DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Un grand grand pas de franchi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gwen



Nombre de messages : 85
Localisation : Charny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Frédérique (...et 5 petits anges partis avant elle...)
Décédé(e) à : 5 mois
Le : 19 décembre 2008
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Un grand grand pas de franchi   Dim 22 Fév - 14:48

C'est bizarre...je me suis demandée pendant des semaines comment j'allais un jour M,en sortir de mon deuil. mon deuil de Frédérique qui me semblait vraiment insurmontable et mon deuil de la maternité que je trouvais tellement injuste.
je me disais que jamais jamais je ne pourrais un jour dire : je suis guérie, car on ne guérit pas de la mort de son enfant.
et bien oui on en guérit.
on transporte avec soi son enfant, c'est vrai.
mais je ne suis aps tombée dans le piège de : je n,ai plus le droit de sourire mon enfant est décédée.
et poutant j'ai vécu son décès au coeur de mes entrailles.
quand on M,a annoncé que son coeur ne battait plus, j'ai cru que mon coeur avait cessé de battre en même temps. je crois même L,avoir souhaité quelques secondes.
Mon coeur a continué de battre. mais ma tête elle a arrêté de pensé pendant des jours, des jours et des jours.
je me suis retrouvée dans un puit très profond.
Le soleil semblait être parti pour toujours de ma vei.
en fait je savais qu'il existait encore, mais je ne le voyais plus.
et quand je L,ai vu, je me suis refuée à le voir parce qu'on ne doit pas sourire quand son enfant est décédée.
Mais oui J,ai souri, j'ai ri.
aujourd'hui j'ai franchi un autre pas : je vis des moments heureux et loin de m'en sentir coupable, je crois bien que mon coeur n'a jamais été aussi léger.
Cette colère qui grondait en moi depuis 5 ans a cessé.
J'ai compris l'épreuve.
et quand on comprend l'épreuve, on prend son envol, et ce, peu importe l'épreuve.
Il M,a fallu accoucher ma fille pour la comprendre.
Pour enfin comprendre que mon corps manquait de logistique. ça je dois l'admettre. la mécanique n,est pas bonne.
je devais passer par la naissance de ma fille morte pour le comprendre.
je n'ai aucun pouvoir sur la mécanique de mon corps.
Mais j'ai tant de pouvoir sur un tas de choses !!!
je sais depuis la mort de Frédérique qui sont mes amies. quelles mains bienveillantes m'ont aidées, je ne m'acharne plus dans des relations toxiques, et ça, ma petite fille a guidée mon chemin, L'épreuve a été assez grande pour que je N'aie pas le choixd e m,entourer des personnes qui pouvaient me tendre la main au lieud e caler ma tête, car j'y aurais laissé ma peau.
j'ai eu des amies, et je ne l'oublie aps aujourd'hui. car autant ma peine a été grande, autant mon coeur est tout léger aujourd'hui.
La colère, je n'en ressens pas.
et quand à la honte que je ressentais de ne pouvoir donner la vie, je trouve aujourd'hui que j'ai su me redonner la vie, que j'ai su aller chercher la vie ailleurs, que j'Ai su créer, et qu'en fait seul mon corps ne pouvait plus la donner. ma tête, mon coeur, ma persévérance, sont capables de redonner la vie.
aujourd,hui mon coeur est léger, il est en paix sans creux de vagues. ah je sais que de temps à autres la vague reviendra. Mais je sais que sans cette épreuve, jamais je ne me serais libérée de certaines chaines qui étaient si pesantes à mes pieds.
je sais que peu importe l'épreuve, j'ai fais le choix depuis longtemps dans ma vie de toujours rechercher ce qui est beau. C'est ce qui a fait en sorte que je ressors de cette épreuve grandie et non aigrie.
Je me demande si ma vie serait aussi riche sans la mort de Frédérique ? je me pose cette quesiton en sachant fort bien la réponse.
Une fois que j,ai compris l,épreuve, plus rien n'a pu M,arrêter. et une fois que j'ai décidé non pas de survivre à cette épreuve mais de vivre + que jamais, j'ai su que pour toujours ma vie allait en être enrichie.
Ma belle Frédérique d'amour, tu es au couer de moi même et tu me redonnes un coeur d,enfant. je t'aime profondément, J'aime la trace que tu as laissée en moi. xox
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un grand grand pas de franchi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: JOURNAL DE DEUIL-
Sauter vers: