Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
 

 mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
marjie




Nombre de messages : 14
Age : 48
Localisation : BELGIQUE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathys
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 07.09.2010
Date d'inscription : 07/11/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 5:28

Mon histoire,

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu être « maman »…j’ai une grande famille et j’ai toujours été entourée de bébé, d’enfants…je suis l’ainée d’une fratrie de deux sœurs et un frère et je les ai toujours beaucoup maternés, je dirais que j’ai l’instinct maternel très développé…

J’ai rencontré mon conjoint, il y a presque 18 ans, j’avais alors 18 ans, très vite j’ai voulu concrétiser mon désir d’enfant mais les problèmes de la vie (travail, financier, soucis familiaux,…) ont fait que c’est à l’aube de mes 25 ans que nous avons décidé de mettre en œuvre le projet « bébé », j’ai su très vite que les choses n’allaient pas se passer comme je le voudrais car j’avais des cycles très très très long pour ne pas dire pas de cycles du tout à tous le moins non-ovulatoires, j’ai donc consulté très vite un spécialiste en procréation médicale assistée, qui après divers examens, m’a dit que j’avais des ovaires micropolykystiques et mon conjoint très peu de spermes et très « fainéants », il nous a donc diriger vers la FIV-ICSI…

Ce qui implique des traitements longs et astreignants..au bout de la troisième, on m’annonce que je suis enceinte mais très vite je fais une fausse couche…j’en refais 2 autres…sans résultat, je décide alors de stopper et de me reprendre en main car tout au long de ces traitements et du fait de mon problème d’ovaires j’avais pris beaucoup de poids, j’ai donc subi la pose d’un anneau gastrique il y a un peu plus d’un an, j’ai alors perdu 50kg…qui a eu pour conséquence, à ma grande surprise, la reprise de cycles normaux..

Quelle ne fût pas ma surprise, lorsque le 09 juin 2010, alors que pour moi, j’étais réglée, mon gynécologue m’annonce que je suis enceinte de 10 semaines mais avec un bémol, un important décollement du placenta avec hématone (c’est la raison pour laquelle je continuais à perdre du sang), afin de mettre toutes les chances de mon côté, j’ai donc dû me reposer et ne faire aucun effort, c’était le repos complet ! sans aucun problème, car cela faisait dix ans que j’attendais de pouvoir porter la vie…et un petit être grandissait en moi par MIRACLE….nous étions sur un petit nuage, même si j’avais du mal à réaliser que ça m’arrivait à moi, à nous, mon conjoint était au petit soin tellement heureux lui aussi de ce petit être à venir…en plus, ma sœur était enceinte ce qui en faisait un évènement encore plus merveilleux, nous étions enceintes ensemble, nous ne pouvions rêver mieux…donc, après 15 jours de repos complet, tout est rentré dans l’ordre, le bébé grandissait bien, tout semblait parfait…j’ai donc repris le chemin du travail…

Petit à petit, j’ai pris conscience de la chance qui s’offrait à moi , et j’ai essayé de profiter au maximum de mon bébé, j’ai commencé à le sentir bouger, quelle sensation et quelle joie, c’était merveilleux…enfin, je portais la VIE…mais avec toujours, en moi, quelque chose, une petite voix qui me disait, me faisait penser que les choses ne se termineraient pas bien, je ne sais pas pourquoi, j’étais très angoissée, à chaque échographie, j’avais peur que le gynécologue me dise que le cœur de mon bébé s’était arrêté…

Le matin du 06 septembre, alors enceinte de 5 mois, je me suis réveillée avec une douleur dans le ventre, comme si j’avais une infection urinaire, je me suis rendue au toilette et là, l’horreur, je perdais du sang, nous sommes donc allés en urgence à la maternité, en attendant que le gynécologue n’arrive, on m’a mis sous monitoring, on a entendu le cœur du bébé et l’appareil n’a pas décelé de contractions, j’étais alors soulagée mais très angoissée par ces pertes de sang et ces douleurs dans le bas du ventre, j’avais peur de perdre mon bébé…mon gynécologue est arrivé et m’a fait un touché vaginale, il m’a dit que mon col était ouvert et raccourci, il m’a prescrit de la progestérone et m’a dit de retourner chez moi, de me reposer, de rester allonger, il m’a mis en arrêt de travail jusqu’au terme de la grossesse, je me souviens que ce jour-là, je lui ai demandé si j’allais perdre mon bébé et qu’il m’a répondu « non, il ne faut pas vous inquiéter !! » si j’avais su…

Je suis rentré chez moi, plus sereine mais très angoissée à l’idée de perdre mon bébé, j’ai essayé de me calmer et de positiver, les douleurs dans le bas du ventre (qui s’avérons être des contractions) ont cessé…mais vers 4h50 du matin, j’ai ressenti les mêmes douleurs mais avec une intensité plus forte…mon conjoint et moi sommes donc retournés au urgence de la maternité, on m’a mis sous monitoring, on a encore entendu le cœur du bébé (qui ne cessait de bouger) et l’appareil n’a toujours pas déceler de contractions…mais les douleurs s’intensifiaient, le gynécologue devait arriver, tout à coup j’avais envie d’aller à sel (je saurais plus tard que l’accouchement était imminent et que je ressentais le besoin de pousser…) je me suis donc rendue au toilette, toujours accompagnée de mon conjoint qui ne savait pas quoi faire, comment faire pour me soulager…j’ai poussé et là, L’HORREUR, j’ai percé la poche des eaux, j’ai alors compris que s’en était fini, une sage-femme m’a ausculté et m’a dit qu’elle sentait la tête du bébé, je me souviens lui avoir dit « oh non, je vais accoucher et le bébé sera mort !!! » elle m’a répondu « oui, madame, on ne peut plus rien faire !!! »…on m’a installé sur la table d’accouchement, et là, je ne sais plus trop où était mon conjoint, où j’étais …j’avais l’impression de vivre un cauchemar toute éveillée, la sage-femme m’a alors demandé si je voulais voir mon bébé, j’ai dit « OUI » sans hésitation, je me souviens que mon conjoint a dit « NON, je ne veux pas le voir », la sage-femme lui a alors demandé de sortir, la sage-femme m’a alors dit « dès que vous sentez que vous devez pousser, poussez madame… » ça alors été très vite, j’ai poussé deux fois , il était 8h45 et mathys est né, il a pleuré, il a bougé,j’ai remarqué tout de suite que c’était un petit garçon (nous ne voulions pas savoir ce que c’est, nous voulions garder la surprise) j’ai vu ce petit être si fragile, que je n’étais pas parvenu, que mon corps n’avait pas su protéger…mon dieu, quand j’y repense quelle douleur…la sage-femme a mis mon bébé dans une couverture et l’a emporté avec elle pour le montrer à un pédiatre, mon conjoint a réintégré le bloc d’accouchement, je devais encore éjecter le placenta, qui semblait bien accroché…j’ai demandé à mon conjoint d’appeler ma maman, j’avais besoin d’elle à mes côtés…j’ai eu du mal à éjecter le placenta, la sage-femme a dû appuyé sur mon ventre, mon dieu quelle douleur…entretemps ma maman, ma sœur (alors enceinte de presque 9 mois), son compagnon, mon autre petite sœur étaient tous là, dehors, tous pleuraient, mon gynécologue est arrivé pour voir si le placenta était entièrement parti, je me souviens qu’il nous a regardé, mon conjoint, moi ainsi que ma maman qui était à mes côtés, et qu’il nous a dit « je ne sais pas du tout ce qu’il s’est passé, tout s’est passé si vite, nous n’aurions rien pu faire… » il était désœuvré…la sage-femme m’a alors demandé si je désirais revoir mon bébé, qu’il était toujours vivant mais qu’ils ne pouvaient rien faire pour le sauver étant donné le stade de la grossesse…il avait pourtant un beau poids, mon petit bonhomme, il pesait 540gr…j’ai dit « oui » ma maman voulait le voir aussi mais pas mon conjoint…ils s’est donc mis sur le côté, et la sage-femme m’a mis mon bébé, mon petit bonhomme, mon mathys dans les bras, j’ai pu lui donner un baiser, ma maman aussi, j’ai touché sa petite main mais j’étais incapable de dire quoique ce soit, j’avais tellement mal, pour lui, mon petit bonhomme trop tôt venu au monde…maintenant je m’en veux de ne pas lui avoir dit que je l’aimais et l’aimerais toujours…ce ne fût que de courte durée car j’ai fait une syncope, j’avais perdu trop de sang, j’avais une tension à 6, on a donc du me reprendre mathys et on s’est occupé de moi, j’ai ensuite pu réintégrer ma chambre où toute ma famille m’attendaient, j’ai alors vu la détresse, la tristesse dans les yeux de ceux que j’aimais le plus…je me souviens m’être demandé à cet instant « pourquoi me faire passer, nous faire passer une telle épreuve …ce bébé était tellement attendu, tellement déjà aimer… » j’ai demandé à la sage-femme de venir me dire lorsque mathys serait décédé….il était 11h lorsque le pédiatre est rentré dans ma chambre et m’a dit que mathys s’était tout doucement endormi et qu’à présent il était avec les anges….maintenant je m’en veux de ne pas l’avoir accompagner…même si à ce moment-là j’en étais incapable car trop faible…la pédiatre me dira plus tard que mathys n’était pas seul lorsqu’il est parti, qu’elle était restée près de lui et qu’elle lui avait dit que sa maman et son papa l’aimait et l’aimerait toujours….

Ça fait à présent 2 mois que mathys a mis ses ailes et est parti rejoindre les anges…ma sœur a accouché d’une jolie petite fille, léonore, le 19 septembre 2010 soit 12 jours après mathys, et pas un seul jour ne passe sans que je pense à mon fils…sans que je pleure mon fils, sans que je culpabilise de n’avoir pas su le protéger…je ne sais et ne saurais jamais ce qu’il s’est passé car les examens faits sur le placenta n’ont rien révélés..je dois, nous devons vivre avec ça ou sans lui, ce n’est pas un sujet tabou chez moi, dans ma famille, nous en parlons tous avec beaucoup d’émotions, tous et toutes me disent que mathys fait à présent parti de la famille, de leur vie et qu’il sera à jamais dans leur cœur…un ange veille sur nous à présent…

Cela fait aussi 2 mois que je vous lis toutes…ça me fait du bien, je me rends compte à quel point nous souffrons toutes de la disparition de nos petits anges et que malgré tout la vie reprend ses droits et continue….merci à vous qui me lirez, merci à vous d’être là,….

Marjorie, « mamange » de mathys…


Dernière édition par marjie le Lun 8 Nov - 16:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurore130582

aurore130582


Nombre de messages : 1267
Localisation : 91
Je suis : Maman de
Ange(s) : melinda
Décédé(e) à : née sans vie à 7 mois de grossesse
Le : 30/09/2010
Date d'inscription : 13/10/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 5:51

Chère Marjorie,

les larmes me sont montées en te lisant... la vie est difficile et a fait de toi une mamange

je ne sais trop quoi te dire car je suis très émue et j ai encore beaucoup de mal à trouver les mots pour soulager les autres mamanges .... mais je sais qu ici tu trouveras du réconfort car toutes les mamanges sont très à l'écoute et apporte toujours leur soutien

je te souhaite beaucoup de courage et envoie pleins de douces pensées à ton petit mathys
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 6:12

Douce pensée pour toi, ainsi que ta famille!!!
Revenir en haut Aller en bas
marjie




Nombre de messages : 14
Age : 48
Localisation : BELGIQUE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathys
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 07.09.2010
Date d'inscription : 07/11/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 6:21

merci...ça fait du bien de raconter son histoire et de se sentir comprise car je sais, je sens qu'ici, nous vivons toutes la même chose...et déjà me lire est très important...car je sais qu'en me lisant vous avez toutes une pensée pour mathys...merci à vous
une pensée pour vos anges....
Revenir en haut Aller en bas
gernouille1

gernouille1


Nombre de messages : 910
Localisation : QC
Je suis : Maman de
Ange(s) : petit ange Florance
Décédé(e) à : 24 semaines mais menée à terme pour son frère jumeau
Le : En 2010
Date d'inscription : 14/09/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 9:09

Tu sais, en enfant, ça n'a pas besoin d'entendre les mots pour les comprendre... tout le temps qu'il a été près de ton coeur, il savait à quel point tu l'aimais. Quand tu l'as pris dans tes bras, il n'avait pas besoin que tu lui dises quoique ce soit, il l'a senti tout comme il a senti l'amour de son papa qui avait trop mal pour le voir.

Tu as une grande chance d'être si bien entourée.

Douce pensée pour ton petit Mathys
mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... 935604
Revenir en haut Aller en bas
marjie




Nombre de messages : 14
Age : 48
Localisation : BELGIQUE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathys
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 07.09.2010
Date d'inscription : 07/11/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 11:00

merci grenouille1...j'espère que mathys a ressenti tous l'amour que j'avais et que j'ai pour lui...
oui, je suis très bien entourée...et effectivement, c'est une chance car sans eux je ne serais certainement plus là...
mon conjoint et moi nous en parlons énormément, mathys fait partie de notre vie, il m'a expliqué qu'il n'a pas voulu le voir car ça lui faisait trop mal, heureusement nous avons des photos de mathys et il m'a dit récemment qu'il ne mourra pas sans voir les photos de son fils...à aucun moment je ne lui en voulu de ne pas vouloir voir mathys, je crois que nous avons chacun notre façon de réagir...il se montre très fort pour moi mais je sais qu'au fond il souffre de l'absence de son fils.
douce pensée à ton ange, florance
Revenir en haut Aller en bas
charlotte mon ange

charlotte mon ange


Nombre de messages : 159
Localisation : france dépt 59
Je suis : Maman de
Ange(s) : Charlotte
Décédé(e) à : 15 semaines et trois jours sa
Le : 15/10/2010
Date d'inscription : 30/10/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 13:21

que c'est triste tout ça! je me pose toujours la même question : qu'a-t-on fait pour mériter ça ??? on a de l'amour à revendre, nous savons que nous serons des parents à l'écoute... et la vie nous fait ça! je trouve cela injuste!
toutes vos histoires me font mal, je trouve cela tellement injuste!
Revenir en haut Aller en bas
Charlotte10

Charlotte10


Nombre de messages : 383
Localisation : Bellechasse
Je suis : Maman de
Ange(s) : 4 Poussières d'ange et Marie-Félix
Décédé(e) à : 11 SA (oeuf clair)
10 SA et 5/7
19 SA
6 SA
5 SA
Le : 25/12/2002
22/11/2009
04/08/2010
15/10/2011
19/10/2012
Date d'inscription : 09/09/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 15:51

Bon courage marjie,

Étant moi-même une mamange PMA, ton histoire me touche beaucoup, je suis sans mots...

Ton petit Mathys veillera toujours sur toi.
mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... 935604
Revenir en haut Aller en bas
marjie




Nombre de messages : 14
Age : 48
Localisation : BELGIQUE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mathys
Décédé(e) à : 20 semaines de grossesse
Le : 07.09.2010
Date d'inscription : 07/11/2010

mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Empty
MessageSujet: Re: mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...   mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes... Icon_minitimeLun 8 Nov - 16:47

charlotte mon ange: oui, je me pose aussi toujours la question mais je crois qu'il n'y a pas de réponse...oui, la vie est injuste, j'en veux à la vie de m'avoir accorder le bonheur d'enfanter mathys mais de me l'avoir repris si vite...mais il faut avancer ...

charlotte10: merci...c'est vrai qu'un parcours PMA rend encore plus les choses difficiles...

douces pensées à nos anges, ils veillent sur nous...
Revenir en haut Aller en bas
 
mon histoire, mon miracle qui a mis ses ailes...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parmis vous à nouveau... Mon petit bébé miracle à mis ses ailes d'anges...
» Voici l'histoire d'un miracle qui s'est trop vite envolé...
» le temps n'Efface rien..... Juste le moment présent aide à vivre mieux Luna tu auras 3 ans d'ailes d'ange cet année le 17 mai 2013 je cite ton histoire qu'elle reste à jamais
» Mon histoire.....notre histoire.....William, poussière d'ange et Loïk
» mes jumelles miracle....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: