Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Mon histoire longue I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Mon histoire longue

Aller en bas 
+3
Malo
papouss
Charlène
7 participants
AuteurMessage
Invité
Invité




Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 1:12

Je vous écrit ce soir les filles, parce que je suis arrivée sur ce forum
1 an et demi après la mort de mon cher petit bébé... Mon deuil était
lourd à porter, meme si je suis assez bien entourée. J'ai eu plusieurs
deuil dans ma vie. Plusieurs deuils qui n'avait rien à voir avec la mort parfois, d'autres un peu trop rapport...

J'ai envie de vous écrire mon histoire, Zack en fait évidemment partie. C'est rare que je me confie, mais j'en ai besoin, et faute de psy, je préfere écrire ici (en face j'en ai horreur!)

Je suis Jess, née en 88 lors d'une tempête de neige horrible! Ma mère et mon père me désiraient et sont encore ensemble aujourd'hui! Vécue dans une famille plus que traditionnelle, mon père travaillait et ma mère restait à la maison (elle y est restée 15ans de temps) Puis ils ont voulu me faire une soeur ou un frère. Malheureusement, ma mère à fait une fausse couche à 9 semaine je crois, je ne suis plus sure, ca ou 19... Elle a récupéré le petit bébé qui était...tombé...dans la bol de toilette... Le drame, curetage à l'hopiatl etc. Mais elle a tout de même réussie à me faire un petit frère né en 91! Un beau petit roux adorable!

J'ai eu une belle enfance, même si on était pauvre, je n'ai jamais manqué de rien. Surtout pas d'amour! Je n'ai jamais été très sociable, mais bon. J'était une enfant pleine de joie, le seul problème étant que j'étais très indépendante et que je preferais la presence des adultes a celle des enfants de mon age. Au primaire j'ai commencé à me faire niaiser, tu as l'air d'un gars, bollée, lesbienne, tout y a passé...

Rendu au secondaire, c'en était rendu au coups. J'étais toute petite, pas de forme, et personne ne semblait m'aimer beaucoup. J'ai toujours gardé un petit cercle d'amis qui eux non plus ne se tenait pas trop avec les "populaires" de l'école.

Vers l'âge de 11ans, j'avais découvert la maison des jeunes de mon coin. Une place merveilleuse ou je pouvais discuter avec les animateurs et faire pleins d'activité à moindre couts. J'était bien la bas. Rendu vers 14ans, j'y allait tous les jours puisque ma mere commencais a voir les bienfait que ca me donnait! Puis un jour, ou plutot un soir, en m'y rendant, le drame à commencé. 2 gars sortis d'une ruelle devant laquelle je devaity passé (une rue tres passante pourtant) m'ont pris chacun de leur bord et m'ont amener je ne sais ou. La bas, il y avait 2 autres gars puis un 5eme les as rejoint eventuellement. Le clavaire. J'avais peur de mourrir la. J'ai subit un viol collectif dont je n'avais aucune idee c'était trop quoi à l'époque. J'ai toujours été un peu lente sur le sujet sexe...Par chance (j'imagine) j'ai pu m'enfuir grace(?) au dernier gars qui etait arrivé. Il m'a fait sortir de la et je suis partie en pleurs dans le metro alors que je n'avais pas besoin d'en prendre un. Je suis retournée a la maison ma mere n' etait pas ou etait occuper je ne me rapelle plus. J'ai pris une longue douche et suis partie pleurer longuement dans ma chambre. Ma mere etait habituée a mes pleurs, elle n'avais aucune idee de ce que je venait de subir. Je ne lui avait pas dit, ca a pris pres de 5 ans avant que j'en parle a quelqu'un.

Puis j'ai commencer a me defendre quand on m'attaquait a l'ecole. L'intimidation n'a arreter pour ca. J'ai du changer d'école. Rendu a 16ans, melée pas mal, je croyait maintenant etre aux femmes tant la colere m'empechait de vouloir un homme dans ma vie. Je m'habillait punk, agissait n'importe comment, je n'etait pas trop rebelle puisque je ne voulais surtout pas faire subir quoi que ce soit a ma mere. J'étais tres tom-boy, je faisais du skate et je fumais en cachette (la cigarette). J'avais d'énorme crises de paniques tellement que ma mere croyait que je prenait de l'acide. Je n'ai jamais prit de drogues, une chance! Elle a voulu me faire soigné, mais c'était peine perdue, je ne voulais pas parler! J'ai fait deux tentatives de suicide, j'avais prit tous ce que j'avais pu trouver dans la pharmacie pour finir simplement tres trestres malade a vomir toute la nuit et me sentir comme un zombie le lendemain. Ca a prit du temps avant que je refasse mes plans. J'ai aussi tenter de m'enlever la vie en me coupant , mais a la derniere minute, on m'a appeler pour me demander d'aller a une activité a la maison des jeunes. J'ai panser mes plaies et j'y suis allée (en prenant soin de laver le plancher de ma chambre avant evidemment) Apres ca, je n'ai plus jamais attenté a mes jours. J'ai realiser que mes parents, ma famille et des gens autour de moi pensait a moi et m'aimais malgre ce que je croyait etre, un monstre.

J'ai trouvé un emploi et eventellement, mes intimidateurs d'avant l'ont su et m'ont menacer de venir tout ravager la bas. Mais cette fois la, ma mere a decider de me tenir tete et d'intervenir. Je ne me suis plus jamais fait achaler par eux par apres, meme que certains d'entre eux sont des amis facebook aujourd'hui! J'ai fait pleins de pieces de theatre dans mon adolescence, dont certaines m'ont vallu des prix. J'ai fait beaucoup d'art pour m'éloigner de ma realité. Puis un jour, le 21 novembre, j'avais 16ans, ma grand-mere maternelle, que j'adorait, qui a toujours été si genereuse, gentille, aimante, drole, etc, est decedée subitement. Son coeur a lacher. Elle faisais des balgues aux ambulanciers, jusqu'à sa mort elle a été authetique, une belle et merveilleuse personne. Elle aussi avait vecu deux deces d'anges. Dont un enfant mort né. Et une fausse couche tardive, tres meme. J'ai eu du mal a m'en remettre. La veille de Noel, on essayait de feter, mais sans elle c'était tellement dur.

Puis le jour de Noel...On a eu un telephone... Mon cousin, celui qui a passé sa vie avec moi, celui que j'adore, qui est comme un frere. Il s'est fait frapper par une voiture a 17ans. (J'en avait 17 aussi rendu la je suis né en dec) Il etait sur la table d'operation. Le cerveau. Tout a ete tres vite. Et en meme temps tres lent. Mais grace (?) a de l'acharnement therapeutique, il est toujours en vie aujourd'hui, mais a quel prix, sa vie est changée, il est inapte a lecole, au travail et vit encore chez ses parents. Il ne pourra jamais rien faire de sa vie, il n'est pas legume. Non il a l'air totalement normal. Mais tellement de sequelles au cerveau... J'épargne les details.

Puis à 17ans, je rencontre mon ex. Le premier a qui je me suis enfin confier. Mais par curiosité morbide peut etre, il a fini par vouloir etre avec moi. Je ne voulais pas, je me pensais toujours homosexuelle. Enfin, j'ai fini par accepter, qui n'essaie rien n'a rien. J'ai commencer a le frequenter debut juillet, en fevrier, je suis tombee enceinte...Je venait d'avoir 18ans... Aye... Alors la, ma mere m'a dit que j'avais la possibilité d'avorter, etc. J'ai refuse, advienne que pourra je dedierai ma vie a cet enfant.

Ma grossesse a ete penible, je me suis separer quelques fois d'avec lui, pour toujours revenir avec lui. Il n'a pas ete presnet ni pour moi ni pour Yanni!
Etonnement, quand j'ai su que j'aurais un garcon, je sautait de joie, j'allais en prendre soin et jamais il ne subirais ce que moi j'ai subit! Enfin, j'accouche. Toujours pas d'aide alors que mon ex etait en congé parental. (Je ne trvaiallait pas il a donc eu 6 mois) Je suis partie de chez mes parents quand Yanni a eu 8 mois, donc en juillet 2008. Rendu en appartement, toujours silencieuse sur les incident des dernieres annees, je fini par retombée enceinte une deuxieme fois en octobre 2008. Je fini par eclater et tout dire a ma mere quand elle fini par me confronter "qui t'a fait mal!?" "Je sais pas c'est qui!" "Qu'est ce qu'il t'a fait?" "Ils m'ont trop fait pour tout dire maman..." "ILS??!?!" Ma mere a du en parler dans un restaurant avec mon pere pour pas qu'il capote trop... J'ai donc passée ma grossesse a me forcer a aller voir mon gygy, comme a Yanni, je detestait les examen pour une raison evidente. J'ai fini par en parler a mon medecin qui ne m'a pas cru. Puis en depression sans m'en rendre compte, j'avais developper beaucoup de tocs, depuis mes 14ans, je me grattant au sang quand j'etais stressée, surtout la tete, comme si je me cherchait constament des poux. Je me grugeait deja les ongles, mais la ca en etait ridicule. J'etait tres angoissée seule chez moi, je pasait la moitié de la semaine avec Yanni chez ma mere, mon ex avait recommencer a travailler rendu la. Puis a une semaine d'accoucher, j'avais trouver un beau logement plus grand pour accueillir deux enfants, de belles grande fenetre, de belles grandes pieces, merveilleux, et au deuxieme (j'etais moins stressée en ayant deux portes pour me proteger, et dans le meme quartier que ma mere. Malheureusement, j'y vais pour faire un peu de menage avant d'y ammenager, je decouvre une fois qu'il n'y avait plus rien la bas, il y a des coquerelles, des crottes de souris, et un immense trou platré dans la chambre qui serait aux enfants... La voisine me fait part qu'a chaque pluie, le plafond defonce, c'est pour ca que l'ancien locataire est partie, d'autant plus qu'il y avait beaucoup de moisisure dans les portes et mur et que la place etait plutot mal reparer... Je me met a pleurer...Mon fils est avec moi et il me serre fort contre lui, je reprend sur moi, avec ma grosse bedaine. Je fonce chez ma mere, a deux rues de la. Mon pere est venu voir, il a mit quelques crotte dans un pot de pillule et l'a fait examiner a un exterminateur qui m'a dit RATS ET SOURIS!!! J'ai reussi a faire annuler mon bail, heureusement, et recuperer mes 600 dollars de depot. Mes parents m'ont repris chez eux. Heureusement qu'ils avait une grande maison. J'ai eu droit a une chambre pour moi et une pour Yanni. On a monter un mur dans le salon double pour en faire les chambres. On a peinturer, mit les pieces a notre gout et une semain elus tard, on habitait deja la, et je commence a avoir des contractions. Ma mere a garder Yanni et j'ai pu me rendre a l'hopital et en revenir 36 heure plus tard avec mon beau Zack. Puis le 21 septembre 2009, on me diagnostique une depression majeure dintensité legere. J'ai eu des medicaments et je me replacais. Une semaine et demi plus tard, le 30 septembre, mon beau Zack decede dans son sommeil. Ou maintenant je le sais rendait son dernier souffle dans mes bras sans que je sache. Je l'ai coucher et il semblat bien.

Puis, il y a eu tout ce qui avait a voir avec les funerailles. Puis je me suis separer davec le pere des enfants. Je ne supportait plus qu'il soit si indifferent a tout, et l'absence d'affection, etc.

Puis, apres un an de celibat, ou mon ex ma amener en cours pour avoir la garde partagee, et a fini par l'avoir, jai trouver l'amour de ma vie. J'ai passé du temps a me soigner, a ne plus avoir de tocs, regler mes phobies, mes angoisses, puis j'ai commencer a le frequenter, puis maintenant, je cohabite avec lui et son fils. Je suis bien contente apres tout ce que jai vecu, jai enfin droit a un petit repis, malgre nos petites chicanes, cest vrai, je suis encore deprimee un peu, un peu stressee et angoissee parfois, surtout cette nuit, Yanni est a coté de moi, a une heure du matin et ecoute little einstein dans ma chambre, il a la mononucleose... Il a eu des bronchiolites comme moi quand on etait bébé presque naissant. Il a une intelorence au lactose, jen ai developpee une redue adulte. Il a eu la scarlatine, je lai eu juste avant de tomber enceinte de lui. Javais des gastors en meme temps que lui. Et j'ai eu la mono a noel passé, maintenant cest lui...Il n'était pas obliger de suivre sa maman la dessus mettons. Je suis toujours stressee quand il est malade, plus qu'il ne faudrait, j'ai toujours peur qu'il vomisse (je ne sais meme pas pourquoi dailleurs) j'ai de nouvelles phobies depuis que j'avais fait une rechute de depression. Maintenant. J'essaie de me calmer en ecrivant un peu.

Vous savez que vous me faites du bien? Que quand j'écrit ici je me sens comprise? Que tous les jours je regarde le site et je suis les nouvelles du site. Tous les jours! Je ne repond pas toujours par gene parfois ou parce que je n'ai plus de mots, mais je suis la, autant que vous l'etes, on se confie toutes et en tout cas, moi ca me fait du bien, m'aide a faire mes journees. Que de deuils...Mais ca prouve qu'on est en vie.....

C'était mon histoire...
Revenir en haut Aller en bas
Charlène

Charlène


Nombre de messages : 685
Localisation : Pont à Mousson
Je suis : Maman de
Ange(s) : Raphaël
Décédé(e) à : 22+5 SA
Le : 25/04/2011
Date d'inscription : 18/06/2011

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 5:19

pffff quelle vie!!!
Je te trouve tres courageuse et te souhaite beaucoup de bonheur à présent !!!
Revenir en haut Aller en bas
papouss




Nombre de messages : 91
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alicia et 3 poussières...
Décédé(e) à : Alicia à 9 ans, mes petits à quelques semaines...
Le : 21/07/1998, ...
Date d'inscription : 03/12/2008

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 6:03

Quel parcours douloureux....mais comme tu le dis, on est en vie, même si celle-ci peut se montrer cruelle.

Je t'envoies plein d'ondes positives pour continuer sur la voie que tu t'es choisie....
Revenir en haut Aller en bas
Malo




Nombre de messages : 1586
Age : 52
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 6:15

Chere Jess
ta vie est déjà pleine de douleur alors que té toute jeune
je te souhaite de tout mon coeur, de toute mon ame, que tu trouves enfin la paix et que ta vie soit douce
tu le merites tellement.
Je t'embrasse bien fort
ainsi que ton Yanni
douces pensées à ton ange Zack
Revenir en haut Aller en bas
Delor




Nombre de messages : 993
Age : 39
Localisation : Alpes Maritimes
Je suis : Maman de
Ange(s) : Wesley Delor, mon petit amour
Décédé(e) à : 24 semaines
Le : 02/08/2011
Date d'inscription : 19/09/2011

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 7:41

Bonjour jess tu es toute jeune et tu a tellement subi déjà je suis triste pour toi je te trouve très courageuse et je pense que tu te débrouille bien pour remonter la pente. Une grosse pensée pour toi et t deux amour yanni et zack
Revenir en haut Aller en bas
Cerise




Nombre de messages : 977
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles, ma 3 ème et mon petit espoir ayant bien grandi ( une poussière d'ange après mes grandes)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 8:56

Tu fais bien de confier un peu plus que ce qui concerne Zack, ici, cela te fait du bien et c'est important, nous sommes là pour toi comme tu es là pour les autres.

As-tu déjà porter plainte contre tes agresseurs? Le viol est un crime et il est puni, un suivi psychologique s'impose à eux. Biensûr, cela ne t'elèvera pas ce traumatisme et tu as sans doute bcp dépenser d'energie comme nous toutes pour le deuil de ton petit Zack mais je pense que ce serait salutaire pour toi, être reconnue victime de toutes les horreurs que ces ordures t'ont faîtes. les procédures sont longues, tu seras peut être déçues par leurs peines mais je trouve que la démarche est importante.

je suis contente de lire que cela va mieux avec ton nouveau compagnon, sur les derniers posts, cela n'allait pas fort.

Je pense souvent à ton beau petit Zack, nos bébés sont partis du même "mal", sans crier gare...

Plein de courage à toi, bises à ton grand Yanni, tendres pensées à Zack et tendres calins à mon bébé des étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeLun 3 Oct - 10:14

Merci les filles! En effet ca fait du bien d'écrire. Surtout que dans les dates importantes, je retombe toujours un peu, je me releve evidemment, mais l'automne, je sais meme pas comment ca reste ma saison preferee.

Cerise: Moi aussi j'ai toujours une pensée pour toi et ton ange ^^ Et non je n'ai pas pu les accuser, je ne les connaissais pas et j'ai fait l'erreur de me laver après plutot que foncer direct chez les policiers, et comme j'ai dit je n'vais pas parler de ca les 4 ou 5 premieres annees, donc, sans preuves et sans jamais etre sure de qui c'était...Mais aujourd'hui, savoir c'est qui, je le ferai sans hésiter! Depuis que c'est arrivé, j'ai toujours été méfiante avec les noirs (et attention, ici je ne suis pas raciste) mais ca m'est resté, a chaque fois que je voyais quelqu'un qui leur ressemblait, je capotais, changeais de coin de rue, etc.

Voila, Yanni veut que je mette un smily alors, un pour lui et un pour Zack Basketball Mon histoire longue 781159
Revenir en haut Aller en bas
Cerise




Nombre de messages : 977
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles, ma 3 ème et mon petit espoir ayant bien grandi ( une poussière d'ange après mes grandes)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeMar 4 Oct - 16:26

Tu étais tellement mal ensuite, comment penser à tou dans ces cas là? Tu t'es lavée...c'est un reflex primaire, bien plus naturel que d'aller voir les flics.

Tu n'as vraiment aucune idée de qui il s'agissait, peut être serais-tu capable si la police te montre des portraits robots?

Plein de courage à toi, tendres pensées à Zack et mon bébé des étoiles.

Bravo à Yanni pour son choix de smilies!
Revenir en haut Aller en bas
eliottzoe

eliottzoe


Nombre de messages : 5478
Age : 50
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zoé, née à 37SA+3, le 11-01-2011
Décédé(e) à : 12 jours suite à une Hémorragie Foetale Massive
Le : 23-01-2011
Date d'inscription : 17/02/2011

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeMer 5 Oct - 9:08

tu es courageuse de mettre des mots sur ton histoire, car il faut trouver le bon ton pour raconter des épreuves si terribles.
J'espère que le fait de te livrer ici, à des personnes que tu ne verras peut être jamais, te fait du bien, te soulage d'un poids

tu as l'air dêtre une personne forte malgré les épisodes de déprime (mais qui n'en aurait pas après avoir traversé tout cela), la tête bien faite.

Je suis contente pour vous 3 que ça soit mieux avec ton compagnon. Quoi te souhaiter de plus que le bonheur?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeMer 5 Oct - 13:19

Bin en fait cerise, j'ai tellement vu de gens qui ressemblaient sur la rue, je me suis un peu mit a paranoyer, a penser a chaque fois, oh mon dieu c'est un des gars!!!
Alors des portraits robot... J'avais deja fait ca a 12 ans quand un homme sur la rue ma pogner une fesse j'étais avec mon frere, et on n'a jamais ete capable de l'identifier... Alors 5 gars que ca fait des annees. J'ai encore l'odeur fraiche a ma memoire, mais leur image, c'est trop flou, d'autant plus que je n'avais pas mit mes lunettes (je les portes trop rarement) et que je voyais mal entre mes larmes... C'est difficile d'identifier des gens apres tant d'annees a paranoyer. Tu comprends? Je m'en veux parfois, je me dit qu'ils ont peut etre recidiver et que si j'avais ete direct j'avais des preuves d'adn sur moi, j'aurais pu les retrouver comme ca et les faire accuser, j'ai tellement peur qu'ils aient fait du mal a d'autres, mais je n'y peux plus rien aujourd'hui!

Sinon merci de m'avoir lue, parce que sincerement oui c'est ce dont j'avais besoin, cracher le morceau enfin, mettre des mots dessus, pour finalement laisser tout ca derriere (a part zack evidemment). Et que je vous voit ou pas, l'important c'est tout simplement que j'aie pu en parler enfin! Et puis ca m'a enlever tout un poids!
Revenir en haut Aller en bas
eliottzoe

eliottzoe


Nombre de messages : 5478
Age : 50
Localisation : Ile de France
Je suis : Maman de
Ange(s) : Zoé, née à 37SA+3, le 11-01-2011
Décédé(e) à : 12 jours suite à une Hémorragie Foetale Massive
Le : 23-01-2011
Date d'inscription : 17/02/2011

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeMer 5 Oct - 14:10

je pense que c'est un reflexe de toute victime de s'en vouloir, de culpabiliser, de se dire pour certaines qu'on a provoqué ce qui nous arrive ou encore de se dire, dans ton cas, que par notre faute, ils ont pu recommencer...
Ce n'est pas à cause de toi qu'ils ont pu recommencer, c'est à cause de leur bestialité, de leur lacheté, de leur stupidité, de leur cruauté qu'ils ont peut être recommencé. Tu n'es pas responsable de leurs actes, eux seuls le sont.
Dans ton cas, et à ton age (car tu étais une enfant), je pense que beaucoup aurait agit de même...
Tu sembles chercher à vider ton sac pour aller de l'avant, c'est bien, mais ne te freine pas avec une responsabilité qui ne t'incombe pas.

Bonne route vers le bonheur
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeJeu 6 Oct - 0:46

Wow... quelle sagesse dont je suis incapable! J'ai beau me rapeller que je suis une victime, pas une coupable, mais ca a l'air que meme sans m'en rendre compte je finit par culpabiliser! Mais bon...

Oui c'est vrai que ces derniers jours j'ai moins pensé a tout ca, me vider le coeur a vous m'a enormement fait de bien! Pas de jugement, pas de pitié, c'est de ca exactement dont j'avais besoin! Les seules fois ou j'en avait parler on me disait "Pauvre toi, tu dois te sentir tellement mal, Etc..." ca ne m'avancait a rien, j'avais besoin de force, on me disait que je faisais pitié, je sais que je ne fais pas pitié!

J'ai evoluer malgre tout, meme si beaucoup de sequelles sont rester, j'ai dut en affronter pleins, et j'ai l'impression d'en ressortir plus forte, pas le contraire, vous comprenez!

Merci tellement de juste m'écrire des encouragement, des mots chaleureux, c'est de l'amour a l'état pur a mes yeux, ca me fais du bien, mais tellement!!!

Juste merci!!!
Revenir en haut Aller en bas
aurore-enola

aurore-enola


Nombre de messages : 389
Localisation : france
Je suis : Maman de
Ange(s) : aurore
énola
éléane
Décédé(e) à : 21 sa survécue 1h
28 sa
11 moi et demi
Le : 21/05/1990
06/02/2004
28/07/2009
Date d'inscription : 03/04/2009

Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeJeu 6 Oct - 2:01

parle, crie, hurle, casse, mais ne culpabilise pas cela ne sert à rien. c'est un fardeau de plus à porter qui est déjà assez lourd comme ça avec la perte de ton petit zack.

j'ai une amie qui s'est violée pendant quelque temps régulièrement par son oncle, elle est tombée enceinte et elle a du se faire avorter. et encore aujourd'hui avec les années passées elle en garde les séquelles.

tendres pensées à ton joli petit zack et à tous nos anges.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Mon histoire longue Empty
MessageSujet: Re: Mon histoire longue   Mon histoire longue Icon_minitimeVen 7 Oct - 4:46

Oh boy, pendant des années, je trouve que c'est tellement un calvaire, je l'ai pas vecu, juste une fois et j'asi trouver ca si penible alors pendant des années... Vraiment... J'ai aucun mot...
Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire longue
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Élouan, sa courte longue histoire
» Longue et triste histoire de mon projet bébé
» Ma trop longue histoire de ta trop courte vie ...
» Nouvelle maman ange
» Mon histoire.....notre histoire.....William, poussière d'ange et Loïk

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: