DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Voici l'histoire de Justine ...

Aller en bas 
AuteurMessage
flonenette

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 36
Localisation : près de lyon - france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine
Décédé(e) à : 23 sa
Le : 27/02/2009
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Voici l'histoire de Justine ...   Jeu 6 Aoû - 10:41

Bonjour,

Je me prénome Floriane, j'ai 27 ans et je vis près de Lyon.
Mon histoire commence un soir de septembre. Jérôme et moi étions mariés depuis 3 mois, et c'est avec un immense bonheur que nous découvrions le résultat du test de grossesse. Nous allons être parents !
Le début de ma grossesse se déroule à merveille : pas de nausées, pas de fatigue. Je suis suivie par mon ancien parton (je suis secrétaire médicale) en qui j'ai une totale confiance. Les examens sanguins sont parfaits, les échos strictement normales. Début janvier j'apprends que c'est une petite fille (mon mari et ma famille ne voulaient pas connaitre le sexe du bébé). Je partageais tout avec elle, lui raccontais des tas de choses, j'avais mes mains sur mon ventre dès que possible, j'étais tout simplement heureuse ! Je commençais tout juste à la sentir bouger.
Nous avions prévu un voyage début mars avec des amis. J'ai donc consulté mon gynéco le 24 février pour ma visite du 6ème mois (un peu en avance). La veille du RDV j'ai dit à mon mari que je me sentais toute vide, il me rassure. A l'écho morpho du 10 février ma puce se portait bien. Mon gynéco me demande comment je me sens, je lui réponds que depuis quelques jours j'ai l'impression qu'elle ne bouge plus mais que ça ne fait que quelques jours que je ressens les premiers mouvements. Au fond de moi je sais, je sens qu'elle est partie. Il branche l'échographe et pose la sonde sur mon ventre : elle était là, allongée, sans vie. Il est stupéfait, on se regarde sans rien se dire. Elle a déjà de l'eau dans les poumons et le cerveau qui commence à se nécroser. Il estime le décès in utéro à 7 jours. Il a fallu appeler Jérôme, lui annoncer. Puis vient le moment de nous expliquer les jours suivants : les comprimés de CYTOTC, l'hospitalisation le jeudi matin. Le pire était arrivé, pourquoi nous, comment est-ce possible alors que tout allait bien ?
Nous rentrons en clinique le jeudi 26 février à 7h30. Il a fallu traverser tout l'étage de maternité : les chambres des mamans et la pouponnière pour arriver jusqu'aux salles d'accouchements. La sage femme nous installe dans l'un des trois salles, m'explique que ça ira vite et qu'avant midi tout sera fini. Mon col ne s'ouvrait pas malgré le CYTOTEC, elle m'a percée la poche des eaux mais toujours rien. Puis quelques contractions alors l'anesth est venu piquer la péri (le gynéco ne voulait pas me rajouter de souffrance physique). Le col ne s'ouvrait toujours pas. En début de soirée, réunion en salle d'acc : que fait-on ? on arrête et on recommence demain matin me dit l'anesth, ça sert à rien de s'acharner. Je refuse, mon mari et moi étions à bout. Finalement on nous a installés en chambre vers 21H, j'ai pu marcher, manger et me reposer. Je n'ai pas voulu reprendre de CYTOTEC, on verra bien, peut-être que ça viendra tout naturellement dans la nuit. Petit à petit j'ai commencé à resentir des contractions, mais le col de s'ouvrait toujours pas. Je me suis levée vers 1h30 et j'ai senti que mon bébé était là, prête à sortir. J'ai donc accouché seule avec Sylvain (!!!), le sage-femme de nuit : sans gynéco, sans anesth. Nous avons passé quelques minutes avec notre petite Justine, dans la peine ombre. Elle pesait à peine 400 g.
A la sortie de clinique nous pensions que le calvaire était terminé : c'était sans compter sur la galère administrative !
Nous avons demandé une autopsie, il fallait savoir pourquoi elle s'était éteinte. On nous avait prévenu que se serait long (entre 8 mois et un an) du fait de la macération in utéro, et que peut-être nous n'aurions jamais de réponse. Il fallait donc apprendre à vivire sans notre fille, avec toutes ces questions. Le soutien de mon mari et d'une psychologue était grandement nécessaire. La semaine ou il était prévu que j'accouche, nous avons reçu les résultats : thrombose placentaire. Comment est-ce possible alors que tous les examens étaient bons ? J'ai donc refait un bilan de coagulation : sans problème. Il faudra prendre de l'ASPEGIC pour la prochaine grossesse m'a dit le gynéco.
La vie est ainsi, j'ai appris a relativiser. J'avais deux solutions : sombrer ou aller de l'avant ... Je vis avec l'impression qu'on m'a oté un organe vital. J'ai pleuré, j'ai urlé, j'en ai voulu à la terre entière. Mais à quoi bon. Je n'aurais jamais imaginé que je puisse être si forte ! Je pense à ma fille chaque minute, elle est devenue ma plus grande force, c'est pour elle que je me bats, pour qu'elle soit fière de sa maman. Jérôme et moi espérons donner un petit frère ou une petite soeur à notre Justine, peut-être est-ce pour ce mois-ci ...

Nous avons toutes besoin d'écoute et de soutien. Les gens qui n'ont pas vécu ça ne peuvent pas comprendre notre douleur. Alors surtout n'hésitez pas à me contacter, pour quoi que ce soit, je serais ravie d'échanger avec vous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
madani

avatar

Nombre de messages : 306
Age : 45
Localisation : dainville (PAS DE CALAIS)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ismaël
Décédé(e) à : 2 JOURS
Le : 02122008
Date d'inscription : 17/12/2008

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Jeu 6 Aoû - 11:49

bonjour Floriane,
je viens de lire ton message et je suis de tout coeur avec toi.
Moi j'ai perdu mon petit garçon à l'accouchement, sans raison sans pbs médicaux et je n'ai pas de réponse à la cause du décès. Aujourd'hui j'essaie de remonter le pente tout doucement, je suis bien entourée par mon mari mes enfants, ma famille et ma petite princesse espoir (enceinte de 24 sem). Je suis suivi par la psy de l'hopital que je vois tous les 15 jours qui m'est d'une grande aide. Je te souhaite prochainement de donner un petit frère ou une petite soeur à ta petite princesse. N'hésites pas à nous contacter nous sommes une belle chaîne de solidarité internationale.
Une très belle pensée pour tous nospetits anges. Qu'ils reposent en paix.
Rébecca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laetitia



Nombre de messages : 318
Age : 31
Localisation : wattrelos
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nina et une poussiere d'ange et deux petite filles de 2.5ans et 16 mois
Décédé(e) à : 25 sem et 1 jour
7 SA
Le : 10 novembre 2008 et le 02 novembre 2009
Date d'inscription : 22/06/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Jeu 6 Aoû - 12:17

Bonjour je vien de lire votre message ki ma enormemen touche.

Jai perdu ma fille il y a biento 9moi sans probleme particulier et jai refuse lotopsi facon comme on ma di on nore pe etre rien trouve et g pu passer ces moments o pret delle si el ete parti pour loptopsi je les ore vu 10min et pui c tou mais je ne pouvai pa.9 moi d'enfer.J'essaye pourtan de remonte la pente mais quan la journe va a pe pres c la nui que tou se reprodui les cauchemars.

Je sais pa facile du tou.Moi je pense avoir pri le meme traitemen et apres la periduriral meme pa 10 min apres la petite est descendu, elle est descendu dans cou tou seule, je n'ai rien et je me sui retrouve seule ac ma maman, yave personne.Ils etaient parti et quand on les apele, il ete desagreable on les gené et on nave pa besoin de sa.

Je trouve un peu honteu qu'il ny ave personne cette nui la.

Bon courage

Laetitia la maman de nina
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flonenette

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 36
Localisation : près de lyon - france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine
Décédé(e) à : 23 sa
Le : 27/02/2009
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: merci   Jeu 6 Aoû - 14:54

Merci à Rebecca et à Laetitia pour m'avoir lu. Le moral n'est pas au beau fixe et votre soutien me fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angeludo

avatar

Nombre de messages : 1199
Age : 42
Localisation : Courrieres (62) Pas de calais FRANCE
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludovic




Décédé(e) à : 26sa
Le : 14/04/2004



Maman comblée d'Antoine (08/03/06), Roxane et Solène (12/08/2009)

Histoire de Ludovic : http://nospetitsanges-archives.info/?thread=12515
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Jeu 6 Aoû - 17:32

Bonsoir Floriane
Malheureusement bienvenue dans ce site où tu trouveras du réconfort
quand j'ai lu ton récit, je me revois 5 ans en arriere.

Ludovic est décédé in utéro des suites d'un infartus placentaire à 26sa, il pesait 400g et mesurait 26cm. .J'ai mis 20h pour accoucher par voie basse.

J'ai eu Antoine, qui a maintenant 3 ans et 5 mois. Dès sa conception, j'ai pris de l'aspergic, jusqu'à 35sa, et j'ai accouché à 37sa par césarienne, car mon col ne s'ouvrait pas et limite pré eclampsie.
on a essayait de me déclencher, au 1er jour avec un gel, je n'avais aucune contraction.Au 2e jour avec un tampon et au bout 10h de contractions qui me rendait folle, le col ne s'ouvrait pas non plus. on me l'a donc enlevé en espérant que le produit fasse éffet, et 2 heures plus tard, je n'avais plus de contractions et j'ai ronflé toute la nuit.

Là, je suis présentemment enceinte de 34.5 SA de jumelles. Et depuis leur conception, j'ai pris de l'aspergic. Je l'ai arreté depuis le 25 juillet et j'accouche par césarienne mercredi 12/08 à 35.5sa.

voilà mon parcours.... si tu as des questions, pose les

bisous bon rétablissement moral, physique et tu verras tout le soutien qu'on pourra t'apporter

bises

Ludivine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
janelle

avatar

Nombre de messages : 574
Age : 39
Localisation : dunkerque
Je suis : Maman de
Ange(s) : leila-janelle
Décédé(e) à : 29sa
Le : 11/01/2009
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Ven 7 Aoû - 5:11

Bonjour floriane,
Ton histoire ressemble à la mienne, j'ai perdu ma petite Janelle le 11/01/09 d'une thrombose de l'artere du placenta, moi aussi à l'écho on avait rien décéler, Quand je suis rentrée à la clinique on m'a dit que ça à du être foudroyant car sinon ils aurait remarquer sont retard de croissance, mais j'ai vraiment un gros doute sur ça car ma soeur à eu la même chose que moi il y a 11 ans et heureusement le gygy la vu dés le 5iem mois, ma nièce est là en super forme...
elle avait eu un doppler moi pas pourtant c'est le même gygy.
Je te souhaite beaucoup de courage et toutes mes pensée vont vers ton belle ange, tu verras ici les mamans sont formidables et ils y aura toujours quelqu'un pour t'écouter, te conseiller ou te consoler.
Cathy maman de son belle ange Janelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angel974

avatar

Nombre de messages : 39
Localisation : reunion
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lou-Han
Décédé(e) à : 21 SA
Le : 8 fevrier2007
Date d'inscription : 09/12/2008

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Ven 7 Aoû - 5:38

Tn témoignage ma beaucoup ému
J'imagine à quel point cela à du être douloureux pour vs d'accoucher sans assistance
La vie est injuste pour nous mamanges
Une fois passer l'accuchement de nos petit but qui n déja monter leur ailes(moment tres dur)
Nous devons encore faire face au résultat d'autopsie
Pour mon ange Lou_Han l'autopsie na rien révéler d'anormal
c des choses qui arrive qu'on ma dit....
Je comprend parfaitement le ressentiment que tu as eu quand tu te sentais vide
Moi depuis le début de ma grossesse pour mon ange même si les examen ne révéler rien de négatif je sentais quelque chose qui n'allait pas je me sentais vide ct une sensation tellement bizarre mais personne ne prenait au sérieux ni mon médecin ni même mon mari
comme quoi des fois on devrais se fier à notre ressentiment
en tout cas g beaucoup de peine pour toi
Tendre pensée à nos anges partie trop
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flonenette

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 36
Localisation : près de lyon - france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine
Décédé(e) à : 23 sa
Le : 27/02/2009
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Sam 8 Aoû - 6:19

Ludivine, Cathy, Angel et toutes les autres mamanges,

Comme c'est réconfortant de vous lire. Ma fille est partie depuis plus de 5 mois et certains jours je me sens perdue. Même si mon mari m'apporte tout son amour, je trouve du réconfort dans vos témoignages. Je n'imaginait pas que nous puissions être si nombreux à avoir vécu un tel drame. En effet je ne connaissais personne à qui c'est arrivé qua ce soit dans ma famille, mes amis ou mes collègues de travail. Je me reconnais dans chacune d'entre vous : l'amour, la joie, puis la souffrance, la peine, et malgré tout l'espoir.

Les 5 derniers mois ont été terribles. En plus de la perte de ma fille j'ai perdu mon frère aîné. Il à 43 ans, marié et 2 garçons de 16 et 14 ans. Ma belle soeur ne pouvant plus avoir d'enfants pour des raisons de santé. Nous l'avions choisie pour être la marraine de Justine. Un mois après la perte de la petite, alors que toute la famille est en plein deuil, mon frère vient nous annoncer la grossesse de ma belle soeur, sourire aux lèvres. Quel choc, mon mari est moi étions anéhentis. La conception a eu lieu au moment où ma petite chérie est décédée in utéro, jour pour jour. Jérôme et moi avions l'impression d'un vol d'enfant et nous nous sommes repliés sur nous même. Je n'avais pas la force d'affonter cette grossesse. J'étais au fond du trou, à la limite de la folie. Je ne voulais voir personne, encore moins mon frère, je refusais de croiser son regard ou même de lui parler. J'avais peur de lui déverser ma haine et de lui faire du mal. Il fallait donc apprendre à vivre sans mon enfant et essayer d'accepter ce nouveau bébé. La nature est ainsi faite, elle a perdu le bébé avant la fin du permier trimestre. Je me sentais coupable, mais la psy me dit que je n'y suis pour rien. Ma belle soeur est formidable, elle répète que ce qu'elle a vécu ce n'est rien par rapport à la perte de ma fille. Mon frère lui me dit à peine bonjour le peu de fois ou on se croise. Le reste de la famille est perturbé de notre mauvaise relation. J'aimerai lui expliquer qu'à ce moment là j'étais mal, que c'était difficle pour moi. Je ne lui en veux pas. Je voudrais retrouver nos relations fraternelles.

Que la vie est dure parfois, vous êtes bien placées les filles pour connaitre tout le sens de cette phrase.

J'envoie une pensée d'amour à tous nos enfants, qu'ils veillent sur nous ...

Ma Justine, papa et moi pensons à toi chaque seconde, tu est notre plus grande fiereté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 49
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Sam 8 Aoû - 9:34

Floriane (quel beau prénom flower ),

J'ai, moi aussi, vécu ce décès in-utero, sans "vraie" cause connue. La naissance de Vivianne était prévue quelques jours plus tard... Il y a de cela 15 ans et demi. Eh! oui, c'était en février, moi aussi... Il y a 15 ans et quelques jours, j'ai subi un curetage, à 15s.g., car ti-bb était était dcd depuis 2-3 sem. Alors, la ronde des questions sans réponses... je connais!

Et ce que tu dis de ton frère... je compatis tellement! Moi, mon frère... c'est une des images les plus fortes qui me reste de cet épisode: au premier anniversaire de Viviane, il est venu à la messe-anniversaire... sur le pouce... plus de 600km. Il était étudiant et, vu la tempête de neige, il n'a même pas pu rester pour le repas: il est reparti, toujours sur le pouce, vers son école dès la messe terminée. Et quand il a choisi de venir, il savait déjà que la tempête serait là. À chaque fois que je repense à ça, j'ai le coeur qui vole et les yeux qui s'humidifient. Mon frère était aussi le seul qui avait été incapable de rentrer dans ma chambre d'hôpital quand Viviane y était; il était resté adossé au mur tout le temps de la visite de mon père et de sa femme. J'aime mon frère et lui aussi. C'est juste que la communication n'est pas facile entre nous. Mais dans les moments forts, il est là... mon "petit" frère. Il vit maintenant en Corée... et tranquillement, une communication s'établit entre nous. Nous apprenons à "parler". Apprentissage pas toujours évident, et avec ses hauts et ses bas...

C'est ce que je te souhaite avec ton frère: cet apprentissage d'une communication vraie et sincère. Peut-être que l'écrit serait plus facile dans un premier temps? Lui aussi est blessé. Deux être blessés peuvent facilement se blesser encore plus... En même temps, deux être blessés peuvent se comprendre et s'aider mutuellement, si l'amour qu'ils se portent a sa place. Il y a aussi votre histoire personnelle à chacun de vous qui interfère, ainsi que votre histoire passée commune. Dans le fond, actuellement, malgré que ce soit une période si dure pour vous deux, dans le fond... ce sera peut-être l'occasion de la naissance d'une belle relation renouvellée entre toi et ton frère. Je vous le souhaite.

Tendresse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flonenette

avatar

Nombre de messages : 104
Age : 36
Localisation : près de lyon - france
Je suis : Maman de
Ange(s) : Justine
Décédé(e) à : 23 sa
Le : 27/02/2009
Date d'inscription : 06/08/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Sam 8 Aoû - 9:58

Chère Catou,

Un grand merci pour ton message.
J'ai secrétement l'espoir qu'une prochaine grossesse puisse nous rapprocher. Nous sommes 3 enfants très différents et avec une différence d'âge de 7 ans entre chacun. Nous ne sommes pas très démonstratifs même si nous sommes une famille très unie. Le temps appaisera certainement les blessures de chacun.

J'ai lu les quelques lignes de ton histoire avec beaucoup d'attention. Puis-je oser te demander si tu as d'autres enfants ? Est-ce qu'après toutes ces années on se souvient encore de chaque minutes passées avec on bébé ? Moi je préfère imaginer ma fille comme un beau bébé, né à terme, et pourtant elle était si petite avec de longs membres et le crâne très abîmé. Je ne revois plus son visage et nous avons préféré ne pas avoir de photo pour ne pas réouvrir la blessure. On garde les souvenirs d'une grossesse heureuse.

Je t'envoie toute mon affection et te remercie d'avoir pris le temps de lire l'histoire de ma fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catou447



Nombre de messages : 1177
Age : 49
Localisation : Montérégie
Je suis : Maman de
Ange(s) : Vivianne et ti-bb
Décédé(e) à : 38,5 s.g. et 15 s.g.
Le : 07/02/1994, 31/07/1994
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Sam 8 Aoû - 14:57

Floriane,

J'ai une grande fille de 18 ans, qui a donc vécu avec nous l'arrivée attendue de Vivianne ainsi que son retour vers le pays des fées. Elle a aussi vécu ti-bb... Et tout ça l'a affecté, elle aussi.

J'ai aussi un grand garçon de 13 ans et demi. Lui, il a vécu - in utero - tout le stress que je vivais enceinte de lui. Est-ce pour cela qu'il est atteint d'un trouble de déficit de l'attention, d'un syndrome d'Asperger et en même temps, (paradoxalement?), très très sensible.

Quelques années plus tard, toujours avec le même om, nous avons décidé de "se payer le cadeau" d'un autre enfant. Elle a bientôt 10 ans. Cette grossesse-là fut beaucoup plus sereine.

Tu me demandes si on se rappelle toujours. Je te répondrais que, pour l'essentiel, oui. L'essentiel par contre se raffine, se découvre au fil des années... Je te dirais aussi que ma tante auprès de qui je m'étais réfugiée après le départ de ti-bb, tante qui avait eu un bb ange (Michel, né vivant mais n'ayant jamais respiré) 30 ans auparavant, m'a raconté avec émotions certains détails. Donc oui, malgré les années, nous restons pour toujours les parents de ces anges qui traversent notre vie.

C'est drôle, chez nous aussi, nous sommes 3 enfants (mais avec moins d'écart que pour toi).

Je vous souhaite que tranquillement, vous puissiez trouver vos marques et rétablir le contact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
5foismaman

avatar

Nombre de messages : 294
Age : 46
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : Marianne et Laurence
Décédé(e) à : 35 semaines de grossesse
Le : 2 juin 1999
Date d'inscription : 07/01/2009

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Dim 9 Aoû - 7:04

J'ai lu tes échanges avec Catou et je me permets de te dire qu'après 10 ans, je me souviens enore de bien des détails. C'est un gros traumatisme, cette perte. Après trois enfants espoirs la vie a reprit son cours mais pas une seule journée depuis 10 ans, je n'ai eu une pensée pour mes filles.

Bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petite_véro

avatar

Nombre de messages : 221
Age : 36
Localisation : Repentigny
Je suis : Maman de
Ange(s) : Anaïs
Décédé(e) à : 34 semaines de grossesse
Le : 29/11/2006
Date d'inscription : 04/12/2008

MessageSujet: Re: Voici l'histoire de Justine ...   Lun 10 Aoû - 20:27

J'ai lu ton histoire et elle ma beaucoup touché. Tu a raison, les gens qui n'ont pas vécu cette perte ne peuvent comprendre et c'est bien malheureux... une chance parcontre qu'il y a ce site et des mamans combien merveilleuses pour nous écouté et réconforter. Je te souhaite un beau bébé espoir, accroche toi a tes rêves et tes espoirs car tout est possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Voici l'histoire de Justine ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: GÉNÉRAL-
Sauter vers: