Nos Petits Anges au Paradis
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


DEUIL PÉRINATAL - SITE OFFICIEL
 
Thomas et Samuel mes amours  I_icon_mini_portalAccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
 

 Thomas et Samuel mes amours

Aller en bas 
+5
hero
Malo
aurore6883
papouss
ManonF
9 participants
AuteurMessage
ManonF

ManonF


Nombre de messages : 11
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : bébé ange Samuel
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse
Le : 04/05/2010
Date d'inscription : 01/07/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeDim 11 Sep - 21:48

Notre histoire


Mon conjoint et moi sommes ensemble depuis
10 ans et nous étions enfin prêts à nous fabriquer une belle petite
famille. Après presque qu'un an d'essais et au moins 12 tests de
grossesse, j'ai enfin fini par acheter le bon, celui qui allait nous
rendre heureux avec sa belle petite ligne rose. Quel bonheur, enfin
j'allais être maman !! Phrase que je me répétais sans cesse chaque
matin lors de mes nausées. Premier constat : je ne supporte pas du tout
le goût de la pâte à dents, me brosser les dents devient une véritable
épreuve mais tant pis j'ai une petite crevette qui se développe dans
mon ventre. Notre rêve se réalisera enfin et nous sommes excités et
impatients de faire la connaissance de celui ou celle qui changera
notre vie.

12e semaine de grossesse : Premier rendez-vous important. Première échographie ! Nous avons rendez-vous avec
notre petite création, nous allons enfin lui voir la binette ou enfin
un début de binette ? Quelle chance, nous tombons sur le technicien le
moins sympathique de la ville. Muet comme une carpe, il nous laisse
comme ça à essayer de distinguer ce que peuvent bien être ces taches
blanches sur fond noir. Après tout c'est notre première expérience et à
12 semaines bonne chance pour trouver toutes les parties de la dite
crevette sans l'aide d'un professionnel. La carpe ouvre enfin la bouche
pour nous lancer un ¨Il y en a plus qu'un là-dedans ! ¨
Quoi ??!! Je
me retourne vers Pierre en me disant que j'ai sûrement eu une
hallucination auditive et je découvre mon chum le sourire fendu
jusqu'aux oreilles...sûrement la fierté du mâle je suppose.
Le
technicien devient tout à coup plus bavard et nous montre les 2 petites
têtes et moi je n'ai qu'une seule question : Êtes-vous certain qu'il y en a pas 3 ? Juste pour être sûre....
Je suis
sous le choc ! 2 bébés ! Je pleure...de joie ou de panique, sûrement un
peu des deux. Chaque nouvelle maman s'interroge sûrement sur sa
capacité à être maman lors de sa première grossesse mais commencer son
apprentissage avec 2 ouf ça fait peur. Moi, qui suis moi-même un grand
bébé allais-je être capable de m'occuper de 2 de mes semblables ? Nous
repartons avec nos 3 photos de notre bébé oups de NOS bébés ! Deux jours
plus tard le choc de la nouvelle digéré, c'est maintenant la joie et
l'excitation qui nous envahie. Moi qui adore le magasinage me voilà
déjà en route pour acheter de beaux vêtements en double, on aménage la
chambre avec tout notre amour mais l'amour c'est beau mais ça ne donne pas
plus d'espace pour mettre 2 couchettes dans la pièce. Ils auront passé
9 mois collés dans mon ventre, ils seront pas dépaysés ! ;-)

16e semaine de grossesse: 2e échographie. Nous sommes excités de
revoir nos 2 amours. La chance
est de notre coté, le technicien est super gentil et nous explique en
détails chaque membres de nos 2 crevettes qui ont bien grandi. Wow
c'est magique d'entendre leurs petits cœurs et de les voir bouger avec
autant d'énergie, de futurs champions de soccer à les voir battre des
jambes de la sorte. On nous demande si on veut savoir le sexe ( déjà ?
youhouuuu je ne croyais pas qu'on pouvait savoir aussi tôt ). Je dois
avouer que j'ai une petite préférence pour une fille, en plus
j'ai 2 fois plus de chance avec 2 bébés....1-0 pour les gars nous
dit-il ! Je me retourne pour voir Pierre ( eh oui il est toujours
derrière moi ) encore le même gros sourire fendu jusqu'aux
oreilles....2-0 pour les gars, score final ! Étrangement, je n'ai même
pas l'ombre d'une déception, je suis heureuse, Pierre est heureux, ils
sont en parfaite santé, tout va bien quoi demander de plus ? De la
testostérone à la maison il y aura, même le chat est un mâle. On nous
annonce que ma grossesse gémellaire contient 2 poches mais un seul
placenta, ce sera donc des jumeaux identiques. La grossesse devient
donc ¨à risque ¨. On nous explique en gros qu'il peut y avoir quelques
complications ou accouchement prématuré mais nous sommes sur notre beau
nuage et on repart à la maison avec le sourire. Prochain rendez-vous
dans 1 mois pour l'échographie pour les mesures des os. Je reçois mon
arrêt de travail et j'en profite pour me reposer à la maison car les 2
bébés grugent mon énergie ainsi que l'espace dans mes pantalons !

20e semaine ou début du cauchemar
: Nous voilà de retour, les 4 mousquetaires pour la photo de famille.
Nouvelle échographie, la longue cette fois puisqu'on mesure les os, la
tête, le cœur etc... et tout ça multiplié par 2. Pas de problème pour nous, vous
pouvez prendre votre temps madame, on aime bien voir apparaitre nos
fils à l'écran et nos yeux sont ouverts au maximum pour les observer.
Résultat : les bébés se développent bien, ils ont bien grandit, les
mesures sont toutes normales mais une des poches contient beaucoup trop
de liquide ce qui inquiète la technicienne. Elle nous envoie donc
rencontrer le médecin, après lui avoir fait voir notre écho. Le médecin
prononce pour la première fois les mots syndrome transfuseur-transfusé
( STT ) et nous explique en gros ce que c'est : Mon placenta distribue
mal aux 2 bébés, un bébé reçoit plus au détriment de l'autre. Il y a un
donneur et un receveur...le receveur son petit cœur doit travailler
beaucoup plus que la normale et comme il reçoit trop, sa vessie
fonctionne sans arrêt afin d'éliminer ce qu'il reçoit et la poche de
liquide devient vraiment importante ce qui me cause un inconfort. C'est
un symptôme grave qui peut entrainer la mort des 2 bébés ou un
accouchement très prématuré à partir de maintenant... ! Je dois être
suivie de très près et on me transfère d'hôpital. Je vais maintenant
être suivie au centre mère-enfant au CHUL en grossesse à risque élevé.
La peur et le stress sont entrés dans ma grossesse à ce moment précis
et ne sont plus jamais reparti. On revient donc à la maison, mort de
trouille, les yeux dans l'eau... tenez bons mes amours dans quelques
semaines ce sera chose du passé et nous serons une famille heureuse !
Nous passons nos soirées à lire sur internet tout ce qu'on trouve au
sujet de ce foutu STT et Dieu sait que ce n'est pas la chose la plus
rassurante à faire... Trois jours plus tard, nous faisons une rencontre
déterminante au CHUL, on rencontre mon nouveau médecin spécialiste dans
mon genre de grossesse, Dre Thomas. Dès le départ nous l'aimons...elle
est douce, humaine, prend le temps de nous expliquer en profondeur les
risques, ce qu'on doit faire, les traitements possible etc... Elle
répond à nos questions et tente de nous rassurer. Je suis au début des
stades du STT donc pour l'instant mis a part la quantité de liquide, les
bébés se développent bien et sont en santé. Je dois maintenant avoir
une échographie à chaque lundi pour voir si il y a détérioration car
tout peut rester comme ça jusqu'à l'accouchement ou tout peut se
détériorer du jour au lendemain. Chaque semaine sera une victoire.
Notre premier but est de se rendre à 24 semaines de grossesse ( à
partir de 24 semaines, si il y a accouchement les bébés peuvent être
réanimés mais ce sont de très grands prématurés et peuvent avoir
plusieurs séquelles ).

21e semaine à 24e semaine de grossesse
: Je suis suivie de près, j'enchaine les rendez-vous à l'hôpital mais
tout est stable, mes jujus tiennent bon, ils sont tellement courageux
mes petits loups. Leurs poids et leur grandeur sont dans les normes,
mon petit Samuel nage dans une piscine olympique. La quantité de
liquide est énorme ce qui me donne un ventre de femme enceinte
d'environ 35 semaines.... et mon petit Thomas lui est tout enveloppé
dans la membrane, presque pas de liquide, la grosse poche de liquide
prend toute la place et mon pauvre chouchou est tout coincé mais il se
développe bien. Nous décidons de faire l'échographie 3D malgré tout, on
veut voir nos fils et nous invitons nos parents à Pierre et à moi afin
d'être témoin de ce beau spectacle. Aujourd'hui, je ne regrette vraiment
pas cette décision car nous avons de beaux souvenirs de cette journée,
de gros plans des visages de Samuel et Thomas. Un jour nous serons
capable de les regarder....
Mon médecin me parle d'un traitement
au laser ( foetoscopie ) qui est de plus en plus utilisé pour aider les
bébés atteint du STT...au Québec un seul endroit offre ce traitement et
c'est à l'hôpital Ste-Justine de Montréal. Cependant le stade du STT
doit être assez avancé pour y avoir droit car les risques sont quand
mêmes importants et l'opération doit être fait en dessous des 25
premières semaines de grossesse. Je ne suis pas éligible encore pour ce
traitement car ma situation est stable.
Nous avons maintenant
atteint notre premier but fixé...si on doit m'accoucher d'urgence, mes
bébés peuvent maintenant survivre mais c'est beaucoup trop tôt. On se
fixe un nouvel objectif de 28 semaines. 4 semaines les gars tenez bons
ensemble nous allons y arriver ! Mon ventre n'a jamais eu autant
d'attention, il se fait flatter sans arrêt, le papa les encourage et
leur parle. Depuis quelques temps je les sens bouger, quelle sensation
incroyable..j'adore ça ! C'est la seule chose que j'aimerai de toute ma
grossesse. Ce sont mes petits moments à moi et 2 dans le ventre ça
bouge en grand.

25e semaine de grossesse : Nous revoilà au CHUL pour notre
échographie hebdomadaire, nous devenons
malgré nous des patients connus... Nous sommes confiants, les 4
dernières semaines furent stables donc on s'attend à ce que celle-ci le
soit aussi mais il y a toujours cette peur, cette boule dans le ventre
de stress qui indique qu'un danger plane au dessus de nos 4 petites
têtes. Voilà ça y'est, ce qu'on redoutait arrive... dans mon petit
local d'échographie se tient 2 techniciens, 1 médecin, mon conjoint,
moi et
ma bedaine pleine à craquer. Les nouvelles ne sont pas bonnes...mes 2
amours sont en danger. Petit Samuel dans sa trop grande piscine a le
cœur fatigué et petit Thomas n'a plus de liquide et sa vessie n'est
plus visible. Il faut faire quelque chose...IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE
!! Mon médecin communique avec le Dr Audibert de Ste-Justine et lui
explique la situation, on doit se rendre tout de suite à Montréal pour
y rencontrer ce spécialiste et voir si nous sommes admissibles pour
l'opération. Ouvrez-moi le ventre mais sauvez mes bébés !

Les 2
hrs 30 de route se font dans le silence, nous avons peur, tellement
peur de revenir à la maison dans quelques jours sans nos bébés.... J'ai
mal au dos, le poids de mon ventre me fait souffrir et chaque bosse sur
la route je les ressens à travers tout mon corps. Arrivés à Ste-Justine,
nous sommes immédiatement pris en charge par le Dr Audibert. Une autre
échographie et verdict : Si on ne fait pas l'opération les 2 bébés
ne survivront sûrement pas, avec l'opération les chances sont très bonnes
de sauver les 2 bébés ou au moins 1 et d'enrayer ce STT...on doit faire
vite, on me cédule l'opération pour le lendemain matin...ce que la nuit
va être longue. Je vous l'ai dit souvent mes trésors tenez bons encore
une nuit et on vient vous aider, svp restez avec maman et papa ! Juste
avant l'opération, j'ai droit à l'échographie la plus pénible qu'il soit
d'une durée de 2 heures ou on observe chaque partie des cœurs des
bébés...c'est affreusement long et couchée sur le dos pendant 2 heures
avec le poids du ventre je termine l'écho en pleurs...j'ai mal et j'ai
peur pour la suite.

C'est ma première expérience pour une anesthésie
générale et ça m'angoisse..et si je me réveillais pas ? ou pire et si
je me réveille et que mes 2 bébés ne sont plus là ? Je dis au revoir à
Pierre pendant qu'on me pousse dans mon lit roulant jusqu'à la salle
d'opération, c'est un moment déchirant. On me couche sur la table
d'opération, ça bouge beaucoup autour de moi, il doit bien y avoir 10
personnes qui m'entourent. On m'attache les bras en croix, les jambes,
on me branche sur plein de machines, il y a des moniteurs pour
entendre les cœurs des bébés et il y a ces immenses lumières
aveuglantes au-dessus de ma tête...rien pour me calmer. Je suis devenue
un personnage principal de Grey's anatomy. On m'installe un masque qui
couvre le nez et la bouche et on tente de m'endormir...moi qui avait
l'habitude de voir dans les films l'anesthésiste demander au patient de
compter jusqu'à 3 et hop c'était fait.... moi je crois que j'aurais pu
compter jusqu'à 5000 tellement c'est long, c'est un vrai enfer, je
panique sous mon masque, je respire pleins d'odeurs nauséabondes,
j'entends derrière moi quelqu'un dire augmenter la dose de propofol
( ce qui a tué Michael Jackson pas longtemps avant ) je ne sais pas
pourquoi je me suis mis a penser à ça et ça ne fait qu' augmenter mon
angoisse
encore plus si c'est possible....et hop me voilà parti ! L'opération
dure environ 1h30, ça consiste à introduire une grande aiguille avec
une mini caméra et un laser à travers la poche et avec le laser à
empêcher toutes les communications entre les 2 bébés, si on vulgarise
c'est un peu comme séparer le placenta en deux..mais bon vous
comprendrez que c'est pas mal plus compliqué mais bon je ne suis
pas médecin. L'opération s'est généralement bien déroulé, le petit
coeur de Samuel a eu des difficultés mais semble bien avoir repris un
rythme normal.On m'a retiré plus de 1.5 litre de liquide amniotique
dans la poche
de Samuel. On me transfère en salle de réveil. Je suis dans la brume,
je sens une infirmière qui prend ma pression ce qui me réveille...je
suis perdue, je ne sais pas où je me trouve, je vois tout autour de moi
de petits enfants endormis dans leur couchettes à barreaux... J'allume
! je sais pourquoi je suis là...je porte mes mains à mon ventre et
demande en panique à l'infirmière si mes bébés sont encore là et
comment s'est passé l'opération... elle me rassure en me faisant
entendre les 2 cœurs de mes amours et en me disant que tout allait
bien qu'on allait me remonter dans ma chambre dans quelques heures.
OUFFF j'ai mal au cœur mais nous avons réussi, tout le monde va bien,
me croyant encore dans Grey's anatomy, je dis c'est une belle journée
pour sauver des vies !! Les 24 heures suivant l'opération sont
critiques, les deux bébés doivent s'habituer à leur nouvel
environnement, le cœur de Samuel habitué de recevoir trop doit
reprendre son rythme normal. 5 hrs plus tard après ma séparation d'avec
Pierre je le retrouve, il est mort d'inquiétude, il a trouvé l'attente
interminable. Le Dr-Audibert est passé après l'opération dans la
chambre pour lui dire que ça s'était bien passé mais comme on tardait à
me ramener dans ma chambre, il commençait à s'inquiéter de nouveau. De
retour à la chambre, je suis malade... je connais une infirmière qui se
souviendra longtemps de moi car elle n'a pas eu le temps de se tasser
de mon chemin...J'ai mal au cœur mais je suis heureuse que tout soit
terminé. Comme nous sommes dans la période critique on vient écouter le
cœur des bébés à chaque heure et tout va bien jusqu'à
23hrs....L'infirmière tente d'écouter les cœurs des bébés mais c'est
compliqué..faut comprendre que l'appareil utilisé dans les chambres
n'est pas à la fine pointe de la technologie, ça prend souvent bien des
essais pour tomber directement dans l'angle pour bien entendre et moi
j'ajoute une difficulté il y a 3 cœurs ( dont le mien ) qui se
mélange...elle semble entendre qu'un seul plus le mien mais pour
l'instant elle ne semble pas inquiète et nous non plus après tout ce
n'est
pas la première fois où c'est plus compliqué...Elle nous dit qu'elle va
demander à la résidente de venir dans la chambre avec son appareil
d'échographie portable juste pour être certaine. La voici qui arrive,
elle
s'installe à mes pieds, l'écran de dos de manière à ce que je ne puisse
rien voir. Elle commence sa recherche, encore une qui dit rien....c'est
long, personne ne parle, elle se retourne et demande à l'infirmière de
faire venir le médecin de garde. Ça y'est je capote !! Est-ce qu'il y
a
quelqu'un qui peut nous dire ce qui se passe svp ? Le médecin arrive
aussitôt et prend la relève. Je suis contente de le voir, nous le
connaissons il était présent lors de mon opération du matin, il connait
notre situation et il a fait connaissance avec nos bébés. Son air est
grave et il semble mal à l'aise... Je n'en peux plus je récupère tout
ce qui me reste de courage pour reposer ma question tout en craignant
la réponse..Svp dites-moi ce qui se passe !! Le médecin me tient la
jambe et nous dit que petit Thomas se porte très bien, l'opération lui
a été bénéfique il a de plus en plus de liquide autour de lui
maintenant mais que petit Samuel son petit cœur s'est arrêté, que
c'est terminé pour lui.... si il a dit autre chose après cette phrase
je n'en ai aucun souvenir, mon monde s'est écroulé à cet instant, mon
cœur a moi aussi a arrêté de battre, non c'est impossible, pas ca....
Pierre vient me rejoindre en pleurs dans mon lit, on se serre et on
pleure, on pleure je ne sais plus combien de temps, plus rien n'existe
notre petit bébé est parti sans nous. Nous avons perdu une partie de la
bataille mais on doit continuer pour notre Thomas, on doit se battre
pour lui car semble-t-il rien n'est encore gagné. Ce fut la pire
journée de notre vie et la pire des nuits, à chaque heure on continuait
de venir écouter le coeur de Thomas et si ça prenait plus qu'une minute
à le trouver nous étions comme 2 bombes prêtent à exploser et aussitôt
que les battements se firent entendre nous éclations en sanglots.
C'était trop... beaucoup trop... à partir de ce moment nous devions
apprendre à être triste et heureux en même temps...triste d'avoir perdu
notre fils et heureux que notre autre fils soit vivant. Au petit matin,
nous sommes mal en point, on est loin de chez-nous, nous n'avons pas
dormi, nous sommes en plein cauchemar, on se rend compte petit a petit
qu'on ne verra pas grandir notre beau Samuel, que tous nos rêves et
espoirs qu'on avait pour lui n'existe plus, la vie tout à coup prend
une autre dimension, je porte dans mon ventre maintenant la vie et la
mort et je n'arrive pas à l'accepter. On vient nous chercher, le Dr
Audibert
nous attends pour une écho....Si jamais mon petit Thomas n'a pas tenu
le coup ce sera trop je vais jamais m'en remettre c'est sur. On se
dirige à la salle d'écho comme 2 zombies complètement dépassés par les
événements. L'image apparait sur l'écran, nous voyons notre bel amour,
pour la première fois il n'est pas emprisonné dans son petit cocon, il
a de la place pour bouger et il bouge ! Sa vessie est maintenant
parfaite, on l'examine attentivement et tout est parfait pour lui, il a
très bien supporté les changements, plus aucunes traces du STT, je
t'aime mon bébé tu es courageux, maman et papa ont besoin de toi. On
nous explique que l'écho se poursuivra sur le petit corps de Samuel car
on
doit l'examiner aussi, je ne peux pas regarder c'est trop difficile, on
pleure, le médecin nous dit qu'on devrait regarder qu'il est beau et
que ça va nous aider... Je tourne la tête petit à petit et je vois mon
beau bébé qui semble dormir en boule, tout calme, c'est notre petit
ange, notre petit garçon si courageux pour qui son passage avec nous
n'aura pas été facile mais j'espère de tout cœur qu'il aura senti tout
l'amour qu'on a pour lui. Il aura en quelque sorte permis à son frère
de vivre. Je vous aime mes garçons, nous sommes tellement fiers de vous
2.

Deux jours plus tard et quelques échos de plus à notre
dossier, j'ai mon congé de l'hôpital. Thomas va très bien, c'est pas
trop tôt pour les bonnes nouvelles, il devrait se rendre a terme. On
rentre à la maison le coeur en mille morceaux, il manque un gros
morceau de notre famille. Samuel doit rester dans mon ventre jusqu'à
l'accouchement sinon ca provoquera la sortie de Thomas également et a
26 semaine ce n'est pas l'idéal, nous voulons donner le maximum de
chance à notre Thomas. Au départ j'étais effrayé d'avoir mon bébé
décédé dans mon ventre pour 2 mois mais de jour en jour j'aimais le
sentir avec moi, je n'était tellement pas prête à être séparer de lui.
Je le berçais et ça me réconfortait de le savoir la tout près au coté
de son frère, je sentais qu'il le protégeait.

28e semaine de grossesse
: Les 2 premières semaines sans Samuel furent pénibles, nous avons
beaucoup pleuré mais à un moment on se dit qu'on doit être fort et se
battre pour la venue de Thomas, il mérite qu'on soit avec lui à 100%...
on vivra notre deuil plus tard si il faut mais comme c'est difficile de voir la
porte de la chambre fermée car nous n'avons vraiment pas la force ni le
courage de défaire le lit et de ranger les choses qu'on avait acheté pour
Samuel.

Le répit fut de courte durée, en pleine nuit je me lève
pour aller faire un de mes 3 pipis par nuit et innondation... on
dirait que je perds mes eaux ( du moins comme j'ai jamais vécu cela ça
ressemble drôlement à ce que j'ai lu, sauf que dans les livres le
liquide est transparent, moi c'était brunatre comme du vieux
sang...rassurant ). Mon crie réveille Pierre et 10 minutes plus tard
nous sommes à ma 2e maison, l'hôpital. La peur qui est toujours pas
très loin réaparait aux grands galops, nous avons peur d'être en train de
perdre Thomas aussi. On m'examine, on prélève du liquide et oui c'est
bien une rupture de membrane et c'est bel et bien du liquide
amniotique. Devinez où on m'emmène a nouveau ? À la salle d'écho bien
sur. Interdiction de me lever je me promène sur une civière. La
gynécologue lors de l'écho nous dit que la poche rupturée est la poche
de Samuel, ce qui explique la couleur et qu'il est fort possible que
j'accouche dans les prochaines 24 heures. Ah non pas déjà, poupou a
juste 28 semaines c'est trop tôt. On m'installe dans une chambre pour
accouchement avec toujours l'interdiction de me lever...je n'ai pas de
contraction, le travail ne débute pas, je me sens relativement bien,
je suis stressée et nous avons peur mais aucunes douleur physique. Les
24 heures s'écoulent... toujours rien c'est bon signe ?? On nous dit que
oui, Thomas n'est pas près pour sa grande sortie et c'est bien tant mieux
mais à partir de ce moment, ça peut arriver n'importe quand et comme la
poche est rupturée il y a risques d'infections, on me parle même du
cordon qui peut vouloir sortir lorsque je vais aux toilettes..SUPER !
moi qui passe ma vie aux toilettes ces temps ci. On m'installe dans le
couloir de la GARE ( grossesse a risques élevée ) où je dois rester
alitée jusqu'à l'accouchement. On nous envoie l'équipe de néonathalogie
pour nous rencontrer, c'est eux qui s'occupent des bébés prématurés, on
nous explique ce qui arrivera à Thomas si jamais j'accouche maintenant.
Les séquelles peuvent être fort différentes d'un bébé à l'autre, il
peut ne rien y avoir comme il peut être lourdement handicapé..rendu à
ce point nous tout ce qu'on veut c'est qu'il soit vivant, on l'aimera
comme il sera. On nous invite à aller visiter l'unité des grands
prématurés mais je me sens pas prête à voir pleins de petits bébés d'à
peine 1 livre ou 2 lutter pour leurs vies.... On décide de ne pas y
aller tout de suite.
Je passerai les 56 jours suivant dans mon lit
d'hopital, Pierre passera les 56 jours à mes cotés, il arrive en fin
d'avant-midi et repart le soir à la fin des visites. Nous formons une
équipe, je sais qu'il est là pour nous, qu'il s'inquiète pour Thomas et
il veut être là à chaque échos, chaque examen et moi ça me soulage car
après tout ce qui s'est passé je voudrais pas être seule pour apprendre
une autre mauvaise nouvelle. Sa présence me rassure. On s'occupe
beaucoup de moi et du bébé mais c'est difficile aussi pour le papa qui
a lui aussi perdu un fils et il est toujours un peu mis de
coté..personne lui demande comment il va, c'est bien triste.

Tous
les jours se ressemble, la bouffe est toujours dégueulasse, j'ai mes 2
échos par semaine pour vérifier que tout va bien, on écoute le coeur de
Thomas matin et soir, on me branche sur un moniteur 20 minutes tous les
matins. Le temps est long, long, long, dehors c'est l'été et dans mon
coeur s'est triste comme l'hiver.
Le liquide de la poche rupturé
se regénère sans cesse alors pendant 56 jours ça coule sans arrêt. Le
chiffre d'affaire des compagnies de serviettes sanitaires et couches a
dû augmenter pendant l'été 2010.
On fixe enfin ma date
d'accouchement par césarienne : le 22 juillet 2010. Enfin il existe
une date qui marquera la fin de ce cauchemar. Nous avons tellement hâte
de l'avoir dans nos bras.
Thomas est un vrai champion, il ne cesse
d'épater tout le monde, il est maintenant rendu à 5 livres, il excelle
dans les échos, on attribut un pointage sur 10 et à chacunes d'elles il
obtiendra le 10/10. Papa et maman sont pas mal fiers !
Après une
cinquantaine d'échographies on voit enfin la lumière au bout du tunnel,
on compte les dodos avant la grande réunion. Une grande question se
pose....on nous demande si on veut voir Samuel une fois qu'il sera
sorti de mon ventre... Samuel est décédé depuis maintenant 2 mois, il
ne ressemble plus du tout à un bébé, il a perdu tout ses liquides,
toutes ses formes, on nous dit qu'il a maintenant la taille d'une
prune... On en discute Pierre et moi et on préfère garder comme
dernière image de lui le beau gros bébé jouflu qui suçait son pouce et
qui avait l'air si paisible. Je ne sais pas si un jour on regrettera
cette décision mais c'est la notre.

Jeudi matin 7h00 le 22
juillet, je suis prête dans ma jaquette d'hôpital assise sur mon lit et
j'attends que Pierre et ma mère arrivent. La césarienne est prévue pour
9h00.
8H30 mon carrosse vient me chercher afin qu'on me prépare,
on me roule ma peur et moi à la salle d'opération. C'est difficile de
ne pas penser au pire avec tout ce qu'on a vécu, rien ne se passe comme
prévu depuis le début de ma grossesse alors j'ai très peur que quelque
chose d'autre arrive.... On m'installe pour la péridurale en me disant
ne bougez surtout pas madame vous pourriez rester paralysée... Super
merci du conseil ! J'aime pas, ça fait mal mais 2 minutes après je me
sens comme un gros bloc de ciment, je ne suis qu'une tête, tout le
reste de mon corps ne m'appartient plus et c'est bien tant mieux
sachant qu'on va m'ouvrir le ventre en deux. Pierre entre dans la salle
et vient s'asseoir à coté de moi, ma mère attend de l'autre coté dans
le corridor. Un gros 2 minutes plus tard, Thomas fait son apparition en
hurlant, on essaye de me le montrer par dessus le drap qui m'empêche de
voir mon ventre ouvert et je vois pas...on retente une 2e fois et je ne
vois que ce foutu draps tant pis l'infirmière part avec le bébé suivie
de Pierre... je reste seule, j'ai pas vu mon bébé, je l'ai entendu et
j'attends d'entendre une parole rassurante pour une fois... Pierre me
crie de l'autre bout de la salle qu'il est beau et qu'il est parfait,
mon médecin me dit que tout va très bien que c'est presque terminé....
Je ne peux pas exprimer ce que je ressens avec des mots, c'est
tellement un mélange d'émotion, du soulagement de savoir que mon Thomas
va bien, qu'il est enfin la et en santé, de la déception qu'on soit
parti avec mon bébé sans avoir pu le voir, de la peine immense parce
que je sais que tout de suite après la sortie de Thomas, ils ont sorti
mon autre petit bébé, je m'était habitué à sa présence et j'étais pas
prête a ce qu'il ne soit plus dans mon ventre, à défaut de l'avoir dans
mes bras il était au moins dans mon ventre avec moi . Tout le monde te
dit que le plus beau jour de ta vie c'est la naissance de tes enfants
et bien moi je peux dire que ce ne fut pas le plus beau jour de ma vie,
on m'enlevait mon bébé et plus jamais je ne pourrais le voir. Je suis
triste et tout d'un coup, Pierre arrive avec un tout tout petit bébé
enveloppé dans sa couverture et me le dépose dans le cou, mes mains et
mes bras tremblent tellement que j'ai peur de le prendre, mes yeux
croisent les siens, wow ce qu'il est beau, tout rose, minuscule mais
joufflu et tellement vivant, merci mon dieu. Bonjour mon amour, enfin
te voilà, tu ne te sera pas battu pour vivre pour rien, à partir de cet
instant nous avons su Pierre et moi que nous allions tout faire pour ce
petit être, tout le bonheur qu'il nous apporte, nous allons le lui
donner en retour. Je l'aimais depuis le jour ou j'ai appris son
existence mais de le voir et de le toucher ce fut magique, de l'amour
inquantifiable.

9h35, 22 juillet 2010, Thomas est là. 9h36, 22 juillet 2010, Samuel n'est plus là. C'est beaucoup pour une seule minute.

Après,
tout va vite, on me déplace à la salle de réveil ( même si je suis plus
que réveillée ! ) tout le monde attend dans le corridor, mes parents et
les parents de Pierre qui disont le n'ont pas été épargnés par les
derniers mois, ils peuvent enfin voir ce petit bonhomme. Petit homme
passera dans tous les bras et recevra tellement d'amour en si peu de
temps qu'il ne peut être plus heureux de son premier jour sur terre.
Les
jours suivant il se passe un peu de tout, je souffre physiquement, ma
cicatrice me fait tellement mal, incapable de m'asseoir, de me tourner,
de tousser ou d'atchoumer c'est horrible.... pendant 2 mois où je me
sentais bien on m'a obligé à rester couché et maintenant que j'ai le
ventre ouvert et que j'ai mal, la méchante infirmière me force à
marcher...c'est fou ! Faut je sorte de là :-)
Une chance que j'ai
mon Pierre, il est génial avec son fils, c'est tellement beau de les
voir ensemble, il ne le quitte pas des yeux. Thomas est né
prématurément d'un mois mais il peut rester avec nous dans notre
chambre puisque son état de santé est correct, il est parfait sauf de
petit poids. Une jaunisse le forcera à rester un jour de plus à
l'hôpital. Pendant toute mon hospitalisation, le soir pour m'endormir
je m'imaginais sortant enfin de cet hôpital avec mon petit garcon dans
sa coquille pour rentrer à la maison. Le jour ou on me donna mon congé
( ENFIN ) on me dira que Thomas doit rester 1 ou 2 jours de plus pour
sa jaunisse. Même si presque la totalité des bébés passent par là et
que ce n'est pas une maladie grave encore une fois ça se passe pas
comme prévu. Pierre me ramène à la maison pour repartir tout de suite
auprès de Thomas. Je suis seule dans la maison, je n'ai aucun de mes 2
bébés, la porte de la chambre de bébé est encore fermée, tout est prêt
pour accueillir 2 bébés. Notre deuil n'est pas encore fait et là en ce
moment tout ce que je veux c'est qu'on soit enfin réuni nous 3 en
famille chez-nous.
Je ne vous raconterai pas la suite, nous venons
de terminer la première année de vie de Thomas, j'ai eu la chance de ne
pas travailler et d'être à ses côtés pendant tout ce temps. Thomas est
un petit garçon magnifique, toujours souriant, un bébé facile, jour
après jour on apprend à le connaitre et comme si c'était possible nous
l'aimons encore plus chaque jour. Il est ce qui nous est arrivé de
mieux dans la vie, c'est le bonheur sur 2 petites pattes. J'immortalise
sa vie chaque jour avec tout plein de photos. Plusieurs trouvent que
c'est peut-être trop mais moi j'en ai besoin, j'en prends pour tout
ceux qui croyait que Thomas ne survivrait pas ou qu'il serait
handicapé, c'est ma petite vengeance je leur montre comme il est beau,
vivant et en santé. J'en prends pour toutes celles que je ne pourrai
pas prendre de Samuel, j'en prends tout simplement parce que je l'aime
et que je veux me souvenir de chaque jour de sa vie.

Thomas mon bel
amour si tu lis cette histoire un jour, sache que papa et maman t'aiment
plus que tout, nous avons tellement eu peur de te perdre. On s'est
battu ensemble, nous sommes vraiment fier que tu sois notre fils, nous
serons toujours là pour toi, tu pourras compter sur nous pour t'aimer
inconditionnellement et nous ferons l'impossible afin de t'offrir une
belle vie, tu la mérites tellement. N'oublie jamais ton frère, il veille
sur toi tu ne seras jamais seul.

Mon petit ange Samuel, j'aimerais
te dire à nouveau à quel point tu nous manques, tu étais tellement aimé
et désiré, je suis vraiment désolée de tout ce qui s'est passé. Les 7
petits mois que tu auras vécu m'ont apporté tellement. Maman et papa ne
t'oublieront jamais, notre famille tu en fais partie pour toujours.
J'espère de tout coeur que tu es encore avec nous, comme personne ne
sait vraiment ce qu'il y a de l'autre coté, moi je ne prends pas de
chance je te parle souvent et j'espère que tu m'entends du moins ça me
fait du bien de croire que tu veilles sur nous, que tu es l'ange
gardien de Thomas et que tu le protèges. J'espère aussi qu'un jour je
pourrai te connaitre et te serrer contre moi, d'ici là je continuerai
de parler aux étoiles. Au revoir mon bébé.

J'aimerais
remercier nos parents qui ont toujours été là pour nous, ma grossesse
vous a apportez votre lot de stress et de peine à vous aussi et sans
votre soutien et votre présence la notre aurait été encore plus grande.
On vous aime et Thomas a vraiment de la chance d'avoir des
grands-parents comme vous. Merci à nos soeurs, Caroline ( Martin,
Antoine et Juju ) et Isabelle, nos familles, nos amis, nos collègues
franchement nous sommes bien entourés et nous avons vraiment senti
votre amour ce qui fait beaucoup de bien.
Et merci aux docteur
Audibert et Thomas pour avoir réaliser notre rêve. Nous avons donné le
prénom Thomas en l'honneur de celle qui a toujours cru que l'histoire
pouvait bien se terminer et qui par sa compétence et ses qualités
humaines ont rendu notre cauchemar un peu moins difficile.

Thomas et Samuel mes amours  Moz-screenshot-4
Revenir en haut Aller en bas
papouss




Nombre de messages : 91
Localisation : Belgique
Je suis : Maman de
Ange(s) : Alicia et 3 poussières...
Décédé(e) à : Alicia à 9 ans, mes petits à quelques semaines...
Le : 21/07/1998, ...
Date d'inscription : 03/12/2008

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 3:38

Waouh!!!! Quel beau témoignage d'amour....



Ton histoire est très émouvante et remplie d'émotions...



Petite maman pleine de courage, prends bien soin de ta famille... C'est ta plus grande richesse...

Merci de nous l'avoir fait partageret de terminer sur une note positive malgré ta peine immense...



Je t'envoies plein plein d'ondes positives....
Revenir en haut Aller en bas
aurore6883

aurore6883


Nombre de messages : 5224
Age : 39
Localisation : savenay(44)
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mes jumeaux:
Victor né à 18h45
et Louise né a 19h05
Décédé(e) à : 23sa+2j(sans cause...sauf le risque d'une grossesse gémellaire: mon col s'est ouvert)
Le : 07/01/2011 à 19h35 (France-77)
Date d'inscription : 13/01/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 4:13

merci de nous avoir fait partager ton témoignages et de nous avoir fait connaitre ton ange samuel.
douce pensee a samuel
Revenir en haut Aller en bas
Malo




Nombre de messages : 1586
Age : 52
Localisation : Bretagne
Je suis : Maman de
Ange(s) : Gwen
et de 4 poussieres d'anges
et 2 GEU
et de Lenaïg et Yanig
Décédé(e) à : 24Sa + 4 jours.
6 jours de vie
16SA pour les jumeaux
Le : 11/12/2006
01/08 (7SA)
04/09 (5SA)
04/10 (5SA)
08/10 (5SA)
03/11 (GEU)
3/2/2012 (16SA)
08/2012 (GEU)
Date d'inscription : 10/12/2010

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 8:49

ohlala mon coeur se dechire en te lisant

ton ange samuel est bien courageux
tu dois etre tellement fiere de lui

Tes fils ont de la chance de t'avoir pour maman

Je vous souhaite une tres belle vie
et de douces conversations avec les etoiles
Revenir en haut Aller en bas
ManonF

ManonF


Nombre de messages : 11
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : bébé ange Samuel
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse
Le : 04/05/2010
Date d'inscription : 01/07/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 10:19

Merci d'avoir pris le temps de me lire.... parce que mon témoignage est plutôt long.... Je ne suis pas capable de résumer la vie de mes 2 garçons en 2 lignes.
Ca m'a fait beaucoup de bien d'écrire leur histoire.

bon courage à vous tous
Revenir en haut Aller en bas
hero

hero


Nombre de messages : 644
Age : 39
Localisation : France 53
Je suis : Maman de
Ange(s) : Nino mon petit bébé d'amour que je n'aurais jamais la chance de connaître, tu me manque tant, je t'aime si fort...
Décédé(e) à : 27 semaines de grossesse (spina bifida)
Le : 15/04/2011
Date d'inscription : 08/06/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 10:28

ton récit est rempli d'émotions, mes larmes ont coulées...c'est si bien écrit, on ressent tellement les émotions!

C'est un véritable et magnifique témoignage d'amour! Samuel et Thomas se sont battus pour la vie! Malheureusement, un de tes enfants est maintenant un ange...c'est si difficile d'être parent d'un ange, tellement pas dans la normale!

Thomas et Samuel ont des parents merveilleux, vous devez juste distribuer votre amour différemment à chacun d'eux!

J'imagine que l'envol de Samuel n'a fait que renforcer le sentiment de profiter de chaque instant de la vie et c'est que vous avez l'air de faire avec votre merveilleux petit battant: Thomas!

je pense très fort à vos fils: Samuel et Thomas
Revenir en haut Aller en bas
Cerise




Nombre de messages : 977
Localisation : 92
Je suis : Maman de
Ange(s) : Mon petit elfe des bois, décédé dans mes bras après réanimation de 5 jours à l'hopital suite à la msn à l'âge de 26 jours et aussi de mes jumelles, ma 3 ème et mon petit espoir ayant bien grandi ( une poussière d'ange après mes grandes)
Décédé(e) à : 26j
Le : 09/01/2011
Date d'inscription : 20/02/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 17:57

Ton témoignage est bouleversant...

Ton petit Samuel aura toujours une grande place au sein de votre famille comme nos bébés pour la notre.

Je suis très heureuse de lire que Thomas, son frère jumeau va bien...j'avais tellement peur qu'il est suivi sont frèrer quand je lisais ton témoignage car tu as noté Thomas dans tes anges...je suis soulagée qu'il te reste un de tes petits garçons d'amour même si la vie aurait dû te permettre de voir les deux grandir.

tendres pensées à Samuel...tendres calins à mon amour de bébé qui me manque fort.
Revenir en haut Aller en bas
ManonF

ManonF


Nombre de messages : 11
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : bébé ange Samuel
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse
Le : 04/05/2010
Date d'inscription : 01/07/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeLun 12 Sep - 19:03

Merci Cerise...j'ai corrigé mon erreur et merci pour ton message. Ton petit garçon est magnifique j'espère que mon Samuel a bien accueilli son ami Siméon et qu'ils sont heureux ou ils se trouvent car pour nous c'est bien difficile d'être heureux sans eux...
Revenir en haut Aller en bas
amkilou

amkilou


Nombre de messages : 314
Localisation : Province de Liège
Je suis : Maman de
Ange(s) : Enfants en pleine santé:
L né le 10/05/10
J née le 04/01/12
C né le 11/02/15
Ange: Rose (soeur jumelle de J) mon petit ange né sans vie
Décédé(e) à : 36 semaines
Le : 03/01/12
Date d'inscription : 20/04/2012

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeSam 18 Aoû - 9:02

Bonjour, je découvre ton témoignage qui me rappelle trop bien ce que j'ai vécu, à part l'opération au laser qui n'a pas été faite dans mon cas et le fait que nous avons découvert le décès de Rose (donneuse) au moment de la naissance à 36semaines (l'accouchement semblerait s'être déclenché naturellement suite au décès de Rose ce qui a sauvé sa soeur jumelle)

Quelle difficulté pour moi aujourd'hui d'élever ma petite courageuse sans son double, sa moitié...

Douces pensées à tous les anges victimes du stt
Revenir en haut Aller en bas
jolyplume

jolyplume


Nombre de messages : 955
Localisation : région paca
Je suis : Maman de
Ange(s) : André et Sacha
2 petites etoiles - mes deux petites plumes a jamais
jumelles monochoriaux - biamniotiques
STT foudroyant
3FC

Décédé(e) à : 4mois et demi

Le : 23 juin 2011

Date d'inscription : 04/08/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeSam 18 Aoû - 12:14

merci de ce partage quel temoignage emouvant.
Revenir en haut Aller en bas
ManonF

ManonF


Nombre de messages : 11
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : bébé ange Samuel
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse
Le : 04/05/2010
Date d'inscription : 01/07/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeSam 18 Aoû - 17:56

Je te comprends tellement Amkilou.... C'est toujours difficile de le voir seul sans son frère. Je suis certaine parcontre qu'ils sont toujours avec nous et qu'ils protègeront leur frère ou soeur. Quand ils vivent dans nos coeurs ils ne sont jamais bien loin. Mon petit Thomas recoit de l'amour pour 2 et un jour nous lui raconteront son histoire et l'histoire de son petit frère ange tellement courageux.

Bon courage pour la suite et merci d'avoir pris le temps de lire mon témoignage. Je souhaitais bien que personne ne vive ce que j'ai vécu mais malheureusement nous sommes trop nombreux....

Merci aussi à Jolyplume, j'aime bien l'image des petites plumes... bon courage à toi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Manon.mon ange

Manon.mon ange


Nombre de messages : 1875
Age : 40
Je suis : Maman de
Ange(s) : Ludivine et Angélique et Manon
Décédé(e) à : Ludivine et Angélique décédées à 21 SA
Manon décédée 15 jours avant le terme
Le : 25/05/2011 , 16/04/2012
Date d'inscription : 04/05/2012

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeDim 19 Aoû - 16:00

Manon...

ton histoire m'a touchée j'ai eu moi aussi deux petites filles qui ont eu le stt...malheuresement je les ai perdu toutes les deux...

c'est un très beau témognage d'amour pour tes fils....Samuel veille sur vous et sur son frère ...

douces pensées pour Samuel et pour thomas
Revenir en haut Aller en bas
ManonF

ManonF


Nombre de messages : 11
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : bébé ange Samuel
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse
Le : 04/05/2010
Date d'inscription : 01/07/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeDim 19 Aoû - 17:38

Merci !

Je suis désolé pour tes petites filles :-( J'ose même pas imaginer ce qu'est de perdre les 2. Je te trouve bien courageuse et je te souhaite le meilleur pour l'avenir. Je vais aller lire ton histoire.
Revenir en haut Aller en bas
ManonF

ManonF


Nombre de messages : 11
Localisation : Québec
Je suis : Maman de
Ange(s) : bébé ange Samuel
Décédé(e) à : 26 semaines de grossesse
Le : 04/05/2010
Date d'inscription : 01/07/2011

Thomas et Samuel mes amours  Empty
MessageSujet: Re: Thomas et Samuel mes amours    Thomas et Samuel mes amours  Icon_minitimeDim 19 Aoû - 18:07

je viens de lire ton histoire.... Oufff j'en reviens pas encore , 3 fois la vie s'est acharnée sur vous, c'est vraiment triste et incompréhensible. Ca me touche beaucoup.

Gros bisoux à tes 3 petits anges et a ton petit garcon
Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas et Samuel mes amours
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon petit amour Thomas
» Un signe de mon petit Thomas ....
» Thomas mon ange, je t'aime!
» mon petit thomas
» A la mémoire de mon ange Thomas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nos Petits Anges au Paradis :: DEUIL PÉRINATAL :: TÉMOIGNAGES-
Sauter vers: