Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Nenette

Nenette


Nombre de messages : 38
Age : 40
Localisation : Eure et Loir
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon ange Maëlle
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 27/05/2011
Date d'inscription : 20/07/2011

Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Empty
MessageSujet: Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite   Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Icon_minitimeLun 25 Juil - 4:23

Au départ cela aurait du être une
magnifique histoire ou tout allait pour le mieux. Avec mon mari nous venions
d’acheter une maison, on avait emménagé, fait une jolie chambre pour notre 1ère
fille, Lola, tout allait pour le mieux alors quoi de plus beau que de faire une
petite sœur ou un petit frère à notre petite puce.


Fin janvier j’apprends que je suis
enceinte, je suis la plus heureuse surtout que ma sœur m’avais annoncé 15 jours
avant qu’elle aussi (cela faisait 2ans qu’il essayait). Nous allons vivre notre
grossesse ensemble une merveilleuse
histoire toute les deux nos bébé auront 15 jours d’écart le rêve.


La date de la 1ère
échographie arrive, tout va bien le bébé se porte bien, moi je suis malade
pendant 3mois j’en peu plus mais j’adore me dire que j’ai un petit être en moi
qui vit que c’est le plus beau des cadeaux, je l’aime déjà tellement. RDV pour
la 2ème écho prise ce sera le 21 mai 2011 tellement pressé d’y être
pour revoir mon bébé, ma sœur me dit qu’elle attend une fille j’espère que moi
aussi, j’ai déjà une fille et j’en veux une deuxième. Une petite semaine avant
le rdv Lola me dit qu’elle veut venir avec nous voir le bébé (elle a 3ans est une vrai pipelette, pose
beaucoup de question) et qu’elle veut une petite sœur pour pouvoir lui prêter ses
jouets, que si c’est une petite sœur
c’est elle qui pousserai la poussette, lui donnerai le biberon, … elle
veut jouer la grande sœur à fond en gros) on lui dit qu’elle n’a pas le droit
car le docteur doit regarder si tout va bien pour le bébé .


L e 21 arrive, je suis
impatiente. L’écho commence, on entend son petit cœur qui bat, j’adore !! le médecin fait ses
mesures (comme il peut car elle est mal positionnée et pas très décidée à
bouger), il nous montre son cœur, ses poumons, ses mains, ses pieds,… plusieurs
fois il dit « elle », je me dis trop bien une deuxième princesse , le
médecin est super il y a une super ambiance dans la pièce, il nous confirme que
c’est une petite fille et puis d’un seul coup il ne parle plus mais je suis sur
mon nuage et il me faut quelque minutes pour me tourner vers lui et voir sa
tête qui a changer et là il nous annonce
que malheureusement quelque chose ne va pas, il nous dit et je m’en souviens
comme ci c’était hier « je déteste mon métier dans c’est moment, mais je
suspecte « un spina bifida ». Je ne sais pas ce que c’est il
m’explique un peu et là tout s’écroule autour de moi je ne comprends plus rien
je m’effondre ma 1ère question « j’ai fait quelque chose
qui ne fallait pas , c’est de ma faute ? » il me dit que non que
c’est une maladie qui apparaît à partir de la 14 ou 15ème semaine de
grossesse. Il me demande si j’ai pris de l’acide folique avant ma grossesse et
au début . Oui j’en ai pris, alors pourquoi ?? pourquoi nous ???
Il me dit qu’il va nous envoyer vers un spécialiste pour une confirmation de
diagnostic mais que pour lui il pense qu’une interruption de grossesse sera
surement à prévoir. En sortant ma mère,
ma sœur et ma puce nous attende, je leur explique, je pleure ma fille me
regarde et me dit « le docteur il a dit que tout allait pas bien
maman » je lui dit que oui le bébé est malade ( je ne lui dit pas que
c’est une petite sœur) alors elle pleure elle aussi et j’ai encore plus mal.


Tout le week-end je me dis que
c’est un mauvais rêve, que je vais me réveillé !!! mais non c’est bien là
réalité. Je n’arrive plus à caresser ce ventre alors que je le faisais tous les
jours mais je lui parle je m’excuse j’espère qu’elle ne souffre pas, je lui dis que je l’aime. Avec mon mari nous parlons peu
tellement nous souffrons mais nous parlons des « options possibles »
mais nous savons déjà la décision que nous avons à prendre. Pour nous il est
inimaginable de laisser notre fille souffrir quel parents serions nous, avons
nous le droit de lui faire ça??? Quelle sera sa vie ???


Le lundi matin j’appelle pour
prendre RDV avec le spécialiste, il me donne rdv le lendemain après midi . Lors
de l’écho il nous confirme tout de suite le spina bifida et là je sais que
c’est la fin nous n’aurions pas notre 2ème fille, ce petit être qui
est en moi jamais je ne la connaitrai. Le spécialiste commence à nous dire
qu’il peut nous suivre juste qu’au bout de la grossesse qu’il existe des
opérations je comprend plus rien ça se soigne ???? il nous dit qu’il y a
des opérations et différents stade de spida bifida mais toujours des
risques !!! mais vu ce que j’avais vu sur internet sur la maladie comment
peut on proposer ça à des parents , surtout avec ce qu’il marque dans son
compte rendu, elle a l’une des forme les
plus grave de la maladie. De toute façon notre décision est prise (et nous sera
conseillé par tout les médecins que nous verrons) et malheureusement nous
n’avons pas le choix.


J’arrive à avoir un rdv avec ma
gynéco le lendemain midi pour voir avec elle ce qu’il faut que je fasse, elle
me conseille de me rendre à la maternité en sortant de son rdv pour planifier
l’IMG. Je m’y rend et là le médecin m’annonce que je dois aller chercher mes
affaires et qu’il m’hospitalise aujourd’hui même et que vendredi ils me déclencheront.
Je suis désemparée je voulais que cela aille vite car c’étai très dur de me
dire que je devais porter ma fille mais que jamais elle ne vivrait mais aussi
vite je ne m’y attendais pas, j’étais seule, me sentais seule, j’étais
complètement perdue.


Je suis rentrée chez moi pris mes
affaires et retournée à la maternité. Quand je suis arrivée, il y avait des
femmes enceinte partout, je ne voyais que ça, c’était insupportable. On
m’installe dans ma chambre et j’angoisse j’ai peur de ne pas supporter le
pleure des bébés des chambres voisine, mais non étonnamment ça va !! j’aime
entendre leur pleure même si je me dis que ma puce ne sera jamais dans son
petit lit à coté de moi et que je ne l’entendrai JAMAIS !!!!!!!!!!!!!!!!


Le vendredi matin arrive on me
donne les médicaments régulièrement, mon mari est prêt de moi au petit soin, on
parle peut quoi se dire à part que ça va être la fin on a décidé de ne pas la
déclarer et je ne veux pas la voir j’ai trop peur de souffrir plus. Les contractions
sont là j’ai mal mon mari veut aller chercher la sage femme pour quelle me
donne des calmants mais je ne veux pas
je lui dis que la douleur est supportable mais c’est faux, je veux les
ressentir je me dis que la douleur ne peux pas être pire que celle que j’ai
depuis qu’on m’a annoncé la maladie de ma fille. Au bout d’un moment je cède
quand même la sage femme vient me met une perf qui ne fait aucun effet et puis
c’est l’heure, l’heure d’aller mettre au monde ma fille morte, ma princesse. Le
« trajet » jusqu’à la salle d’accouchement est horrible, je pleure je
caresse mon ventre je lui parle intérieurement, je lui dis que je l’aime plus
que tout au monde, qu’elle va me manquer terriblement et quelle me manque déjà
tellement .Je la sentais peu mais la vieille au soir j’avais l’impression
de tellement la sentir.


Une fois dans la salle tout va
très vite, le personnel de l’hôpital sont vraiment super avec moi mon mari me
tient la main, un sage femme stagiaire me tien l’autre, l’anesthésiste me
caresse les cheveux, et la sage femme qui m’accouche je la remercierai le
lendemain pour le soutien qu’elle m’a apporté tout au long. Elle me dit que je
dois pousser une dernière fois et là je sens ma fille sortir et je m’effondre,
j’éclate en sanglot je suis inconsolable, pourquoi, pourquoi ma fille ne peux
telle pas vivre, pourquoi je ne pourrai jamais la voir grandir, rire. Jamais je
ne pourrai la consolé. Je refuse de la voir, et je m’en veux tellement
maintenant. J’ai loupé la seule chance de pouvoir tenir mon bébé, ma princesse
dans mes bras, la seule chance de pouvoir lui faire des bisous, des câlins. Lui
dire des mots doux, lui chanter une berceuse. Je m’en veux tellement et plus
les jours passent et pire c’est. J’ai l’impression d’être une mauvaise mère en
plus de lui avoir enlevé la vie je l’ai abandonné sans un bisous, sans un
câlins


Le lendemain la sage femme vient
me voir me dit que ma fille sera à l’hôpital jusqu’à lundi, qu’elle était
vraiment très petite (340g) et qu’elle était toute mimi, ces paroles mon fait tellement de bien mais j’étais
encore incapable de la voir.


Mon ange maman s’excuse
tellement, je t’aime, tu me manques la vie est insupportable sans toi,
heureusement ta grande sœur est là pour me donner l’envie de vivre. Je t’aime,
je t’aime, je t’aime
Revenir en haut Aller en bas
Audrey23

Audrey23


Nombre de messages : 14
Localisation : Guéret
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alexandre et Mathieu
Décédé(e) à : 24 semaines de grossesse + 3 jours
Le : 9 et 10 juin 2011 (nés sans vie le 12 juin 2011)
Date d'inscription : 21/07/2011

Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Empty
MessageSujet: Re: Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite   Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Icon_minitimeLun 25 Juil - 4:52

Bonjour Nenette,

Ton histoire est bouleversante et me renvoie par certains aspects à la mienne.
Je me souviens avoir dit à mon mari que je voulais attendre le plus longtemps possible avant d'appeler la sage-femme pour pouvoir ressentir les contractions et avoir aussi "mal" physiquement que moralement. J'avais le cœur tellement en morceau que je ne souhaitais qu'une seule chose avoir mal à cause des contractions. Et je disais à mon mari : "comme ça je les accompagne vraiment".

Tu ne dois pas t'en vouloir de ne pas avoir eu la force de voir ton petit ange, chaque mère et chaque père réagit différemment et ce n'est pas pour cela que tu es une mauvaise mère. Je comprends ton ressenti car j'ai vu mes petits garçons mais je n'ai pas eu le courage de les prendre dans mes bras, je le regrette beaucoup maintenant mais en même temps pour moi c'était insupportable de sentir leurs petits corps froids contre moi. Je m'étais tellement imaginé leurs petits corps tout chaud contre ma peau, leurs respirations...

Avec mon mari nous nous imaginons tout ce que nous n'avons pas et que nous ne pourrons jamais faire avec nos anges mais cela permet aussi de penser à nos anges de façon "légère", sans pleurer. Nous nous imaginons les bêtises qu'ils auraient faits et tout ce que nous leur aurions appris, le cœur est plus léger après.

Ne t'en veux pas tu n'as absolument rien fait pour que ta fille est un spina bifida, tu as pris tes médicaments alors tu as tout fait pour elle, tu l'aimais déjà tellement.

Courage à toi et ton mari. Reprends des forces avec ta fille ainée.
Très forte pensée à ton petit ange.
Revenir en haut Aller en bas
Nenette

Nenette


Nombre de messages : 38
Age : 40
Localisation : Eure et Loir
Je suis : Maman de
Ange(s) : mon ange Maëlle
Décédé(e) à : 22 SA
Le : 27/05/2011
Date d'inscription : 20/07/2011

Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Empty
MessageSujet: Re: Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite   Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Icon_minitimeMar 26 Juil - 5:07

Merci pour ces paroles. Nous aussi nous nous imaginions déjà tant avec elle, son 1er sourire, son petit rire, ses petites joues de bébé. On se disait 2 chipie à la maison aie aie ça va se disputer ça promet mais qu'est ce que j'aurai aimé les voir se disputer mais ça n'arrivera jamais.

Tout comme toi cela m'était insupportable de la prendre et même de la voir mais je regrette tant maintenant et je n'arrive pas à me defaire de ça chaque jour je regrette, je m'en veux , elle me manque tant. j'ai un vide si grand en moi.

Merci encore à toi.
de douce pensées à tes petits anges, beaucoup de courage à toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
hero

hero


Nombre de messages : 644
Age : 39
Localisation : France 53
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nino mon petit bébé d'amour que je n'aurais jamais la chance de connaître, tu me manque tant, je t'aime si fort...
Décédé(e) à : 27 semaines de grossesse (spina bifida)
Le : 15/04/2011
Date d'inscription : 08/06/2011

Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Empty
MessageSujet: Re: Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite   Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Icon_minitimeMar 26 Juil - 9:45

Nenette, je suis contente que tu ai réussie à écrire ton histoire, cela fait tant de bien! j'espère que cela t'a soulagé d'un peu de cette douleur!Dans ton récit, on perçoit tout l'amour que vous avez pour cette petite puce!

Tu sais ce que tu as vécue, je peux le comprendre à 100% car moi aussi mon petit garçon était atteint du spina bifida sous sa forme sévère!

je suis passée par toutes les étapes que tu as vécues: l'annonce à la deuxième echo, le délais pour la rencontre avec des spécialistes puis mettre au monde nos enfants, morts......................

Ne t'en veux pas de ne pas avoir pû voir ta fille, tu sais moi aussi j'étais comme toi, je me pensais incapable de le voir et de savoir qu'il était mort mais mon conjoint ,lui, voulait vraiment le rencontrer et c'est grâce à lui que finalement moi aussi j'ai accepté!

Et tu le sais, nous sommes dans un tel tourbillon d'émotions que nous ne savons pas ou plus ce que nous voulons!Rassure toi ta petit puce à dû ressentir tout votre amour, sois en sûre, vous lui avez parlé, crois moi, je suis sûre qu'elle ne t'en veux pas, elle est partie avec votre amour, n'est-ce pas le principal?

Mais au cas ou si jamais tu voudrais vraiment la voir, l'hôpital a fait des clichés, c'est sûr, alors si jamais cela pourrais t'apporter un peu de consolation...

Courage à toi et je pense très fort à ta petite puce qui doit être bien fière de sa maman
Revenir en haut Aller en bas
émi

émi


Nombre de messages : 225
Localisation : ardennes
Je suis : Maman de
Ange(s) : élina
Décédé(e) à : 32semaines de grossesse+4j
Le : 27/10/2010
Date d'inscription : 25/12/2010

Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Empty
MessageSujet: Re: Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite   Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite Icon_minitimeMar 26 Juil - 10:52

tu es une maman courageuse, je n'ai pas été dans le même "cas" que toi, je n'ai pas eu a prendre de décision aussi douloureuse, moi c'est la nature qui a fait un choix.
ton histoire est très triste
j'ai moi même un garçon qui a maintenant 5ans et demi, j'ai perdu ma fille au mois d'octobre, et comme tu dis, heureusement que les plus grands sont là.
c'est ce qui nous remonte le moral.
je t'envoie de gros bisous pleins de réconfort et de courage.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma princesse, mon ange, mon amour, partie trop vite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'histoire de ma petite lisa, partie trop vite
» Noah mon ange parti trop vite xxx
» Ma petite princesse partie trop vite ....
» Héléna... partie beaucoup trop vite
» Ma petite Maya, partie trop vite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: