Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre

Aller en bas 
+2
mes anges
lalie
6 participants
AuteurMessage
lalie

lalie


Nombre de messages : 359
Age : 42
Localisation : Lille (France)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin et Alexandre
Décédé(e) à : 23 SA+3 jours et 25 SA+ 5 jours et 10 jours de vie.
Le : 13/09/2009, 02/06/2010
Date d'inscription : 24/06/2010

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeMer 22 Sep - 14:00

Cà fait un moment maintenant que je viens sur ce forum, que je lis vos histoires qui m’évoquent souvent la mienne mais je n’ai pas encore raconté l’histoire de mes petits anges alors je me lance !!

Cà fait environ 3 ans que j’essaie d’avoir un enfant. J’ai un syndrome des ovaires polykystiques qu’on m’a diagnostiqué en 2003 : je savais donc dès le départ que ce ne serait pas facile. J’ai commencé les essais naturellement puis on est passé au clomid pendant plusieurs mois qui ne donnait aucune ovulation même aux doses les plus fortes. Je suis donc passée aux piqures de FSH+ ovitrelle et au bout du 3e essai je suis tombée enceinte en avril 2009 : c’était donc l’euphorie. J’étais très stressée le 1er trimestre car j’avais entendu que les fausses couches étaient fréquentes par contre je n’étais pas malade, tout allait bien, une super grossesse épanouie, au 2e trimestre j’étais encore mieux, toute folle de le sentir bouger et à mon RDV de 4mois et demi : parfait, echo parfaite, c’est un petit garçon. On décide de partir quand même en vacances (le médecin n’y voit aucun inconvénient), on fait de petites étapes pour ne pas faire trop de route, à mon rythme, jamais aucune contraction. Un jour, un jeudi matin, après un rapport j’ai quelques saignements, je ne m’en fais pas çà m’est déjà arrivé et ce n’était rien. Cà continue un peu et le samedi matin les écoulements sont à nouveau clair, je suis rassurée mais dans l’après-midi je me sens pas bien, j’ai mal au ventre, je pense être constipée, je ne suis pas trop inquiète. Dans la nuit je sens un gros saignement, je me lève et là je perds les eaux (à ce moment là je n’avais pas compris que c’était çà !!!) On appelle le samu, on est dans un appart de vacances, on ne connait pas le coin. L’ambulance est longue à arriver, j’ai très mal, je saigne beaucoup mais je sens mon bébé bouger et je lui dis de s’accrocher. Las ambulanciers sont incapables de me dire ce qui se passe, ils m’emmènent à la mater la + proche (mais quand même ½ heure de route atroce !!) et quand j’arrive on me dit que le col est ouvert, que je suis en train d’accoucher et que le bébé a déjà un bras dans le vagin : l’horreur, je comprends que c’est fini et j’explose en sanglots, mon mari n’en croit pas ses oreilles !!! le gyneco me demande de pousser mais je ne sais pas faire, il me propose de m’endormir complètement et j’ai accepté. Je me suis réveillé dans le désespoir dont je ne suis jamais ressortie en fait. On m’a proposé de voir mon bébé, je ne m’y attendais pas. Je ne voulais pas sur le coup mais mon mari a insisté et je ne regrette pas de l’avoir fait. Maintenant je me dis que j’aurai du le garder plus longtemps et faire des photos. On m’a conseillé aussi de le déclarer et de lui donner un prénom, nous n’en avions pas encore choisi mais c’est mon mari qui m’a proposé de lui donné celui que je préférais : Valentin. J’étais à 23SA+3jours. Les différents résultats ont montré ensuite que j’avais fait une chorioamniotite (le placenta et mon petit Valentin étaient infectés et mon corps les a rejeté !!!).
Le cauchemar a donc commencé ce 13 septembre 2009, nous sommes rentrés de vacances sans notre bébé, avons repris le boulot tout de suite, j’étais très mal, je pleurais beaucoup et j’ai tout de suite voulu recommencer, je ne pensais plus qu’à çà, je ne vivais que pour çà. La chance a fait que dès mon 1er essai je suis retombée enceinte, ce fut mon plus cadeau de Noël et çà m’a aidé à passer le cap de la date du terme de Valentin. J’ai tout de suite bien vécu cette 2 e grossesse qui était bien différente car là j’étais super malade.

J’avais changé de gyneco pour avoir le spécialiste des « problèmes » et il m’a suivi de prés pour les infections, avec des antibiotiques très régulièrement, des contrôles vaginaux etc… il n’ y avait d’après lui pas de raison de cercler ou de m’arrêter de travailler. J’étais très confiante car je me disais que « çà ne pouvait pas recommencer » mais quand le bébé a commencé à bouger, il m’a rappelé Valentin et j’étais angoissée et perdue.
Le 28 avril je suis allée à l’hopital pour l’echo du 2e trimestre, j’étais hyper stréssée et j’avais hâte de savoir le sexe : petit garçon et il va bien. Mais à la fin, le médecin veut faire une écho du col « pour me rassurer » et là : la catastrophe : mon col ne tient plus que par 8 mm et la poche des eaux est dans le col !!!! C’est la panique, on m’allonge et à partir de là je ne ressortirai plus de l’hopital. Mon médecin pense que je recommence une infection, il me bourre d’antibiotiques et propose de me cercler, çà peut apporter un plus. Le cerclage se passe bien et je reste 3 semaines allongée, sans problèmes alors ils décident de me faire rentrer chez moi en hospi à domicile, çà me rassure, je compte rester encore allongée comme çà 3 mois sans problèmes. J’avais dépassé le stade des 24 SA et je savais que mon loulou était viable mais plus je tenais, mieux ce serait.

La veille de mon retour prévu le vendredi 21 mai, j’ai de petits saignements, çà m’inquiète et je préfère rester à l’hopital. Les 2 jours suivants, les saignements se sont accentués et je commençais à avoir mal au ventre régulièrement avec des « mais non madame ce ne sont pas des contractions !! » Comme j’insistais ils sont quand même venus faire une écho et en la faisant ils m’ont fait perdre les eaux et là : « madame vous accouchez !» J’étais à 25SA+5. Mon mari et moi restons calmes, on n’a plus le choix, bébé arrive, il est viable, l’écho vient de montrer qu’il fait presque 1 kg, la pédiatre l’attend déjà, tout va bien se passer…. En plus c’est le dimanche de pentecôte, comme à notre mariage, un bon signe !!! Et tout se passe bien en effet, j’accouche très bien, avec péridurale, mon bébé pleure, on me le présente : c’était génial !!!, mon mari assiste au 1ers soins. On l’appelle Alexandre (on avait choisi le prénom la veille), 980 grammes !j’étais fière !!

Le voilà dans sa petite couveuse, parti en réa neonat mais les pédiatres sont très contents, il a eu tous les bons signes vitaux, beau poids etc…. moi j’étais contente d’être maman mais j’aurai tellement voulu le garder plus longtemps, j’avais mal au cœur de le voir dans sa bulle et de ne pas pouvoir le porter mais il est si beau mon petit loulou, je me remets de mes émotions et je m’habitue à la situation. Je commence à tirer mon lait pour lui, çà se passe bien et je suis fière ; Au bout de 3 jours, quand nous sommes arrivés pour le voir, tous les médecins étaient autour de lui et là on me dit « Alexandre ne va pas bien aujourd’hui, il fait une infection ! » et là je m’éffondre. On nous annonce qu’on va traiter l’infection mais qu’il peut avoir des séquelles au cerveau plus ou moins importantes mais qu’il faut pas baisser les bras, rester avec lui pour l’aider et qu’il faut y croire : pendant 7 jours, on est resté avec lui, à lui parler, le booster, lui chanter, lui faire des câlins, on s’est battu à 3 et il a été très fort.

Mais malheureusement, le sort s’acharne sur nous, l’infection l’a fait saigner dans le cerveau et il n’a plus d’activité cérébrale, on nous annonce qu’il n’y a plus rien à faire, qu’il faut arrêter la réanimation. Le monde s’est écroulé pour nous, comment peut on perdre notre enfant pour la 2e fois, nous étions si en colère, en rage, c’est trop injuste. Nous avons pu le prendre dans nos bras, lui faire de gros calins avant de le laisser partir mais c’était un tel déchirement….personne ne devrait vivre çà !

Je me dis qu’il est parti rejoindre son frère, j’espère qu’ils sont heureux ensemble là haut et avec tous vos anges

Aujourd’hui, j’essaie de revivre, avec çà, c’est très dur mais je sais que mes anges sont toujours avec moi et j’ai décidé de reprendre les essais. Mon problème a été identifié, j’ai finalement une béance de col qui, ajoutée aux infections expliquent la perte de mes petits amours. La prochaine fois, ce sera cerclage tout de suite et repos mais une chose est sûre : je ne veux plus jamais voir mes bébés morts !

Je suis contente de vous avoir trouver sur ce forum, il me fait du bien, je vois que je ne suis pas seule et çà m’aide alors merci à vous d’être là…

Lalie
Revenir en haut Aller en bas
mes anges

mes anges


Nombre de messages : 232
Age : 36
Localisation : ile de france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Jade et Even
Décédé(e) à : 21SA+1 a cause de mon col beant!!!!
Le : 02/04/2010
Date d'inscription : 16/08/2010

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeMer 22 Sep - 15:09

oh mon dieu quel temoignage atroce, je suis si désolé pour toi pffffffffffff la vie est vraiment curieuse, on va peut etre ce suivre je l'espere bec
Revenir en haut Aller en bas
mairym

mairym


Nombre de messages : 452
Age : 53
Localisation : Oise
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas
Décédé(e) à : 26SA
Le : 27/08/2010 à 6 jours de vie.
Date d'inscription : 07/09/2010

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeMer 22 Sep - 15:43

La vie est quelquefois vraiment injuste.Je suis desolée pour toi et je te souhaite plein de courage.Douce pensée pour tes anges.
Revenir en haut Aller en bas
jelineka

jelineka


Nombre de messages : 229
Age : 49
Localisation : Val d'oise
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mes deux petis lapinoux (un petit garçon et une petite fille)
Décédé(e) à : 21 semaines (ouverture du col)
Le : 25 mai 2010
Date d'inscription : 24/08/2010

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: ;   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeJeu 23 Sep - 11:48

Merci pour ce témoignage. Merci de la confiance que nous accorde en nous confiant ton récit. On y lit beaucoup lalie. Tu es une fille courageuse oui le courage que tu as de te battre malgré ces terribles epreuves force l'admiration. Tu es une formidable mamange et tes fils peuvent etre fiers de toi. Ne lache rien lalie la vie te comblera de grace sois en sure.
Revenir en haut Aller en bas
aurore6883

aurore6883


Nombre de messages : 5224
Age : 39
Localisation : savenay(44)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mes jumeaux:
Victor né à 18h45
et Louise né a 19h05
Décédé(e) à : 23sa+2j(sans cause...sauf le risque d'une grossesse gémellaire: mon col s'est ouvert)
Le : 07/01/2011 à 19h35 (France-77)
Date d'inscription : 13/01/2011

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeVen 6 Mai - 11:10

lalie j'ai lue ton témoignages et que dire....
deux fois...cest tellement injuste.
je me retrouve dans tes mots, moi ça cest passé presque comme ça, sauf que jai pas eu dinfection,ni de beance....
magré que pour les medecins je n'ai "rien" jai quand meme demandé a me faire cerclé. Jai trop peur de revivre cela a nouveau.
jembrasse tres fort tes anges, Valentin et alexandre
Revenir en haut Aller en bas
Angeludo

Angeludo


Nombre de messages : 1200
Age : 46
Localisation : Courrieres (62) Pas de calais FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludovic




Décédé(e) à : 26sa
Le : 14/04/2004



Maman comblée d'Antoine (08/03/06), Roxane et Solène (12/08/2009)

Histoire de Ludovic : http://nospetitsanges-archives.info/?thread=12515
Date d'inscription : 04/12/2008

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeVen 6 Mai - 13:08

Je n'ai pas de mots ...

Juste t'apporter du soutien ... Je me permet de te dire qu'il y a une merveilleuse association NOS TOUT PETITS à Lille. Grace à elle, j'ai pu remonter la pente ...

Courage ma belle , doux calins à Valentin et Alexandre

Ludivine
Revenir en haut Aller en bas
lalie

lalie


Nombre de messages : 359
Age : 42
Localisation : Lille (France)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Valentin et Alexandre
Décédé(e) à : 23 SA+3 jours et 25 SA+ 5 jours et 10 jours de vie.
Le : 13/09/2009, 02/06/2010
Date d'inscription : 24/06/2010

L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Empty
MessageSujet: Re: L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre   L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre Icon_minitimeSam 7 Mai - 7:39

merci Ludivine,

en effet je vais tous les mois à cette assoc à Lille qui me fait beaucoup de bien et m'a déjà beaucoup aidée...
on se sent moins seule, comme ici!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire de mes petits amours Valentin et Alexandre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mes petits amours
» Mes petits amours
» lhistoire de ma pitoune raphaelle
» Lhistoire de ma fille Léa Baudon
» Alexandre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: