Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
L'histoire de notre petit ange Nathéo I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
 

 L'histoire de notre petit ange Nathéo

Aller en bas 
+3
ANGELYNE7577
babouillette
Fleuretmike
7 participants
AuteurMessage
Fleuretmike




Nombre de messages : 13
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathéo
Nathis
Décédé(e) à : la néonat
l'hopital
Le : 19 novembre 2007
27 mai 2010
Date d'inscription : 31/05/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 6 Juin - 6:21

Jusque là je n'avais jamais pris vraiment du temps, du temps pour toi, du temps pour moi, du temps pour nous
à écrire ton histoire, à écrire votre histoire
à toi, ton frère, ma grossesse, votre naissance, votre bataille
pourquoi?
je sais pas
peut etre pas prète, peut etre trop révoltée, en colère, ou simplement trop peinée et blessée

mais aujourd'hui le besoin y est
rien que pour nous.

toi petit bout d'amour tant attendu et désiré
tout commence après la naissance de Floriane
on se dit...
pourquoi pas agrandir notre famille
Océane et Floriane se suivait de 18mois ce fut un tel bonheur d'avoir deux enfants rapprochés
qu'on s'est dit ton papa et moi...
nous voullons rester sur cette lancée et ne pas mettre trop d'écart avec notre petit bébé 3

...

les essais commencent
...
et très vite un jolis ++ arrive

je sais pas en moi, je me sentais étrangement différente que dans mes deux autres précédentes grossesses, faut dire qu'après une fausse couche au tout début de grossesse avant toi...le stress et l'angoisse était tellement présente
...
premier examen, prise de sang
ca confirme
je suis bien enceinte
certaines mauvaises langues que j'aurais mieux fait de virer directement de ma vie, commencent à "jazer" sans que je le saches a cette époque...

première visite à la gynéco
et la surprise...vous etes 2 des vrais jumeaux, on ne connait pas encore votre sexe

grosse surprise, tant pour maman que papa

on rentre un peu la tête perdue...
wouh...deux...bein...ca va être chaud avec les filles...
mais les angoisses, laissent vite place au bonheur

on a hate d'avancer dans la grossesse, de vous voir, vous aimez vous chouchouter...d'autres mauvaises personnes elles, ne pensent qu'a "jalouser" et du coup fond de sérieux sale coup à maman et toute votre famille...ce qui n'a rien arranger pour ce qui va suivre
...
mais la vie en décide autrement
...
grossesse qui accumule les difficultés, les frayeurs
encore heureux que j'ai eu le soutien véritable de ma belle famille
à ce temps la...mes " amis " que je croyais véritables, m'ont montré que nul amitié ne peut être VRAIMENT fiable

j'ai donc fait du tri comme on peut dire

un peu plus au calme...tu parle...
j'ai vécu 5mois de grossesse sous tension
est de ma faute ce qui a suivi...???...je m'en poserai toujours la question, et j'en porterai toujours une bonne partie de ma croix de ces jours

et a 20 semaines, le drame arrive
contractions, début de travail, perte de sang
je rentre en urgence a l'hopital
le verdict tombe, ...le travail est bien la, je dois rester, etre allitée, mise sous perf...
but, vous faire rester le plus possible bien au chaud dans mon ventre
...
les jours passent
un jouor de passé, un jour de gagné me clame les sages femmes chaque jour...
le moral flache
mes filles me manque, ma maison, mon homme, ...le harcelement de certaines connaissance font mal, ...ca rumine chaque jour un peu plus
pourquoi autant de méchanceté, je ne comprendrai jamais
mais la nature humaine est ainsi, et la vie m'a appris, que la plupart des gens se nourissent du malheur des autres.
la dedans on en retient les personnes vraies, qui elles ont vraiment étés la pour soutenir du mieux qu'elles pouvaient
1semaines, 2semaines, 3semaines, j'en arrive a 24semaines
déjà 1mois a l'hopital
c'est long...
puis he bien suite a une crise de nerf occasionnée par des faits que je n'évoquerai plus...
mon travail a repris
comment pourquoi, nul ne sait...
est ce que c'est du a ce qu'on apprendra par la suite ou est ce du a ma crise de nerf et d'angoisse de ce jour la
nul ne saura jamais...
plus rien ne peut arreter l'inévitable
vous viendrai au monde dans très peu de temps
pas de péridurale, une rapidité et un remue ménage tout autour de moi insoutenable
je crois que l'angoisse ressentie tout autour de moi était encore plus douloureuse que le travail en lui même
sans savoir comment vous alliez sortir, on m'a donné un calmant, c'est donc a moitié dans les vapes que je vous ai mis au monde

je vous ai entrevu
toi mon petit Nathéo tu est directement parti avec, pédiatre, chirurgien, neurologue et tout le touintouin
la peur...on ne t'avait ni entendu pleurer ni vu plus que ca, qu'on t'enlevait déjà tandis que moi je restais dans un tête a tête interminable avec ma gynéco qui me faisait mes soins.ton papa lui t'a suivi ainsi que ton frère , pour lui j'irai racconté dans sa partie a lui
une fois les soins finis on m'a ramené dans ma chambre ou mon homme est venu me rejoindre, m'a expliqué qu'on t'opérait
si petit tu étais, te voilà déjà tripatouillé de partout, j'avais mal de te savoir la bas, si loin de moi, et moi la, a ne pouvoir rien faire d'autre qu'attendre et prié
j'ai été voir ton frère Nathis, dans sa couveuse, stable et plus robuste,et pourtant une mini crevette si fragile, petite et maigre, je fut sous le choc et le charme a la fois
après des heures d'attentes, enfin des nouvelles de toi, tu resteras en soin intensif de réanimation, j'ai pu aller te voir avec papa, tu as eu un hémoragie cérébrale, on ne connaissait nullement les séquelles qui suivraient, mais on priait pour toi, pour que tu restes, que tu sois fort
et les jours ont ainsi suivi, au travers la couveuse, on a du apprendre a faire connaissance, s'apprivoisé
j'ai très mal vécu le retour chez moi,...seule...plus enceinte, pas de gros bidou, mais pas de bébés dans les bras non plus
chaque jour je passais des heures et des heures auprès de vous, je regrette que vos soeurs n'ont pas pu plus aller vous voir, ce fut rude aussi pour elles de comprendre
tu t'es battu chaque jour comme un chef
quand au travers la couveuse, tu essayais de me regarder m'observer, chaque image sont et seront a jamais gravée en mon coeur
ta petite main saisissant mon doigt,...que de souvenir
mais ton état, ne s'amélirait pas vraiement, au contraire...
et puis une nuit, le téléphone sonna...
au fond de moi je savais déjà
tu partais peu à peu et cette fois plus rien ne faisait...ton papa et moi avons donc profiter de chaques derniers instants avec toi
on nous a mis dans une chambre, je remercie d'ailleur tout le personnel hospitalier pour ces moments qui peuvent parraitre de malheur, mais en a coté enfin de partage avec notre fils, vu que hélas la première fois ou nous t'avons tenu dans nos bras fut la fois ou nous allions devoir te dire au revoir
je t'ai tenu dans mes bras jusqu'au bout, toi, mon bébé,mon battant, mon courageux, je n'oublierai jamais ton combat et ta bataille
ton papa t'a tenu aussi longuement, et puis est arrivé la famille proche que nous voulions a nos cotés-ton nono-ta mamy et ta tantine .je n'ai pas souhaiter que tes soeurs viennent de suite, trop jeunes pour comprendre...
peut etre aurais je du, mais on a fait ton papa et moi ce qui nous semblait a ce moment la le mieux pour elles
les jours qui ont suivi m'ont laissé dans une déprime et un manque que nul ne peut connaitre hormis ceux qui y sont hélas passer
il m'a fallu presque 2 années avant d'enfin en parler à ma famille proche et maintenant pour arriver a écrire ton histoire ici

je ne sais si j'arriverai a racconté celle de ton frère jumeau qui aujourd'hui après 2ans et demi de vie a décidé d'aller te rejoindre la haut sur ton nuage

tu sais mon petit Nathéo, chaque jour qui passe, je pense a toi, chaque jour que je voyais ton frère grandir, je te voyais aussi, t'imaginais,...
le manque de toi sera toujours la, encore plus aujourd'hui

tu t'en es venu au monde le 27 Octobre 2007 et tu t'en est envolé le 19 Novembre 2007
deux date a jamais gravée en mon coeur
je t'aime mon prince des étoiles
Revenir en haut Aller en bas
babouillette

babouillette


Nombre de messages : 2485
Age : 38
Localisation : dunkerque (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Léa et une poussière d'ange
Décédé(e) à : 26 SA; 10 SA
Le : 30 Août 2008; 9 avril 2009
Date d'inscription : 15/01/2009

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 6 Juin - 12:51

C'est avec beaucoup de tristesse que j'apprend ton histoire, je ne vais pas reussir à trouver les mots car ton histoire me bouleverse beaucoup, je comprends que ton ptit Nathis est allé rejoindre son frère Nathéo après deux ans et demi de vie, c'est terrible. Encore une terrible épreuve dans ta vie, un drame de plus.. j'aimerais tant pouvoir faire quelque chose, dire des mots qui pourraient apaiser ta souffrance qui doit être terrible...je suis vraiment touchée par ce qui t'arrive, perdre un enfant c'est tellement difficile alors deux...la vie est injuste... en tout cas tu seras écouter ici, tu peux parler ouvertement de tes enfants, te confier, pleurer, on sera là pour toi... Je suis de tout coeur avec toi.

Douces pensées à tes anges.
Revenir en haut Aller en bas
ANGELYNE7577

ANGELYNE7577


Nombre de messages : 844
Age : 45
Localisation : TETEGHEM (FRANCE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE mon petit prince
Décédé(e) à : 21 S ET 5 JOURS
Le : 24/05/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 6 Juin - 14:53

tendres pensées
la vie est tellement injuste

on est toutes la pour t epauler dans ces moments si difficiles
Revenir en haut Aller en bas
Fleuretmike




Nombre de messages : 13
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathéo
Nathis
Décédé(e) à : la néonat
l'hopital
Le : 19 novembre 2007
27 mai 2010
Date d'inscription : 31/05/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 6 Juin - 16:04

je vous remercie énormément les filles
j'avais déjà un peu commencé à me " vider " la semaine passée
et ca fait du bien de le faire, la ou l'on sait qu'hélas on est comprise, dans notre peine, notre manque,...
je suis paumée en ce moment, entre le manque de mon petit Nathéo qui me remonte a la surface, les souvenirs, pas des meilleurs, le manque de notre fils Nathis que je n'arrive toujours pas à réaliser
je sais pas, j'ai l'impression de devenir folle à le cherché a chaque instant, et chaqu'un de ces moments lance l'espoir pour ensuite retomber dans le manque et la réalité
des questions a n'en plus finir.
je me sens seule
je me dois de tenir pour mes filles et mon fils restant et pourtant tant mon homme que moi, on est au bord du rouleau.
il est dur de vivre avec le manque d'un enfant, et je sais qu'ici, he bien de ce manque je pourrai en parler en étant comprise, tout comme je pourrai écouté en comprenant
pour ca, merçi de ce forum, ou on se raccroche a ce qu'on peut
merçi de vos mots, du soutien, du temps que vous m'accorder
gros bisous a vous toutes et tous
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 6 Juin - 16:09

Merci pour ta réponse a mon message, tu sais ou me trouver si tu veux parler.
Revenir en haut Aller en bas
Fleuretmike




Nombre de messages : 13
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathéo
Nathis
Décédé(e) à : la néonat
l'hopital
Le : 19 novembre 2007
27 mai 2010
Date d'inscription : 31/05/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 6 Juin - 16:24

L'histoire de notre petit ange Nathéo 781159 merçi ma belle tu sais que je suis la ppour toi aussi n'hésite pas L'histoire de notre petit ange Nathéo 781159
Revenir en haut Aller en bas
petite_fleuretendre




Nombre de messages : 33
Localisation : suisse
Je suis : Maman de
Ange(s) : matis
Décédé(e) à : à l'age de deus mois et demi
Date d'inscription : 04/12/2008

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeLun 7 Juin - 16:58

je suis de tout coeur avec toi petite maman...
Revenir en haut Aller en bas
cris

cris


Nombre de messages : 943
Localisation : (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : mes 5 AMOURS
Décédé(e) à : - 20 semaines
- 25 sa(x2)
- 5 jours de vie
Le : -2010
-2011
-2015
Date d'inscription : 21/02/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeLun 7 Juin - 17:19

douloureuse histoire....
on es la si tu as besoin...
Revenir en haut Aller en bas
Katleila

Katleila


Nombre de messages : 380
Age : 42
Localisation : Lévis
Je suis : Maman de
Ange(s) : Poussière d'ange,

Mon petit Ange Elliot

Décédé(e) à :
12 semaines,

29 semaines

Le :
03/08/2001,

24/03/2010 à 23h50
Date d'inscription : 02/04/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeLun 7 Juin - 20:09

Ça me rend triste de te lire, de lire ton histoire qui est différente de la mienne mais qui aurait pu être la nôtre. J'ai eu mes filles le 2 Octobre 2007, j'ai été suivi très serré pour prévenir syndrome transfuseur/transfusé, tout c'est bien déroulé, je pensais que le plus dure était passé. Mon fils m'a rappelé cette année qu'il n'y avait rien d'acquis, que tout peut se produire.

Tendres pensées à toi, à tes fils.
Revenir en haut Aller en bas
Fleuretmike




Nombre de messages : 13
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathéo
Nathis
Décédé(e) à : la néonat
l'hopital
Le : 19 novembre 2007
27 mai 2010
Date d'inscription : 31/05/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeVen 11 Juin - 6:15

coucou tout le monde
pas le moral du tout
j'ai l'impression que tout s'effondre de plus en plus

depuis plusieurs jours maintenant mon homme fuit royalement notre chez nous
en prétextant ce qui est en mon sens des trucs bidons
je suppose que c'est pour fuir mais ca fait mal

il a besoin de moi en ce moment et j'ai besoin de lui
mais nous avons deja tellement ete mal quand nous avons perdu Nathéo, un gouffre s'installe depuis la perte de notre Nathis

il m'a dit hier des choses horribles des choses injustes
dois je les prendre sous l effet du " vidage " qu'il doit faire
ou alors je sais pas...
j'ai l'impression de le perdre encore une fois
je suis deja passée par la perte d'un fils, perte de mon couple
nous avions retrouver un certain équilibre et bonheur
alors pourquoi nous
j'essaye de mon mieux d'etre la pour lui, mais on dirait qu'il ne veut pas
je suis mal, je me sens seule, en miette, inutile
je suis a bout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeVen 11 Juin - 15:00

Tu sais les hommes s'y prennent parfois comme des manches quand ils ne vont pas bien et je pense qu'il faudra beaucoup de temps avant que tout redeviennes normal. Un conseil, prenez une pause et surtout prenez votre temps. Bise
Revenir en haut Aller en bas
cris

cris


Nombre de messages : 943
Localisation : (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : mes 5 AMOURS
Décédé(e) à : - 20 semaines
- 25 sa(x2)
- 5 jours de vie
Le : -2010
-2011
-2015
Date d'inscription : 21/02/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeSam 12 Juin - 12:59

il n agissent pas comme nous les mecs...
ya 1mois j ai bien cru le perdre aussi,il avit pris pas mal de distance avec moi alors que j en avais besoin.il se refugier avec ces potes a boire,et moi j etai seul a pleuré...j ,ai meme cru qu il avais une maitresse....
puis un jour je lui suis rentré dedans et ils cé mis a pleuré , il ma dit qu il essayé de partire pour ne pas me rendre plus triste...il arrivais pas a remonté la pente ne sens sortai pas. ce jour la j ai compris...et je le laisse tranquil..je le laisse faire son deuil a son rythme et jessai de le comprendre meme si parfois cé dure....

tu va y arrivé ...surtout discute avec lui...
Revenir en haut Aller en bas
lamournedisparaîtjamais

lamournedisparaîtjamais


Nombre de messages : 812
Age : 47
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : NINO
Décédé(e) à : 2 mois et 2 jours de vie ...
Le : 28/07/2008
Date d'inscription : 07/12/2008

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeSam 12 Juin - 16:06

Je lis à l'instant ton témoignage, poignant ...
Ton histoire me rappelle étrangement celui d'une amie ...
Perte d'un jumeau à la naissance ....
3 ans et demi aprés, c'est sa jumelle qui est allée le rejoindre ....
Je ne sais quoi te dire, je ne trouve déjà pas les bons mots pour mon amie ....
Perdre un enfant, je sais ce que c'est ...
En perdre 2, je ne peux qu'imaginer ....
La violence de ce drame est à peine imaginable en fait ....
Quoi faire ? Quoi dire ?
J'espére juste que tu trouveras à quoi te raccrocher ( tes filles notemment ) pour continuer à avancer parce que dans ces cas là, on n'a pas le choix ...
Comment vont elles d'ailleurs ?
Comment parlent elles de la mort de leur petit frére ?
Quelles âges ont elles ?
Je t'envoie toute mon affection et je t'embrasse .

JENNIFER maman de RUDY 5 ans dans J-3 et de NINO parti pour l'autre bout du monde à l'âge de 2 mois et 2 jours, mes trésors ...
Revenir en haut Aller en bas
Fleuretmike




Nombre de messages : 13
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathéo
Nathis
Décédé(e) à : la néonat
l'hopital
Le : 19 novembre 2007
27 mai 2010
Date d'inscription : 31/05/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeDim 13 Juin - 2:33

merci de vos réponses les filles
Cris à te lire, je me retrouves dans ce par quoi tu es passée et que tu m'écris ici

certe, il ne part pas avec ses potes, mais est toujours skotché à son père , ou alors afféré avec son camion, et j'en passe

comme toi, c'est un homme toujours absent et de mon coté seule
pourtant je sais qu'il est aussi mal que moi je n'en doute pas, c'est un papa
et un papa, he bien, helas, il doit tout supporter, il veut etre fort pour tenir a bout de bras sa famille qui reste
mais...
ca n'enleve rien que ca me blesse
comme toi tu es passée, je fini par en devenir parano, en a t il une autre?est il vraiment avec son père?ou va t il réellement,...
bref, je mitonne et ce n'est pas mon habitude

j'aimerais juste qu'on parle lui et moi de notre fils, il me manque, et chaque jour ici devient insupportable
nous avions acheté une nouvelle maison, pour nous c'était un nouveau départ, et pourtant...ce n'est en rien ainsi
que se soit n'importe ou , ou je pose mon regard, tout me rappelle notre fils, et ce manque se creuse, un peu plus chaque jour
de tout ca, j'aimerais parler avec lui,...mais...j'ai l'impression d'avoir perdu toute ma complicité et mon dialogue, qui faisait la force et la fièreté de notre couple
que nous reste t il?
je ne sais plus, j'ai l'impression de devenir folle

on espère chaque jour un mauvais reve, mais chaque jour on sait que plus rien ne sera jamais pareil


Jennifer , je voulais te remercier aussi de ton message
ce que traverse ton amie, helas, je le vis aussi
et tu sais...ma meilleure amie me dit souvent qu'elle se sent inutile et impuissante
mais...
le fait d'etre la...ca fait déjà tout
pour le moment je suis dans des passe ou parfois j'ai besoin d'avoir quelqu'un pret de moi et puis 5minutes je change d'idee
mais voilà, elle est et sera toujours la
parfois on reste des heures au téléphone, ou aucun mot ne sort de ma bouche, mais elle est la a l'autre bout du téléphone, et parle pour deux, idem quand elle vient, elle prend le temps de me secouer dans le bon sens aussi, parce que la ou je n'ai plus envie de rien...je le sais...elle me secouera pour me dire en quelque sorte " tu dois encore te secouer pour ceux qui reste "
ton amie, j'en suis sure sait tout ca aussi
nul réconfort ne peut "consoler" notre peine, notre manque, et leur perte MAIS...néanmoins, ca fairt du bien et en tant qu'amie, je suis sure que tu y arrive très bien, ne te met pas trop la pression, sois juste la...
;-)
alors pour mes filles et mon fils,...oui ils me font tenir
pourtant, je ne peux pas dire le contraire, je me sens parfois égoiste a avoir des idées qui me traversent l'esprit...mais ca...je ne peux les controler...
mais mes enfants, me font tenir...je ne peux les abandonné
ca, jamais...
meme si la vie ici n'a plus le meme gout
ma plus grande vient d'avoir 5ans ma seconde 3ans et demi et mon ti dernier a 6mois
le petit dernier, lui hormis, qu'il ressent surement le stress, la peine et tout les sentiments puissances maxi de la maison,il n'est pas en age de se " rendre " compte
pourtant son grand frère le chouchoutait tant, tellement fière d'etre a son tour grand frère, il était cocolle avec le p'tit dernier de la famille
mais...
il ne semble pas etre perturber, plutard quand il sera en age, c'est sur, je lui expliquerai le frère merveilleux et aimant qu'il a et aura toujours a ses coté, ca, c'est ce qui me fait tenir aussi en quelque sorte, en mon coeur je sais qu'il est la a nos cotés
pour mes filles, c'est plus rude
très peu d'ecart entre mes enfants, bref, ils ont étés casi élevé comme des triplés
et la...le vide se fait sentir
quand ils jouaient, c'était toujours a 3
le matin, l'habitude du calin collectif
à l'école idem, ils étaient a la meme école
bref...chaque matin, c'est la meme déchirement et les meme question
" maman, aujourd'hui Nathis il revient à la maison?"
" maman, le frère , il est ou? "

pourtant , j'ai suivi le conseil de la psy qui m'a dit qu'il fallait qu'elles disent aurevoir a leur petit frère
on leur a fait donc voir leur petit frère et " expliquer " comme on pouvait
mais voilà...est ce dut que durant sa petite vie, mon fils a été souvent hospitalisé pour ses problème d'infection urinaire rénale,...
et que du coup elles pensent que c'est le meme et qu'il finira par revenir
mais chaque matin du coup c'est aussi la meme peine pour moi et mon homme, expliquer, que non le petit frère est parti dans le pays des anges auprès de leur arrières grands parents ( elles ont connu le départ de leur arrières grands pères ),...
sinon un fois le cap du matin passé...elles prennent peu à peu de nouveau repère on dirait
se sont fort rapprochées, on dirait qu'elles se raccrochent à l'une et l'autre
est ce possible, ou est ce une bete invention de ma part, ca, je n'en sait rien
quand elles souhaitent parler de leur frère, je les écoute, elles en ont besoin aussi
le point dur...c'est la chambre du petit...
elles veullent souvent y aller, et ca pour le moment moi je n'y arrive pas...
je vais peut etre vous parraitre égoiste, mais c'est le seul endroit qu'il me reste de l'univers de mon petit coeur
et pour le moment je ne sais pas rentrer dedans, mais je ne veux que personne rentre non plus
je veux que ses affaires restent comme elles sont
pour pouvoir me retrouver par la suite dans ses souvenirs rien qu'a lui
j'espère que mes puces comprendront quand elles seront plus grandes, parce que je m'en veux suffisement sur ce point la
ici j'ai essayer de reprendre mon rythme niveau laver le linge, le ranger,...c'est la galere...je tombe sur des vetements de mon fils ou autre, je craque a chaque fois
mais bon...je n'ai pas le choix...sinon ma maison finira par ressemble a un grand foutoir, lol...alors deja que je suis mal dans ma peau de ces jours, moi grande maniaque que je suis si je ne fais pas tout ca, je vais encore devenir plus insupportable que j'ai deja l'impression d'etre
Revenir en haut Aller en bas
lamournedisparaîtjamais

lamournedisparaîtjamais


Nombre de messages : 812
Age : 47
Localisation : Bordeaux
Je suis : Maman de
Ange(s) : NINO
Décédé(e) à : 2 mois et 2 jours de vie ...
Le : 28/07/2008
Date d'inscription : 07/12/2008

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeLun 14 Juin - 3:44

Je te lis ce matin et j'ai de la peine ...
Ce que tu vis, je l'ai vécu et le vis encore ...
Concernant les papas, c'est toujours si difficile.
Leur tristesse est là, différente de la nôtre, plus intime, plus enfouie, moins inavouable aussi ...
Ils se veulent forts presque des supers héros mais au fond, ils souffrents autant que nous ...
Ils ne veulent pas pleurer, ne veulent pas parler et croient pouvoir aller mieux tout seul, sans aide, sans dialogue ...
J'en ai longtemps voulu à mon homme de ne rien dire. A mes questions, il me répondait " y'a rien à dire. NINO est mort. Je suis triste oui mais aprés ?... "
Je sais qu'il en parlait à ses meilleurs amis.
Nous nous sommes pendant mois éloignés. Chacun vivait son chemin comme il le pouvait.
Lui, à fond dans le boulot et à somatiser pour un rien.
Moi, à en parler à tout venant, écrivant sur des forums, voyant une psy, rencontrant d'autres parents endeuillés par le biais d'une asso, ...
Il respectait ce que d'autres auraient qualifier de folie.
J'ai peu à peu respecter son silence ...
Puis, je ne sais combien de temps aprés, je ne lui ai plus demander quoi que ce soit .
Nous nous sommes retrouvés, tout simplement.
Parler de NINO maintenant, avec le temps, lui paraît plus facile.
IL lui a fait sa place, dans notre famille, dans notre quotidien, comme moi je l'avais déjà fait avec un peu d'avance ....
Il a tout de même toujours autant de mal à aller sur sa tombe ....
Pour ce qui est des enfants, mon fils aîné RUDY avait 3 ans à la mort de son frére ....
Nous lui avons également tout expliqué, sans tabou mais par contre, il n' a pas vu NINO mort .
Il n'a pas été non plus présent à la cérémonie.
Il nous a juste rejoind à la fin pour aller sur la tombe de NINO.
Pendant les 6 mois environ qui ont suivi, TOUS les jours, il nous demandait " il est où NINO ? ".
Et nous, de lui expliquait qu'il était mort ...
Mais la réponse qu'il voulait c'était où il est physiquement, pas son état !!!
Il nous a fallu du temps pour comprendre.
Nous lui avons re expliqué, parler de la tombe où il va réguliérement et puis, petit à petit, il n'a plus demander ...
Il parle de son frére, car lui aussi lui a fait une place dans notre vie désormais ....
Il y a les photos, bien sûr, les souvenirs, et le fait de le faire exister encore et encore car il ne disparaîtra jamais de nos coeurs .....
Pour ce qui est de la chambre de ton fils, toi seule sait ou du moins fais comme tu le ressens, comme tu peux .
Nul ne peut te juger ...
Nous restons à l'écoute, ici.
Je t'embrasse, à bientôt .


JENNIFER maman de RUDY 5 ans demain et de NINO parti pour l'autre bout du monde le 28 juillet 2008 à l'âge de 2 mois et 2 jours .... Mes trésors ....
Revenir en haut Aller en bas
cris

cris


Nombre de messages : 943
Localisation : (france)
Je suis : Maman de
Ange(s) : mes 5 AMOURS
Décédé(e) à : - 20 semaines
- 25 sa(x2)
- 5 jours de vie
Le : -2010
-2011
-2015
Date d'inscription : 21/02/2010

L'histoire de notre petit ange Nathéo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de notre petit ange Nathéo   L'histoire de notre petit ange Nathéo Icon_minitimeMar 22 Juin - 17:33

merci jennifer ton ressenti me touche...il faut gardé patience...faire confiance en notre amour...certainement
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de notre petit ange Nathéo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre petit ange
» Notre petit ange... Luan
» notre petit ange
» Notre petit ange Gabriel
» Notre petit ange Noah

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: