Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
La perte de William I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 La perte de William

Aller en bas 
5 participants
AuteurMessage
Marie Bl




Nombre de messages : 2
Localisation : St-Rosaire
Je suis : Maman de
Ange(s) : William et d'un bébé perdu par une fausse couche
Décédé(e) à : 24 semaines et 7 semaines
Le : william décédé le 2 nov 2007 et une fausse couche le 30 mars 2010
Date d'inscription : 05/04/2010

La perte de William Empty
MessageSujet: La perte de William   La perte de William Icon_minitimeMar 6 Avr - 15:46

Bonjour,
j'aimerais vous raconter la perte de mon fils William. Ça faisait 2 ans que je ne prenais plus la pilule, mais mon chum ne voulait pas vraiment qu'on essait, il n'était pas prêt. J'étais déçue à tous les mois quand je tombais dans ma semaine. Finalement mon chum à accepter et enfin le 23 juin 2007 la bonne nouvelle j'Étais enceinte. J'étais tellement heureuse. J'appelkle ma meilleure amie pour lui annoncé. Deviné quoi! Elle aussi. Nos dates d'accouchement étais à 2 jours de différence. Quand j'ai passé mon écho vers 20 semaines on a vu que j'avais trop de liquide amniotique. Mon médecin m'a dit de ne pas m'en faire. Que peut-être le bébé avait une légère malformation, mais que pour l'instant elle n'était pas du tout inquiète. À 20 semaines ça ne paraissait prsque pas que j'étais enceinte et en l'espace de 1 mois on aurait dit que j'étais presque à terme. Les gens me disait «tu dois accoucher bientôt» et je disais non il me reste encore 4 mois. Je sentais le bébé me remonter dans les côtes quand j'étais assise et je me demandais comment j'allais faire pour me rendre jusqu'au bout. Puis 1 mois après mon écho j'ai revu mon médecin et elle trouvait que mon fond utérin était trop haut. Ça l'inquiétait un peu. Comme elle médecin généraliste elle m'a demandé une consultation avec un gynéco la semaine suivante. Le coeur du bébé était beau. J'Étais un peu inquiète, mais sans plus. Le lendemain le 31 oct. j'ai commencé avoir un peu de perte rosée le matin qui sont devenues rouges claires peu abondantes. Je suis infirmière, j'ai appellé une de mes amies qui travaille au centre de grossesse pour qu'elle me rassure. Finalement elle ne pouvait pas me rassurer. Finalement en après-midi ça l'a arrêté alors je n'ai pas appellé mon médecin, je ne voulais pas qu'elle me trouve nouille parce que je suis infirmière et je sais que parfois on peut avoir de léger saignement si on a fait l'amour par exemple. Mais dans la nuit ça recommencer à saigner et un peu plus abondamment. Là j'étais vraiment inquiète. Le bébé bougeait bien, mais j'avais tellement de liquide que je le sentais peu et on m'avait dit à l'écho que c'était normal parce que j'avais trop de liquide et que mon placenta était en avant. Donc je sentais le bébé comme d'habitude. J'attendais avec impatience que le bureau du médecin ouvre pour parler à mon docteure. Finalement je parle à la secrétaire qui me rappelle. Mon médecin n'était pas là, mais la secrétaire l'avais rejoint et elle m'avait prescrit une écho d'urgence. J'ai dit ça à mon chum, mais lui ça ne l'inquiétait pas et il est cultivateur donc très occupé. Il ne pouvait pas se libéré en si peu de temps. J'ai donc été passé mon écho avec ma meilleure amie. Le radiologiste m'a dit que tout était beau. Que lui l'hydramnios, la présence de trop de liquide amniotique, ne l'inquiétait pas. Il me retourne chez moi. Je n'ai pas été examinée. Mon médecin m'a appellé pour me conseiller le repos. Le soir avnat de me coucher j'avais un peu mal auventre comme si j'avais envie d'aller au toilette et que je n'étais pas capable d'y aller. Je me couche sans m'en faire. Vers 4h du matin je me réveille, j'avais mal dans le dos. Je prend des tylenol et je me recouche. J'avais une grosse bedaine alors ça m'arrivait d'avoir mal ds le dos. À 5h30 je me réveille toute mouillée. Je me lève et là je sentais le sang qui coulait. J'ai regardé mon lit il était plkein de sang. Je suis descendue au toilette j'ai crié. Mon chum est descendu il a vu plein de sang par terre dans la salle de bain parce que quand je me levait le sang coulait. Il m'a dit on s'en va à l'hôpital. Je me disais que j'Allais être hospitalisé jusqu'à temps que j'accouche, J'avais mal au ventre par moment, mais j'ai jamais pensé que c'était des contractions. Je suis infirmière, mais je voulais tellement pas voir ça. Quand je suis arrivé à l'hôpital on m'a mis sur monitoring foetal, tout étais beau. Je saignais moins. J'étais rassurée. Raconte mon histoire à l'infirmière. ¸Elle me demande si ma douleur c'est des contractions. Je dis non. Raconte encore mon histoire à la résidente. Mon médecin n'était pas disponible, celle qui la remplace arrive. Raconte l'histoire encore. Elle m'examine. Elle dit à la résidente elle est dilatée a 5. Elle me regarde et me dit« tu vas accouché, veus-tu une péridurale?» Claque en pleine face. Mon chum demande ce qui se passe. On est complètement dépassé. Puis s'est le branle bas. L'infirmière essait de m'installer une veine, elle pas capable. Elles sont 2 qui essaient. La gynécologue arrive. J'ai 24 semaines de grossesse. À partir de 24 semaines on peut essayer de sauver le bébé. Notre première réaction c'est oui. Bien sûr qu'on veut tout faire. Mon bébé je l'attendais depuis tellement longtemps. Je suis dans un petit centre, la gynéco veut me transféré à Sherbrooke. Je vois bien que mon médecin généraliste hésite. Je ne sais plus quoi faire. Le pédiatre arrive. Il nous dit qu'à 24 semaines c'est sûr que le bébé aura des séquelles. On ne sait juste pas à quel degré. Ça peut aller de la surdité à l'état végétatif. Je ne fais que pleurer depuis un bon moment. Ils sont tous là à nous regarder. C'est dur de prendre une décision. Finalement ils nous laissent quelques minutes seuls mon chum et moi. Finalement on décide de laisser aller notre petit bébé.La gynéco revient nous voir, elle nous dit qu'il faut être logique avec nos choix. Que puisque on laisse mourir notre bébé on enlève le moniteur pare que le coeur du bébé on s'en fou. Elle nous dit que notre bébé va souffrir et qu'il va falloir lui donner de la morphine. Je capote. Je vous le dit, je suis infirmière. Cette gynécologue-là je la vois à l'hôpital quand je travaille et même encore, plus de 2 ans plus tard, je la frapperais. L'infirmière revient, elle me dit tu es infirmière, tu sais c'est quoi s'il faut intubé ton bébé et tout ce que ça implique. Oublie ça! Je suis déconnecté. Je ne suis pas infirmière, je suis juste une mère qui va perdre son bébé. Je pleure je pleure. Je prend la péridurale. Finalement je perd mes eaux. Je m'en rappelle encore ça finit plus. Je suis complètement dilatée. On m'installe pour pousser. Je voulais crier Non je veux pas. Je sentais le bébé descendre. J'ai même pas poussé et il est sorti. Finalement mon fils est né le 2 novembre 2007 à 10:01. Il pesait 1lb et 2 oz. Il n'a pas bougé, n'a pas pleuré. Il était tellement beau. Mon chum était mal avec ça. Il était vivant, mais il ne faisait que quelkques efforts pour respirer à toutes les 30 sec. a peu près. On nous a offert de prendre des photos. Mon chum en voulait pas pour lui c'était catégorique. Sur le coup, je trouvais ça morbide, alors on en a pas pris. Je le regrette tellement. Mon chum étais trop mal à l'aise alors il est parti appellé nos parents. J'ai bercé mon fils. Je lui ai dit que je l'aimais. Il m'on dit qu'il était décédé. Je l'ai gardé un peu. Ils l'ont amené à 10:55. Puis la résidente est revenu nous dire qu'ils s'étaient trompé, qu'il était encore vivant et nous demandé si on voulait qu'on nous le ramène. J'ai dit non. C'est mon plus grand regret. J'étais pas capable de le reprendre, mais aujourd'hui je m'en veux d'avoir laissé mon fils mourir seul. Pendant que je poussait je me disait si je pouvais faire une hémmorragie et mourir pour ne pas vivre ça. C'est quand j'ai regardé mon chum que je me suis dit que je ne pouvais pas le laissé vivre ça tout seul. J'ai eu de la difficulté à passer par dessus. Je ne me santais pas capable de chercher un salon funéraire et mon chum non plus alors on ne l'a pas enterré. Les infirmières nous ont dit que la plupart des parents ne le faisait pas. Aujourd'hui je le regrette. À l'autopsie le bébé n'avait rien d'anormal. Conclusion: accouchement prématuré relié à un décollement placentaire. Aucune raison à l'hydramnios. J'avais très peur lorsque je suis retombé enceinte. Heureusement le 26 décembre 2008 j'ai eu un autre fils, Olivier né à terme après une grossesse sans histoire. Malheureusement, la semaine dernière, le 30 mars j'ai fait une fausse couche. Je trouve ça difficile. J'ai l'impression de ne pas être capable de porter mes enfants, même si je sais que c'est idiot de penser cela alors que j'ai un fils. Je vais m'en remettre et on va se réessayer. Il faut laisser passer 1 cycle que mon médecin m'a dit. J'avoue que j'ai peur.
Revenir en haut Aller en bas
isacroi

isacroi


Nombre de messages : 841
Age : 47
Localisation : Greenfield park, qc
Je suis : Maman de
Ange(s) : Benjamin
Décédé(e) à : hôpital St-Luc, Montréal
Le : 17 juin 2009 à 18h22, il avait la trisomie 18 et syndrome de Prune-Belly Sad
Date d'inscription : 06/07/2009

La perte de William Empty
MessageSujet: Re: La perte de William   La perte de William Icon_minitimeSam 10 Avr - 10:41

c'est atroce et en plus on a tendance à se culpabiliser même si c'est pas de notre faute... Et c'est pas de ta faute, c'est juste la faute à pas de chance. Oui tu dois avoir bcp de regrets de ne pa savoir de photos et de ne pas avoir partagé les derniers moments mais tu l'as désiré et aimé et c'est ça le plus important.

câlin La perte de William Coeur4

Je sais que ce n'est pas facile... Je te comprends tellement...
Revenir en haut Aller en bas
katty

katty


Nombre de messages : 525
Age : 36
Localisation : lyon
Je suis : Maman de
Ange(s) : Lucas, mon fils, mon amour, mon petit ange
Décédé(e) à : 33 SA de grossesse
Le : le 9/02/2010 à 17h01
Date d'inscription : 19/03/2010

La perte de William Empty
MessageSujet: Re: La perte de William   La perte de William Icon_minitimeSam 10 Avr - 13:43

bonjour,
ton histoire ma beaucoup touché, s'est tres triste!
tu as reussi a mené une grossesse a terme, tu va y arrivé a avoir un autre bébé en bonne santé
je suis de tout coeur avec toi et t'envoie pleins de courage
La perte de William 935604
Revenir en haut Aller en bas
ANGELYNE7577

ANGELYNE7577


Nombre de messages : 844
Age : 45
Localisation : TETEGHEM (FRANCE)
Je suis : Maman de
Ange(s) : MAXENCE mon petit prince
Décédé(e) à : 21 S ET 5 JOURS
Le : 24/05/2008
Date d'inscription : 03/12/2008

La perte de William Empty
MessageSujet: Re: La perte de William   La perte de William Icon_minitimeSam 10 Avr - 14:14

tendres pensées belle mamange
Revenir en haut Aller en bas
isabela70

isabela70


Nombre de messages : 2461
Age : 52
Localisation : Lévis
Je suis : Maman de
Ange(s) : Carolane qui s'est envolée le 22 décembre 2009 a 17h26 et de bébé 2 qui nous a quitté le 31 mars 2008 06h15...Et bébé 3 le 1 Oct
Décédé(e) à : Carolane (17 semaines et 3 jours de grossesse)

Bébé 2 (10 semaines et 3 jours de grossesse)

bébé 3 (7 sem )
Le : 22/12/2009, 31/03/2008. oct 2011
Date d'inscription : 06/01/2010

La perte de William Empty
MessageSujet: Re: La perte de William   La perte de William Icon_minitimeSam 10 Avr - 19:49

Je suis de tout coeur avec toi..Et je t'envoie plein de courage..Lâche pas, tu as réussis à mener une grossesse à terme et à avoir un bébé en pleine santé alors tu y arriveras encore une fois COURAGE..

Je pense à toi fort fort..

La perte de William 781159 ..Une pensée pour nos anges.. La perte de William 781159

Isabelle
La perte de William 889398
Revenir en haut Aller en bas
Marie Bl




Nombre de messages : 2
Localisation : St-Rosaire
Je suis : Maman de
Ange(s) : William et d'un bébé perdu par une fausse couche
Décédé(e) à : 24 semaines et 7 semaines
Le : william décédé le 2 nov 2007 et une fausse couche le 30 mars 2010
Date d'inscription : 05/04/2010

La perte de William Empty
MessageSujet: Merci`de m'encouragez   La perte de William Icon_minitimeDim 11 Avr - 15:08

Merci à toutes.

Je sais que vous pouvez comprendre ce que je vis. Ça me fais tellement de bien. Je me suis sentie tellement désemparée. Mais là ça va mieux. Je reprends tranquillement cnfiance en la vie et j'espère retombée enceinte très bientôt.
Marie bl
Revenir en haut Aller en bas
 
La perte de William
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William, mon amour
» William mon fils
» Mon filleul William
» mon petit william...
» William, mon ange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: