Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Du positif qui naît de mon histoire I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Du positif qui naît de mon histoire

Aller en bas 
3 participants
AuteurMessage
croque-céleri




Nombre de messages : 5
Localisation : Joliette
Je suis : Maman de
Ange(s) : 2 poussières d'anges et Frédérick
Décédé(e) à : 8s 6j, 6 s et 17 semaines
Date d'inscription : 03/12/2008

Du positif qui naît de mon histoire Empty
MessageSujet: Du positif qui naît de mon histoire   Du positif qui naît de mon histoire Icon_minitimeLun 29 Déc - 20:12

Chères mamans,

Je continue d'avoir le coeur gros et d'être souvent triste au coeur de ce babyboom où il me semble que je sois la seule à avoir aussi soif d'avoir un bébé. Depuis 2 ans, j'ai perdu 3 petits cadeaux que j'avais bien hâte de déballer. Je ne comprends pas pourquoi la vie m'a choisie pour vivre ce cauchemar dont je ne me réveille jamais, mais j'ai découvert l'inimaginable récemment. Alors que je croyais que mes fausses couches n'étaient que tristesse et désespoir, voilà que je constate que maintenant, elles portent des fruits.

J'ai une amie qui a récemment terminé ses études en soins infirmiers.Elle a reçu une offre d'emploi en maternité. Au début, je me disais que ça ne pouvait pas être pire...Elle me raconterait la jubilation de voir naître la vie, et son émerveillement devant ce beau mystère...AAAAAARRRGGHHHH! Elle demeurait tout de même sensible à ce que je vivais et a toujours été délicate à mon endroit.Elle voulait savoir ce que je vivais, ce qu'elle pouvait faire, comment avait été mon expérience à l'hôpital, etc... Nous avons discuté longtemps de ce qu'une infirmière devait faire dans ces cas-là; comment aborder la maman, l'importance des photos, du respect des choix de la maman, de l'importance de prendre le bébé dans ses bras, de l'aider dans ce pénible cheminement...Puis, je lui ai prêté mon livre sur le deuil
périnatal Les rêves envolés. Elle l'a dévoré et elle m'a dit à quel point ça l'aidait à comprendre tout ce que peut vivre la maman détruite sur ce lit d'hôpital. Bref, maintenant, mon amie est l'infirmière désignée en cas de fausse couche et autre deuil périnatal. Elle a de l'empathie et est d'un réel soutient pour les mamans qui font face à cette terrible épreuve. Elle leur offre toute son attention lors de leur séjour et les écoute vraiment. Je suis très fière d'elle. Si elle ne m'avait pas connue, elle ne se serait pas douté peut-être de tout le mal et la souffrance que l'on peut traverser.

Ça me donne une consolation de savoir que mon épreuve aidera d'autres mamans à vivre un peu mieux la leur. J'ai aussi un peu d'espoir, car des plus grands malheurs, il peut tout de même ressortir quelque chose de bon.

J'espère vous donner un petit rayon de soleil... sunny

Nathalie, maman pour la vie xxx
Revenir en haut Aller en bas
Gwen




Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

Du positif qui naît de mon histoire Empty
MessageSujet: Re: Du positif qui naît de mon histoire   Du positif qui naît de mon histoire Icon_minitimeDim 25 Jan - 23:14

Bonjour Nathalie !
en effet c'est une très belle nouvelle que tu me dit là car tu auras aidé à ce que de nombreuses mamans vivent mieux leur deuil grace à ton amie infirmère qui saura dire les bons mots.
quant à tes nombrexu pourquoi ? pourquoi car tu serais une bonne maman, je veux te dire que tu nes pas seule, je ressens ce même quesitonnement que toi et je sais combien c'est dur, car on a aps de réponses, ça N,a pas de sens,pas d'Allure qu'on ne puisse pas comprendre...
tu vois, j'ai eu mon fils, vivant et facilement, et quand nous avons voulu un 2è enfant, notre long combat a commencé. J'ai eu 5 fausses couches, et en décembre dernier j,ai perdu ma petite fille à 19 semaines et demi de grossesse.
Ma fille j'ai su pourquoi elle était morte : une anomalie du cordon : très rare, le cordon était parfait sauf au dernier bout, c'était aussi mince qu,une ligne de crayon, elle était donc sous alimentée. mais pourquoi ça a fait ça, je ne le sais pas, et pour mes 5 fausses couches, on ne saura jamais. C,est dur de comprendre... et dur à accepter. Nous avons fais tous les tests inamaginables, et tout est parfait, et on a un enfant, alors... on continue à se demander pourquoi...
tu vois, j'ai réussi à trouver un sens... et ça, ça aide je trouve...
toi,a s tu réussi à trouver un sens ?
J'ai été très trè sfâchée contre la vie pendant 5 ans car je ne comprenais pas pourquoi. suite à ma 4è fausse couche, nous avons décidé d'adopter une petite fille en Chine. C'est devenu notre projet le + précieux avec notre petit gars bien sûr, mais malgré tout je voulais encore porter un enfant, c'était mon drame de ne pouvoir en avoir un autre, une honte (j'ai encore honte ) et là avec la mort de ma fille, une certaine paix m'habite et c'est comme si elle m,avait libéré de mon combat en me disant : reposes toi maman, c'est assez, lâche prise, va vers ton destin d'adoption en Chine, ça te rends heureuse, la maternité dans ton ventre, c'est fini... et depuis je me sens mieux. J'ai encore des trous de tristesse énorme, des vagues qui M,emportent, mais je suis aussi libérée...
en tous cas je veux te dire que ce que tu vis n'a rien à voir avec ta capacité d'être une super maman, la corps humain est complexe et on ne comprend aps tout. Un jour, peut-être dans 10 ans, 20 ans, les femmes auront peut-être de meilleurs outils à leurs dispositions pour que les fausses couches diminuent... on ne sait pas... ça doit être très dur ce que tu vis, car je sais à quel point on devient moins insouciant face à la maternité après des durs coups comme ça.
Bon courage
gwen xxx
Revenir en haut Aller en bas
Marybou

Marybou


Nombre de messages : 631
Localisation : Murdochville
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaëlle
Décédé(e) à : 22 semaines
Le : 10 juin 2008
Date d'inscription : 06/12/2008

Du positif qui naît de mon histoire Empty
MessageSujet: Re: Du positif qui naît de mon histoire   Du positif qui naît de mon histoire Icon_minitimeMar 27 Jan - 16:13

C'est bien de pouvoir constater ce qui peut ressortir de beau des drames qu'on a vécu. Je suis certaine que tu auras eu, indirectement, un grand impact pour bien des mamans qui ont vécu et vivront ce drame.

C'est le fun que ton amie ait eu le désir d'approfondir cet aspect de son métier afin de le pratiquer avec plus de compréhension et donc probablement de compassion!
Revenir en haut Aller en bas
 
Du positif qui naît de mon histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» rai positif alors que rhesus positif
» Mon histoire.....notre histoire.....William, poussière d'ange et Loïk
» Les bédaines - semaine du 11 au 17 janvier 2009
» Tableau des Essayeuses 12 janvier 2009
» Un peu de positif!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: