DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Rosalie, mon ange, notre ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AngeRosalie



Nombre de messages : 5
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rosalie
Décédé(e) à : 6 jours
Le : 10/06/2006
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Rosalie, mon ange, notre ange   Mer 18 Fév - 1:49

Allo ma belle,
ca fait longtemps que je ne t'ai pas ecrit mais je pense a toi et je te parle pratiquement a tous les jours. Les larmes partent mais ta presence ne me quittera jamais. J'ai des journees plus faciles et d'autres plus difficiles comme aujourd'hui. Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de maman et tu me manques terriblement. Il m'arrive encore de repasser les evenements dans ma tete et mon coeur se dechire a chaque fois. Comment aie-je pu? Comment aie-je pu te laisser dans ton petit incubateur et quitter la piece sans me retourner? Comment aie-je pu decider qu'on allait te debrancher le lendemain de l'annonce de la terrible nouvelle? Comment n'aie-je pas su te proteger, pendant 9 mois tu as ete a l'abris et tu as fait un voyage en ambulance alors que tu n'avais meme pas 1 jour. Je te jure que depuis ce soir-la, j'ai une pensee speciale chaque fois que je vois une ambulance, je m'imagine qu'il y a un petit bebe completement innocent dedans et le coeur me serre. Tant de questions qui me font me culpabiliser meme si je sais bien que je fonctionnais sur un radar. Je ne pouvais pas etre pleinement consciente de ce que je faisais, tout semblait irreel. Apres t'avoir vu mourir dans mes bras et avoir continue a te bercer et a te parler pendant plus d'une heure, je sais tres bien qu'il m'a fallu une force extraordinaire pour quitter la piece et que si je m'etais retournee, je me serais sauvee avec toi dans les bras pour te garder aupres de moi. Il m'arrive parfois d'avoir une terrible envie d'ouvrir l'urne et de "jouer" avec tes cendres, de te sentir entre mes doigts. Ca peut sembler bizarre aux yeux de certains mais c'est comme ca. Pourquoi tenter d'expliquer quelque chose d'irrationnel quand la situation au complet est irrationnelle. Qui pourrait m'expliquer pourquoi tu es partie? Pourquoi devrais-je alors expliquer mes envies de te revoir meme apres pratiquement 3 ans?

Un jour j'arriverai peut-etre a comprendre le sens de tout ce qui est arrive. Pour l'instant je vis au jour le jour en essayant d'etre le plus presente possible pour tes soeurs (malgre que ce ne soit pas toujours facile). Lorsque tu es decedee, il y a une partie de moi qui est morte avec toi et cette partie me manque encore. Je dois apprendre au jour le jour a vivre avec ma douleur.

J'espere que lorsque je te rejoindrai au ciel, je te retrouverai et que tu me jugeras pas sur la facon dont j'ai agi avec toi et envers toi.

Je t'aime mon ange,
maman xxx...

P.S. Je recopie ici les messages que j'avais ecrit sur l'autre site afin de ne pas perdre le peu qui me relie a toi.

Bisous





***************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AngeRosalie



Nombre de messages : 5
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rosalie
Décédé(e) à : 6 jours
Le : 10/06/2006
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Rosalie, mon ange, notre ange   Mer 18 Fév - 1:50

Bonjour ma belle,

Si tu savais combien tu me manques. Tu aurais fait un super bébé, j'en suis certaine. Sache que même si ton passage n'a été que de 6 jours, il a fait toute la différence pour moi. Je t'avais espérer 1 mois (tu nous a choisi tout de suite comme parents), je t'avais dans mon ventre pendant 39 semaines et je t'ai maintenant dans mon coeur pour le reste de mes jours.




Je t'aime ma belle,

Maman xxx



********************************************************************

Salut ma belle,

Non, je ne t'oublie pas. En fait, je ne t'oublierai jamais. Je suis juste en train de me faire une routine plus tranquille. Je suis retournée au travail et je crois que ça me fait un peu de bien. J'ai ta photo sur mon bureau et je sais que tu me vois aussi. A la maison, ça va un peu mieux, on pense tranquillement a vous faire a toi et Éloïse un petit frère ou une petite soeur mais jamais ce nouvel enfant te remplacera. Je m'ennuie de nos échanges de regards et de nos 'tenages' de mains.



Tu me manques mon ange,

Bisous,

maman qui pense souvent a toi



********************************************************************

Salut ma belle,

Je n'arrête pas de regarder ta photo qui est sur mon nouveau bureau. Tu me manques tellement. Je ne pensais jamais m'ennuyer tant que ça de quelqu'un. Crois-moi, tes 6 jours sur terre ont déplacé des montagnes pour moi. Je n'aurais jamais pensé vivre une telle épreuve mais, pour avoir eu la chance de te connaître, ça valait la peine que j'ai aujourd'hui.



Je ne t'oublies pas,

maman xxx



********************************************************************

Chère Rosalie, ange de mon coeur,

Comme tu l'as vu hier matin (peut-être dormais-tu encore...), nous avons su que nous attendions un autre petit bébé. Il sera notre rayon de soleil. Il ne te remplacera jamais, surtout n'aie pas peur. Cet enfant saura qu'il a deux grande-soeurs et je suis certaine que tu seras une super grande-soeur.



Il est rare que je te demande quelque chose mais j'en t'en prie, veille sur ce petit être qui grandit de jour en jour. Protège-nous du malheur de perdre un autre enfant.



Je te ré-écrirai bientôt. En attendant, amuse-toi bien et profite de chaque instant de ta vie d'ange.



Je t'aime, je t'embrasse,

maman



********************************************************************

Bon matin ma belle,

Eh non, nous n'attendons plus de bébé... on ne comprend pas trop ce qui est arrivé mais bon... on essaie donc encore et on devrait avoir la réponse pour Noël. J'aimerais tellement avoir ce cadeau. Le cadeau de l'espoir et de la vie.



Le temps des fêtes approche à grands pas et c'est très difficile. Je pleure de plus en plus souvent. Parfois de colère, parfois de peine, parfois de manque,...



Je suis allée à une fête d'enfants avec Éloïse. C'était tellement beau de la voir aller, elle était tellement heureuse. Mais moi... pas vraiment. Je réalise de plus en plus que tu n'es plus là et que tu ne le seras jamais. Je savais déjà tout ça mais ça revient me hanter de plus en plus. Est-ce que c'est parce que le temps des fêtes est le temps d'être en famille? Peut-être. Par contre, je crois surtout que c'est parce que la fin de l'année représente pour moi une période de bilan. Mon bilan de cette année n'est pas très positif. Oui, j'ai accompli de belles choses mais oh combien l'année fut difficile. Comme je te le disais dans un message précédent, t'avoir portée et t'avoir connu (malgré les conditions difficiles) valent toute la peine que j'ai eu et que j'ai encore. Je suis si fière de toi ma belle, tu as été parfaite. Tu aurais fait une super petite fille. En fait, tu es une super petite fille. Tu es également un super bébé-soeur. Tellement qu'Éloïse en veut une autre. Quand on lui demande si elle aimerait mieux un petit frère ou une petite soeur, elle nous répond "petite soeur, comme Rosalie".



Certaines choses me manquent. Avec le recul, j'aurais fait certaines choses différemment. J'aurais aimé te tenir plus longtemps sur moi, j'aurais aimé de sentir peau contre peau, j'aurais aimé me rappeler ton odeur, j'aurais aimé t'avoir examiné sous toutes tes coutures mais, même morte, j'avais peur de te faire mal, d'être malhabile,... Je sais que les choses étaient inévitables mais je m'en veux de t'avoir laissée partir si vite. C'était un geste d'amour afin que tu ne souffres plus mais, de façon égoïste, j'aurais voulu te garder encore auprès de nous.

J'en veux aux autres de ne plus parler de toi. Une chance que ton papa et Cynthia sont là... Je les aime tellement. Je sais que j'ai attiré cette attitude des gens face à moi mais j'aimerais que quelqu'un voit au travers me carapace et comprenne que tout ne va pas bien. C'est certain que tout ne va pas mal non plus. Éloïse est en super forme, ton papa et moi on s'aime fort, nous sommes en santé, le travail va bien,... mais j'aimerais que les gens se rendent compte que je ne t'ai pas oublié et que j'ai encore beaucoup de mal à accepter ce qui est arrivé. Ils ont de la difficulté à tirer une leçon de ce qui t'est arrivé. Ils ne réalisent pas qu'en étant aussi insouciants, ils me font du mal. Je crois que je vais devoir apprendre à plus m'écouter, à parler quand j'en ai besoin, à pleurer quand j'en ressens le besoin et à me respecter. Ce sera ma résolution pour la prochaine année.



En espérant fort que tu t'amuses autant que tu peux et que tu profites de chaque moment de bonheur. Je te souhaite un merveilleux temps des fêtes avec tes amis anges. Si tu veux, ne te gêne surtout pas pour venir fêter avec nous, nous t'accueillerons les bras ouverts. Mon coeur n'attend que ça.



Je t'aime . Je t'embrasse ,

Maman



********************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AngeRosalie



Nombre de messages : 5
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rosalie
Décédé(e) à : 6 jours
Le : 10/06/2006
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Rosalie, mon ange, notre ange   Mer 18 Fév - 1:51

Bonne année ma belle. Comment as-tu passé la période des fêtes? Je sais que tu es venue me voir, je t'ai vu dans mes rêves. En fait, c'est la première fois que je rêve à toi et que ça finit bien. Je suis tellement contente. Ça m'a fait tellement de bien.



Après t'avoir vu dans mon rêve, j'ai fait un nouveau test de grossesse et, c'est reparti. Par contre, cette fois-ci, j'ai confiance. Je sais que les dés sont jetés mais j'ai confiance. Ton petit clin d'oeil m'a rassurée.




La période des fêtes a été particulièrement fatiguante. Je n'avais pas toujours envie de voir les gens mais je suis allée à toutes les invitations que nous avons eu (en fait, ce n'est pas terminé, il en reste 1 dimanche). Je suis un peu tannée de toujours faire plaisir aux autres. Je sais que je te l'ai déjà dit mais il faut que je commence à m'écouter, à arrêter de vouloir plaire aux autres, à arrêter de faire semblant, à arrêter de vouloir être forte,... J'ai le droit d'être dans l'état que je suis. Je ne suis pas obligée de bien aller parce que les autres voudraient que j'aille bien. Je ne suis pas obligée d'aller où je ne veux pas, de toute façon, qui dira "le party était plate, elle n'était pas là!"



Pour le prochain bébé (ou les prochains bébés, j'ai encore rêvé que c'était des jumeaux), je n'ose pas m'attacher de peur de revivre une peine aussi grande que celle que j'ai vécu après ton départ et, je n'ose pas le dire aux autres de peur qu'ils pensent que je t'ai oubliée, de me faire dire que je n'ai plus de raison de pleurer, que les gens ne comprenne pas mes angoisses,... Pourtant j'ai espoir mais je sais maintenant qu'il ne faut rien prendre pour acquis! Je ne te demande générallement rien car ton travail est de t'amuser avec tes ami-anges et non de consoler ta maman mais, s'il-te-plaît, veille sur ce petit être (sans oublier celui de Cynthia, je lui ai dit que je te partagerais...)



Au plaisir de te revoir dans mes rêves. Ne te gène surtout pas de venir me faire coucou,

maman qui t'aime de tout son coeur



********************************************************************

Mon bel ange,

Pourquoi me manques-tu autant? Comment se fait-il que j'aie encore autant de peine et de souffrance? Est-ce de voir que les autres sont passé à autre chose? Que le fait que je porte à nouveau la vie leur fait oublier que je peux avoir mal? Est-ce la peur que quelque chose arrive à ce nouveau petit bébé?



Je repasse les images dans ma tête et oh combien elles sont douloureuses! Je sais que c'est pour le mieux, que tu n'aurais pas eu de qualité de vie (en fait tu n'aurais pas eu de vie tout court) et que tu n'as pas souffert mais oh combien j'ai mal!



Je t'aime tellement mon ange... je t'aime du fond de mes trippes... je t'aimerai pour le restant de mes jours et je t'aimerai encore plus lorsque nous nous retrouverons.



À dans plusieurs années ma belle,

maman xxx



********************************************************************

Belle ange,

Comme tu me manques... Bientôt, nous aurons passé autant de temps séparées qu'ensemble. Comme ça me fait mal . Il paraît que c'est "normal" d'être plus connectée avec ses émotions enceinte mais je trouve ça terriblement difficile. Je me sens coupable pour ton petit frère ou ta petite soeur. Je sais que tou sera correct avec ce petit être, je sais que c'est bon être dans mon ventre (sinon tu serais partie avant...) et je sais que j'ai assez d'amour à donner à cette petite chenille. Pourquoi je me culpabilise... c'est parce que j'aimerais paraître plus heureuse, partager mon bonheur sans me sentir jugée ou sans sentir que les gens t'oublient, être sereine malgré toutes mes angoisses (car je dois me parler fort des fois pour me ramener à la raison).



Je revis régulièrement nos beaux moments (peut-on dire beaux, devrait-on dire moins pires...) Je considère que nos échanges de regards à l'hôpital sont de beaux moments, nous avons essayé toutes les deux de graver le visage de l'autre dans nos mémoires. J'aimais tellement te toucher et quand ta mini-main s'enroulait autour de mon doigt. J'avais horreur de cette machine qui faisait du bruit et qui sonnait sans arrêt mais aujourd'hui je réalise que c'est grâce à cette machine que tu as pu passer 6 jours avec nous. Aujourd'hui, je remercie cette machine d'avoir sonné lorsque tu as arrêté de respirer. Je repasse tous nos petits moments et mon amour pour toi grandit. Je regarde parfois les photos et je me suis apperçue que sur toutes les photos que nous avons ensemble, tu as les yeux ouverts. Tu étais une petite curieuse et je suis certaine que tu m'aimais autant que je t'aime. J'en ai longtemps douté mais là... je sais.



Crois-tu que tu reviendras me voir la nuit? J'avais tellement aimé te voir, j'étais tellement contente de te voir sourire et de revoir tes beaux yeux bruns.



Rosalie, je t'aime comme tu ne seras jamais aimée, je t'aime du plus profond de moi-même, tu es une partie de moi et je ne t'oublierai jamais (même si les autres pensent que je suis passée à autre chose).



Je t'aime, je t'aime, je t'aime,

xxx...

********************************************************************

Bonne St-Valentin ma puce!



Je pense fort à toi et je t'aime un peu plus à chaque jour. Éloïse a eu une petite pensée pour toi ce matin, on se souhaitait tous bonne st-valentin et elle a ajouté "à ma petite soeur aussi" alors nous t'avons souhaité une belle journée remplie d'amour. J'ai tellement aimé te voir dans mes rêves l'autre nuit. Tu étais encore un petit bébé mais nous t'avions habillée et tu nous souriait. Je sais maintenant que tu as été heureuse avec nous et que tu es heureuse où tu es.



Il y a tant de choses que je voudrais te dire mais les mots me manquent encore. On dirait que je n'ai pas le vocabulaire qu'il faut pour exprimer toute ma souffrance et tout mon amour. Je ne suis pas quelqu'un qui parle généralement de ses émotions mais j'essaie de changer un peu. J'essaie au moins d'exprimer ce que je ressens quand je sens que les choses peuvent changer. Par contre, dans ton cas, les choses ne peuvent pas changer. On ne peut pas revenir en arrière. Même avec milles "avoir sur", ça ne change rien à la fin. J'ai fait ce que je pouvais compte tenu des circonstances. Je ne me serais jamais permis de penser même 1 seconde que tu allais décéder au bout de la semaine. Je gardais espoir et je voulais te communiquer un peu de ma force. Je ne voulais pas que tu sois seule à te battre donc je me suis battue comme j'ai pu avec les moyens que j'avais. Je me suis fait un devoir de ne pas baisser les bras mais "avoir su"... j'imagine que j'aurais fait les choses un peu différemment. J'aurais passé plus de temps auprès de toi, je ne les aurais pas laissé de faire tant de mal, j'aurais pris plus de temps pour te connaître,... Mais, tu me manquerais autant!



Ton passage dans nos vie a été court mais il avait sa raison. À moi maintenant de la trouver. Tu m'as fait découvrir qui était les gens autours de moi, ceux qui ne valent pas la peine et d'autres vraiment extraordinaires. Merci! Également, je sais que je ne serai pas toute seule quand je vais mourir, tu seras là pour me guider comme j'aurais fait dans la vie.



Amuse-toi bien avec tout tes amis anges.



Maman qui t'adore de toute son âme xxx



********************************************************************

Rosalie mon bel ange,

Merci d'être si près de moi ces temps-ci. Je sens vraiment ta présence et ça me réconforte et me donne le courage d'avancer. La petite chenille dans mon ventre va bien et je sais très bien que tu y es pour quelque chose. Je suis certaine que tu as choisi le meilleur petit être pour venir agrandir notre famille et j'ai confiance que c'était un choix bien réfléchi car tu nous aimes et tu sais ce que nous méritons. C'est probablement pour ces mêmes raisons que tu nous avais choisis comme famille car tu savais tout ce qu'on pouvait t'apporter malgré ta trop courte vie.



Je t'aime et je veux continuer de te sentir près de moi. Je te fais un gros, gros, gros calin (comme celui que j'aurais tant voulu te faire lorsque tu étais avec nous),

Maman xxx...

********************************************************************



Rosalie mon amour,

En me réveillant hier, je ne comprenais pas pourquoi j'étais si à l'envers. En entrant dans la douche, je me suis mise à pleurer et je ne savais toujours pas pourquoi. C'est un peu plus tard que j'ai réalisé que nous étions le 4, qu'il y a 9 mois, tu naissais et que peu longtemps après, tu décédais. Nous avons passé 9 mois ensemble et maintenant, nous allons franchir le cap du 9 mois séparées. Comme tu me manques. Je ne comprends pas pourquoi la plaie ne se referme pas. Je sais que j'aurai toujours une cicatrice au fond de moi et que cette cicatrice sera toujours présente mais pour l'instant, ça ne se referme pas, j'en suis encore à avoir une plaie ouverte. Est-ce qu'il y a quelque chose que j'aurais dû faire? Pas que je veuille t'oublier mais juste me réapproprier ma vie un peu. Arrêter d'avoir aussi mal à chaque fois que je pense à toi. Je t'aime tellement et j'aurais donné ma vie pour t'éviter de souffrir mais ça, je sais que tu le sais.



Je sais que tu es heureuse là où tu es mais comment faire pour l'être moi aussi. Quand on me regarde, je n'ai pas l'air malheureuse. Je fonctionne pratiquement comme avant, j'ai 15 semaines de fait à ma nouvelle grossesse, j'arrive à rire et à ressentir de sincères moments de bonheur mais... Il y a un si grand vide à l'intérieur de moi. Il y a une telle douleur qui me transperce le coeur. Est-ce que ça va partir un jour??? Je sais que j'ai encore Éloïse et que je devrais me concentrer sur elle et sur le bébé qui grandit dans mon ventre mais j'ai besoin de penser à toi et de te consacrer du temps. Je devrais même t'en consacrer plus car tu fais partie de mes enfants, je t'aime au même titre qu'Éloïse et que ton petit frère ou ta petite soeur. Peut-être que si je passais plus de temps pour toi, j'aurais moins mal... je ne sais pas. Les gens me disent, ou plutôt me laissent sous-entendre, que j'ai Éloïse et que j'en attends un autre, que je devrais me concentrer sur ce que j'ai... mais moi, je n'ai pas envie de t'oublier, de passer à autre chose et j'aimerais tant que les autres ne t'oublient pas non plus. Je sais que les personnes pour qui nous comptons réellement (pas juste pour l'apparence) ne t'oublieront pas mais il y a trop de gens égocentriques autours de nous.



On a beau dire que rien n'arrive pour rien mais je me demande encore ce qui va sortir de tout ça. Je ne me demande pas pourquoi ça m'est arrivé à moi, je sais que je n'ai rien fait pour mériter ça et je sais que tu nous as choisis car tu savais qu'on t'aimerais de façon inconditionnelle, pour le temps que tu serais là et pour le restant de nos jours. Je me demande plutôt qu'elle est la leçon derrière tout ça, quel est le positif qui doit en ressortir. Je me demande pourquoi une telle épreuve est arrivée (et non m'est arrivée). Personne ne devrait avoir à vivre un tel drame. Je sais bien que la mort fait partie intégrale de la vie, que c'est une des choses absolument certaine de la vie mais pas celle de nos enfants...



Je t'aime, je t'aime, je t'aime,

maman xxx



P.S. Continue à bien t'amuser avec tous tes ami-anges. Vous devez bien rire de nous avec nos 1000 pieds de neige ;o)



********************************************************************

Rosalie, mon ange, mon amour de toujours... Déjà 10 mois que nous t'avons laisser enfiler tes ailes, que nous t'avons laisser devenir un ange. Il n'y a pas 1 jour qui passe sans que je pense à toi et que le coeur me déchire. Tu es la chaire de ma chaire et à jamais un trou restera dans mes entrailles.



On me dit encore que nous avons les épreuves que nous avons à vivre. Peux-tu me dire alors... POURQUOI??? Toi tu dois savoir les réponses, tu dois savoir le pourquoi de ton si bref passage dans nos vies, le pourquoi de ce vide immense que tu as laissé, savoir pourquoi je devais avoir autant de peine à tous les jours depuis presque 1 an maintenant,... Est-ce que ce chagrin diminuera un jour? Est-ce qu'un jour je comprendrai ce qu'il y avait à comprendre? Je ne peux pas m'imaginer que ce que nous avons vécu ensemble ne serve à rien. Il DOIT y avoir une raison mais laquelle... dis-moi pouquoi je t'en prie.



Je porte à nouveau la vie, jusqu'à ce jour ta petite soeur se porte bien et je prie tous les jours pour qu'il en soit ainsi jusqu'à la fin et qu'elle puisse rentrer à la maison avec nous. Ne t'inquiète pas, tu auras toujours ta place chez nous, Ophélie saura qui tu es et nous continuerons de t'honorer.



Rosalie, je t'aimerai toujours mon bel ange. Tu peux compter sur moi,

maman xxx

********************************************************************
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AngeRosalie



Nombre de messages : 5
Localisation : Laval
Je suis : Maman de
Ange(s) : Rosalie
Décédé(e) à : 6 jours
Le : 10/06/2006
Date d'inscription : 16/12/2008

MessageSujet: Re: Rosalie, mon ange, notre ange   Mer 18 Fév - 1:51

Chère Rosalie,

Je remonte ton témoignage en l'honneur de ton premier anniversaire. Hier, tu aurais eu 1 an. Dimanche prochain, tu auras ton 1 an en tant qu'ange. Les 6 jours qui séparent les 2 dates seront atroces... la douleur remonte, mon amour pour toi se multiplie à l'infini.




Certaines personnes ont pensé à toi, des amis chers et quelques membres de la famille. Comme ils sont attentionnés, ils nous ont appelés pour nous dire qu'ils pensaient à nous mais aussi qu'ils pensaient à toi malgré le fait qu'ils ne t'ont pas connue. Nous sommes chanceux dans la vie de tomber sur des personnes comme ça.



Éloïse t'a chanté "bonne fête" toute la journée et a tellement donné de bisous sur ta photo. Elle n'arrêtait pas de dire qu'elle t'aimait fort malgré qu'elle non plus ne t'aie pas connue. Pour Éloïse, je sais que vous êtes connectées d'une façon indescriptible et qu'il y aura toujours un lien très puissant entre elle et son bébé-soeur.



Rosalie, mon ange, notre ange, continue de t'amuser avec tes ami-anges, continue d'être le beau bébé que nous avons connu et continue de veiller sur ceux qui t'aiment.



Je t'aime, je t'embrasse,

Maman xxx



********************************************************************

Ma chère Rosalie,

Déjà 1 an que tu as mis tes ailes. J'espère que la vie est plus facile là-haut et que tu profites au maximum de chaque instant qui passe. Je sais par contre que tu passes beaucoup de temps à nos côtés, que tu veilles sur nous et sur tes soeurs Éloïse et Ophélie.



Je m'ennuie tellement de toi, je cherche toujours à trouver le pourquoi et le comment, à trouver un sens ou au moins un côté positif à toute cette épreuve. Je me sens tellement coupable par moment malgré le fait que je sais que rien de tout ça n'est de ma faute. Je me demande si j'aurais su être une bonne mère pour toi. Je me sens parfois dépassée juste par Éloïse alors je me dis qu'avec 2... est-ce pour ça que tu es partie??? Je ne sais pas... je cherche encore.



Aujourd'hui, nous avons planté un arbre en ta mémoire. Un beau lilas japonais. Je ne sais pas c'est quoi comme arbre mais ils nous ont dit qu'il y aurait des fleurs blanches. C'est la couleur de fleur que nous avons choisi pour toi. La couleur de l'innocence et de la pureté. Nous penserons à toi à chaque fois que nous le regarderons et j'espère très fort qu'il fleurira l'année prochaine.



Aussi, nous avons acheté des roses blanches le 4 juin dernier. Elles commencent à fâner un peu mais elles sont encore belles. Nous allons les jeter à la fin de la soirée d'aujourd'hui malgré qu'elles soient encore belles. La fin des fleurs représente également la fin de ta vie avec nous. Nous t'avons laissée partir malgré le fait que tu étais encore belle et vivante. Il s'agit d'une petite tradition que nous essaierons de répéter à chaque année.



Je te laisse aller fêter ton anniversaire d'ange avec tous tes ami-anges. Merci encore pour les 6 jours que nous avons passés ensemble sur la terre et pour toutes les semaines que tu as passée en moi. Une partie de toi restera dans mon coeur pour l'éternité. Un jour, j'irai te rejoindre et je pourrai alors prendre soins de toi comme j'aurais voulu le faire ici.



Je t'aime mon ange, tu me manques,

Maman xxx



********************************************************************

Rosalie ma belle,

Comment ça se passe en-haut? Es-tu heureuse au moins? Est-ce que tes amis sont gentils avec toi? Tu ne méritais pas de souffrir ici sur terre mais tu mérites encore moins de souffrir au ciel. J'aimerais être convaincue que tu es plus heureuse là où tu es, savoir que nous t'avons laissée partir pour les bonnes raisons et non juste pas égoïsme. En fait, je sais que ce n'est pas par égoïsme car tu n'aurais pas survécu parmi nous et, comme je te disais, tu ne méritais pas de souffrir.



Je ne sais pas pourquoi je t'écris tout ça aujourd'hui. Je trouve ton départ encore tellement douloureux. Tout le monde dit que l'arrivée d'Ophélie mettra un baume sur ma plaie mais je crois le contraire... Ophélie arrivera parce que toi tu as laissé ta place, parce que toi tu n'es pas là. Tout le monde dit que la première année est la plus difficile mais mon dieu que j'appréhende la 2ième. Tous ces moments que nous allons vivre avec Ophélie en sachant que nous n'aurions pas dû les vivre. Son premier Halloween, son premier Noël, sa première neige,... nous le partagerons parce que toi tu n'en a pas eu, parce que toi tu n'es plus là. Il me semble que tu vas me manquer encore plus. Je t'aime tellement ma grenouille et tu me manques terriblement. J'espère avoir assez de courage et de force pour affronter les jours et les mois qui viennent.



Je t'embrasse fort et je te fais mille calins,

maman xxx



********************************************************************



Salut ma belle,

Je ne t'écris pas souvent mais je pense à toi à tous les jours. En fait, plusieurs fois par jour pour être plus précise. Depuis la dernière lettre, j'ai eu plein de signes de toi et tu me manques de plus en plus. Chaque fois qu'il pleut, Éloïse me demande pourquoi et je lui dis que c'est les nuages qui ont plein de peine. Chaque fois que je lui dis ça, mon coeur se serre car je sais que tu es sur ces nuages et je suis certaine que toi et tous tes amis avez quelque fois beaucoup de peine aussi. Tu me manques mais je sais que je te manque aussi.



J'arrive en fin de grossesse et je revis tellement tout ce qui nous est arrivé. Je suis prise dans un tourbillon d'émotions contradictoires. J'ai vraiment hâte de rencontrer Ophélie mais, en même temps, j'ai tellement peur. J'ai terriblement peur de revivre la même séquence d'événements. Tout le monde me dit que tout va être correct. J'aimerais tellement y croire. Je sais que tous les tests sont sortis corrects mais on dirait que je ne me donne pas le droit de croire que je peux avoir un autre bébé vivant et en santé. J'aimerais tant qu'elle pleure lors de sa sortie. Je ne veux pas la voir changer de couleur lorsqu'ils vont la mettre sur moi. Je voudrais pouvoir la garder sur moi les premiers temps (chose que je n'ai pas pu faire non plus avec Éloïse à cause de mes grosses chutes de pression). Je veux pouvoir la prendre sans contrainte quand j'en ai envie et qu'elle est va pleurer au lieu de la regarder impuissante dans l'incubateur et de seulement pouvoir lui tenir la main pour lui dire que je suis là comme j'ai fait avec toi. J'ai tellement hâte de pouvoir l'allaiter. J'ai surtout hâte de la ramener à la maison. Je ne sais tellement pas ce qui va nous arriver si elle ne survit pas. Comment je vais pouvoir passer à travers un autre deuil si difficile. Parfois, je me dis que si Ophélie décède aussi, ce sera la fin de la vie telle que nous la connaissons. Je crois que la famille va éclater en même temps que mon coeur de maman. J'ai tellement peur... En même temps, je me parle fort pour essayer de garder un semblant de positivisme. En plus, il n'y a pas personne avec qui en parler. Les gens ne comprennent pas et je n'ai pas envie de leur expliquer. J'aime mieux garder mes énergies. Comment va se passer la vie après? Est-ce que les gens vont t'oublier? Est-ce que nous allons t'oublier? Une chose est certaine, moi, je ne t'oublierai jamais. Peut-être que j'apprendrai à vivre sans toi, à me faire une routine de famille mais tu fais et feras toujours partie de ma vie. J'aurai toujours une place dans mon coeur pour toi et l'amour qui t'était destiné sera toujours là. L'avenir nous dira comment les choses vont se faire. Tu vois, encore le foutu temps qui entre en jeu... J'aimerais faire en sorte que tout rentre dans l'ordre quand on le veut mais non, il faut du temps. En vivant ces derniers jours de grossesse, le temps est encore mon meilleur ami mais est aussi mon pire ennemi.



Merci de m'écouter régurgiter ce tas de mots. Je sais que c'est un peu décousu mais j'en avais besoin. Merci d'être là pour moi ma belle. Je sais que tu veilles bien sur nous du haut de ton petit nuage. Fais attention à toi et amuse-toi bien.



Maman qui a beaucoup de difficulté à gérer ses émotions xxx...



********************************************************************

Bonne fête mon ange,

Bon 2ième anniversaire ma belle. Comme tu me manques. Je pense à toi à tous les jours et je te parle souvent. La vie est un peu mouvementée par ici mais ça ne m'empêchera jamais de penser à toi et de t'aimer du plus profond de mon coeur. Tu es une partie de moi et tu le resteras toujours. Éloïse a été super touchante lorsqu'on mangeait ton gâteau d'anniversaire. Elle a dit qu'elle voudrait que tu sortes de nos coeurs, nous lui avons alors demandé pourquoi et elle a répondu pour que tu viennes avec nous. Comme j'aimerais que ça se réalise. Comme j'aimerais te revoir et pouvoir te serrer dans mes bras encore une fois. Tu aurais tellement de calins et de bisous que tu en ferais probablement une ecoeurentite aigue ;o) J'ai tellement de chagrin ces derniers temps. Au moins j'ose croire que la vie d'ange est plus facile que celle que tu as eu sur terre. Je dois encore me convaincre que nous avons pris la bonne décision, que cette décision de te laisser partir n'était pas égoïste mais que nous l'avons prise pour toi. Il m'arrive encore parfois de croire que nous n'étions pas la bonne famille pour toi et que c'est la raison pour laquelle tu es partie mais je sais rationnellement que tu nous as choisi comme famille et que tu as décidé de rester avec nous jusqu'au bout car nous étions la meilleure famille pour t'accompagner dans ton court cheminement sur terre. Tu dois parfois trouver que nous avons l'air d'une famille disfonctionnelle mais nous nous aimons tous tellement fort, tu aurais été bien. Nous avons acheté 4 roses en ta mémoire et nous ferons comme l'année dernière, nous les garderons jusqu'au 10 afin de se remémorer tes jours avec nous. Cette année nous avons décidé de faire du compostage et nous mettrons les roses dedans, il y aura donc une partie de toi dans nos fleurs et notre jardin l'année prochaine. Ce sera un peu une façon de partager avec toi.



Je t'aime tant mon ange. Je te fais mille calins et je t'envoie mille bisous,Avec tout mon amour, ta maman qui t'aime tant xxx
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rosalie, mon ange, notre ange
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: LETTRES AU CIEL-
Sauter vers: