Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Perrine




Nombre de messages : 24
Localisation : Aix en Provence
Je suis : Maman de
Ange(s) : Claire
Décédé(e) à : 38+1sa
Le : 24/08/2010
Date d'inscription : 08/09/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeSam 11 Sep - 9:37

Bonjour,
voici l'histoire de notre petite Claire qui est née sans vie le 24 août...
... notre 5ème pupuce que nous attendions depuis un an et demi a débarqué dans nos vies en décembre 2009, je devrais accoucher le 13 septembre 2010.
Comme à l'échographie du 3e trimestre un kyste lui a été vu, elle a eu une surveillance plus suivie (échos) mais rien n'était inquiétant, elle avait une légère inflexion de la courbe de croissance, mais qui n'a pas alarmé mon gynéco.
Une angoisse refoulée subsistait quand même par rapport à cette grossesse.
Vers le 20 août j'ai commencé à avoir des contractions, anarchiques, et à moins sentir ma Clairette bouger, mais je pensais que c'était normal, le terme approchait, elle devait avoir moins de place et les contractions la perturbaient...
Lundi 23 au soir, les contractions s'étant rapprochées et étant devenues régulières et très douloureuses, j'ai prévenu mon mari que nous devions aller à la clinique. Ses parents sont venus nous garder les petits à qui j'ai dit au revoir en précisant que je reviendrais certainement avec leur petite soeur.
Je ne sais pas pourquoi mais j'avais peur. Mais pas peur d'accoucher (une péridurale était programmée alors que j'ai déjà accouché 4 fois sans...), peur que quelque chose ne tourne pas rond.
Arrivée à la maternité, je m'entends encore lancer un "je crois que c'est le jour J !" à la réceptionniste qui appelle alors une sage femme.
Quelques minutes d'attente puis me voilà dans la salle d'examens. La sage-femme met en place le monitoring... le chiffre du milieu était entouré de deux traits, pas de son. J'ose à peine regarder mon mari, j'ai peur qu'il comprenne ce que je suis en train de réaliser mais que je ne peux exprimer... La SF s'affole un peu "elle est passée où la coquine?" un chiffre ! "non, me dit-elle ça correspond plutôt à votre tension... je vais chercher le médecin." Celui-ci arrive tout de suite avec son appareil pour me faire une écho. Je ne distingue rien. Rien ne bouge. Rien ne palpite. "Mais il est où son coeur ?", j'ose enfin lui demander. "C'est ce que je cherche". Il va alors chercher un autre appareil pour faire un doppler et là encore rien. Là où tout devrait être coloré et mouvant, il n'y a que du gris inerte. "Je suis désolé, votre petite fille est morte, il n'y a vraiment aucun doute". J'accoucherai par voie basse dans la nuit ou ils me déclancheront dans la matinée. Le gynéco me rassure, me dit que je n'y suis pour rien, même si je ne suis pas venue à la maternité alors que je n'étais plus sûre de sentir Claire bouger. Que ça arrive... que si j'étais venue plus tôt mon bébé serait peut-être encore en vie mais avec très certainement de gros problèmes, que c'est donc mieux comme ça.
Puis tout va très vite, comme dans un tourbillon : les larmes, le regard malheureux de mon mari, son soutien, déhambuler effondrée dans le couloir jusqu'à une chambre, rencontre avec la petite soeur SF qui s'occupera de Claire à la naissance et avec qui on peut discuter (beaucoup), shoot de morphine en attendant la dilatation, visite de mon gynéco même s'il n'était pas de garde, une amie SF vient me voir en apprenant que je suis dans son service, choix des vêtements que Claire portera pour toujours, de son bonnet, de son pyjama, (c’est atroce de choisir ainsi ce avec quoi elle sera enterrée), puis péridurale... ça va être le moment mais je ne veux pas pousser, je ne veux pas expulser mon bébé. La salle d'accouchement est silencieuse. La SF a coupé le son des appareils de surveillance. Autre dose de péridurale car je sens trop la douleur. 10 minutes après, à 1h20 du matin, sur une contraction, elle perce la poche des eaux et ma Clairette vient avec. Je n'ai pas eu à pousser... C'est si silencieux... Claire est mise de suite dans mes bras. On pleure. Elle est belle. Elle est parfaite notre petite fille...mais ses yeux restent fermés et je la recroqueville un peu pour pas que sa bouche reste grande ouverte... Je veux que mon mari ait une belle image d'elle. La petite soeur SF la reprend pour lui faire sa toilette. 2430g de pur amour. Elle nous la rend toute pomponnée et on peut rester, avec Claire dans mes bras pendant près d'une heure. Nous lui disons que nous l'aimons, que nous sommes fiers d'elle, et que de là où elle est elle devra veiller sur notre famille, nous prions. Mais vient bien sûr le moment où il faut la "rendre" à la petite soeur. Je sais que je ne pourrai la garder toujours avec moi. Je sais aussi que la petite soeur va bien s'occuper d'elle et c'est très rassurant.
Retour dans ma chambre vers 3h du matin. Mon mari réussit à dormir deux heures, je veille sur lui, je prie, je parle à notre fille...
Après, la journée est très remplie avec les différentes visites des médecins, de la psychologue qui est une amie, de la petite soeur avec qui c'est si bon de discuter et de pouvoir se confier, de mes parents qui sont effondrés, de mon mari qui revient faire les démarches administratives et surtout de réserver un caveau au joli cimetière de la ville pour qu'on puisse enterrer notre poupette. Je rentre le soir à la maison, c'est trop dur d'entendre les pleurs de nouveaux-nés et je veux revoir mes enfants.
A cause de l'autopsie, les obsèques de notre puce ne peuvent avoir lieu que le lundi 30. C'est long cette attente. Ca semble interminable mais en même temps ça nous permet de bien organiser son au-revoir. Heureusement des amis étaient en vacances à la maison, ce qui nous a permis de ne pas nous morfondre en tournant en rond. Leur présence et leur soutien nous ont été d'un grand réconfort.
Lundi 30 août nous sommes allés la voir une dernière fois à la maternité avec toute la famille. Chacun de ses frère et soeurs, qui tenaient tous à la voir, lui a offert son doudou le plus précieux, rejoignant celui que nous avions choisi pour elle. La famille est sortie puis Claire a été déposée par la sœur SF dans son cercueil, avec ses doudous, et après des derniers bisous et caresses, il a été refermé.
A 10h, la messe des funérailles de notre Clairette commençait et c'est son papa qui a porté son petit cercueil blanc au pied de l'autel. J’étais très émue et fière qu’il réussisse à faire ça pour notre fille. La place du papa n’est pas facile à gérer, c’est beaucoup vers la maman que se tournent les attentions. Dans cette épreuve mon mari est vraiment formidable. Nous sommes aussi très entourés et c’est vraiment une force.
Pour ma part j’ai lu à Claire la lettre que je lui ai écrite et qui trottait dans ma tête depuis l'annonce de son décès.
Vers 11h30, elle était mise dans ce qui est désormais notre caveau de famille et que les enfants appellent la petite maison de Claire.

J'ai trouvé une grande paix après ses obsèques, me disant que tout ce que nous pouvions faire pour elle l'avait été, et que maintenant il ne nous restait plus qu'à être dignes d'elle.
Elle a été un merveilleux cadeau, et si son passage dans nos vie ne devait rien changer en nous alors ce serait la faire mourir une deuxième fois.
Claire aura toujours sa place dans notre famille, comme dit mon aînée, si elle n'est pas à côté de nous, elle est au dessus...
J’ai mis sa photo auprès des photos de nos autres enfants, et ils aiment venir les regarder, et vérifier que la mort n’a pas effacé leur petite Claire de la famille.

Voici la lettre que je lui ai adressée :

Ma petite Claire,
mon bébé, ma chérie, je t'aime ma puce.
Nous t'avons tant espérée, attendue et aimée.
Te savoir puis te sentir en mon corps ont été pour moi du pur bonheur.
36 semaines, c'est tout le temps que nous aurons eu ensemble. C'est trop court. Mais c'est assez pour te dire que ton papa et moi sommes très heureux et très fiers de t'avoir pour fille. Une magnifique petite brunette, malgré ton prénom. Mais jamais ici bas nous ne connaîtrons ton regard ni le son de ta voix. Pourtant je sais qu'eux aussi sont très beaux puisque tu peux contempler le visage de Dieu et chanter ses louanges.
Ma schtroumpfette, ma poupée, ta place dans notre famille et dans nos vies t'est pour toujours assurée. Mais elle ne sera pas telle que nous la pensions. Tes frère et soeurs t'attendaient avec tant d'impatience ! Ils préparaient tes affaires, parlaient tout le temps de leur petite soeur Claire et de comment ils allaient bien s'occuper de toi. Ils te faisaient des caresses, des bisous, te parlaient. Avec papa, nous nous préparions à t'élever avec amour, mais finalement c'est toi qui vas nous faire grandir dans la foi et l'Espérance. Toi qui as désormais une place privilégiée auprès de notre Seigneur, nous comptons sur toi pour veiller sur notre famille, et avec tes frère et soeurs tu vas avoir du travail !
Merci ma Clairette d'être entrée dans nos vies.
J'ai si souvent envie de hurler ton prénom !
Claire ! Ma fille, mon bébé, mon amour... mais je sais qu'il ne sert à rien de hurler pour que tu m'entendes : il me suffit de te parler dans le silence de mon coeur. Et chacune de mes pensées est un bisou que je t'envoie.
Ma poupette, vient le moment tant redouté de te dire au revoir... Je t'aime mon bébé. Pour toujours, ma petite Claire chérie. Au revoir mon trésor.
Ta maman.

Voilà le bref passage sur terre de notre Clairette. Sa vie continue désormais ailleurs. Nous devons apprendre à vivre avec cette petite puce qui nous regarde mais que nous ne voyons pas…
L'autopsie n'a rien révélé, notre fille était petite mais parfaite, juste sans vie...

Je t’aime ma fille !
Merci ma chérie pour toutes les grâces que tu nous envoies !
Mais pardonne-moi de pleurer ton absence de mes bras…

Revenir en haut Aller en bas
Angeludo

Angeludo


Nombre de messages : 1200
Age : 46
Localisation : Courrieres (62) Pas de calais FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludovic




Décédé(e) à : 26sa
Le : 14/04/2004



Maman comblée d'Antoine (08/03/06), Roxane et Solène (12/08/2009)

Histoire de Ludovic : http://nospetitsanges-archives.info/?thread=12515
Date d'inscription : 04/12/2008

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeSam 11 Sep - 10:03

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Les_an10[center]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: ho de tout coeur avec toi nouvelle mamange''   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeSam 11 Sep - 10:30

bec ho tout d'abord de tout mon coeur je suis trise de te souhaiter la bienvenue parmis nous'ho que ton histoire est si proche de la miénne'' que cela me rappelle c'est moment térrible'' ou j'ai perdu mi luna'' comme tu dit aprés les obséque je me suis dit aussi que l'ont avait fait ce qu'il fallait pour elle''' que d'amour dans ton témoignage'' ta petite puce doit te manquer'' cela n'est pas facile'' le temps ne guéris pas, mais il adoucie la douleur'' nous fesont le deuil de leur mort pas d'eux nos bébé'' partir ne veux pas dire finir'''' je te souhaite a toi et ta famille une reconstruction en douceur, ici tu pourras tout dire'' quoi de mieux q'une mamange pour en comprendre une autre'' sincérement de tout mon coeur je vous souhaite d'étre entourée d'amour de dévotions et de compations cela nous aide a avançer dans notre deuil'' pour info deux belle chanson hommage a ceux partie trop top''' marie-mai "pour hier et pour demain et patrick fiorri"plus je pense a toi'' mais je finie toujours avec "je t'aimais ,je t'aime et je t'aimerai" 33 message d'un ange 33 les petites choses n'ont l'air de rien,mais elles apportent la paix... dans chaque petite il y a un ange''''' je partage juste avec toi u jolie message de mi luna'' monange'' que la lumiére vous guide vers l'amour éternelle l'amour plus fort que tout''
bon courage jolie mamange sophie maman de luna mon coeur''' bec bec bec bec bec bec bec ( ps je lit ton histoire encore c'est vraiment pareil tout allez bien elle étais parfaite nos anges tout rose bibi tous plein petite claire mi luna est avec toi '') notre petit ange luna décédé a la naissance a 37 semaine et 5 jours le 17 mai 2010) encore de tendre et douces pensée' a ta puce elle est pure le seigneur les portent de tout son amour''
miniange3 miniange3 miniange3 miniange3 miniange3 miniange3 miniange3 miniange3 miniange3
Revenir en haut Aller en bas
mairym

mairym


Nombre de messages : 452
Age : 53
Localisation : Oise
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas
Décédé(e) à : 26SA
Le : 27/08/2010 à 6 jours de vie.
Date d'inscription : 07/09/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeSam 11 Sep - 12:12

Coucou Perrine!
Nos bébés sont tous les deux decedé en août.Ta lettre pour Claire est vraiment jolie.J'ai encore mal de m'exprimer tellement c'est dur de vivre sans son ange mais je suis sûre ici tu trouves le soutient.
Revenir en haut Aller en bas
Perrine




Nombre de messages : 24
Localisation : Aix en Provence
Je suis : Maman de
Ange(s) : Claire
Décédé(e) à : 38+1sa
Le : 24/08/2010
Date d'inscription : 08/09/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeSam 11 Sep - 12:52

Merci les mamanges,

ça fait du bien de pouvoir parler de ma fille.
Il m'est si naturel de parler d'elle, mais ça fait souvent pleurer les copines alors que ce n'est pas le but !
Claire me manque. Je pense à elle tout le temps, elle fait partie de ma vie, comme si elle était là juste à côté dormant dans son berceau.
Mais c'est dur de ne pas la voir, de ne pas l'entendre, la toucher...

Je t'aime ma Clairette !
Revenir en haut Aller en bas
1402CARO

1402CARO


Nombre de messages : 761
Age : 44
Localisation : BERTRIX (BELGIQUE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : LUCIE
Décédé(e) à : 4 jours de vie (après 38 semaines de grossesse) suite à un infarctus placentaire
Le : 03/06/010
Date d'inscription : 26/06/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeDim 12 Sep - 4:15

Malheureusement bienvenue parmis nous.
Ton texte est vraiment superbe. De là où elle est, votre puce doit être fier de vous.
Courage et n'hésites pas. Ici tu trouveras le soutien et l'écoute.
Revenir en haut Aller en bas
kina

kina


Nombre de messages : 195
Age : 47
Localisation : laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Luka , mon petit ange d amour
Décédé(e) à : 38 sem de grossesse / vecu 2 jrs decede suite a une transfusion foeto-maternelle
Le : 29/mai/2010
Date d'inscription : 16/06/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeMer 15 Sep - 16:00

bonjour Perrine, jai lu ton histoire, qui me touche vraiment. la lettre que tu as ecrit a ta Clairette est MAGNIFIQUE !!! jen ai pleure, tellement cest beau. elle veille sur toute ta famille ta petite puce, et danse surement avec mon Luka .
Revenir en haut Aller en bas
Perrine




Nombre de messages : 24
Localisation : Aix en Provence
Je suis : Maman de
Ange(s) : Claire
Décédé(e) à : 38+1sa
Le : 24/08/2010
Date d'inscription : 08/09/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeLun 20 Sep - 4:23

Merci Kina et 1402Caro pour votre soutien,
Ca fait tellement de bien de se sentir comprise et soutenue !

encore merci les mamanges pour cette solidarité
Revenir en haut Aller en bas
Perrine




Nombre de messages : 24
Localisation : Aix en Provence
Je suis : Maman de
Ange(s) : Claire
Décédé(e) à : 38+1sa
Le : 24/08/2010
Date d'inscription : 08/09/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: bon 1 mois mon ange   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeVen 24 Sep - 6:30

Un mois déjà ma chérie...
Tu me manques...
Je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeSam 25 Sep - 9:57

33 bon un mois a ton ange d'amour pleins de douce est tendre pensée''' bec bec bec bec bec
Revenir en haut Aller en bas
Perrine




Nombre de messages : 24
Localisation : Aix en Provence
Je suis : Maman de
Ange(s) : Claire
Décédé(e) à : 38+1sa
Le : 24/08/2010
Date d'inscription : 08/09/2010

Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Empty
MessageSujet: Re: Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa   Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa Icon_minitimeLun 1 Nov - 17:00

En cette Toussaint, je te souhaite ma chérie une bonne fête.
Tu nous manques. Beaucoup.
Je t'aime mon bébé.

Et une bonne fête à tous nos anges !
Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de Claire, née sans vie à 38 sa
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de Houda, nées sans vie après avoir passé 24 semaines dans mon ventre
» Mon Histoire, l'histoire de mon Ange
» Sans mot ..
» 1 mois que Claire est partie
» Ma petit Claire partie rejoindre les Anges suite à une hémorragie foetale massive

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: