiment d'injustice que tu trouves le + difficile ? Tu sais, quand j'ai perdu mes 5 bébés, ceux avant Frédérique, je me sentais très très en colère. La mort de Frédérique m'a beaucoup apaisée, alors peut-être je peux t'aider à surmonter cette colère ? quelqu'un m'a dit une parole à la mort de Frédérique et je ne l'oublierai jamais : les gens autour de toi qui n'ont pas vécu un deuil aussi terrible ça te semble injuste et tu te demande pourquoi nous et pas eux ? en fait, on a une longueur d'avance sur ceux qui n'ont pas vécu le deuil, chaque moment de bonheur sera davantage savouré tout au long de ta vie, car tu connais la fragilité. ceux qui vivront le deuil à 50 ans, ou davantage n'auront jamais regardé la vie avec tes yeux. Je crois que perdre un enfant est ce qu'il y a de pire au monde pour des parents. Tu viens de traverser l,enfer et la tristesse doit être immense, mais je crois qu'une épreuve comme celle-là peut devenir une source de bonheur, moi je tente de trouver un sens à la mort de Frédérique. ça s'en vient doucement, malgré l'immense tristesse et les larmes qui coulent souvent... je pense à toi et à ce que tu m'as écrit, que je t'aidais à pouvoir revoir le moment de sa naissance sans te dire que tu revoyais constamment ça pour te faire de la peine, et je me dis : tu vois déjà si je n'avais pas vécu la mort de Frédérique, je ne pourrais aps écrire ça. Nos filles nous ont fait vivre de grandes choses et d'après moi c'est loin d'être terminé...je t'embrasse, gwen
Revenir en haut Aller en bas
Gwen




Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

Ann-Gabrielle, mon ange Empty
MessageSujet: Re: Ann-Gabrielle, mon ange   Ann-Gabrielle, mon ange Icon_minitimeVen 9 Jan - 13:23

salut Kathie,
tu as raison, la plaie est tellement à vif encore pour nous que c'est difficile de trouver les bons mots pour encourager les autres mais comme tu le dis si bien, juste de dire : je pense à toi, il me semble que ça fait du bien... tu vois aujourd'hui j'ai trouvé très triste d'alelr reconduire mon fils à l,école car avant quand j'y allais, j'avais ma belle bedaine, que je promenais si fièrement... j'allais même jusqu'à penser que ma puce viendrait d'ici quelques années dnas cette même école... il y a des millions de moments comme ça qui nous replonge dans notre deuil, trouves tu ? aussi, je ne sais pas si tu es comme ça avec le décès de Ann-Gabrielle, mais je me dis : il faut que la mort de Frédérique ait servi à quelque chose, il ne faut pas qu'elle soit morte pour rien, je tente sans arrêt de trouver un sens, quand quelqu'un me dit : il n'y a pas de sens, ça me fait de la peine, car ma petite fille ne peut pas être morte pour rien quand même... pourquoi tant de souffrance sinon ? qu'en penses tu ? bye, Gwen xxx
Revenir en haut Aller en bas
Gwen




Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

Ann-Gabrielle, mon ange Empty
MessageSujet: Re: Ann-Gabrielle, mon ange   Ann-Gabrielle, mon ange Icon_minitimeDim 11 Jan - 6:48

salut Katie, je t'ai répondu mais `la réponse se trouve suite à mon témoignage, donc je ne sais pas si tu as eu ma réponse...
bye
gwen xxx
Revenir en haut Aller en bas
5foismaman

5foismaman


Nombre de messages : 294
Age : 51
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Marianne et Laurence
Décédé(e) à : 35 semaines de grossesse
Le : 2 juin 1999
Date d'inscription : 07/01/2009

Ann-Gabrielle, mon ange Empty
MessageSujet: Re: Ann-Gabrielle, mon ange   Ann-Gabrielle, mon ange Icon_minitimeDim 11 Jan - 14:08

Je suis certaine que tu finiras par trouver un sens à la mort d'Ann-Gabrielle. Elle n'est pas passée pour rien dans vos vies. Peut-être que c'est pour connaître certaines personnes avec qui tu développera une belle amitié, qui sait ? Bonne chance et en passant, on s'en fait des scénarios durant la grossesse et c'est difficile effectivement lorsque l'on réalise que les scénarios ne se poursuivront pas. Bonne chance et je vous enveloppe de mes plus belles pensées pour vous et pour votre ange Ann-Gabrielle...
Revenir en haut Aller en bas
5foismaman

5foismaman


Nombre de messages : 294
Age : 51
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Marianne et Laurence
Décédé(e) à : 35 semaines de grossesse
Le : 2 juin 1999
Date d'inscription : 07/01/2009

Ann-Gabrielle, mon ange Empty
MessageSujet: Re: Ann-Gabrielle, mon ange   Ann-Gabrielle, mon ange Icon_minitimeLun 26 Jan - 21:38

J'ai oublié de te dire que je me suis arrêté à ton témoignage à cause du prénom de ta fille. Ma premier bébé-espoir se prénomme Anne-Gabrielle et ça m'a vraiment viré le coeur à l'envers de voir son prénom dans les témoignages. C'est comme si ça me faisait réaliser la fragilité de la vie et me faisait réaliser que je ne survivrais sûrement pas à sa perte...Pour moi, Anne-Gabrielle fût ma bouée de sauvetage, mon rayon de soleil... On dirait que ça me fait mal de savoir qu'il y a des petites Anne-Gabrielle au paradis...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ann-Gabrielle, mon ange
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a mon ange Gabrielle
» Gabrielle, ma mini cocotte
» Gabrielle, mon petit ange parti trop tôt...
» gabrielle
» Notre histoire, le 29 février Gabrielle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: