DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Es tu fière de toi, la vie ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Es tu fière de toi, la vie ?   Jeu 2 Fév - 6:59

Voilà ce que j’ai envie d’hurler.

Je voulais profiter de ma pause déjeuné pour lire le journal des deuils. Mieux connaître les personnes que je ne connais pas et qui sont pourtant mes plus grands soutiens depuis presque 6 mois.

Mais c’est trop dur. Je ne peux pas lire tous ces messages de tristesse, de douleur.

Et il y en a tellement. Ca ne s’arrête jamais.

Es-tu fière de toi ? D’infliger tant de malheur.

J’ai mal pour moi, mais j’ai aussi mal pour toutes ces mamanges trop nombreuses dont chacune des histoires est plus terrible l’une que l’autre.

J’ai une fille en parfaite santé que j’ai fait grossir dans mon ventre, qui est née sans trop de difficultés. Je n’ai jamais eu la moindre conscience de l’immense chance que j’ai eue. Tant de bébés meurent. C’est insupportable.

Pourquoi créer et détruire ? Pour donner l’espoir et tout anéantir ?

Je n’ai plus foi en la vie. Elle me dégoute. J’ai vu son vrai visage. Rien ne sera plus pareil.
Revenir en haut Aller en bas
AGNES999

avatar

Nombre de messages : 75
Localisation : 95280
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nathan
Décédé(e) à : 40 Semaines de grossesses et a vécu 1 JOUR
Le : 16/11/2011
Date d'inscription : 13/01/2012

MessageSujet: Re: Es tu fière de toi, la vie ?   Jeu 2 Fév - 7:27

Et oui,

Lorsque tout va bien, on a notre maison, notre boulot, les enfants, on ne s'imagine pas que la vie peut avoir un gout amère.

Pour ma part, je n'avais jamais imaginé qu'il y avait autant de mamange. Lorsque que l'on regarde les infos, sur les disparitions d'enfants ( dans tous les sens d'enfants), je n' avais pas pris la mesure de la souffrance.

Maintenant, je connais la souffrance de la perte de mon enfant, et je ne sais pas si un jour j'irais mieux... Comme m'a dit une mamange, la semaine dernière, on est marque au fer rouge. Et rien, ni personne ne pourra le changer. Et si on ne l'a pas vécu, on ne peut pas connaitre notre quotidien... Car, la moindre chose, nous fais penser à notre enfant.

Il y aura toujours en avant, et après.... Et je continue à vivre que pour ma fille. Au bloc, je m'oblige à ouvrir les yeux pour Elle... Je me voyais partir....

à toi mon Petit NATHAN et à tous nos anges...

Agnès


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolyplume

avatar

Nombre de messages : 955
Localisation : région paca
Je suis : Maman de
Ange(s) : André et Sacha
2 petites etoiles - mes deux petites plumes a jamais
jumelles monochoriaux - biamniotiques
STT foudroyant
3FC

Décédé(e) à : 4mois et demi

Le : 23 juin 2011

Date d'inscription : 04/08/2011

MessageSujet: Re: Es tu fière de toi, la vie ?   Jeu 2 Fév - 7:48

je me souviens avoir lu le blog d'une mamange peu apres le depart de mes jumeaux ou elle ecrivait ses mots dont je me souviens parfaitement : (attention ame sensible) ; "la vie est un macrelle pour laquelle on est pret a donner nos corps en prostitution et pour quoi ? pour qu'elle nous nargue des ce qu'elle touche sur notre dos"

J'avais ete choquée par ces mots evidement parcequ'ils sont durs et irrespectueux..mais au final...ça resonne ici on le sait bien.

La vie m'a pris mes jumeaux apres quoi je suis tombée enceinte (un oeuf clair) et c'est a ce moment la que je me suis dit "mais ça l amuse ou quoi de me faire esperer et de jouer avec moi ?"je comprends ce que tu ressens et au fond je ne sais pas qui est responsable de otut cela ? la vie ? la nature ? un dieu ?

et biensur qu'il y a un avant et un apres ... chaque nuit je me reveille plusieurs fois pour aller surveiller la repiration de mes autres enfants j'ai meme dit une fois a mon mari "nous n'aurions pas du avoir d'enfant ainsi je n'aurai jamais eu peur".

En revanche je voudrai te dire que j'ai compris dernierement que la confiance que j'avais perdu ce n'etait pas seulement en la vie ...mais aussi en moi : quelle maman suis je pour qu'on me retire le droit de vie de ces enfants qui suis je pour meriter ce traitement ?

On ne peut rien faire contre la nature on ne peut ni la defier ni prendre sa revanche neanmoins on peut reprendre confiance en soit et se battre pour amelierer ce qui est en notre pouvoir d'ameliorer c'est une bien maigre consolation mais ça permet de se rendre actif de cette douleur et de ce qui nous a ete pris.

Je t'embrasse tres fort toi et ta petite princesse du ciel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sarah917



Nombre de messages : 402
Localisation : essonne
Je suis : Maman de
Ange(s) : lucas
Décédé(e) à : 37 semaines de grossesse
Le : 19/12/2011
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: Es tu fière de toi, la vie ?   Jeu 2 Fév - 8:26

je ne comprends pas non plus pourquoi nous donner tant de bonheure pour nous le reprendre je n'y arrive pas je n'ai meme pas envie d'aller bien on ma pris la plus belle chose au monde je suis démolie détruite ma vie n'a plus de sens mon fils me manque tellement je ne comprends pas comment de nos jours de tels choses peuvent arriver.hier je suis allé voir le chef des gynecos de l'hopital ou on m'a enlevé mon fils il y a eu une erreure medical car on ne m'a jamais pris la tension pendant ma grossesse il m'a dit que c'est parce que j'etais jeune et en bonne santé ils se couvrent tous entre eux et n'assume pas.j'ai eu un ematome retro-placentaire les sages femmes m'ont dit que les bébés ne souffraient pas dans ces cas la et hier le docteur ma dit que mon fils avait enormement souffer comment ne pas m'en vouloir??comment ne pas me dire que j'ai tué mon fils??je n'y arrive pas j'aimerais tellement le rejoindre ma vie n'a plus de sens sans lui je suis tellement désamparée et mal il me manque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
loubos



Nombre de messages : 29
Localisation : picardie
Je suis : Maman de
Ange(s) : eliote, parti sans explication à 17 sg le 16/12/2011

+ une poussiere d'étoile à 8 sg le 02/01/2008
Décédé(e) à : 8 sg et 17 sg
Le : 16/12/2011 et le 02/01/2008
Date d'inscription : 18/12/2011

MessageSujet: Re: Es tu fière de toi, la vie ?   Jeu 2 Fév - 15:18

je partage ces sentiments avec vous...p..de vie, mais n même temps, je me dis que j'ai la chance d'avoir 2 enfants en vie...j'ai tellement peur de les perdre eux aussi....

et les personnes qui n'y comprennent rien!!!ils disent que ça vaut mieux de le perdre à 3 mois et demi plutôt qu'après...moi je dis qu'il aurait mieux vamu que nous ayons nos bb avec nous, entrain de nous faire courrir et rouspéter!! qu'est-ce que j'aurais aimé que mon eliote me fasse toutes les bêtises possibles et inimaginables!!!!

alors, oui, la vie est écoeurante avec nous...pourquoi elle choisit cetrtaines personnes pour souffrir et d'autres non(tant mieux pour celles qui ne souffrent pas...c'est juste que elle n'a qu' a pas nous détruire nous!!)

c'est trop dur à vivre pour moi...j'ai envie de mourir, de perdre le combat, je n'ai plus de force pour me battre...me battre contre quoi, contre qui...de toute façon, même si je me bats ça ne fera pas revivre mon fils, mon bb, mon trop petit eliote;...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Martine007g

avatar

Nombre de messages : 83
Age : 51
Localisation : St-Nicolas, Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : David , Gabriel né le 30 décembre 1991 et Bruno né le 21 aout 1996
Décédé(e) à : 34 semaines
Le : 04/12/1989
Date d'inscription : 09/08/2011

MessageSujet: Re: Es tu fière de toi, la vie ?   Jeu 2 Fév - 15:40

c'est vrai que la vie peut-etre cruel, et je fait partie de celle qui ne comprennait pas moi aussi pourquoi j'avais a vivre ce drame, avec les 22 années que j'ai vécu a me demander pourquoi fallais que je vivre cela.. j en suis arrivé a me dire que jamais je trouverai la réponse mais que le temps a apaiser ma douleur, mais que jamais il me fera oublier mon petit ange si parfais, qui m a fais découvrire ce que c'est que l'amour d'un enfant.. je le garde tjrs dans mon coeur et jamais personne ne pourras me le faire oublier.. Mais une chose est sur c'est que j ai gagné un ange a jamais pres de moi qui me donne la force a tout les jours d'avancer.. et j'ai developpé un coté de ma personnalité que j'aurai probablement jamais découvert.. c'est vrai que personne ne souhaite passer par cette épreuve pour découvrire des choses mais lorsque l on est frappé de cette horrible deuil, on apprend a surmonté les épreuves ... je vous dis ne soyez pas trop dure avec vous memes car vous ne serez plus jamais les memes.. et croyez à la vie , malgrès que cela puisse vous paraitre impossible elle vous reserves de beaux cadeaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Es tu fière de toi, la vie ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: